background preloader

C'est pas sorcier -Le système solaire

C'est pas sorcier -Le système solaire
This video is currently unavailable. Sorry, this video is not available on this device. Play Pause Replay Stop live playback

http://www.youtube.com/watch?v=I7cajVnzm8k

Related:  Partie 4 - Chapitre 1 (P4C1)science : L'universsc. technoSpaceHistoire et découvertes

Pourquoi l'héliocentrisme ? Jusqu'à Copernic et Galilée, on suppose la Terre immobile au centre de l'univers. Effectivement, aucune observation ne peut mettre en évidence un mouvement de la Terre dans l'espace. Copernic et Galilée vont supposer le mouvement des planètes autour du Soleil. Kepler va énoncer des lois pour ce mouvement, lois qui ne découlent que de l'observation du mouvement des astres.

Système solaire Le système solaire correspond à l'ensemble des astres soumis au champ de gravitation du Soleil. Ainsi, il comprend des planètes (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune par ordre d'éloignement au Soleil) en orbite autour du Soleil et leurs satellites et anneaux, des planètes naines (Pluton, Éris...), des astéroïdes, des comètes, des météorites, des grains interplanétaires (comme ceux présents dans les anneaux de poussière responsable de la lumière zodiacale). Représentation schématique des principaux constituants du système solaire (les échelles ne sont pas respectées). On y voit donc le Soleil, la ceinture d'astéroïde, les planètes internes et externes, ainsi qu'une comète. © Nasa, Wikimedia commons, DP

Les Volcans - Les Sciences A quoi sont dûs les volcans ? Sous l'effet des mouvements du sol (appelés plaques tectoniques), certains endroits de la croute terrestre se fragilisent et se fissurent. Si la fissure est suffisamment profonde, le magma qui compose le centre de la Terre, remonte par cette fissure sous l'effet de la pression des gazs internes. Le système solaire Le Soleil et ses planètes. Les orbites des planètes ne sont pas dans les proportions réelles. Le Système solaire est le nom donné à notre système planétaire, composé du Soleil et de l'ensemble des objets célestes qui l'accompagnent et tournent autour de lui.

Nébuleuse solaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La nébuleuse solaire (ou protosolaire, ou primordiale) est le nuage de gaz (ou disque d'accrétion) à partir duquel le Système solaire s'est formé. L'hypothèse de la nébuleuse a été proposée pour la première fois en 1734 par Emanuel Swedenborg[1] et en 1755 par Emmanuel Kant, en supposant que la nébuleuse tourne lentement sur elle-même, se condensant et s'aplatissant graduellement sous l'effet de la gravité, pour former plus tard des étoiles et des planètes. Un modèle similaire fut proposé en 1796 par Pierre-Simon de Laplace. Formation et évolution[modifier | modifier le code] D'après cette théorie, la nébuleuse aurait eu un diamètre initial de 100 UA, et une masse de 2 à 3 fois la masse actuelle du Soleil.

La Terre dans l'espace La Terre dans l'espace La Terre est la troisième planète du système solaire. La Terre est la seule planète connue sur laquelle se trouvent des êtres vivants. La Terre accomplit une rotation sur elle-même en 23 heures et 56 minutes (et non 24 heures), ce qui définit la durée d'un jour sidéral.

Science - Le système Solaire Découverte en 1930 par l'astronome C. Tombaugh, Pluton reste trop éloignée de nous pour qu'on puisse l'observer au télescope (même avec le télescope Hubble en orbite autour de la Terre.) Pluton est la plus petite planète du système solaire et est même plus petite que notre lune. Mort de Stephen Hawking : cinq choses à savoir sur l'astrophysicien britannique Le scientifique, qui a essayé de résoudre les problématiques les plus complexes de l'univers tout en luttant contre la maladie de Charcot, est mort mercredi à l'âge de 76 ans. "Son courage et sa ténacité, son génie et son humour, ont inspiré des gens à travers le monde", écrivent les enfants de Stephen Hawking. L'astrophysicien britannique est mort, mercredi 14 mars, à l'âge de 76 ans. Son génie et son handicap physique caractéristique avaient fait de lui une personnalité mondialement connue, au-delà de la seule sphère scientifique.

Les planètes du système solaire Selon la nouvelle définition de l'Union Astronomique Internationale, une planète est un corps céleste qui est en orbite autour du Soleil, qui possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique (forme ronde), et qui a éliminé tout corps se déplaçant sur une orbite proche. Cette définition fut approuvée le 24 août 2006, en clôture de la 26ème Assemblée Générale de l'UAI par un vote à main levée de 2500 scientifiques et astronomes après dix jours de discussions. Selon cette nouvelle définition, le système solaire contient donc dorénavant 8 planètes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. En complément, l'UAI a créé une nouvelle classe d'objets : les planètes naines dont les premiers membres sont Pluton, Eris, Makemake, Haumea et (1) Cérès.

Musée de la civilisation: Les phases de la Lune Pourquoi la Lune brille-t-elle? La Lune n'émet pas sa propre lumière. Elle reflète la lumière du soleil. Le VLT observe en direct la naissance d'une planète géante Des astronomes utilisant le VLT ont obtenu ce qui est probablement la première observation directe d'une planète en formation encore enfouie dans son épais disque de gaz et de poussière. Si cette découverte est confirmée, elle permettra de faire progresser considérablement notre compréhension des mécanismes de formation planétaire et donnera aux astronomes la possibilité de tester les théories en vigueur. Découvrez les exoplanètes en image

Dans chaque trou noir… un univers parallèle Une nouvelle théorie a vu le jour qui considère que les trous noirs ne détruisent pas la matière mais sont en quelque sorte une porte de sortie qui mène vers d’autres univers. Pour la science moderne, l’opinion majoritaire est que tout ce qui tombe dans un trou noir disparaît pour toujours et est disloqué en atomes. Toutefois, une nouvelle théorie a vu le jour qui considère que les trous noirs ne détruisent pas la matière mais sont en quelque sorte une porte de sortie qui mène vers d’autres univers comme le notre, des univers parallèles.

Pluie d'étoiles filantes : les Draconides ont encore illuminé le ciel Tête en l'air, yeux fixés sur le ciel. Certains ont eu la chance, les nuits des 7 et 8 octobre, de contempler une superbe pluie d'étoiles filantes. Comme chaque année, à la même époque, les Draconides ont illuminé le ciel. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter

C'est une bonne idée, super vidéo. by lilianmoureau Jan 19

Related:  3eme MECANIQUEPour les 5 FFILM visionnage gratuit