background preloader

Registre Internet des noms de domaine en .fr, .re, .yt, .tf, .pm et .wf / Solutions de Registre - AFNIC

Registre Internet des noms de domaine en .fr, .re, .yt, .tf, .pm et .wf / Solutions de Registre - AFNIC

https://www.afnic.fr/

Le volume de recherche des mots-clés Avec l’outil de suggestion de mot-clés de Google, il est possible de connaître de manière plus ou moins précise le volume de recherche d’un mot-clé ou d’une expression. De plus, avec plus de 90% d’utilisation en France, Google possède une base de donnée riche et précise pour établir ces volumes. Trouver des mots clés Le but premier de cet outil, est évidemment de trouver des mots-clés. Que ce soit pour votre référencement, pour votre marketing ou votre analyse concurrentielle, l’outil va vous fournir une liste de termes en fonction de votre recherche, et vous en proposer d’autres du plus pertinent au moins pertinent. L’outil peut se paramétrer pour afficher des colonnes avec une indication sur :

RAMEAU : Langage d'indexation RAMEAU Caractéristiques du langage RAMEAU (Répertoire d’autorité-matière encyclopédique et alphabétique unifié) est le langage d’indexation matière utilisé, en France, par la Bibliothèque nationale de France, les bibliothèques universitaires, de nombreuses bibliothèques de lecture publique ou de recherche ainsi que plusieurs organismes privés. Il est élaboré depuis 1980, de façon autonome, en relation avec le « Répertoire de vedettes-matière » de l’Université Laval à Québec, et avec la liste de vedettes-matière de la Bibliothèque du Congrès (Library of Congress Subject Headings). Le langage d’indexation précoordonné RAMEAU se compose d’un vocabulaire de termes reliés entre eux et d’une syntaxe indiquant les règles de construction des vedettes-matière à l’indexation. L’ensemble des notices d’autorité - dont le noyau est formé de noms communs et de noms géographiques - constitue les autorités RAMEAU.

Recherche éveillée sur Internet : mode d'emploi FOENIX-RIOU Béatrice Les professionnels consacrent une part de plus en plus importante de leur temps à la recherche d'information, et ils le font le plus souvent en interrogeant Google. Or, l'usage de syntaxes avancées - ou, selon les cas, l'interrogation d'autres outils - peut leur faire gagner un temps précieux dans leurs investigations. Cet ouvrage à pour vocation d'aider tous ceux qui effectuent des recherches d'information sur Internet, dans un cadre professionnel mais aussi quotidien, à rester "éveillés" tout au long de leur exploration du Web. Recherche éveillée sur Internet : mode d'emploi est constitué de 3 parties fournissant successivement : - un point complet de l'évolution et le mode d'utilisation des différentes familles d'outils de recherche sur le Web, avec en particulier une revue en détail des fonctions avancées des moteurs,

30 opérateurs Google pour affiner ses recherches Rechercher des informations sur Google, c’est très facile. Mais dans certains cas, les requêtes classiques ne sont pas suffisantes. Google propose heureusement de nombreuses astuces pour affiner la recherche. Parmi celles-ci, les opérateurs de recherche sont très pratiques. On en distingue deux types : les opérateurs booléens et avancés. Qu’est-ce qu’un opérateur booléen ? – Asktibbs Sous cette désignation savante, trois mots courant de notre langage : ET, OU, SAUF (en anglais AND, OR, NOT ou AND NOT) Ces opérateurs sont la base de la recherche. Ils permettent de “dialoguer” avec l’outil que vous utilisez pour votre recherche. Ces termes sont communs à tous les outils de recherche sur l’internet d’où la nécessité de bien les maîtriser. L’opérateur ET : il implique que les termes de votre recherche soient contenus dans les pages de résultat.exemple en anglais : search AND information AND internetrésultat : les réponses contiendront obligatoirement les mots recherche, information et internet.

Sites sur le droit - Sénat Allez au contenu, Allez à la navigation Le sommaire ci-dessous vous permet d'accéder directement à chacune des sous rubriques. Les sites payants ne sont mentionnés que lorsque les documents ne sont pas disponibles en libre accès sur Internet. Actualité juridique Brewster Kahle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. B. Kahle en nov. 2002 Green open access Libre accès (édition scientifique) Un des logos du libre accès, d'origine de PLoS. Le libre accès (en anglais : open access) est la mise à disposition en ligne de contenus numériques, qui peuvent eux-mêmes être soit libres (Creative commons, etc.), soit sous un des régimes de propriété intellectuelle. Le libre accès est principalement utilisé pour les articles de revues de recherche universitaires sélectionnés par des pairs. On devrait, en réalité, distinguer le libre accès (libre = open access en anglais) et l'accès ouvert (gratis open access[1]), afin de distinguer plus nettement ce qui est « simplement » en accès gratuit pour l'internaute (accès ouvert) et ce qui est en accès gratuit et libre, parce que soumis à une licence d'utilisation dite libre (Creative commons, par exemple).

Crawler Robot d'indexation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Spider. Architecture d'un robot d'indexation Fonctionnant sur le même principe, certains robots malveillants (spambots) sont utilisés pour archiver les ressources ou collecter des adresses électroniques auxquelles envoyer des courriels. En français, depuis 2013, crawler est remplaçable par le mot collecteur[1].

La commande link: analyse des backlinks La commande link: permet de lister des pages qui font un lien (backlink) vers l'URL étudiée. C'est très utile pour travailler son référencement, via l'analyse du netlinking. Malheureusement cette commande est bridée sur Google, ce qui la rend quasiment inutilisable sur Google. Syntaxe link: Sci-Hub Historique[modifier | modifier le code] Le projet Sci-Hub a débuté le 5 septembre 2011[8]. Il a été fondé par Alexandra Elbakyan[9] alors étudiante en neurosciences au Kazakhstan, dans le but de diffuser plus largement le savoir scientifique chez les personnes étant, comme elle, bloquées par les « paywalls »[10],[11],[12]. Entre 2011 et le printemps 2013, Sci-hub fournissait un accès aux publications scientifiques sans les stocker, en utilisant des identifiants d'université ou d'organismes de recherche aléatoirement.

Les sites internet sont accessibles grâce à leur nom de domaine. C'est plus facile que de taper une adresse IP ! IL apparaît évident que ces noms de domaines doivent être gérés de façon centralisée, de manière à éviter, par exemple, l'emploi de deux noms identiques. L'AFNIC est l'organisme Français chargé de gérer les noms de domaines en .fr. by aveyrtic Apr 17

Related: