background preloader

Un nouveau "continent" de déchets a été découvert dans l'océan Atlantique Nord !

Un nouveau "continent" de déchets a été découvert dans l'océan Atlantique Nord !
Related:  Du plastique à ne plus savoir qu'en faire

Plastiques et recyclage | La malédiction du plastique Plus d'informations sur les différents plastiques et leur recyclage. Les plastiques synthétiques - cap-sciences.net - 2006 Il existe trois grandes catégories de matières plastiques synthétiques: les thermoplastiques, les thermo-durcissables et les élastomères.Les thermoplastiques représentent 80% des matières plastiques consommées en Europe en 2000 soit plus de 35 millions de tonnes.Le polyéthylène (PE) représente à lui seul environ un tiers de la production totale des matières synthétiques et constitue la moitié des emballages plastiques. Faut-il bannir les bouteilles d'eau en plastique ? Recyclage des bouteilles en plastique - mon-environnement.com - 2011Pour faire une bouteille en plastique, il faut deux types de polymères. Recyclage et traitement des déchets - futura-sciences.com - 2009Le recyclage du plastique est compliqué : les emballages plastiques sont traités selon deux processus, en fonction des contraintes économiques et environnementales. Qu'est ce que le PLA ?

Seabird stomach contents show plastic pollution on the rise Philadelphia Inquirer, July 22, 2012 Seabird stomach contents show plastic pollution on the rise By Sandy Bauers The northern fulmar, a relative of the albatross that forages for all its food at sea, turns out to be an excellent indicator of marine plastic pollution. To the detriment of the bird, evidently. Apparently, they eat a lot of plastic and retain it in their bodies for long periods of time. Now, a group of researchers led by a zoologist at the University of British Columbia has determined -- by examining stomach contents of fulmars off the northwest coast of North America -- that pollution there is nearly as bad as that in the North Sea. The research group performed necropsies -- the wildlife equivalent of autopsies -- on 67 northern fulmars that had died ashore or washed ashore. “The average adult northern fulmar weighs 800 grams,” said lead researcher Stephanie Avery-Gomm in a university press release. Well, these birds were dead. Copyright © 2012 Philly.com.

Plaque de déchets du Pacifique nord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vortex de déchets du Pacifique nord Le vortex de déchets du Pacifique nord est une zone du gyre subtropical du Pacifique nord, aussi connue sous le nom de gyre[1] de déchets, « soupe plastique[2] », « septième » ou « huitième continent » ou « grande zone d'ordures du Pacifique[2] » (GPGP pour Great Pacific Garbage Patch). Pour les océans, le terme « continent de plastique[3] » est rencontré. L'océanographe et skipper américain Charles J. La masse de plastiques concentrés au sein des océans est estimée à sept millions de tonnes[3], dont environ 269 000 tonnes de déchets plastiques flottants[5] selon une vaste étude internationale parue dans la revue PLOS ONE[6]. En 2013, une mission scientifique française, l'expédition 7e continent, s'est rendue sur place afin d'étudier ce gyre nord-pacifique. Description[modifier | modifier le code] Effets sur l'écosystème[modifier | modifier le code] Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Galerie des horreurs | Expédition MED Galerie des horreurs Classé dans : GALERIE PHOTOS le Jeudi 10 juin 2010 Commentaires (239) Expédition Méditerranée en danger « Surfrider Foundation Europe – Antenne Côte Basque 5 décembre 2010 à 12 h 01 min [...] vous invitons à signer cette pétition. coesme 28 décembre 2010 à 18 h 29 min Allez on continu comme ca on en a pas encore assez fait. Allez un petit effort encore Pfffff vous me faite vomir Nat! 31 décembre 2010 à 15 h 06 min « LA » race superieure… c ‘est bien l’Homme! Peace! rudy 12 janvier 2011 à 22 h 11 min What are we doing with our fellow creatures !?! Eronaelle 17 janvier 2011 à 19 h 09 min We don’t really need all this plastic and styrofoam! Méditerranée en danger! 18 janvier 2011 à 11 h 29 min [...] avec les petits poissons, méduses ou céphalopodes vivant en surface. grimm 29 janvier 2011 à 0 h 02 min merci pour cette information ! Vincent Lebreton 31 janvier 2011 à 11 h 42 min Il y a tout a repenser dans nos sociétés. cailly angell' 22 février 2011 à 12 h 54 min insoutenable Claes Simone

Plastique séduction… | Expédition MED Plastique séduction… Seduction en plastique par dailydifference Classé dans : MEDIAS / VIDÉOS le Mercredi 28 mars 2012 Commentaires (53) Laisser un commentaire Nom * E-mail * Site Internet Paiement 100% sécurisé Voir la liste des donateurs voir la liste des signataires Associations Partenaires Laboratoires scientifiques associés à l'expédition MED 2010 Expédition M.E.D. - Déclaration CNIL N° : Ipk0105397v - Mentions et crédits Festival de Cannes : les déchets, invités cachés de la Croisette Le Festival de Cannes débutera demain 16 mai et fera rêver des milliers de téléspectateurs pendant pas moins de douze jours. Mais si l'on s’écarte un temps soit peu du sentier doré des projecteurs, la réalité est toute autre : alarmante, en témoignent quatre vidéos capturées par le collectif Expédition Méditerranée. Dès demain, la fine fleur du cinéma mondial sera présente à Cannes, pour la 65e édition du désormais célèbre festival international du film. Du 16 au 27 mai, le mythique tapis rouge sera foulé par des centaines d'arpenteurs magnifiques qui rivaliseront d'élégance. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Une désillusion qui risque de venir déranger voire froisser tout ceux qui possède une once de sensibilité écologique. Des déchets tapis au fond de l'eau Filmés à une centaine de mètres au large de la Croisette, quatre clips vidéo "les dessous de Cannes" viennent éveiller la conscience collective jusque là endormie.

Photos - Plancton : l'expédition Tara revient avec plus d'un million de nouvelles espèces Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Après deux ans et demi d'expédition maritime, Tara Oceans nous livre une incroyable fournée de plus d'un million de nouvelles espèces. Quelque 115.000 kilomètres parcourus et plus d’un million de nouvelles espèces découvertes, c’est plutôt pas mal pour une goélette de 36 mètres. L’utilisation d’un objectif macro et d’un appareil haute définition a permis à l’équipe de livrer des photos saisissantes de leurs découvertes glanées sur tous les océans de la planète. Si les chercheurs ont mis la main sur des spécimens d'une très grande diversité, certains se révèlent particulièrement étonnants. Un océan Antarctique pollué au plastique En outre, l’équipe a pu également constater au cours de son voyage que l’océan Antarctique, que l’on pensait épargné par la pollution, était envahi de sacs plastiques à la dérive. Après cette salve d’annonce, le bateau continue toujours sa route et vient tout juste de quitter Londres.

Drowning in Plastic I’ve been living in Central America the last few months — Costa Rica, for the most part. There have been many interesting experiences along the way, but perhaps the most significant for me is access to the ocean. The Pacific Coast is just a couple hours away by bus. I’m almost 30 and, though I’ve lived all over the world, have never swum in the ocean before. The closest I came was dipping a toe into the East China Sea. This week, I took a day off in order to make the trip to the beach town of Puntarenas. It wasn’t a great initial impression, but we’d traveled a long way to swim, so I shook it off and headed out to the water. After all, we all know plastic isn’t biodegradable, but that doesn’t mean it doesn’t still degrade. Of course, neither one of us could bring ourselves to dunk our head below water and add to our bodies’ plastic counts. You’ve heard of the Great Pacific Garbage Patch, I’m sure. Sure, you can go to a private resort and the beach looks pristine. Related stories:

Related: