Utilité sociale

Facebook Twitter
Petit précis de l'évaluation de l'impact social
« Jamais l'humanité n'a disposé d'autant de ressources matérielles et de compétences techniques et scientifiques (...). Pourtant à l'inverse, personne non plus ne peut croire que cette accumulation de puissance puisse se poursuivre indéfiniment, telle quelle, dans une logique de progrès technique inchangée, sans se retourner contre elle-même et sans menacer la survie physique et morale de l'humanité ». Ainsi débutent les premières phrases du « Manifeste convivialiste », un petit livre de 40 pages mais à l'ambition intellectuelle élevée face à ce sentiment d'urgence. Alain Caillé : "Le convivialisme, une idée neuve pour éviter la catastrophe" - Société Alain Caillé : "Le convivialisme, une idée neuve pour éviter la catastrophe" - Société
Three approaches to evaluating social innovation – which is right for you? | Voluntary Sector Network | Guardian Professional What is the best way to measure social impact? Photograph: Robert Llewelyn People love to argue about the best way to assess social impact. For example, whether you should have an external evaluator, or do a randomised control trial (RCT). So what is the best way to do an evaluation, especially if you're working in social innovation? The important thing is to choose the right evaluation approach for the stage of development of your intervention. Three approaches to evaluating social innovation – which is right for you? | Voluntary Sector Network | Guardian Professional
Keystone's mission is to improve the effectiveness of social purpose organizations. We work with them to develop better ways of planning, measuring and reporting social change. We work with a wide range of partners including major foundations, international development agencies and local organisations. Our staff are in-demand speakers at international conferences on philanthropy, social enterprise, and measuring social change. Our analysis provides an in-depth description of the difficulties social organizations face in measuring and reporting their impact. It also identifies some exciting areas for innovation like: About us | Keystone About us | Keystone
In a few short years, social technologies have given social interactions the speed and scale of the Internet. Whether discussing consumer products or organizing political movements, people around the world constantly use social-media platforms to seek and share information. Companies use them to reach consumers in new ways too; by tapping into these conversations, organizations can generate richer insights and create precisely targeted messages and offers. The social economy: Unlocking value and productivity through social technologies | McKinsey Global Institute | Technology & Innovation

The social economy: Unlocking value and productivity through social technologies | McKinsey Global Institute | Technology & Innovation

Interview Alain CAILLE, Professeur de Sociologie Univ.ParisX
Alain Caillé - 1 : Sur le don et le M.A.U.S.S. (revue-sociologique.org)
Alain Caillé - 2 : Références, parcours intellectuel et engagement (revue-sociologique.org)
va partir en imprimerie et en ebook forgerie. Je peux enfin cesser de me demander si je dois modifier un passage, en supprimer un autre, en ajouter un dernier. J’ai beaucoup coupé, notamment les parenthèses théoriques qui n’étaient pas dans le ton de l’auto-fiction et que j’estime plus à leur place sur mon blog. Par exemple, le chapitre intitulé « Préservons les belles-mères » que voici. Un blog n’est pas une boutique Un blog n’est pas une boutique

Marcel Mauss

Marcel Mauss Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mauss. Marcel Mauss Signature Marcel Mauss, né à Épinal le et mort à Paris le (à 77 ans), est généralement considéré comme le « père de l'anthropologie française[1] ». Biographie[modifier | modifier le code]
Measuring Social Value | Social Innovation Europe
(Allemagne, Australie, Canada, France, Pays-Bas) - Questions d'économie de la santé n°143 (juin 2009) - Irdes : Téléchargez en cliquant ici * Exemple de ( - ) - Extrait du Livre Blanc "Développer l'Entrepreneuriat Social. Oser Maintenant, 100 Entrepreneurs Sociaux S'engagent" (janvier 2009) : Téléchargez en cliquant ici * Article sur les pollution de l'air, effet de serre, congestion, bruit, accidents (issu du site Internet "Carfree France") : Téléchargez en cliquant ici * CRES - Evaluation de l'Utilité Sociale : EtudesDonnees CRES - Evaluation de l'Utilité Sociale : EtudesDonnees
L'utilité sociale n°011 Septembre 2003 L'utilité sociale n°011 Septembre 2003 L'Etat, le marché et la société Forger de nouveaux modes d'évaluation de la production de richesse, via de nouvelles formes de démocratie participative, tel est l'enjeu lié à la notion d'utilité sociale qui est au coeur de l'économie sociale et solidaire. Reconsidérer la richesse Les méthodologies d'évaluation de l'utilité sociale mises en oeuvre sur le terrain empruntent à la fois à une réflexion globale sur la mesure des richesses et à l'évaluation des politiques publiques. Les associations au cœur de l'utilité sociale "A l'origine, la notion d'utilité sociale devait servir à catégoriser un certain nombre d'acteurs du monde associatif pour tenir compte de leur spécificité dans l'application des règles fiscales.
Les méthodologies d'évaluation de l'utilité sociale mises en oeuvre sur le terrain empruntent à la fois à une réflexion globale sur la mesure des richesses et à l'évaluation des politiques publiques. Mais cet outil a été conçu en pleine pénurie d'après-guerre, à un moment où il était, comme au XIXe siècle, prioritaire de répondre aux besoins fondamentaux par un développement industriel essentiellement quantitatif. Le PIB reste donc marqué par ce contexte productiviste, où la croissance matérielle apparaît comme un objectif prioritaire pour notre société. Reconsidérer la richesse Reconsidérer la richesse
L'Etat, le marché et la société L'Etat, le marché et la société Forger de nouveaux modes d'évaluation de la production de richesse, via de nouvelles formes de démocratie participative, tel est l'enjeu lié à la notion d'utilité sociale qui est au coeur de l'économie sociale et solidaire. Produire pour qui, pour quoi? Penser l'utilité sociale, c'est porter un autre regard sur l'ensemble de notre société. On oppose généralement, dans l'analyse de nos démocraties de marché, d'un côté, l'Etat et les collectivités locales qui fournissent des biens et services collectifs et, de l'autre, les acteurs privés qui produisent les biens destinés au marché. L'utilité des premiers, financés par des prélèvements obligatoires, est légitimée par le suffrage universel, et celle des seconds par le libre choix des consommateurs. Mais la séparation entre ces deux processus de légitimation est de moins en moins tranchée.