background preloader

7 gestes stupides qui flinguent vos relations

7 gestes stupides qui flinguent vos relations
En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ». Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal - 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés. Pour contacter Romain : romain@decodeurdunonverbal.fr. Vous pouvez consulter en ligne nos conditions générales de vente, nos mentions légales, mais aussi Pourquoi nous existons, et Comment nous fonctionnons - Vous trouverez ici nos Voisins Blogueurs qu’on Aime. TOP 7 des articles : La synergologie - Le langage corporel - Les microexpressions - Le langage du corps - Le langage non verbal - Decrypter les gestes - Expressions du visage - Enfold Theme by Kriesi

http://www.decodeurdunonverbal.fr/7-gestes-stupides-flinguent-relation/

Related:  Sciences de GestionPsychologie / Développement personnelPsychologie - Psychiatrie - A ClasserAnalyse non verbaleAP APPROCHE PERSONNALISEE

10 fiches de méthodologie Nous sommes partis du constat que de nombreux élèves ne répondaient pas aux consignes données , non pas forcément parce qu’ils ignoraient la réponse , mais parce qu’ils ne comprenaient tout simplement pas ce qu’on leur demandait , ce qu’on attendait d’eux et qu’ils n’analysaient pas suffisamment la question posée. Nous avons choisi de travailler par l’intermédiaire de « fiches » leur permettant de réfléchir à ce que la lecture des consignes impliquait. Notre objectif a également été de ne pas proposer un travail trop rébarbatif aux élèves en modulant les types d’exercices . Voici le récapitulatif de nos travaux : Fiche 00 : « Evaluation » proposant 4 exercices qui seront repris au cours des heures de méthodologie et proposés de nouveau en évaluation finale . Fiche 01 : « Tout lire avant de commencer » : exercice ludique (et cependant formateur !

Comprendre le point de vue de l'autre. Une équation à plusieurs inconnues Le blog des Rapports Humains Après une petite pause dans les publications pour préparer le 200ème article de ce blog, il est grand temps de reprendre la plume (enfin, le clavier) et repartir en quête d’écriture. Pour l’occasion, je vous propose une petite exclu. en partageant avec vous un nouvel extrait du livre que je suis en train d’écrire. Il y est notamment question de cadre de référence et de comment comprendre le point de vue de l’autre. Pour contextualiser cette partie, sachez qu’elle se rattache au chapitre “Savoir distinguer sa propre émotion de celle de l’autre”. Comprendre le point de vue de l’autre revient à se projeter mentalement dans sa tête pour savoir (ou du moins, imaginer), quelle est sa propre vision d’une situation.

4 méthodes pour revenir à soi : La PNL Gérard Szymanski est formateur en PNL, cofondateur de Ressources et stratégies. Auteur de Développer charisme et cohérence personnelle de Gérard Szymanski (InterÉditions, 2008). Site : ressourcesetstrategies.fr. Explications avec Gérard Szymanski Formateur en PNL, cofondateur de Ressources et stratégies « La PNL, ou programmation neurolinguistique, est un excellent moyen pour apprendre à se recentrer car c’est une méthode d’observation de nos processus intérieurs. Elle ne cherche pas le “pourquoi” des choses, mais le “comment” : elle étudie la structure de notre expérience personnelle, et non l’origine d’un problème, comme en analyse.

Attention, ces comportements vous feront passer pour un idiot C'est à travers de petits gestes quotidiens que se construit la crédibilité. Voici quelques faux-pas qu'il ne faut jamais commettre. Il est possible que vous soyez plutôt intelligent, mais certaines de vos actions peuvent vous faire passer pour un abruti complet. Pour vous aider à faire bonne impression auprès de vos collègues et de vos clients, nous avons établi une liste de neufs comportements qui peuvent vous porter préjudice.

10 tendances pédagogiques susceptibles de se développer dans les prochaines années « Innovating Pedagogy 2014: Exploring new forms of teaching, learning, and assessment, to guide educators and policy makers » Collaboration spéciale de Marie-Andrée Gingras, chargée de projet web L’Open University a publié en 2014 un rapport identifiant 10 tendances pédagogiques susceptibles de provoquer des changements majeurs dans les pratiques éducatives, en particulier dans l'éducation postsecondaire. Certaines font déjà partie de notre paysage, d’autres seront amenées à se développer davantage dans les prochaines années. Voici ces 10 tendances :

Sentiment d’appartenance - version imprimable " L'être humain a besoin d'appartenir à un groupe, de s'associer à autrui, de sentir qu 'il est rattaché à un réseau relationnel. Le sentiment d'appartenance nourrit l'estime de soi sociale (ou valeur que l'on se donne dans un groupe). L'estime de soi sociale se développe lorsque l'élève prend conscience qu'il est important pour son enseignant et pour les autres élèves de sa classe.

Wifi neuronal: éviter la perte d’empathie et les relations pourries Nous avons vu dans l’article Wifi neuronal et compétences relationnelles que nous sommes faits pour être empathiques de par l’existence de nos neurones miroirs. Cependant, mis à mal par la société moderne, ils peineraient à fonctionner normalement et seraient responsables d’une partie des relations pourries… Dans cette vidéo passionnante, le journaliste Patrice Van Eersel simplifie pour nous le mécanisme neurones miroirs/neurones moteurs, générateur de l’empathie indispensable à la relation et à la communication. L’imagerie du cerveau montre que nous entrons en résonance par nos neurones miroirs avec notre entourage, et que c’est comme ça que nous éprouvons de la compassion.

« Il y a quelqu’un dans ma tête, mais ce n’est pas moi » Piotr Ouspenski disait en 1947 qu’un fait d’une importance prodigieuse avait échappé à la psychologie occidentale, à savoir que l’homme ne se rappelait pas lui-même, qu’il vivait, agissait et raisonnait dans un profond sommeil, dans un sommeil non pas métaphorique mais absolument réel. Depuis les développements récents en neurosciences et en sciences cognitives, la psychologie occidentale vient de rattraper son retard, et le tableau qu’elle dresse s’accorde parfaitement avec l’ésotérisme chrétien ravivé par Gurdjieff et Mouravieff. L’homme est effectivement une machine gouvernée par les influences extérieures. Pour le psychologue Daniel Kahneman, notre mode de réflexion est composé de deux systèmes. Le premier, la pensée rapide (le Thinking fast) ou système 1 (l’inconscient adaptatif de Timothy Wilson), est inconscient, intuitif, ne demande pas trop d’effort, est incontrôlable et non-intentionnel. Ce système n’est pas sujet au doute.

Comment utiliser la communication non verbale ? Nous vivons dans un monde de communication et de partages d’informations. Dans ce cadre, la communication non verbale constitue un élément fondamental permettant de faire passer les messages et garantissant l’épanouissement personnel d’un individu. Encore faut-il savoir l’utiliser. La posture La position corporelle d’un individu en dit long sur sa psychologie. Canopé Créteil - Comprendre et aborder la question de l’identité numérique en classe Partager cette page Écrit par Franck Bodin Dans le contexte des technologies numériques actuelles - web social et collaboratif, informatique en nuage, internet des objets - et compte tenu des enjeux économiques, stratégiques et sociaux liés à l'explosion des données numériques - big-data, captation et monétisation des données personnelles - gérer son identité numérique est un enjeu de taille. Apprendre à agir au sein des environnements numériques, prendre part aux échanges dans l'Internet social pour s'informer, comprendre et apprendre, tout en maîtrisant sa présence numérique, relève du défi éducatif. Afficher l'infographie en grand format Contrôler son identité numérique cʼest dʼune part, comprendre comment les systèmes informatiques gardent traces de nos navigations et nous pistent, afin de pouvoir décider de rester anonyme ou dʼéchapper au ciblage.

sciences économiques et sociales - Des individus aux groupes sociaux Fiche-séance 2 : Les types de groupes sociaux - deux heures Activité 1 : Etude de document (objectif : distinguer groupes primaires et groupes secondaires) Document 1 Qu'est-ce que l'empathie ? C’est un comble chers lecteurs ! Je prétends traiter de sujets liés aux relations humaines et à la communication depuis plus de deux ans et je me rends compte aujourd’hui que je n’ai jamais parlé d’un des fondamentaux de ce domaine, l’empathie. Je compte bien rétablir la cohérence de la ligne éditoriale de ce blog en partageant cette semaine avec vous mes dernières lectures sur le sujet. Étymologiquement, « empathie » provient du terme Einfuhlung, qui fait référence à la projection d’une personne dans la situation de l’autre. Depuis lors, cette définition a évolué grâce aux travaux effectués dans différents champs de recherche tels que la philosophie, la psychologie et les neurosciences. D’après Jean Decety, neurobiologiste, professeur à l’université de Washington, et directeur du laboratoire Social Cognitive Neuroscience à Seattle, l’empathie ne peut s’envisager que lorsque la personne fait l’expérience d’une réponse émotionnelle face à l’émotion d’autrui.

Related:  Communication interpersonnellecommunication non verbaletechniques comportementales /EFT/ langage corporel / tests etc..