background preloader

Bref. J'ai passé un entretien d'embauche. - Episode du du 05/09

Bref. J'ai passé un entretien d'embauche. - Episode du du 05/09

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3848-c-bref.html

Le pouvoir de la grève L'Atelier du pouvoir décrypte la manière dont la grève a structuré notre vie sociale depuis plus de deux siècles et comment elle a évolué avec le temps. Grève de mineurs dans le Pas-de-Calais en 1906 (illustration du "Petit Journal") © Le Petit Journal/BNF J.-M. DENIS, S.SIROT, L. de COMARMOND Ana Catarina Silvares Bezerra a été autorisée à se masturber au travail Ana Catarina Silvares Bezerra est une experte comptable. Cette brésilienne vient de passer devant la justice pour avoir l’autorisation légale de se masturber au travail. Cette mère de famille souffre d'une maladie rare connue sous le nom "orgasme contraint", causée par une altération chimique du cortex, ce qui l'amène à se masturber plusieurs fois par jour pour soulager l'angoisse profonde qu'elle provoque. Ana Catarina a même avoué se masturber jusqu’à 47 fois par jour. En prenant un grand nombre de calmants elle arrive à contenir ses envies et a ne se masturber que 18 fois par jour. Impossible dans ces conditions de se concentrer et faire son travail correctement.

Plus beau le Morpeug Précédemment dans Plus belle la vie : Guy, pirate aux «firewalls hyperpuissants» (sur son netbook première génération) n'a rien de mieux à faire que d'embêter l'instit du quartier. Le jeune homme - évidemment sans vie sociale, on est pas à un cliché près - s'est en effet vu rejeté après avoir réglé les problèmes de wifi de la mère de famille. Et comme il appréciait ces moments de vie sociale, il se décide à pirater l'ordinateur de la famille, envoyant des mails incendiaires et commandant des serpents sur eBay. Après avoir soupçonné la grand mère volage, l'instit finit par accuser Guy, et engage la flic hackeuse du quartier pour lui donner une leçon. Bon ça fait déjà beaucoup, mais le pire est à venir. Outre le statut de «Supertroll» niveau 70, on appréciera le magnifique «give me five» pas du tout télécommandé.

« Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre Daniel Testard est un boulanger atypique. Il ne travaille que deux jours par semaine pour pouvoir s’occuper de son jardin, pratiquer le chant et la musique, écrire et s’exercer à la méditation. Il ne vend pas lui-même son pain : il fait confiance à ses clients qui paient directement leurs achats, dans une corbeille. Il récupère l’eau de pluie, qu’il filtre et incorpore aux farines de blé anciens, biologiques, qu’il se procure illégalement. « J’ai toujours résisté à l’idée que soit on augmente son chiffre d’affaires, soit on disparaît. » Une pratique construite depuis 30 ans, à Quily, dans le Morbihan, qui vise à bâtir une vie harmonieuse où le travail n’aliène pas mais rend libre.

Baiser, c'est bon pour ta peau Les bienfaits du baiser sont mis en avant par plusieurs études scientifiques reprises par Top Santé sous la plume de la délicieuse Emilie Cailleau. Oui, scientifiques. D'abord, le baiser est bon pour la ligne. En s'embrassant, on perd 2 à 3 calories par minute. Un langoureux baiser d'une minute nous ferait même dépenser autant de calories que de courir un 500 m, surenchérit Alain Gaudey dans son livre "1001 petites choses que vous ignoriez sur la sexualité" (ed. Les cabinets spécialisés dans la lutte antisyndicale un secteur en pleine expansion en Allemagne ! L’institut scientifique du syndicat IG Metall[1], la fondation Otto Brenner, a publié en avril 2014 une étude intitulée « Union-busting en Allemagne »[2]. Alors que la vision dominante du modèle allemand valorise l’idée de dialogue social comme dimension structurelle du fonctionnement économique, cette étude contribue à lever le voile sur des pratiques patronales dont on parle trop peu souvent. Afin de donner une vision d’ensemble de ce travail rédigé par Werner Rügemer et Elmar Wigand – les deux animateurs du site Arbeitsunrecht, et auteurs d’un ouvrage entièrement consacré à cette question, Die Fertigmacher -, nous avons décidé de traduire le résumé de l’étude. Nous espérons vivement que cette publication, que nous allons compléter dans les prochaines semaines, permettra de convaincre les équipes et organisations syndicales de se saisir très sérieusement de cette question des pratiques antisyndicales, dans un contexte globalisé. Tirées de l’étude Union busting en Allemagne

Penningtons met le feu dans ses cabines d’essayages Une cabine d’essayage des plus banale, vous essayez une pile de vêtements dans l’espace exigu de la cabine surchauffée. Sous les néons blafards du magasin, vous êtes parfois un peu rude avec vous même et la séance d’essayage se solde par une crise de nerf car vous ne rentrez pas la moitié d’une demi fesse dans ce slim, même en tirant très fort … Scénario classique du stress de la cabine. Pour rendre l’essayage plus funky et surtout moins stressant, la marque Penningtons spécialisé dans les vêtements «plus-size» a décidé de flatter ses clientes.

A qui profitera la suppression d'une tranche d'impôt ? Après le «ras-le-bol fiscal», voici le «haut-le-cœur» : tel est le terme coloré qu’a employé Manuel Valls, mercredi, pour décrire l’état d’esprit des contribuables. Au lendemain de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre a confirmé sa volonté de réduire la fiscalité des ménages. Et évoqué, pour ce faire, un renforcement de la décote votée en 2013, ainsi que la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu (IR). Annonce confirmée dans l’après-midi par le ministre du Budget, Christian Eckert. Le point. Qu’est-ce qu’une tranche ?

Le siège de toilette royal pour geek Qui n’a pas rêvé d’un siège de toilette inspirant qui permette d’engendrer les plus grandes idées technologiques de ce siècle, rien qu’en le voyant ? C’est maintenant possible avec ce formidable gadget vendu sur Etsy à partir de 500 dollars. Bon vous l’aurez compris, il ne s’agit que d’un modèle miniature de 30 cm de haut et non d’un vrai bol de toilette (dommage!). Mais quand même.

Comparatif des statuts auto-entrepreneur, indépendant, portage salarial Points communs Les 3 statuts permettent d’avoir une activité de quasi indépendant. Différences Les risques de la libre entreprise versus le confort du salariat : Être son propre maître mais sans couverture chômage (précarité) …pour l’indépendant et l’auto-entrepreneur.Attention à ses biens propres (la déclaration d’insaisissabilité n’est pas tout).L’isolement (se débrouiller seul) pour l’indépendant et l’auto-entrepreneur versus le rattachement à une structure et l’accompagnement pour le portage salarial.Pas d’assurance responsabilité civile , pas de n° formateur , pas de bureau pour l’indépendant et l’auto-entrepreneur.C.F.E. ( ex taxe professionnelle ) à prévoir au bout de 3 ans. Salarié porté ou auto-entrepreneur : 3 questions à se poser

toute ressemblance avec des personnes réelles serait purement fortuite by PED Aug 31

Related:  VIDEO & MUSIC