background preloader

ABioDoc: centre national de ressources en agriculture biologique

ABioDoc: centre national de ressources en agriculture biologique
ABioDoc, Centre national de ressources en agriculture biologique, propose de l'information et de la documentation concernant les domaines techniques, économiques et réglementaires en agriculture biologique et en agriculture durable, ainsi que les aspects environnementaux et sociaux. Service de VetAgro Sup, Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement, ABioDoc a le soutien du ministère de l'Agriculture et travaille en étroite relation avec l'ITAB (Institut technique de l'agriculture biologique). ABioDoc est en lien avec de nombreux autres partenaires de l'agriculture biologique. Ouvert à tout public, ABiodoc propose entre autre:

http://www.abiodoc.com/

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. (Redirigé depuis Cultures associées) En cours de rédaction .... Les cultures associées ou l'association de culture Mycorhize Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La relation mycorhizienne est de type symbiotique, mais un déséquilibre dans la relation peut être induit par une faiblesse de l'un des deux partenaires, l'association pouvant alors glisser le long du continuum mutualisme-parasitisme[1]. Le champignon peut alors aussi contribuer à recycler la nécromasse de son hôte, au profit de leurs deux descendances. Histoire des mycorhizes[modifier | modifier le code]

Centre d'information sur l'eau - Eau et eau du robinet Depuis la loi sur l'eau du 3 janvier 1992, tout d'immeuble d'habitation doit être raccordé à un réseau d'assainissement collectif ou être doté d'un système d'assainissement autonome. Tout système d'assainissement qu'il soit collectif ou non, a pour but de regrouper les eaux usées (la collecte), puis de les dépolluer (l'épuration) en les traitant avant leur rejet dans le milieu naturel. La complexité des traitements mis en oeuvre varie en fonction de la nature des eaux usées.

A Lille, un jardin partagé par et pour les habitants Tout en discutant, Elise cueille des fleurs de bourrache. « Au départ, je venais pour jardiner. Je pensais que les gens venaient pour produire sur leur parcelle. Quand Geneviève et Chantal me disaient "ici, c’est surtout du lien social", je ne comprenais pas trop. » Nous sommes à vingt minutes à pied du centre de Lille, quartier Moulins, dans un jardin. L’agriculture biologique : une chance pour les territoires normands Le réseau bio normand organisait le 2 février 2017 une journée « L’agriculture biologique : une chance pour les territoires normands ». De nombreuses collectivités (Communes, communautés de communes, agglos, départements, Région) ont répondu présentes, ainsi que des syndicats d’eau et de bassins, des associations, des établissements scolaires, ainsi que des partenaires de la filière bio régionale. Alimentation, restauration collective, protection de la ressource en eau, développement économique étaient au programme : retour sur les enseignements de cette journée.

Industrie chimique, sociétés de biotechnologies et géants du trading contrôlent la chaîne alimentaire mondiale Certes, vous êtes libres d’acheter le produit que vous souhaitez, généralement dans un supermarché. Mais savez-vous vraiment qui élabore vos menus ? Que le poulet en train de rôtir a toutes les chances d’avoir été conçu par le groupe franco-néerlandais Hendrix Genetics ou la firme allemande EW Gruppe ? Mycorhization des plantes - Ithec (fr) Le Triple Zéro : L'alternative au 18 - 46. La symbiose plantes / micro-organismes Locacell et Microcell : La fertilisation starter à effet durable ; l'alternative au 18-46. Comment les micro-organismes permettent au Maïs d'exploiter les éléments nutritif du sol. Microcell et Locacell : explication en images de la symbiose avec les plantes :

Il faut sauver l'abeille noire - Reportage labo CNRS de Gif-sur-Yvette - Gif-sur-Yvette (Essonne), reportage Entre les pins et les bouleaux, le sol sablonneux est recouvert de bruyères. Le bourdonnement des abeilles ne s’apaise que quand un nuage vient cacher le soleil pour quelques minutes. Voilà « le petit coin de paradis à une heure de Paris » de Lionel Garnery, en plein cœur de la forêt de Rambouillet. Chercheur du CNRS (Centre national de la recherche scientifique), il travaille au Laboratoire Evolution, Génomes et Spéciation de Gif-sur-Yvette ; c’est le spécialiste de la génétique de l’abeille en France. Revêtu de sa combinaison blanche, armé de son enfumoir, le scientifique ouvre une ruche et tire un cadre : « Regardez, elle est de couleur foncée.

Association Manger Santé Bio 05 oct 2011 par Marie Eisenmann Cultiver son ail est facile, économique et très agréable. C’est maintenant, à l’automne, qu’il faut la planter. Evreux Nature Environnement Qui sommes nous? Le Groupement Régional d’Agriculture Biologique de Haute-Normandie est une association loi 1901. Il est composé de tous les adhérents des groupements départementaux d’agriculteurs biologiques de Haute-Normandie. Ses actions : accompagner les procédures de conversion, assurer le suivi de la réglementation, coordonner le programme de formations, apporter un soutien technique aux producteurs, soutenir le développement économique des producteurs, coordonner les actions de communication, représenter la profession agricole bio. Le conseil d'administration

Techniques de conservation De nombreuses techniques à maitriser. Extrait de la fiche: Les micro-organismes sont des êtres invisibles à l’œil nu (moins de 50 10-6m).On distingue quatre types principaux de micro-organismes :les bactéries, qui constituent le groupe le plus important et se présentent sous 2 formes principales : arrondies (coccidies) ou en bâtonnet (bacilles),les virus, qui ne se multiplient qu’en parasitant des cellules vivantes,les champignons dont :les levures, champignons unicellulaires, qui pour certaines sont utiles dans les fermentations du pain et du vin,les moisissures, champignons microscopiques filamenteux,une quatrième catégorie composée des protozoaires (comme la toxoplasmose) et des vers (tænias, ascaris,…). Les techniques de conservation ont pour but de créer des conditions défavorables à la survie ou à la multiplication des micro-organismes.

Synthèse ● Une ferme innovante et soutenue ● La sécurité du revenu économique et de la production alimentaire : La ferme se développe en poly-cultures : légumes, fruits, oeufs, plantes aromatiques, céréales,... et produits transformés. Dans un esprit écologique et dans le but de tisser des relations humaines animant la vie locale, la vente se fait localement par panier. La vente directe permet aussi un meilleur revenu en enlevant les intermédiaires (magasins, grossistes, ...). ● Une ferme, un laboratoire de recherche : Mises en place avec succès à l'étranger, par exemple sur la ferme de Sepp Holzer en Autriche (vidéos sur ce site), ces techniques nouvelles doivent encore en France faire l'objet d'un travail d'adaptation et de recherche.

Related:  Recherche documentaireetudes