background preloader

Architecture Japon

Facebook Twitter

Ginza Wako: 4-5-11 Ginza, Tokyo, Kanto, The glitziest intersection in Tokyo's most fashionable shopping district is anchored by the venerable Ginza Wako building.

Ginza Wako: 4-5-11 Ginza, Tokyo, Kanto,

Unlike its glass and neon neighbors, this building presents a dignified presence to shoppers and tourists crowding the Ginza corridor. Its wide curved base is intensely illuminated at night making it a blazing white beacon in the darkness that outshines the Johnny-come-lately department stores and boutiques with which it competes. The building's architecture lets people know that it has been around for a long time and will continue to dominate this corner in the future.

This building started out as Hattori, a horology shop, in the late 1800's. In fact, the clock on the building now was first installed in the Hattori clock tower in 1894. Remarkably, the Ginza Wako building survived the ravages of World War II and after the war was commandeered by the American forces for use as their headquarters during the American occupation of Japan. There is one comment. Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo

Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo東京都庁舎 Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo (東京都庁舎, Tōkyō-to Chōsha? , en anglais Tokyo Metropolitan Government Building) ou Tochō (都庁, Tochō?) , est situé dans le quartier de Nishi Shinjuku (Shinjuku Ouest) dans l'arrondissement de Shinjuku. Le bâtiment, commencé en avril 1988 et achevé en décembre 1990, formé de deux tours jumelles de 48 étages, était le plus haut de la ville (243,4 mètres) jusqu'en 2006. Le bâtiment se compose d'un complexe de trois structures qui prend un bloc de ville.

Le prix pour la construction était 157 milliards de yens, soit à peine un milliard d'euros. Les deux autres bâtiments dans le complexe sont l'Assemblée de Tokyo avec huit étages qui ressemblent au Vatican avec les bras tendus et le bâtiment no 2 qui a 37 étages. Dans la fiction[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Nakagin Capsule Tower. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nakagin Capsule Tower

La Nakagin Capsule Tower (中銀カプセルタワー, Nakagin kapuseru tawā?) Est un immeuble à usage résidentiel et de bureaux dessiné par l’architecte Kisho Kurokawa et situé dans le quartier de Shimbashi, Tokyo, Japon. Construite à partir de 1970 et commercialisée en mars 1972, la Nakagin Capsule Tower compte treize étages et 3 091,23 m2 de plancher.

Elle est constituée de deux tours en béton armé sur lesquelles viennent se fixer des modules préfabriqués appelés capsules, qui mesurent 2,3 m × 3,8 m × 2,1 m et constituent de petits espaces de vie ou de travail. Ils peuvent être combinés entre eux pour créer des espaces plus importants susceptibles d’accueillir une famille. Ce bâtiment est l’un des plus représentatifs du mouvement métaboliste. La structure porteuse[modifier | modifier le code] Les capsules[modifier | modifier le code] Intérieur dune capsule (Capsule d'exposition posée au sol) Les Métabolistes – Made In Tokyo. Nous avons vu auparavant dans Tokyo 2050 Fibercity, une étude de rétrécissement de la ville dans le contexte actuel de décroisssance démographique au Japon.

Les Métabolistes – Made In Tokyo

Il y a un peu plus de 40 ans, naissait au Japon un courant architectural aux idées créatives diamétralement opposées. Le contexte à l’époque était bien différent. Le mouvement Métaboliste est fondé par des jeunes architectes japonais théorisant, entre 1958 et 1975, sur la croissance urbaine des mégalopoles, avec des concepts en rupture avec les formes traditionnelles. Le mouvement a à sa tête Kisho Kurokawa et Fumihiko Maki, accompagnés de quelques grands noms tels que Kiyonori Kikutake, Arata Isozaki. Kenzo Tange se rapprochera également du mouvement Métaboliste.

Dans un manifeste « Metabolism: the proposals for a new urbanism », ils tentent d’apporter des réponses à la densité problématique des villes, la croissance démographique et l’accroissement des flux, à travers une vision originale croisant biologie et informatique. Mouvement métaboliste (architecture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mouvement métaboliste (architecture)

Divers projets se sont rendus célèbres par leur côté spectaculaire comme la ville flottant sur la mer (le projet Unabara), la ville-tour de Kiyonori Kikutake, la ville-mur, la ville agricole et la ville en hélice (Helix City) de Kisho Kurokawa, la Nakagin Capsule Tower de Kisho Kurokawa. Métabolistes japonais Vivre dans une capsule (Akira Shibuya 1966, Yuji Watanabe 1967, Kishō Kurokawa 1970-72)Méga projet urbain pour Tōkyō (Kenzo Tange et Kiyonori Kikutake 1960) Inspirateurs occidentaux La rencontre du pop et de la machine : Archigram.