background preloader

Rough Trade Records

Rough Trade Records
Related:  gvds21

Publications 2016 | Les fondements culturels de l’action entrepreneuriale. L’exemple des labels punk rock. Revue Française de Socio-Economie, n° 16, p. 183-200. 2015 | L’entreprise anarchiste. L’exemple de la scène anarcho-punk. 2015 | Musique expérimentale + Musique metal = expérimetal. 2014 | Bien plus que de la musique ! 2014 | Do It Yourself. 2013 | Les économies du DIY. 2012 | Le DIY comme dynamique contre-culturelle ? 2012 | Le régime d’action punk. 2011 | Le fan comme travailleur : les activités méconnues d’un coproducteur dévoué. 2011 | The issue of musical genres in France. 2011 | Le manager à l’épreuve de la transvaluation. 2011 | Le rock, une musique subversive ? 2008 | La question des genres musicaux en France. 2007 | Présentation. 2007 | Metal. 2007 | Études metal/Metal Studies, une bibliographie. 2006 | Le critique rock, le fanzine et le magazine : « Ça s’en va et ça revient ». 2005 | La réception des productions culturelles rock. 2005 | Le « stoner rock » ou la renaissance des 70’s.

Home | Sony Music Entertainment スキップ、DS「アルキメDS」、たった5人で開発したお笑いコミュニケーションソフト 7月19日 発売予定 価格:2,100円 有限会社スキップは、ニンテンドーDS用ソフト「アルキメDS」を7月19日に発売する。 DS「アルキメDS」は、プレイステーション用「moon」やニンテンドーゲームキューブ用「ちびロボ!」 内容は“お笑い”をテーマにしたコミュニケーションソフト。 まず出題者1人を決め、それ以外の人は解答者となる。 システム自体はシンプルながらも、解答の発表の演出や、採点機能など、ゲームの雰囲気を盛り上げるさまざまな機能を搭載。 Copyright (C) 2007 SKIP All rights reserved. □スキップのホームページ □「アルキメDS」のページ (2007年4月27日) [Reported by 滝沢修] Q&A、ゲームの攻略などに関する質問はお受けしておりません また、弊誌に掲載された写真、文章の転載、使用に関しましては一切お断わりいたします Copyright (c)2007 Impress Watch Corporation, an Impress Group company. Sound Factory Le livre Sound Factory a reçu le soutien de la Sacem et de l’université Paris 8. Il est publié conjointement par les éditions Uqbar et Mélanie Seteun. Présentation “D’une révolution à l’autre”. C’est le titre que Jeremy Deller avait choisi pour son exposition au Palais de Tokyo afin de souligner les liens inattendus entre le déclin de l’industrie manufacturière et la naissance de l’industrie musicale. Les contributions de chercheurs en sciences sociales, réunis ici sous la direction de Stéphane Dorin, et précédées d’un entretien avec Jeremy Deller, prennent toutes au sérieux les musiques populaires, dans leurs dimensions industrielles et commerciales, mais aussi dans leur propension à renouveler les pratiques culturelles, les politiques économiques et les esthétiques. Sommaire Stéphane Dorin : Introduction. Extrait : Musiques populaires et logiques industrielles (introduction) Les auteurs de ce livre veulent atteindre deux objectifs. Lire la suite : télécharger l'introduction. Acheter

[PIAS] Belgium indiegamescon 2007 Quel modèle économique pour les scènes de musiques actuelles ? 1 Les termes « scène de musique amplifiée » ou « scènes de musiques actuelles » sont utilisés ici sa (...) 2 Voir pour un cadre plus général, Sagot-Duvauroux (2005). 1Les scènes de musiques actuelles 1, labellisées ou non, présentent des spécificités qui les distinguent, malgré de nombreux points communs, de leurs sœurs spécialisées dans les autres domaines du spectacle vivant (théâtre, danse, arts de la rue…). Le but de cette contribution est, à la lumière de l’économie du spectacle en général, de s’interroger sur les différents modèles économiques que peuvent adopter ces structures 2. 2Cet article se structure en deux parties. Les scènes de musiques amplifiées sont des entreprises de spectacle vivant (a), insérées dans une filière industrielle (b) et dont la vocation n’est pas majoritairement marchande (c). a) Des entreprises de spectacle vivant 3 Précisons que la loi de Baumol s’applique tout autant aux entreprises de production de spectacles (...) a) L’association affinitaire

Home: CRAMMED DISCS Vinyl diggers : les aventuriers du vinyle perdu “Il m’est arrivé de faire trois cents kilomètres dans la brousse pour trouver un disque.” Cela fait neuf ans maintenant que Florent Mazzoleni sillonne sans relâche le continent africain, s’invitant chez l’habitant ou explorant des entrepôts infestés de cafards à la recherche de vinyles rares. Entre deux disques rongés par l’humidité ou sous une pile de vieux albums de Michel Sardou, il déniche parfois une pépite. Mazzoleni est un “vinyl digger”, un de ces orpailleurs mélomanes pour qui “un boléro de Franco (musicien congolais – ndlr) de 1962 a autant de valeur qu’un Picasso !” Aujourd’hui, quelques producteurs continuent malgré tout de sampler de vieux morceaux, souvent dénichés en amont par des diggers spécialisés dans la revente de disques à des collectionneurs, professionnels ou amateurs. Il a ainsi vendu la BO du film I… comme Icare d’Henri Verneuil, composée par Ennio Morricone, au producteur américain The Alchemist. Les diggers seraient-ils des pilleurs de trésors ?

Matador Records Un cynisme ambiant et des collègues de travail insupportables La première fois que j’ai entendu la voix de JB, c’était sur mon répondeur : un rockeur de banlieue éructait en exigeant une explication franche. J’avais écrit un papier dans un torchon où je disais le plus grand mal d’une de ses compilations. C’était pas malin : je m’imaginais déjà traîné sur le périph’ derrière une grosse cylindrée ou attaqué au cran d’arrêt dans un terrain vague par un loubard surgi d’une BD de Margerin. Au troisième appel, j’ai quand même fini par décrocher. Vice : Tu n’as jamais eu envie de faire de la musique ? Tu aurais supporté d’être dans un groupe ? C’est finalement un taf comme un autre. À la différence près qu’ils se font beaucoup plus de thunes que les groupes… Effectivement, dans le rock tu bosses pour la gloire. Marche ou crève. C’est dur de se faire respecter dans ce circuit ? Born Bad est aujourd’hui un label à la mode, ça ne t’emmerde pas trop ? T’as eu des propositions de publi-reportages dans la presse musicale ? Comment ça s’est terminé ?

R&S Records ◊ In Order To Dance Le Réseau Ressources / Musiques actuelles Conférence proposée par Sayem, producteur de musiques électroniques Le but de cette rencontre est de comprendre les différentes étapes du développement d’un projet musiques actuelles, à travers le parcours d’un artiste qui dressera « son » état des lieux de l’industrie musicale aujourd’hui. Il vous fera partager sa propre expérience pour vous aider à mieux comprendre la stratégie à adopter pour mettre en lumière son projet ainsi que les pièges et écueils à éviter. Nous aborderons : l’identification du projet, le studio, la scène, les partenaires (manager/label/tourneur/attaché de presse), les différent type de contrats, l’auto production, la distribution numérique, le rôle de l’artiste en 2013. Cette introduction balaiera ainsi l’ensemble des thématiques qui seront ensuite traitées de façons plus approfondie, chaque mois, de janvier à juin, dans le cadre du cycle « DIY » des rencontres professionnelles du Centre.

Smalltown Supersound

Related: