background preloader

Astredhor : Astredhor, Institut technique de l'horticulture

Astredhor : Astredhor, Institut technique de l'horticulture

http://www.astredhor.fr/

Related:  Association agriculture

FNE Midi-Pyrénées : Agenda des formations Les formations professionnelles Lutte contre le gaspillage alimentaire (2 jours) Lieu : Maison Régionale de l'Environnement, Toulouse La formation peut avoir lieu hors Toulouse à partir de 5 participants (sur demande) vendredi 16 et mardi 27 mai 2014 jeudi 19 et vendredi 20 juin 2014 mercredi 9 et jeudi 10 juillet 2014 jeudi 28 et vendredi 29 août 2014 jeudi 18 et vendredi 19 septembre 2014 jeudi 16 et vendredi 17 octobre 2014 jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2014 à la carte dans le cadre de formation interne (sur demande) Les éco-gestes dans les associations FNE Midi-Pyrénées peut également intervenir auprès d'association pour former les salariés et/ou les bénévoles au développement durable sous forme d'éco-gestes.

Index Kerguelen 30 mai 2000 - Philippe JULVE A ce propos il faudrait envisager une méthode de mise à jour de l'index de Kerguélen : ajout d'un astérisque à la fin du nom quand il n'est pas dans les valides de Kerguélen version octobre 1997, Votation d'ajout sur Tela Botanica ? Qui décide ? (pour des taxons tels Angelica archangelica ssp. littoralis, les sesléries, Ophrys massiliensis, il y a une certaine urgence à se décider? et ne me parlez pas du Muséum, de l'INRA ou des Universités !!!). 31 mai 2000 - Errol VELAPhilippe "Pluto" Julve a raison ! associations partenaires du programme Eau et Pesticides 27 pages de conseils en couleur pour concevoir un mur végétalisé et favoriser la nature autour de nos habitations. La mise en place d'une gestion différenciée par les collectivités permet à la végétation spontanée de reprendre peu à peu sa place en milieu urbanisé. Les modes d'entretien plus écologiques de certains espaces verts entrainent ainsi un enrichissement de la flore et de la faune. Aujoud'hui, il s'agit d'accepter la nature, de composer avec elle et de l'intégrer dans nos aménagements, pour son bien et pour notre plaisir !

« Les gens des fleurs restent, les diplômés partent » 1Rijnsburg, ville de 12 000 habitants située dans le centre de la partie occidentale de la Hollande, vit entièrement du commerce des fleurs. Il ne s’agit pas d’une communauté traditionnelle, isolée et marginale mais, bien au contraire, d’une ville moderne du centre du Randstad, l’agglomération urbaine qui s’étend de Rotterdam à Amsterdam. Sur environ 4 500 personnes en activité, 3 500 travaillent dans le commerce des fleurs, qu’il s’agisse de travailleurs indépendants ou d’employés d’entreprises liées à ce négoce, comme la vente aux enchères. Ce commerce est international : si quelques marchands se cantonnent au marché néerlandais, la plupart vendent leurs fleurs à travers de nombreux pays européens.

OGM et interdictions nationales : Monsanto &Co ont réussi leur coup La proposition permettant aux Etats-membres d’interdire certains OGM particuliers, présente dans son dispositif, une énorme faille favorable aux géants des biotechnologies. La proposition permettant aux Etats-membres d’interdire certains OGM particuliers, présente dans son dispositif, une énorme faille favorable aux géants des biotechnologies. Le mercredi 28 mai, les pays de l’Union européenne ont voté en faveur du texte de la proposition. Ironiquement, ce texte pourrait s’avérer être favorable à Monsanto.

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois C’est une promesse pleine d’avenir : nourrir la France sans pesticides, sans engrais chimiques, et quasiment sans pétrole, tout en dégageant de substantielles marges et en créant des dizaines de milliers d’emplois. A la Ferme du Bec Hellouin, non loin de Rouen, on invente cette agriculture de demain. Expérimentant des techniques qui viennent des quatre coins de la planète, cette ferme en permaculture produirait autant voir plus que le système conventionnel.

Plantez chez nous, prêter son jardin, partager ses récoltes Ils se présentent ainsi : Jardiniers, propriétaires récoltez les fruits...et les légumes de votre rencontre! Savez vous planter chez nous est un concept gagnant-gagnant basé sur l'échange, la convivialité, l'amour du jardinage et les joies du potager. Mettre en relation des personnes qui ont un jardin et qui rêvent d'avoir un potager mais qui n'ont pas le temps de s'en occuper, avec des personnes qui ont la passion du jardinage mais qui n’ont pas de jardin ou de parcelle à cultiver : voici le concept de Savez vous planter chez nous ? C'est avant tout un échange gagnant-gagnant basé sur la confiance, la convivialité, et l’entraide entre le propriétaire du jardin et le jardinier. Réseau Cocagne, ensemble cultivons la solidarité Ils se présentent ainsi : Historique En 1991 démarre, à l’initiative de Jean-Guy Henckel, le premier Jardin de Cocagne à Chalezeule, près de Besançon dans le Doubs. Se basant sur le cahier des charges de l’agriculture biologique et à vocation d’insertion sociale et professionnelle, cette exploitation maraîchère d’un genre nouveau et de forme associative, suscite rapidement l’intérêt de nombreuses personnes en France.

Synthèse ● Une ferme innovante et soutenue ● La sécurité du revenu économique et de la production alimentaire : La ferme se développe en poly-cultures : légumes, fruits, oeufs, plantes aromatiques, céréales,... et produits transformés. Dans un esprit écologique et dans le but de tisser des relations humaines animant la vie locale, la vente se fait localement par panier. La vente directe permet aussi un meilleur revenu en enlevant les intermédiaires (magasins, grossistes, ...). A Lille, un jardin partagé par et pour les habitants Tout en discutant, Elise cueille des fleurs de bourrache. « Au départ, je venais pour jardiner. Je pensais que les gens venaient pour produire sur leur parcelle. Quand Geneviève et Chantal me disaient "ici, c’est surtout du lien social", je ne comprenais pas trop. »

Related: