background preloader

ASTREDHOR : Institut technique de l'horticulture

ASTREDHOR : Institut technique de l'horticulture

Jardins de France - L'horticulture par les textes et les images La description des plantes et de leurs propriétés fut, depuis la plus haute Antiquité, une question vitale pour la médecine. Les plantes indigènes puis les plantes exotiques contribuèrent à ce savoir, générant une fébrile activité touchant la recherche, l’économie, l’esthétique. Les sociétés spécialisées se multiplièrent rapidement pour débattre d’horticulture et publièrent généreusement. Professionnels, chercheurs et universitaires portèrent des revues spécialisées et des monographies de grande valeur. Théoriciens et enseignants rédigèrent des traités touchant les cultures vivrières, ornementales, les plantes utilitaires ou l’Art du paysage. Toutes ces publications étayèrent leur propos par de belles et bonnes illustrations, dont les célèbres chromolithographies du XIXe siècle ne sont pas les moindres. Mais le savoir imprimé est fragile et ne permet les consultations qu’avec une parcimonie raisonnée.

Journées techniques de l'Astredhor - Les journées Astredhor FNE Midi-Pyrénées : Agenda des formations Les formations professionnelles Lutte contre le gaspillage alimentaire (2 jours) Lieu : Maison Régionale de l'Environnement, Toulouse La formation peut avoir lieu hors Toulouse à partir de 5 participants (sur demande) vendredi 16 et mardi 27 mai 2014 jeudi 19 et vendredi 20 juin 2014 mercredi 9 et jeudi 10 juillet 2014 jeudi 28 et vendredi 29 août 2014 jeudi 18 et vendredi 19 septembre 2014 jeudi 16 et vendredi 17 octobre 2014 jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2014 à la carte dans le cadre de formation interne (sur demande) Les éco-gestes dans les associations FNE Midi-Pyrénées peut également intervenir auprès d'association pour former les salariés et/ou les bénévoles au développement durable sous forme d'éco-gestes. Les formations des bénévoles Initiation au droit de l'environnement : la protection des espèces et de leurs habitats samedi 8 février 2014 à Foix samedi 5 juillet 2014 à St Gaudens Les conférences Les ateliers

Accueil du site - Association Française Interprofessionnelle des Ecologues Index Kerguelen 30 mai 2000 - Philippe JULVE A ce propos il faudrait envisager une méthode de mise à jour de l'index de Kerguélen : ajout d'un astérisque à la fin du nom quand il n'est pas dans les valides de Kerguélen version octobre 1997, Votation d'ajout sur Tela Botanica ? Qui décide ? (pour des taxons tels Angelica archangelica ssp. littoralis, les sesléries, Ophrys massiliensis, il y a une certaine urgence à se décider? et ne me parlez pas du Muséum, de l'INRA ou des Universités !!!). 31 mai 2000 - Errol VELAPhilippe "Pluto" Julve a raison ! Il y a une certaine urgence à se décider de savoir qu'est-ce qu'on fait avec l'index Kerguélen, et qui supervise le tout ? Il faut qu'une personne ou une structure veuille bien chapoter administrativement tout ca. Qu'en pensent les "responsables" de Tela Botanica, les Mathieu, Descoing, Melki, et autres Granger? Qu'en pensent les cyber-botanistes anonymes qui alimentent derrière leur écran la matière grise du réseau Tela Botanica? Quel nom adopter ?

associations partenaires du programme Eau et Pesticides 27 pages de conseils en couleur pour concevoir un mur végétalisé et favoriser la nature autour de nos habitations. La mise en place d'une gestion différenciée par les collectivités permet à la végétation spontanée de reprendre peu à peu sa place en milieu urbanisé. Les modes d'entretien plus écologiques de certains espaces verts entrainent ainsi un enrichissement de la flore et de la faune. Aujoud'hui, il s'agit d'accepter la nature, de composer avec elle et de l'intégrer dans nos aménagements, pour son bien et pour notre plaisir !

« Les gens des fleurs restent, les diplômés partent » 1Rijnsburg, ville de 12 000 habitants située dans le centre de la partie occidentale de la Hollande, vit entièrement du commerce des fleurs. Il ne s’agit pas d’une communauté traditionnelle, isolée et marginale mais, bien au contraire, d’une ville moderne du centre du Randstad, l’agglomération urbaine qui s’étend de Rotterdam à Amsterdam. Sur environ 4 500 personnes en activité, 3 500 travaillent dans le commerce des fleurs, qu’il s’agisse de travailleurs indépendants ou d’employés d’entreprises liées à ce négoce, comme la vente aux enchères. Ce commerce est international : si quelques marchands se cantonnent au marché néerlandais, la plupart vendent leurs fleurs à travers de nombreux pays européens. 2Les habitants de Rijnsburg, même ceux qui ne sont pas impliqués dans ce négoce, se perçoivent comme des marchands : « Nous avons le commerce dans le sang », disent-ils. 2 Pour une étude détaillée, voir Goody 1993. 10Selon les jours de la semaine, il y a de 400 à 600 négociants.

OGM et interdictions nationales : Monsanto &Co ont réussi leur coup La proposition permettant aux Etats-membres d’interdire certains OGM particuliers, présente dans son dispositif, une énorme faille favorable aux géants des biotechnologies. La proposition permettant aux Etats-membres d’interdire certains OGM particuliers, présente dans son dispositif, une énorme faille favorable aux géants des biotechnologies. Le mercredi 28 mai, les pays de l’Union européenne ont voté en faveur du texte de la proposition. Ironiquement, ce texte pourrait s’avérer être favorable à Monsanto. Le pénible vote de l’Union européenne relatif au maïs GM de Pioneer en février dernier a créé le sentiment qu’il était urgent de modifier la façon dont les OGM sont approuvés. La proposition de redonner aux Etats-membres certaines prérogatives sur les autorisations d’OGM est régulièrement revenue sur le tapis, depuis quelques temps déjà. Lors du Conseil de juin, une décision doit être prise sur les interdictions nationales.

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois C’est une promesse pleine d’avenir : nourrir la France sans pesticides, sans engrais chimiques, et quasiment sans pétrole, tout en dégageant de substantielles marges et en créant des dizaines de milliers d’emplois. A la Ferme du Bec Hellouin, non loin de Rouen, on invente cette agriculture de demain. Expérimentant des techniques qui viennent des quatre coins de la planète, cette ferme en permaculture produirait autant voir plus que le système conventionnel. Inform'articles au hasard Oyez Oyez! Recherche Simple Recherche Avancée

Plantez chez nous, prêter son jardin, partager ses récoltes Ils se présentent ainsi : Jardiniers, propriétaires récoltez les fruits...et les légumes de votre rencontre! Savez vous planter chez nous est un concept gagnant-gagnant basé sur l'échange, la convivialité, l'amour du jardinage et les joies du potager. Mettre en relation des personnes qui ont un jardin et qui rêvent d'avoir un potager mais qui n'ont pas le temps de s'en occuper, avec des personnes qui ont la passion du jardinage mais qui n’ont pas de jardin ou de parcelle à cultiver : voici le concept de Savez vous planter chez nous ? C'est avant tout un échange gagnant-gagnant basé sur la confiance, la convivialité, et l’entraide entre le propriétaire du jardin et le jardinier. Le propriétaire prête gracieusement un bout de son jardin, et en échange, le jardinier fait profiter d’une partie de ses récoltes ! Il suffit juste de déposer une annonce (link is external) ou de consulter les offres (link is external) dans votre région. Il n’est pas nécessaire d’avoir un terrain immense !

Related: