background preloader

Déontologie (Bibliothécaires en Bibliothèque Publique)

Facebook Twitter

L'influence des programmes de formation et des codes d'éthique sur l'image de la profession de bibliothécaire. ABF Aubagne. Objectif ATQCPB: Déontologie du bibliothècaire... Je vais essayer de faire abstraction, dans un premier temps, du code de déontologie du bibliothécaire élaboré par l'ABF, et d'aborder le sujet à partir de mes lectures et réflexions de ces derniers mois.Le premier terme que j'associe à la déontologie est celui de service public.

Objectif ATQCPB: Déontologie du bibliothècaire...

Que je décline immédiatement en "service au public" ou encore "au service du public". Quels sont les élément qui garantissent ce service public ? • 1/ l'égalité de traitement. En quoi un bibliothécaire pourrait il enfreindre ce grand principe ? En écartant par exemple un usager d'une ressource, parce qu'il estimerait que l'objectif de l'usager n'est pas aussi valable que celui d'un chercheur sérieux ? Les valeurs professionnelles du bibliothécaire. Dans un article récent traitant de l'écriture des bibliothécaires, sujet en apparence anodin, François Lapèlerie posait une question profonde : « Y a-t-il une qualité essentielle, un savoir, un savoir-faire, qui seraient universels, qui traverseraient les âges et les civilisations et qui définiraient le métier de bibliothécaire ?

Les valeurs professionnelles du bibliothécaire

» 1 À un moment de l'histoire des bibliothèques où la forme et la nature des documents collectés connaissent les bouleversements que l'on sait, où chaque établissement se définit par sa capacité à relier ses usagers à un corpus infini de textes et d'informations en réseau au moins autant, sinon plus, que par ses propres collections, où les missions et les publics se multiplient et se diversifient, il me semble utile d'apporter quelques éléments de réponse à cette question initiale. Biblioth. Un code de déontologie.

Archivistes, bibliothécaires, conservateurs, documentalistes 1 sont souvent confrontés à des problèmes contradictoires devant lesquels ils sont seuls à décider.

Un code de déontologie

La responsabilité juridique des professionnels de l'information et de la documentation et les codes de déontologie. La journée d’étude, organisée par l’ADBS (Association des professionnels de l’information et de la documentation) le 7 février 2007 à Paris, a été consacrée à deux thèmes distincts mais étroitement liés : la présentation des « principes de déontologie » destinés aux documentalistes et la responsabilité juridique de ceux-ci face aux auteurs d’une part et à leurs clients d’autre part.

La responsabilité juridique des professionnels de l'information et de la documentation et les codes de déontologie

Un public nombreux et des discussions variées et multiples manifestaient l’importance et l’intérêt que la profession accorde aux deux thèmes. Tandis que la « juridisation » est depuis longtemps entrée dans la sphère professionnelle des documentalistes, le temps de la « responsabilisation » entre aujourd’hui dans leur actualité. CODE D’ÉTHIQUE DE L’IFLA POUR LES BIBLIOTHÉCAIRES ET LES AUTRES PROFESSIONNEL(LE)S DE L'INFORMATION. Déontologie et censure : un témoignage.

D’abord peut-être préciser le contexte de mon intervention.

Déontologie et censure : un témoignage

Ensuite, au-delà du simple témoignage quelle a été la nature de la problématique à laquelle j’ai été confrontée ? Éléments de réflexion pour une déontologie professionnelle. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ».

Éléments de réflexion pour une déontologie professionnelle

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, article 11. « La culture la plus large doit être offerte à tous sans autre limitation que les aptitudes de chacun ». Préambule de la Constitution du 19 avril 1946, article 25 1. Code de déontologie. Nos abonnés l’auront peut-être remarqué : nous avons tout récemment encouragé les étudiants de 1ère année du Département Information documentaire de la Haute École de gestion de Genève (HEG-ID), qui suivent notre séminaire intitulé « Ethique professionnelle », à contribuer à notre blog, soit en commentant des contributions passées, soit en nous proposant de nouveaux billets.

code de déontologie

Nombreux sont ceux qui ont joué le jeu, utilisant à cet effet les 90 minutes que nous avons mises à leur disposition dans le cadre de notre enseignement : vous pouvez lire leurs nombreux commentaires. Et l’un d’entre eux, Pablo CHENU, nous a proposé le billet ci-dessous, que nous vous soumettons. Michel Gorin et Christophe Bezençon Billet proposé par Pablo CHENU, étudiant de 1ère année, HEG Genève, Département ID Vous n’êtes pas sans savoir que la question des Digital Rights Management (DRM) est une crainte de tout bibliothécaire et autre professionnel de la documentation qui se respecte.

Mais comment ? Le code de déontologie (1978-1996) Liste des thèmes abordés par le code de déontologie de la CBPQ Présentation Chapitre I: Dispositions générales Chapitre II: Devoirs et obligations envers la société Chapitre III: Devoirs et obligations envers le client Chapitre IV: Devoirs et obligations envers la profession.

Le code de déontologie (1978-1996)

CR8avril. 1989 code de deontologie du bibliothecaire. Code de déontologie. Préambule Ce code de déontologie a été adopté le 14 mai 2005 par les membres de l’Association professionnelle des techniciennes et techniciens en documentation du Québec (APTDQ), réunis en assemblée générale à Montréal.

Code de déontologie

Bien qu’il ne puisse avoir force de loi, le présent code contribue toutefois à encadrer l’exercice de la profession et fixe les normes minimales de conduite des membres de l’Association envers les employeurs et les usagers des services d’information. Il est constitué de deux volets : les définitions puis les devoirs et responsabilités envers l’utilisateur, l’employeur, l’information et la profession. Définitions APTDQ : Association professionnelle des techniciennes et techniciens en documentation du Québec, organisme sans but lucratif dont les mandats sont de :

ManifesteUnescoBibliothequePublique. Ciuf codedeontologiquevvbad. Code déontologique de l'ECIA. Élaboré dans le cadre des travaux de l’European Council of Information Associations (ECIA), le code de déontologie des professionnels de l’Information et Documentation présenté ici est commun à tous les membres de la profession, dans quelque pays de l’Union européenne qu’ils exercent.

Code déontologique de l'ECIA

Il a été adopté en décembre 1999 par l’Association des professionnels de l’information et de la documentation (ADBS). Préambule Toute profession possède, ou devrait posséder, un code de règles éthiques que ses membres respectent normalement et en particulier utilisent comme guide quand ils doivent prendre des décisions moralement difficiles. Code deontologie bibliothecaire.

37071 le code de deontologie du bibliothecaire. Code de déontologie du bibliothécaire. Mise à jour le 23 mai 2015 En novembre 2003, la question de la déontologie du métier est au cœur des préoccupations du bureau national de l’ABF. C’est dire l’importance du code ici présenté : il vient enfin compléter pour la France, un ensemble qui, au niveau international, vise à définir en quelque sorte les droits et devoirs des bibliothécaires dans le monde. Le code de déontologie du bibliothécaire concerne tous les types de bibliothèques, publiques ou privées recevant du public. Il s’adresse à tous métiers des bibliothèques quels que soient les spécificités, les statuts ou la place dans la hiérarchie. Il est destiné à inspirer les bibliothécaires dans leur action quotidienne aussi bien que dans leur action générale. Code de déontologie du bibliothécaire adopté lors du conseil national de l’Association des bibliothécaires français le 23 mars 2003 1. l’usager Le bibliothécaire est d’abord au service des usagers de la bibliothèque.

Deontologie. (2011) - Le documentaliste et l'éthique - La Profession - Publications- Jean-Philippe Accart. Résumé - Cet article donne les grands principes fondamentaux servant à l'élaboration d'un code de déontologie pour les professionnels de l'information et les documentalistes : par rapport à l'utilisateur, à l'employeur, à l'information et à la profession. La plupart des associations professionnelles ont rédigé leur code déontologique. L'exemple du European Council for Information Associations (ECIA) est celui le plus souvent cité.

Nécessité d'une éthique dans la recherche. A l'exemple de la première charte d'éthique professionnelle, le Serment d'Hippocrate, notre réflexion doit reposer sur l'amitié, la solidarité, le respect et l'estime. Si, d'année en année, cette réflexion sur notre éthique professionnelle est poursuivie, nous devons savoir qu'elle suscitera passions, affrontements, selon que chacun d'entre nous appartient à telle ou telle culture.

Sur ce respect mutuel, se fonderont nos échanges, voire nos oppositions. Les États-Unis d'Amérique 1 et le Canada 2 ont publié une charte et un code. L'Angleterre 3 est sur le point d'aboutir à ses conclusions. La France travaille, plutôt, médite, depuis deux siècles au moins, sur ce sujet 4. Bibliothécaires, nous sommes, pour une part, responsables de l'information, véritable matière première et source d'énergie, qu'il est de notre vocation, de notre compétence de rassembler, traiter et communiquer. 1. . « Connaître c'est pouvoir », a écrit le philosophe anglais Francis Bacon 5. Code ethique (BIS - Bibliothèque d'information suisse) Vers un code de déontologie à l'usage des professionnels de l'information du monde de la recherche (suite). Origines, déroulement, démarche.