background preloader

Un nouveau "continent" de déchets a été découvert dans l'océan Atlantique Nord !

Un nouveau "continent" de déchets a été découvert dans l'océan Atlantique Nord !
Related:  Du plastique à ne plus savoir qu'en fairePollution Déchets

Plastiques et recyclage | La malédiction du plastique Plus d'informations sur les différents plastiques et leur recyclage. Les plastiques synthétiques - cap-sciences.net - 2006 Il existe trois grandes catégories de matières plastiques synthétiques: les thermoplastiques, les thermo-durcissables et les élastomères.Les thermoplastiques représentent 80% des matières plastiques consommées en Europe en 2000 soit plus de 35 millions de tonnes.Le polyéthylène (PE) représente à lui seul environ un tiers de la production totale des matières synthétiques et constitue la moitié des emballages plastiques. Faut-il bannir les bouteilles d'eau en plastique ? Recyclage des bouteilles en plastique - mon-environnement.com - 2011Pour faire une bouteille en plastique, il faut deux types de polymères. Recyclage et traitement des déchets - futura-sciences.com - 2009Le recyclage du plastique est compliqué : les emballages plastiques sont traités selon deux processus, en fonction des contraintes économiques et environnementales. Qu'est ce que le PLA ?

Un ado compte extraire 7 millions de tonnes de plastique des océans Objet flottant non identifié, le navire de Boyan Slat est flanqué de longs bras montés sur des bouées, faisant face à l'immensité. Ce système ne comporte aucun filet, ce qui permettrait de nettoyer les océans non pas en 79 000 ans (comme le prédisaient certains scientifiques) mais en seulement 5 ans ! Une différence qui a de quoi réjouir les militants écologistes les plus désabusés. Les déchets ne seront pas "attrapés" dans des filets, mais déviés par de gigantesques structures. C'est par la force des courants marins que le plastique sera dirigé vers la plateforme de nettoyage, elle-même auto-alimentée grâce au soleil et aux vagues. Durable et rentable Le génie du projet tient aussi au fait que les débris ainsi récupérés permettraient de générer plus d'argent qu'il n'en faut pour construire la plateforme. Une étude de faisabilité est en cours : le projet de Boyan Slat et de son équipe d'ingénieurs a déjà traversé un quart du processus.

Seabird stomach contents show plastic pollution on the rise Philadelphia Inquirer, July 22, 2012 Seabird stomach contents show plastic pollution on the rise By Sandy Bauers The northern fulmar, a relative of the albatross that forages for all its food at sea, turns out to be an excellent indicator of marine plastic pollution. To the detriment of the bird, evidently. Apparently, they eat a lot of plastic and retain it in their bodies for long periods of time. Now, a group of researchers led by a zoologist at the University of British Columbia has determined -- by examining stomach contents of fulmars off the northwest coast of North America -- that pollution there is nearly as bad as that in the North Sea. The research group performed necropsies -- the wildlife equivalent of autopsies -- on 67 northern fulmars that had died ashore or washed ashore. “The average adult northern fulmar weighs 800 grams,” said lead researcher Stephanie Avery-Gomm in a university press release. Well, these birds were dead. Copyright © 2012 Philly.com.

Tampons et serviettes, le scandale écologique et sanitaire | La Ma'ie Il y a quelques semaines, je vous ai parlé des nombreux bienfaits de la coupe menstruelle, que ce soit pour son côté pratique, ses avantages économiques ou écologiques. Tandis que je faisais mes recherches pour rédiger cette précédente note de blog, je suis tombée sur de nombreux articles assez édifiants. Aujourd’hui j’ai donc décidé de creuser la question et je vais vous parler des petites horreurs contenues dans les tampons et les serviettes hygiéniques et de l’impact de ces substances sur nos corps. Tout d’abord, pour vous mettre en contexte, quelques données : Une expérience Commençons par une petite expérience et quelques photos. Voici le témoignage de Meghan Telpner, une nutritionniste canadienne, (auteure de »Tampax Tampons: Toxic Sticks of Death »), qui a fait une expérience : Meghan Telpner,une nutritionniste canadienne « J’ai essayé moi-même de placer un tampon dans un verre d’eau pendant 6 heures (la durée moyenne d’usage d’un tampon) pour faire le constat de mes propres yeux.

Plaque de déchets du Pacifique nord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vortex de déchets du Pacifique nord Le vortex de déchets du Pacifique nord est une zone du gyre subtropical du Pacifique nord, aussi connue sous le nom de gyre[1] de déchets, « soupe plastique[2] », « septième » ou « huitième continent » ou « grande zone d'ordures du Pacifique[2] » (GPGP pour Great Pacific Garbage Patch). Pour les océans, le terme « continent de plastique[3] » est rencontré. L'océanographe et skipper américain Charles J. La masse de plastiques concentrés au sein des océans est estimée à sept millions de tonnes[3], dont environ 269 000 tonnes de déchets plastiques flottants[5] selon une vaste étude internationale parue dans la revue PLOS ONE[6]. En 2013, une mission scientifique française, l'expédition 7e continent, s'est rendue sur place afin d'étudier ce gyre nord-pacifique. Description[modifier | modifier le code] Effets sur l'écosystème[modifier | modifier le code] Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

POURQUOI SENSIBILISER ? | Res'Urgence Zoom sur les bouteilles en plastique. En France nous consommons 280 000 bouteilles par an soit 1 500 par seconde. Une grande part de ces bouteilles en plastique se retrouvent en enfouissement ou dans la nature pour 450 ans. Le long des routes chaque année les agents de la DIR EST ramassent une demi tonne de déchets au kilomètre. Une “ ÎLE D'ORDURES” plus vaste que la France dérive dans l'Océan Pacifique entre San Francisco et Hawaï à 900 km des côtes américaines sans que cela nous préoccupe. Deux autres « îles d'ordures » ont été repérées. De jour en jour, des millions de morceaux microscopiques de plastiques se mélangent au plancton. 80% des produits consommés proviennent du pétrole.

Galerie des horreurs | Expédition MED Galerie des horreurs Classé dans : GALERIE PHOTOS le Jeudi 10 juin 2010 Commentaires (239) Expédition Méditerranée en danger « Surfrider Foundation Europe – Antenne Côte Basque 5 décembre 2010 à 12 h 01 min [...] vous invitons à signer cette pétition. coesme 28 décembre 2010 à 18 h 29 min Allez on continu comme ca on en a pas encore assez fait. Allez un petit effort encore Pfffff vous me faite vomir Nat! 31 décembre 2010 à 15 h 06 min « LA » race superieure… c ‘est bien l’Homme! Peace! rudy 12 janvier 2011 à 22 h 11 min What are we doing with our fellow creatures !?! Eronaelle 17 janvier 2011 à 19 h 09 min We don’t really need all this plastic and styrofoam! Méditerranée en danger! 18 janvier 2011 à 11 h 29 min [...] avec les petits poissons, méduses ou céphalopodes vivant en surface. grimm 29 janvier 2011 à 0 h 02 min merci pour cette information ! Vincent Lebreton 31 janvier 2011 à 11 h 42 min Il y a tout a repenser dans nos sociétés. cailly angell' 22 février 2011 à 12 h 54 min insoutenable Claes Simone

La Relève et La Peste Selon une récente étude du Programme des Nations Unies pour l’environnement, l’alternative biodégradable est une arnaque. Les sacs plastiques soi-disant biodégradables seraient noyés dans les océans et font plus de mal que de bien. Et oui, le sac plastique biodégradable coule au fond des océans et il ne se retrouve jamais exposé aux rayons UV pour pouvoir se décomposer rapidement. Plus de plastique que de poissons d’ici 2050 On penserait qu’un sac plastique biodégradable est inoffensif, mais c’est tout le contraire, pour lui permettre de se décomposer, un plastique bio contient du métal. Soutenez une information 100 % indépendante et non financée par la publicité !

Related: