background preloader

JogTheWeb

JogTheWeb

Education: et si on troquait nos stylos contre des manettes? Véritable révolution pédagogique, l'usage des serious games (jeux sérieux) dans le cadre d'un enseignement a fait ses preuves, reconnaissent des études récentes, dont celle réalisée par EuropeanSchoolnet [pdf]. Cette étude, menée dans toute l’Europe, démontre que les jeux vidéo permettent d’accroître la motivation des élèves parce qu’ils prennent en compte leur réalité quotidienne. Selon elle, les jeunes "sont sensibles au fait qu’elle donne une finalité concrète aux travaux qui leur sont demandés (apprendre une partie de l’Histoire pour en faire un scénario de jeu, par exemple), et qu’elle leur permette d’être actifs dans leur apprentissage (en tant que joueurs). Ils apprécient aussi le côté ludique […]". Le document souligne également que leur utilisation permettrait d'améliorer certaines compétences, comme la concentration ou la rétention accrue d’information par les élèves. Lutter contre l’ennui L’école américaine qui enseigne par le jeu Récompenser plutôt que pénaliser

Jog The Web « Blog name JogTheWeb permet d’exploiter ses ressources documentaires dans un cadre professionnel et de les organiser en fonction des destinataires et de ses différents objectifs de communication. Une solution 2.0 qui permet de : De compiler ET d’organiser une sélection de pages web ou intranet de son choixDe les ordonner selon ses besoinsD’apporter à chaque page un commentaire à destination du lecteur (précisons, indication, questions, consignes, etc.)De diffuser en mode Privé ou Public le classeur réalisé (via une mailing list)D’échanger avec les destinataires sur le contenu du classeur (via des billets associés à chaque classeur) Ainsi, il vous est possible de produire des communications différenciées et adaptées à partir de ressources issues du web ou de votre intranet (sans générer de copie, sans modifier les documents sources, ni les déplacer) Pour PARTAGER un JOG, JogTheWeb vous permet : de produire des visites GUIDÉESdiffuser les contenus web en mode PRIVE OU PUBLIC Par exemple :

Créer des vidéos et des animations pédagogiques B. Scène numéro 1 B.1. Mise en place des items Nous allons introduire deux personnages, une femme et un homme, qui vont dialoguer et se présenter. Sélectionnez dans la librairie des items un homme et faites le glisser sur le côté droit de la scène. Sélectionnez l’homme et changez lui sa taille en cliquant sur un de ses coins. Cliquez à nouveau sur l’homme et remarquez que dans la zone de paramétrage (de l’item actif) à droite vous avez ses spécifications. Cela permet de relever les dimensions de notre homme afin de les appliquer à la femme pour qu’ils aient la même taille. Une fois les deux personnages de dimension égale nous allons les aligner. B.2. Remarquez dans la timeline en bas que les deux items sont répertoriés avec un nom suivi d’un numéro (en cas d’utilisation de plusieurs items du même type). Dans un premier temps nous allons les renommer « Femme » et « Homme » afin de les identifier de façon plus explicite. Attention, la vidéo est jouée en continu si vous ne l’arrêtez pas. B.3.

Pour remplacer les devoirs ? Dessin de Jack Kock pour les Cahiers Pédagogiques Supprimer les devoirs est une idée généreuse déjà assez ancienne, mais qui peine à s’imposer malgré les nombreuses restrictions ministérielles, et malgré le fait qu’il est connu et montré que les devoirs ne facilitent pas les apprentissages comme ils le devraient, et augmentent les inégalités scolaires. Pour beaucoup de parents, et d’enseignants, les devoirs restent indispensables car ils constituent le lien privilégié entre l’école et les familles. L’une des attentes les plus fortes des familles est en effet de savoir ce qui se passe en classe, et qui est bien souvent une boîte noire pour elles. Le cahier des apprentissages ne se confond avec le cahier d’un enseignement. Quelle forme peut prendre ce cahier d’apprentissages ? Un journal quotidien des apprentissages, où l’enfant écrit à la première personne, du pluriel pour raconter ce qui a été fait en classe, du singulier pour raconter ce qu’il a appris, compris ou pas. Conclusion

Pourquoi utiliser Prezi pour créer vos présentations ? Beaucoup de gens me posent la question : pourquoi utiliser Prezi plutôt que PowerPoint pour mes présentations ? Les réponses sont multiples et j’ai tenté de les synthétiser ici. Bien que Prezi totalise aujourd’hui 40 millions d’utilisateurs et qu’il vienne de publier une nouvelle interface en français, peu de personnes le connaissent vraiment. Nombreux sont ceux qui ne perçoivent pas bien les différences avec PowerPoint. Nombreux aussi ceux qui, n’ayant vu que des présentations de piètre qualité, en ont une représentation complètement faussée. Nombreux sont ceux qui me demandent pourquoi j’ai arrêté les formations PowerPoint au profit de formations Prezi… Je vais donc essayer de vous montrer ici quels sont les avantages de Prezi. Une petite carte mentale XMind pour commencer (elle est aussi sur ma page Biggerplate d’où vous pouvez la télécharger gratuitement) : Pourquoi utiliser Prezi ? Une application non-séquentielle Prezi est non-séquentiel. a. b. Oui. a. Regroupement d’objets b. a. b.

L'art de faire une "petite" recherche : le document de collecte Une petite anecdote du jour qui en dit long sur l’intérêt de présenter la démarche aux collègues de discipline. Plusieurs élèves de 5e viennent en autonomie faire une recherche en éducation musicale (cette collègue n'était pas encore nommée au collège lors de la pré-rentrée quand j'ai présenté la démarche). Je retranscris les grandes lignes du dialogue qui s'est alors engagé avec un élève : - Bonjour, je viens faire une recherche sur le chant grégorien - Que vous a-t-on demandé exactement ? (L'élève sort son carnet de bord sur lequel le travail est noté) Je lis : Faire une « petite » recherche sur le chant grégorien (avec les guillemets) - L'élève s'empresse de me dire : elle a dit qu'il fallait faire du copier-coller parce que on va en reparler en cours - Ah OK !.... Cette précision de vocabulaire (passer d'une « petite » recherche à « faire un document de collecte ») a permis aux élèves de mieux cerner le travail attendu.

Traces laissées sur le Web et Evaluer l’info en ligne : 2 séquences pédagogiques pour réfléchir et agir Gaëlle Sogliuzzo, professeur-documentaliste en lycée à la Cité Scolaire Beaumont (Redon, 35) poursuit son partage de séquences et expérimentations pédagogiques sur la culture de l’information et des médias élaborées pour des élèves au sein de son blog Culture de l’info et des médias en lycée. Cette enseignante propose une approche collaborative de l’éducation au numérique avec plusieurs axes de travail. Pour chaque séquence, un ensemble de documents pédagogiques en libre accès est fourni : document de préparation de séance, fiches et documents élèves, exercices et corrigés et documents de synthèse. Des dossiers complets (avec infographies, explicitations, quizz et contenus informatif) pour développer des activités dans le cadre scolaire, en formation ou en espace public numérique (EPN). Identité / présence numérique : quelles traces laissons-nous sur le web ? Séquence complète sur la notion de trace numérique, permettant de réfléchir à celles d’identité / présence numérique.

Traces laissées sur le Web et Evaluer l’info en ligne : 2 séquences pédagogiques pour réfléchir et agir 2 séquences pédagogiques pour réfléchir et agir Posté par Jean-Luc Raymond le Lundi 23 juin 2014 sur NetPublic Gaëlle Sogliuzzo, professeur-documentaliste en lycée à la Cité Scolaire Beaumont (Redon, 35) poursuit son partage de séquences et expérimentations pédagogiques sur la culture de l’information et des médias élaborées pour des élèves au sein de son blog Culture de l’info et des médias en lycée. Cette enseignante propose une approche collaborative de l’éducation au numérique avec plusieurs axes de travail. Pour chaque séquence, un ensemble de documents pédagogiques en libre accès est fourni : document de préparation de séance, fiches et documents élèves, exercices et corrigés et documents de synthèse. Des dossiers complets (avec infographies, explicitations, quizz et contenus informatif) pour développer des activités dans le cadre scolaire, en formation ou en espace public numérique (EPN). Identité / présence numérique : quelles traces laissons-nous sur le web ? Géographie : Bretagne

Evaluer la crédibilité d’une ressource sur internet, support de formation L’URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire publie sur son portail une présentation du stage d’Alexandre Serres : « Evaluer la crédibilité d’une ressource sur internet » (fichier PowerPoint, 89 diapositives) actualisée en octobre 2012 (sous licence Creative Commons). Méthodologie d’évaluation d’une ressource Internet en 4 points Ce document indique une méthodologie sur cette thématique en 4 points : Contextes, ruptures et continuités de l’évaluation de l’information ; Complexités et notions-clés de l’évaluation ; La crédibilité ; Démarche d’évaluation de la crédibilité. Captures d’écran, tableaux et exemples du Web d’aujourd’hui viennent illustrer la présentation du formateur d’Alexandre Serres qui pose des jalons clairs sur la validité d’une information sur Internet et des critères permettant de prendre en compte concrètement la qualification de données publiées en ligne. Fiche pratique Autrement dit, deux ressources très utiles pour les EPN (Espaces publics numériques). Licence :

La recherche sur l'Internet Quelques critères d'évalution Les moteurs de recherche ne font aucune évaluation des sites web qu'ils indexent. Les "spiders" lisent tout et indexent tout. Sans faire de tri entre le bon et le moins bon. Comment évaluer si un site web est fiable et si, pour moi, il correspond à ce que je peux attendre? Pour répondre à ces questions, on peut utiliser la méthode "Qui - Quoi - Quand - Où - Pourquoi - Comment". Oh là! Ce sera avec plaisir Pour évaluer la qualité d'un site web, nous allons nous poser ces 6 questions: Qui? L'auteur du site web est-il identifiable? S'il s'agit d'une personne particulière, quelles sont ses qualifications pour aborder le sujet? S'il s'agit d'un organisme ou d'une institution, son nom est-il connu? Pour retrouver le nom et des informations sur l'auteur, il est parfois nécessaire de remonter jusqu'à la page d'accueil du site. Lorsque le site est produit par un organisme reconnu, le nom de cet organisme figure généralement dans l'adresse URL du site. Quoi? Quand? Où?

Related: