background preloader

Contesafricains.com : le site des contes et de la littérature orale

Je vous raconte une histoire ? – Contes africains pour une culture de la paix | Séries 2010 | DW.COM | 01.03.2011 En Afrique, l’art traditionnel du récit est très ancré. Il s’agit d’une forme inestimable de diffusion et de préservation du patrimoine culturel. La plupart d’entre nous se souviennent des moments où leurs parents ou grands-parents leur racontaient des histoires de l’ancien temps. C’est le cas du Sénégalais Ibrahima Ndiaye. Les dix histoires qu’il a adaptées pour notre série « Learning by Ear » lui viennent de sa grand-mère. Elles sont destinées à promouvoir la compréhension mutuelle et la coexistence pacifique. Les animaux jouent un rôle important dans ces fables – les petits et les grands, les forts et les faibles, les courageux et les poltrons. Les feuilletons « Learning by Ear » sont disponibles en six langues : anglais, swahili, français, hausa, portugais et amharique. « Learning by Ear » est un projet soutenu par le ministère allemand des Affaires Etrangères.

Le conte détourné et ses enjeux dans la littérature jeunesse - Lille Lecture Jeunesse Le conte est un récit, en général assez court, relatant des événements fictifs dans un monde imaginaire. Les contes sont souvent issus de récits oraux qui ont été retravaillés. Pour écrire ses célèbres contes, Perrault s’est par exemple inspiré de récits oraux qu’il a remaniés de façon à ce qu’ils soient conformes aux règles de bienséance. Les contes sont toujours très populaires aujourd’hui. Des recueils sont publiés chaque année, rassemblant soit des contes traditionnels soit des contes contemporains. Ils sont également au centre de manifestations, comme par exemple lors du festival Paroles de Conteurs dans le Limousin. Depuis une trentaine d’années, les contes font l’objet de nombreuses variantes que l’on appelle les contes détournés. © Gallimard Jeunesse, 2013 La petite fille en rouge est un album réalisé par Roberto Innocenti et Aaron Frisch. © Rue du monde, 2009 Ti Poucet est un album écrit par Stéphane Servant. © Motus, 2010 Rouge ! © L’école des loisirs, 1989 Contes détournés

Classification Aarne-Thompson La classification Aarne-Thompson (en abrégé : AT, ou AaTh), relevant de la folkloristique (science du folklore), est une classification internationale permettant l'indexation des contes populaires par contes-types. Commencée par le Finlandais Antti Aarne (1867-1925), elle a été complétée à deux reprises (en 1927 et en 1961) par l'Américain Stith Thompson, puis en 2004 par Hans-Jörg Uther, spécialiste allemand de littérature, en particulier dans le domaine des contes. Devenue la classification Aarne-Thompson-Uther, elle est désormais identifiée par l'acronyme ATU. Présentation générale[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] La collecte systématique, à partir du XIXe siècle, de contes traditionnels a permis de réunir de nombreuses histoires qui, malgré leur diversité, présentent de grandes ressemblances d'un pays à l'autre, voire d'un continent à l'autre. La première édition de l'index des contes-types est parue en 1910[2]. « La Mégère apprivoisée ».

Les Contes de Perrault Le Petit Poucet de Charles Perrault de Charles Perrault Il était une fois un Bûcheron et une Bûcheronne qui avaient sept enfants tous Garçons. L'aîné n'avait que dix ans, et le plus jeune n'en avait que sept. On s'étonnera que le Bûcheron ait eu tant d'enfants en si peu de temps; mais c'est que sa femme allait vite en besogne, et n'en faisait pas moins que deux à la fois. Tu vois bien que nous ne pouvons plus nourrir nos enfants ; je ne saurais les voir mourir de faim devant mes yeux, et je suis résolu de les mener perdre demain au bois, ce qui sera aisé, car tandis qu'ils s'amuseront à fagoter, nous n'avons qu'à nous enfuir sans qu'ils nous voient. Ah ! Le Bûcheron se mit à couper du bois et ses enfants à ramasser les broutilles pour faire des fagots. Le petit Poucet les laissait crier, sachant bien par où il reviendrait à la maison; car en marchant il avait laissé tomber le long du chemin les petits cailloux blancs qu'il avait dans ses poches. Travaillons hardiment.

Légendes arthuriennes : Tristan et Iseut Tristan est le fils de Rivalen, roi du Léonois et de Blanchefleur, sœur du roi Marc de Cornouailles, dès sa naissance voué au malheur. Iseut (Iseult, Yseut, Yseult, Isolde ouYsolde) la blonde est la fille du roi d'Irlande. ❖ Légendes Tristan et Iseut Edmund Blair Leighton (1902) CP Son père perd sa couronne, et sa mère meurt en le mettant au monde. Mais ayant tué le géant Morholt, beau-frère du roi d'Irlande, il est blessé par sa lance empoisonnée et on le laisse, seul, dans une barque à l'abandon, qui finit par aborder en Irlande, où Tristan se fait passer pour le jongleur Tantris. Quand il revient en Cornouailles, les barons l'accusent de vouloir empêcher le mariage de son oncle qui commence à se faire vieux. Tristan se rendit donc une nouvelle fois en Irlande où il tua le terrible dragon qui dévastait la région. Iseut Gaston BUSSIERE Il fut découvert par des paysans qui l'amenèrent au château où il demanda Iseut en mariage pour le roi Marc. ❖ Arts Tristan et Iseut Herbert DRAPER page 2

La légende du roi Arthur L’histoire des amants de Bretagne, Tristan et Iseut, a connu dès le Moyen Âge un succès extraordinaire et a donné naissance dès le XIIe siècle à l’un des mythes fondateurs de l’Occident. Histoire d’amour et de mort, elle exalte la passion contrariée de deux jeunes gens qui, ne pouvant s’aimer de leur vivant, se rejoignent dans la mort. Ce récit nous est parvenu de façon fragmentaire, à travers des textes incomplets ou mutilés, composés au XIIe et XIIIe siècles. C’est entre 1150 et 1170 sans doute, que plusieurs auteurs tels que Marie de France, Béroul, Thomas d’Angleterre ou encore Chrétien de Troyes ainsi que quelques clercs restés anonymes ont rassemblé des données anciennes venues de récits essentiellement celtiques pour en faire des œuvres certes diverses, mais qui toutes développent cette thématique de l’amour-passion et racontent l’histoire de ce couple formé par Tristan et Iseut. Des origines celtiques Les origines de la légende tristanienne ont donné lieu à bien des hypothèses.

Allusions sexuelles, cannibalisme et habit de fer : découvrez la véritable histoire du "Petit Chaperon Rouge" Bernadette Bricout est professeur de littérature orale à l’Université Paris Diderot. Au micro de Jean Lebrun dans "La Marche de l'histoire", elle éclaire d'un jour nouveau ce célèbre conte en s'appuyant sur des versions orales qui ont précédé celle de Charles Perrault. Pourquoi connaît-on si mal le Petit Chaperon Rouge Académicien éminent et grand latiniste, Charles Perrault transcrit les contes (qui étaient jusqu'ici transmis oralement) pour la Cour de Louis XIV. Ce faisant, il va aussi les modifier, "les censurer" estime même le psychologue Bruno Bettelheim : d'un vrai savoir transmis de bouche à oreille et qui nous interrogeait au plus intime, au plus secret, il n'aurait tiré que de simples textes d'avertissement. Les contes de Perrault ont bénéficié d'une diffusion énorme, notamment par le colportage et par l'imagerie d'Épinal. Un chaperon rouge... qui n'existe pas toujours dans le conte Du four au moulin Bernadette Bricout : "La grand mère habite "au-delà du moulin". Aller plus loin

Related: