background preloader

Blow up - L'actualité du cinéma (ou presque)

Blow up - L'actualité du cinéma (ou presque)

http://www.arte.tv/sites/fr/rightcolumn/?cat=18

Related:  CinémaMagazine-Infographie

Un demi-siècle de cinéphilie toulousaine : du film à l'affiche Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jacques Mandelbaum 1964. Une bande de fêlés de cinéma crée dans la ville rose une cinémathèque. A leur tête, Raymond Borde (1920-2004), un singulier gaillard : animateur de ciné-club, critique de cinéma et essayiste, mais encore docteur en droit et inspecteur des finances. Il cultive, par ailleurs, de fortes affinités avec le surréalisme et le communisme, rejoint la revue Positif, où il défend le genre fantastique et tape à bras raccourcis sur les provocations droitières de la revue ennemie, Les Cahiers du cinéma.

Saul Bass Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Saul Bass naît dans le Bronx, à New York, en 1920. La peinture dans le cinéma La peinture influence bien souvent la cinéaste sans que le sujet de son film soit la vie d'un peintre. La peinture est dans le cinéma sans avoir besoin d'être médiatisée par la présence du peintre ou d'un tableau. Elle se trouve directement dans l'image, citant plus ou moins explicitement un tableau célèbre. Le film est alors souvent emporté par des enjeux communs avec ceux des peintres auquel il fait référence : nouveaux loisirs bourgeois proches de la nature pour les impressionnistes, difficultés souvent tragiques de la vie urbaine pour les expressionnistes, sentiment de la violence des contrastes pour le baroque ou présence nostalgique de la petite ville dans l'environnement urbain moderne pour tous les films américains qui se réfèrent à Edward Hopper. Les différents courants picturaux qui ont influencé les cinéastes sont présentés ici par ordre chronologique.

Les lunettes de Django Découvrez les lunettes portées par Jamie Foxx dans le nouveau film de Quentin Tarentino: Django Unchained ! D’après le styliste du film, Sharen Davis, les lunettes ont été fabriquées spécialement pour le film Django et sont la réplique exacte des lunettes portées par Charles Bronson dans le film The White Buffalo (Le Bison Blanc, 1977): Ce sont des lunettes rondes anciennes en métal avec un double pont, verres bleus-gris. (si vous trouvez une photo du modèle, envoyez-la moi à contact@lunettesde.com !)

frankenstein Frankenstein, matrice du film de monstre ? Oui et non. Historiquement, il arrive après Le Cabinet du docteur Caligari, de Robert Wiene (1920), à qui James Whale emprunte ses décors expressionnistes et son docteur fou ; après Nosferatu, de Murnau (1922), et ses clairs-obscurs ; après aussi Notre-Dame de Paris (1923), avec Lon Chaney dans le rôle de Quasimodo, dont il s’inspire pour rendre son monstre tragiquement humain… En revanche, son rayonnement fut immédiat et mondial. Et il a su condenser, en un peu plus d’une heure seulement, tous les aspects visuels qui deviendront les clichés surexploités par des Roger Corman, Mel Brooks et autre John Landis : tour lugubre, brume inquiétante, laboratoire insensé, couloirs biscornus, assistant bossu et jeune femme effarouchée.

Films Nomines et les Gagnants - FENETRE SUR COURTS La troisième édition du Festival international scolaire francophone vient de se terminer. Nous tenons à adresser un immense merci aux 14 pays et 17 villes qui ont participé pour la qualité des courts-métrages reçus. Il a parfois été difficile de vous départager et beaucoup de vos films nous ont touché, mais il a bien fallu établir un palmarès. Voilà donc la liste des nominés et des gagnants dans chaque catégorie : Animations Cupcake - ETATS-UNIS Baptiste Rossi - Théâtres d\'un funambule - Tarantino, l’Ange de l’Histoire Baptiste Rossi Christoph Waltz et Jamie Foxx dans "Django Unchained" de Tarantino. On a longtemps tenu Quentin Tarantino pour un crétin génial, mais je crois qu’insensiblement, son statut tient désormais de celui de génie débile. Qui est vraiment Quentin Tarantino ? Tout a commencé quand on a découvert le boutonneux au physique de lycéen de cinéclub, et son « Reservoir Dogs », puis son « Pulp Fiction » : la critique a d’abord adoré, avec une condescendance admirative, ce brillant pasticheur au propos délicieusement creux, capable d’étirer à l’infini des dialogues sur la signification de « Like a Virgin ».

Le film - The Artist - Mag Film - Centre National de Documentation Pédagogique Le film The Artist de Michel Hazanavicius © La Petite Reine Fiche technique Un film franco-belge de Michel Hazanavicius (The Artist, 2011), scénario de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin (George Valentin), Bérénice Béjo (Peppy Miller), John Goodman (Al Zimmer), James Cromwell (Clifton), Penelope Ann Miller (Doris). 1 h 40. Présentation Mes carnets de Paris Et oui, déjà Novembre, le changement d’heure, les jours fériés, - le 1er et le 11 sauf que cette année, eh bien, le 11/11 est un dimanche! C’est pas bien malin ça! - bientôt le début de l’avent, et de toutes les festivités de fin d’année! Je sais, ça fait quasiment un mois que je n’ai pas posté d’articles sur mon blog - j’espère que personne ne m’en veut! - et je compte bien remédier à cela! Je viens de commencer ma 3e semaine de cours à l’école, et c’est juste GÉ-NI-AL!

Related:  cinéma