background preloader

Le duo pour transmettre l’architecture

Le duo pour transmettre l’architecture
Related:  architecture

House in Fontinha / Aires Mateus + SIA arquitectura L’architecte Aires Mateus a collaboré avec le cabinet SIA arquitectura pour réaliser une maison bâtie sur la crête Grandola à Melides, au Portugal. La demeure est conçue dans un équilibre entre maison avec cour, avec un noyau central protégé, et une ouverture sur le paysage environnant. La topographie du site protège la maison de la route d’accès et libère une atmosphère spatiale et intemporelle.

ressources histoiredesarts Ve - VIe s.Après la chute de Rome en 476, seul l'Empire romain d'Orient est en mesure d'élever des édifices monumentaux : Sainte-Sophie de Constantinople (532). VIIIe s.L’architecture religieuse carolingienne est au service d'une liturgie complexe : abbatiale de Saint-Denis (754-770), chapelle de Charlemagne à Aix-la-Chapelle (792-797). IXe – Xe s. Essor des grandes abbayes bénédictines et diffusion du « plan type » dit de Saint-Gall (830). XIe s.Recherches et expérimentations : changements liturgiques (primauté donnée à l'est du sanctuaire), innovations techniques (usage plus systématique de la voûte) et artistiques (essor du décor sculpté monumental) : Saint-Michel-de-Cuxa (début XIe s.), Saint-Philibert de Tournus (à partir de 1008), Sainte-Foy de Conques (1041), Vézelay (à partir de 1096), etc. L'architecture romane Années 1140 – 1180Premier art gothique : la voûte d’ogives permet de concilier une meilleure diffusion de la lumière dans l'église et l’allègement des structures.

le CAUE de Paris Ateliers participatifs Les ateliers participatifs ont pour vocation de faire du cadre bâti un objet de débat argumenté : où et comment vivre ensemble ? Comment être à l’aise dans des espaces partagés et distinguer l’espace privé de l’espace public, semi-public ou collectif ? Quelle part prendre dans la vie de la collectivité ? Pour cela, le CAUE de Paris propose une méthodologie spécifique pour faciliter les échanges, encourager les rencontres entre les jeunes et les professionnels, mais aussi inciter à la discussion et à la prise de décisions. Il s’agit d’accompagner les jeunes dans le processus de projet afin de les rendre acteurs des mutations urbaines -et non juste observateurs- et de contribuer à l’élaboration d'un cahier des charges ou de préconisations qui sera transmis aux équipes de maitrise d’œuvre, pour la conception des projets.

Le Centre de Conservation et de Ressources Le MuCEM dispose d’un Centre de conservation et de ressources (CCR) situé dans le quartier de la Belle de Mai, non loin de la gare Saint-Charles. Ce bâtiment de 13 000 m2, dont plus de 8 000 m² de réserves, abrite l’ensemble des collections et fonds conservés par le MuCEM, soit près de 250 000 objets, 130 000 tableaux, estampes, dessins, 450 000 photographies, près de 100 000 ouvrages et périodiques ainsi que des archives papiers, sonores et audiovisuelles. En plus de ces activités liées à la conservation et à l’élargissement des fonds, le CCR développera des activités de diffusion. Le projet architectural Le bâtiment, d’une surface de 13 000 m2, a été livré en août 2012. C’est l’architecte Corinne Vezzoni qui, associée à André Jollivet (agence AURA), a remporté ce concours d’architecture, dont la réalisation a fait l’objet d’un partenariat public-privé confié au groupe Icade.

DRAC de Champagne-Ardenne - Cathédrale Saint-Etienne de Châlons-en-Champagne Exposition sur la ville à l’école maternelle Charial Voici quelques photos de l’exposition ayant pour thème « Construisons notre ville » qui a eu lieu à l’école maternelle Charial à la fin du mois d’avril 2016. Vous trouverez les articles détaillant chaque projet derrière le lien suivant : « Construisons notre ville, Charial« . Laisser un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""><abbr title=""><acronym title=""><b><blockquote cite=""><cite><code><del datetime=""><em><i><q cite=""><strike><strong> Sylvie Sédillot, plasticienne Lyon

Selected Works: Zaha Hadid Vitra Fire Station, Weil am Rhein, Germany, 1993 Photo by Helene Binet LFone Landesgartenschau, Weil am Rhein, Germany, 1999 Photo by Helene Binet Car Park and Terminus Hoenheim North, Strasbourg, France, 2001 Photo by Roger Rothan Car Park and Terminus Hoenheim North, Strasbourg, France, 2001 Photo by Helene Binet Bergisel Ski Jump, Innsbruck, Austria, 2002 Photo by Helene Binet The Richard and Lois Rosenthal Center for Contemporary Art, Cincinnati, Ohio, 2003 Photo by Roland Halbe The Richard and Lois Rosenthal Center for Contemporary Art, Cincinnati, Ohio, 2003 Photo by Helene Binet BMW Central Building, Leipzig, Germany, 2004 Phaeno Science Center, Wolfsburg, Germany, 2005 Phaeno Science Center, Wolfsburg, Germany, 2005

Art et architecture Art Déco La sensibilisation des enfants et des écoles  - ::: ::: - Direction Générale des Infrastructures - Fédération Wallonie-Bruxelles La sensibilisation des enfants et des écoles Subvention en 2011 à l’asbl E-cogîte pour l’animation du Bluub - Children’s Movable Center for Arts and Architecture à LiègeProduction du projet pédagogique « Initiation à l’architecture pour les enfants », conçu et développé par l’architecte Isabelle Cornet, autour de 6 journées thématiques destinées à l’enseignement fondamental (enfants de 8 à 12 ans). Programme pilote en 2008, évaluation et adaptation en cours. initialement pour les projets d’infrastructures scolaires visés par un financement de type partenariat public-privé (PPP), mise sur pied d’une médiation architecturale auprès des communautés éducatives, intitulée « Les écoles prennent le temps de l’architecture », destinée à fédérer les écoles autour de la (re)construction de leurs bâtiments en leur proposant d’imaginer leur école de demain (2008-en cours)

LE NUAGE - ROXIM Le Concept L'idée est de favoriser, sur un même lieu, la vie sociale ainsi que l'épanouissement du corps et de l'esprit. Nous nous sommes inspirés des gymnasiums devenues ensuite les bains, à l'époque grecque et romaine. Ces édifices publics étaient au départ dédiés à l'entrainement des jeunes athlètes. On y a ensuite intégré des zones d'eau pour se nettoyer mais aussi pour se détendre après l'exercice physique. Nous avons imaginé moderniser ce concept et le compléter pour créer un lieu incontournable faisant partie intégrante de la vie urbaine à l'image des thermes romains où l'on se rendait pour l'hygiène corporelle, les soins du corps, pour faire du sport, retrouver ses amis, se restaurer ou encore parler affaires... L'architecture Il nous paraissait essentiel, à cet emplacement, de proposer une signature architecturale renommée pour donner à notre projet, une dimension exceptionnelle. Nous avons donc sollicité le concours du designer Philippe STARCK. AU 2ème ET 3 ÈME NIVEAUX

Related: