background preloader

10 idées reçues sur la mise en œuvre de vos réseaux sociaux internes

10 idées reçues sur la mise en œuvre de vos réseaux sociaux internes
Surfant sur la vague du « social media » et sur l’explosion des Facebook, Twitter, Myspace etc. de la sphère privée, de nombreuses entreprises ressentent la nécessité de mettre en place un réseau social interne d’entreprise (RSE interne). Là où le réseau social externe va organiser de manière plus interactive et plus conversationnelle les relations entre l’entreprise et ses parties-prenantes au sens large, le réseau social interne induit la modification des modes d’échange au sein de l’entreprise, entre ses salariés, au travers de l’animation de communautés d’intérêt et de pratiques notamment.Si une majorité d’entreprises ne savent pas par quel côté prendre le sujet, force est de constater qu’un certain nombre d’idées reçues planent encore autour de la mise en œuvre des réseaux sociaux internes. Voici les 10 principales idées reçues qui nuisent encore à ce type de projet : 1) La mise en œuvre d’un réseau social interne est une fin en soi. 4) L’utilisation sera riche et naturelle Related:  RSE : comment y aller ?

Comment mettre en place un espace collaboratif pour devenir une entreprise capitalisante Les espaces collaboratifs se développent dans les entreprises mais une réflexion s'impose pour réussir ce changement de méthodes de travail. Les départs massifs à la retraite engendrent une pénurie des talents. Les entreprises prennent peu à peu conscience des pertes de productivité que cela occasionne et des coûts engendrés pour se ré-approprier les connaissances qu'elles détenaient déjà auparavant.Les responsables RH et les responsables métiers mesurent et valorisent le temps nécessaire pour recruter ou réussir la mobilité d'un collaborateur. Pour relever ces défis, les entreprises doivent mettre en oeuvre des méthodes de travail collaboratives. Un des éléments qui permet de fédérer ces nouvelles organisations apprenantes consiste à mettre en place des espaces collaboratifs. La première solution s'apparente à la mise en place d'un progiciel ou d'un ERP au sein de l'organisation, c'est une solution très structurante.

Réseau social d'entreprise : quel avenir pour les français Le rachat de Yammer par Microsoft pour 1,2 milliard de dollars révèle le potentiel financier du marché des RSE. La coexistence de plusieurs réseaux sociaux internes dans l'entreprise pourrait sauver les éditeurs hexagonaux. En mettant 1,2 milliard de dollars sur la table pour s'emparer de Yammer, star montante des RSE, Microsoft a franchi le Rubicon. C'est d'ailleurs plutôt bien joué de sa part, car il a désormais toute liberté pour intégrer une solution au potentiel social tant relationnel que conversationnel qui n'est plus à démontrer dans ses propres offres. Le montant astronomique payé par Microsoft démontre en tout cas, s'il en était encore besoin, le potentiel financier du marché des RSE. Les éditeurs hexagonaux n'ont pas à rougir en termes de fonctionnalités Les éditeurs hexagonaux n'ont certes pas à rougir de la comparaison avec leurs homologues étrangers. La socialisation des applications métier, un enjeu vital pour les RSE

Les réseaux sociaux, un plus pour votre croissance Longtemps écartés des stratégies globales des entreprises françaises, les réseaux sociaux sont utilisés par de plus en plus de structures, petites comme grandes, une bonne nouvelle, car les possibilités offertes sont immenses, à condition d’investir le temps nécessaire pour obtenir des résultats probants. Certains leviers peuvent permettre à une entreprise de gagner du temps en utilisant les réseaux sociaux, à l’heure où les informations circulent très vite, il s’agit là d’une clé de voûte à utiliser plutôt que de laisser la concurrence prendre de l’avance en la matière. Tous les pans de votre activité sont concernés, de la relation client aux ressources humaines, une transversalité au service de l’entreprise. Recruter et obtenir des retours clients En premier lieu, les réseaux sociaux peuvent se révéler très pratiques et plus performants que certains sites spécialisés pour trouver des collaborateurs. Outil de veille et maximisation du potentiel commercial

Patrons et réseaux sociaux : opportunité ou contrainte ? 01net. le 26/11/12 à 07h00 A l’heure où les réseaux sociaux sont désormais systématiquement pris en compte dans le dispositif de communication de l’entreprise, la question de la prise de parole des dirigeants sur ces canaux participatifs émerge. Tour d’horizon des pratiques des différents côtés de l’Atlantique Contrairement aux idées reçues, la frilosité des dirigeants d’intégrer les réseaux sociaux dans leur communication n’est pas l’apanage des Français. Pourquoi une telle frilosité ? Force est donc de constater qu’il existe un véritable décalage entre la présence des marques sur les réseaux sociaux et les prises de parole de leurs dirigeants sur ces mêmes supports. Incarner l’entreprise par une prise de parole en ligne Face à ces craintes exprimées par les dirigeants, quelles sont aujourd’hui les opportunités identifiées qui pourraient faire pencher la balance en faveur d’une prise de parole des exécutifs sur ces outils participatifs ? Vers un avenir plus « conversant » Solène Giard

La mobilité et les réseaux sociaux transforment l'e-commerce, pointe IBM La solution Aristo d’IBM permet aux clientes d’un magasin de mode d’essayer virtuellement des vêtements. Crédit : IBM Pour IBM, la technologie mobile et les réseaux sociaux ont bouleversé les comportements des consommateurs et les entreprises s'appuient sur des solutions telles que Smarter Commerce pour améliorer leur chaîne de valeur. IBM a choisi son centre international de solutions métiers, basé à La Gaude (Nice), pour faire un point sur les logiciels de Smarter Commerce. Cette approche aide les clients à placer le consommateur au centre de leurs décisions et actions, tout au long des processus d'achat, de marketing, de ventes et de services. Le spectre couvert par les logiciels regroupe notamment l'offre WebSphere Commerce et celle acquise avec le rachat de Sterling Commerce. Fiabilité de la famille et des amis pour 42% des acheteurs

5 conseils pour inspirer vos collaborateurs à utiliser les médias sociaux en entreprise (cet article a été écrit pour et publié en avant première sur le blog de Viadeo) Ces cinq dernières années, de nombreuses entreprises se sont essayées aux médias sociaux, parfois même avec beaucoup de succès. Dans les meilleurs des cas, cela aboutit à une situation où quelques salariés, souvent communicants ou marketeurs, ont développé de précieuses compétences dans le Web social, mais qu’en est-il de la majorité de la force de travail ? Or, l’ensemble des salariés peut servir, s’ils le désirent [1] la cause de l’entreprise, dans l’optique d’un bénéfice partagé. [photo cc 2012 – Yann Gourvennec – 1. montrer l’exemple Je vois trop de responsables qui s’attendent à ce que la collaboration se génère spontanément. 2. inciter Le premier des symptômes observés dans les entreprises est la peur. 3. former/échanger 4. distinguer… Les champions 5. publier/afficher n’omettons pas les règles d’éthique et de transparence WordPress: J'aime chargement…

Un réseau social comme moteur du développement numérique local C'est la première référence de Salesforce dans le secteur public portant sur un déploiement de Chatter. La solution de réseau social en mode SaaS a été déployée par la communauté d'agglomération de Saint-Quentin. Bastion français du textile dans les années 1970, la ville de Saint-Quentin et ses environs ont subi de plein fouet la concurrence étrangère dans les années 1990 et 2000. Le chantier aboutit à la création d'un Master Cloud computing, ainsi qu'à la création d'un incubateur, baptisé le Garage, spécialement centré sur ce thème. Chatter au service de la relation citoyen ? Chatter est donc déployé au début de l'été 2012, et immédiatement utilisé par l'agence pour gérer ses projets (participation à la Foire de Hanovre...), échanger des fichiers, ou encore dialoguer par le biais de la brique de messagerie instantanée. "C'est un outil qui permet de gagner du temps lors des réunions", note Mustapha Seksaoui, responsable Innovation et Emploi de l'agence.

Community Management : L'essentiel à savoir avant de se lancer - AirYourVoice.com Le terme « community management » n’est plus qu’un simple terme à la mode. Comme pour les medias sociaux, la gestion des communautés en ligne fait partie intégrante de la conception moderne du marketing mix. Certaines entreprises vont même jusqu’à embaucher un community manager. Malgré le fait que les offres d’emploi pour ce poste fleurissent sur linkedin, de nombreuses entreprises n’ont toujours pas compris ce qu’est le community management. Nous avons décidé de répondre aux 4 questions essentielles que vous vous posez surement avant de vous lancer dans le community management : 1. Certains pensent que le community manager se contente uniquement de mettre à jour la page Facebook d’une entreprise. Les 3 principaux rôles du community manager sont : S’occuper de vos clients. 2. Que vous embauchiez quelqu’un ou que vous désigniez l’un de vos salariés, il est important que la personne comprenne que c’est une position dans laquelle elle sera en relation directe avec les clients. 3. 4.

Pinterest s'ouvre aux entreprises avec des pages dédiées Le réseau social Pinterest, basé sur le partage d'images tirées du web, vient d'annoncer une nouvelle fonctionnalité qui marque un changement de cap très clair : désormais, il va offrir aux entreprises la possibilité de créer des pages dédiées pour assurer leur promotion. Selon Cat Lee, responsable produit chez Pinterest interrogée par Bloomberg, ces comptes spéciaux doivent permettre aux entreprises de rejoindre et utiliser le réseau social plus facilement. "Tirer le meilleur parti de Pinterest" Pour Pinterest, il s'agit de commencer à intéresser les marques. Le but derrière ce changement est assez simple à comprendre : le site compte attendre un peu moins longtemps que certains de ses très gros concurrents pour commencer à monétiser son audience. "C'est la première étape pour aider les entreprises à tirer le meilleur de Pinterest," explique Cat Lee à Bloomberg. Selon l'agence spécialisée dans l'information financière, beaucoup d'entreprises utilisent déjà le réseau social.

Réseaux sociaux pro, peu efficaces pour trouver un emploi Crédit: D.R Les cadres interrogés par l'Apec jugent les réseaux sociaux professionnels pertinents pour multiplier les opportunités professionnelles mais moins utiles que les actions classiques pour décrocher un emploi. Un peu plus de la moitié des cadres sont inscrits sur au moins sur un réseau social professionnel, et seuls 7% ne s'y rendent jamais. 5% de recrutements réalisés via les réseaux sociaux professionnels Interrogés sur les canaux d'obtention de leur emploi actuel, les cadres recrutés depuis 2008 et toujours en poste dans la même entreprise, indiquent avoir été principalement recrutés suite à leur réponse à une offre d'emploi.

Réseaux sociaux d’entreprise : contribution, confiance et loyauté Les derniers retours d’expérience montrent bien que la contribution reste LE point d’interrogation quant à la mise en oeuvre et au succès d’un réseau social d’entreprise ! Aujourd’hui, un taux de 20 à 25% de contributeurs actifs est considéré comme un succès et il est très probablement utopique d’espérer une croissance "naturelle" rapide de la participation. Le réseau social d’entreprise fait la part belle à l’écrit et nous sommes peu nombreux à accepter de prendre le temps de nous exprimer publiquement sur ces plateformes. Comment faire pour atteindre un seuil et une qualité de contribution qui atteste du succès de ce type d’initiative ? Faut-il institutionnaliser le bavardage ? Le réseau social d’entreprise ou la "machine à café", tel pourrait être le thème d’un débat et les nombreux épisodes de la série télévisée sont autant d’illustrations sympathiques, drôles et souvent pertinentes de notre quotidien en entreprise. Le retour du modèle d’apprentissage Difficile sans un esprit d’équipe

Related: