background preloader

Ciné-club de Caen : analyse et critique des films d'art et d'essai. Histoire du cinéma.

Ciné-club de Caen : analyse et critique des films d'art et d'essai. Histoire du cinéma.
Related:  7e ART

La cinémathèque Contenu de la séquence proposée Cette séquence qui se développe sur deux séances est fondée sur des supports variés : images, bande-annonce, extraits musicaux et article. La séquence sera optimisée en laboratoire multimédia et pourra servir d’introduction à l’étude d’un extrait de film. Des activités secondaires à faire en ligne sont également proposées à la fin de ce dossier. Documents principaux Bande-annonce du film Citizen Kane www.movie-list.com/ Les différents plans de caméra (PDF, 470 ko) Extraits de musiques originales de différents genres filmiques - Epic : Circus Parade, Ben-Hur (1959)(Cliquer sur « Circus Parade by Miklos Rozsa ».) www.reelclassics.com/ - Musical : Singing in the rain(Cliquer sur « Main Title » (clip) sung by Gene Kelly, Donald O'Connor and Debbie Reynolds) www.reelclassics.com/ - Romance : Titanic (Real player) www.teletracks.com/ - Adventure/action : James Bond Déroulement de la séquence Séance 1 Lexique 1. A.

Les meilleurs films de tous les temps [Histoire de l’art] L’oeuvre d’art de la semaine NOUVEAU 36 nouvelles fiches soit 624 en tout. ASTUCEPour trouver une fiche, utilisez la recherche par mot de votre navigateur : Ctrl + F (inscrivez ensuite le nom de l’artiste ou de l’oeuvre recherchée, et le mot sera surligné dans l’article) Je ne m’étais jamais vraiment penché sur l’histoire de l’art précédemment, je me contentais de l’insérer dans ce que l’on aborde en histoire (ce qui est déjà pas mal, je pense). Cette année, j’ai décidé d’en faire un peu plus et de ritualiser cela. Tout d’abord, je vais dire un immense merci à tous les cyber-collègues qui ont lancé les fiches artistes (je pense à Charivari qui a lancé le truc avec sa trame – Mélimélune qui m’a donné envie de m’y mettre aussi avec de trop jolies fiches – Gandalf qui a passé un temps fou à lister tous les artistes qui possèdent désormais leur propre fiche, mais il y en a plein d’autres et je ne peux pas citer tout le monde ici…) – – – – – – – – – Intro terminée – – – – – – – – – 2 Ecrit, individuel (en quelques mots)

L'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel - Ministère de l'éducation nationale À l'école, au collège, au lycée Tout au long du parcours des élèves, l'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel est présente sous différentes formes. Elle contribue à l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences que chaque élève doit maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire. À l'école : l'initiation La maternelle propose une première sensibilisation artistique. Au CP et au CE1 (cycle 2), l’enseignement des arts visuels s’appuie sur une pratique artistique régulière et diversifiée. Du CE2 au CM2 (cycle 3), l’enseignement artistique amène les élèves à cerner la notion d’œuvre, avec la fréquentation d’œuvres de plus en plus complexes. Au collège : l'approfondissement L’éducation à l’image au collège est transversale er repose sur plusieurs enseignements comme l'histoire des arts, les arts plastiques et le français. Au lycée : la diversification des parcours La place du cinéma dans les options Cinéma-Audiovisuel au lycée général et technologique

Mes films préférés de tous les temps, une liste de films par funculturepop Synopsis : Michael Corleone a succédé à son père Vito à la tête de la famille. Il dirige alors les affaires des Corleone d'une main implacable, en éliminant ses ennemis les uns après les autres. Mais en tentant en vain de ressembler à son père, il ne fera preuve que d'une autorité dévastatrice qui peu à peu l'éloignera des personnes qu'il aime.La deuxième partie du Parrain offre deux histoires parallèles. L'une implique le chef de la Mafia en 1958/1959 après les événements du premier film, l'autre est une suite de flash-back qui suivent le parcours de son père, Vito Corleone, de sa jeunesse en Sicile à la création de la Famille Corleone à New York.Le film commence en 1901, dans la ville de Corleone en Sicile, aux funérailles du père du jeune Vito, Antonio Andolini, qui a été assassiné pour une insulte au seigneur local de la mafia, Don Ciccio. Pendant la procession, le frère ainé de Vito est assassiné parce qu'il a juré de se venger du Don.

Ressources en histoire de l'art Qu'il s'agisse de manuscrits ou d'archives conservés par la bibliothèque, de ressources en ligne, de publications ou d'expositions, l'INHA met à la disposition des chercheurs comme du grand public une variété exceptionnelle de documents et d'informations. La Bibliothèque et ses collections, inaugurées par le couturier et mécène Jacques Doucet et sans cesse enrichies, offrent plus d'un million d'ouvrages en lecture, des centaines de périodiques en ligne, et un nombre important d'archives et de manuscrits précieux. De nombreuses bases de données sont créées et alimentées par les chercheurs dans le cadre des programmes qu'ils animent. L'INHA organise également des expositions valorisant les fonds de sa Bibliothèque. Au service de la communauté scientifique en histoire de l'art, l'établissement propose à la fois des ressources au format numérique en les mettant autant que possible à la disposition du plus grand nombre (protocole OAI-PMH, licences ouvertes, ...).

La plateforme Ciné lycée disponible dans tous les lycées à la re Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement a présenté ce matin au lycée Jules Ferry, Paris 9e, en compagnie de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication et en présence de Patrice Duhamel, directeur général de France Télévisions, la plateforme "ciné lycée". Élément phare du volet culturel de la réforme du lycée, la plateforme "Ciné lycée" réalisée en partenariat avec France Télévisions, sera disponible dans tous les lycées de France à partir de la rentrée 2010 à l’adresse www.cinelycee.fr. Cette plateforme de vidéo à la demande permettra à tous les lycées et à l’ensemble des lycéens d’accéder gratuitement à un répertoire de 200 films du patrimoine mondial du cinéma, en version originale. L’enseignant référent culture de chaque établissement coordonnera le dispositif "ciné lycée". Mise à jour : mai 2010

Every Frame a Painting This is the first of two new videos today. Watch this one first. Off the top of your head, could you sing the theme from Star Wars? How about James Bond? Or Harry Potter? This video was made byBrian Satterwhite: Ramos: Zhou: How do you film a conversation? This video was co-written with Taylor Ramos. How do you emphasize to the audience that something is important? Eight Ways to Get the Audience to Look at Someone/Something:1) Let Them Speak2) Make Them Brighter or Bring Them Closer3) Let Them Move (Especially Hands or Eyes)4) Put Them in the Center of Frame5) Turn Them Towards the Lens6) Separate Them from the Group7) Isolate Them by Moving the Camera8) Have Other People Look at Them Before Edgar Wright and Wes Anderson, before Chuck Jones and Jackie Chan, there was Buster Keaton, one of the founding fathers of visual comedy. For educational purposes only.

Le cirque Medrano Fragments d’un spectacle populaire Depuis la fin du 19e siècle, le cirque, spectacle à fois populaire et moderne, intrigue les artistes, qu’ils soient peintres, écrivains, poètes ou musiciens, auxquels il offre une source d’inspiration nouvelle. Le tableau de Fernand Léger transporte le spectateur sur la piste d’une institution célèbre à Paris, le Cirque Medrano, établi boulevard de Rochechouart, dans le quartier de Montmartre [ image principale ]. Au premier regard, on ne perçoit de la toile qu’un tourbillon de couleurs et de formes géométriques assemblées sur un même plan. Du livre illustré [ image 01 ] et [ image 02 ] à la grande toile monumentale, le thème du cirque ponctuera l’œuvre de Léger jusqu’à la fin de sa vie. 1918 : retour à la vie civile d’un artiste transformé par la Grande Guerre « 1918 : la Paix ». Mobilisé en 1914, Léger traverse la guerre comme soldat du génie. Sans avoir rien perdu de son humanisme, Léger revient de la guerre profondément transformé.

Colin Levy When I was in highschool I spent like a year and a half working on a 5-minute short film. The movie was silly, starred my dad. I made it in my backyard. But somehow it went on to win a national contest called YoungArts, and soon found myself at an award ceremony in NYC, being told I had an appointment with Martin Scorsese. Uhhh… yes! The unfortunate thing was, they gave me no more than a couple hours’ notice. I was thoroughly unprepared. Thelma Schoonmaker greeted me at the door. Martin Scorsese was intimidating, to say the least. The juxtaposition of scales was overpowering. A few weeks later, I got a reply — he had his assistant send me several books and DVDs (including “A Personal Journey with Martin Scorsese Through American Movies“)… and also the list of 39 Foreign Films to watch! In the following months and years I wanted to be able to write Scorsese back and be able to say, “Yes sir, I’ve gone out and watched every film on your list. And it’s nearly twice that now! –Colin

The Best Years of Our Lives (1946)

Related: