background preloader

Urbacolors - Découvrez et Partagez le Street Art

Urbacolors - Découvrez et Partagez le Street Art
Comment ça marche ? Découvrir le Street Art L'application présente les oeuvres repérées dans un rayon de 500 mètres. Vous pouvez également choisir de filtrer votre carte en choisissant un artiste en particulier et découvrir son univers. Bientôt : Vous pourrez accéder à la liste complète des artistes sur le site et trouver des informations complémentaires. Collectionner des oeuvres Chaque oeuvre croisée peut être ajoutée à votre collection. Vous pouvez précisez le nom de l'artiste s'il vous parait éronné, indiquer qu'une oeuvre a disparu.

http://www.urbacolors.com/

Related:  agnesmArt & Fun

Carrefour du médiateur - Contenus et services à destination des EPN Des documents interactifs ou non sont associés au kit afin de présenter aux apprenants des approches et des notions différentes du multimédia mais aussi des objectifs du kit. Le cheminement d’un e-mail Support visuel interactif Cet outil permet de comprendre le fonctionnement de la messagerie électronique. Il peut être consulté en individuel ou bien utilisé par le médiateur lors de l’atelier pour illustrer son discours. Vous pouvez consulter l’animation (plug-in Flash nécessaire). Top 55 des illustrations satiriques de John Holcroft Passionné par la peinture et le dessin depuis sa plus tendre enfance, l'artiste américain John Holcroft s'intéresse aux nouvelles technologies depuis 2001 pour créer des illustrations ironiques et pleine d'humour. Ses illustrations, disponibles sur son compte Behance, sont très colorées et avec un aspect vieilli, des caractéristiques qui représentent très bien le travail de John Holcroft. Ces dernières arrivent à délivrer un message clair et c'est toute l'importance du travail de cet artiste qui travaille aujourd'hui pour les magazines The Guardian ou encore pour la BBC.

Quand les Net artistes hackent Google Maps » Article Loin de n'être qu'une cartographie numérique de la Terre, Google Maps et ses bébés Street View et Google Earth sont aussi une ressource au service de la créativité des artistes. Comment les artistes détournent-ils les outils du web ? Silicon Maniacs inaugure une nouvelle série consacrée au braconnage artistique sur Internet. Aujourd’hui, les hacking de Google Maps, Google Earth et Google Street View. Depuis la seconde moitié des années 1990, des artistes utilisent le web comme un matériau à part entière. Sites Internet, moteurs de recherche, réseaux sociaux ou mondes virtuels : ils détournent les outils que nous utilisons quotidiennement sur Internet pour questionner nos usages et nos représentation du réel.

Élèves, créez vos jeux sérieux ! La "gamification" des expériences numériques est à la mode, et l'utilisation de jeux vidéos pour apprendre se fait tout doucement une place parmi les méthodes pédagogiques. Les enseignants cherchent donc des jeux adaptés à leurs objectifs et à leurs élèves. Tous espèrent que les éditeurs de jeux vidéos travaillent en collaboration avec eux, en adoptant les méthodes agiles de développement. Mais ces partenariats sont pour le moment difficiles à constituer et le coût d'une commande passée à un studio professionnel en fait reculer plus d'un, même quand la puissance publique participe au financement.

Les illustrations trash de Luis Quiles sont extrêmement parlantes Trash et cynisme sont au rendez-vous des illustrations de Luis Quiles. Ce dernier affiche un immense talent quand il s'agit de décrypter notre société et surtout ses défauts et abus. Perversion, violence, pauvreté, écologie, toutes les grandes thématiques y passent avec un regard d'une grande justesse épaulé par un magnifique coup de crayon. Si vous souhaitez découvrir d'autres oeuvres de cet artiste très engagé, rendez-vous sur son compte Deviantart. Vous pouvez également jeter un oeil à notre top 55 des illustrations satiriques de John Holcroft. Et merci à nos confrères de Topito pour la découverte. Ushahidi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ushahidi ("témoin" en Swahili) est un site internet créé après la crise au Kenya en 2007 à la suite de l'élection présidentielle, pour collecter les témoignages de violence envoyés par email et SMS, et les placer sur Google Maps[1]. C'est aussi le nom du logiciel open source développé pour ce site, qui a été amélioré depuis, rendu convivial, et utilisé pour nombre de projets similaires.

Google Art Project : vision critique - Compteurdedit Depuis deux jours, le web (et notamment le web « culturel », mais pas seulement) s'enthousiasme pour le dernier-né des projets développés par Google, Google Art Project. Le principe est compréhensible facilement : Google Art Project, sur le modèle de Google Street View, permet de visiter virtuellement des musées en offrant aux visiteurs une vue à 360°, un déplacement dans les salles. On peut aussi zoomer sur quelques œuvres photographiées avec une très haute résolution et pouvoir en apprécier tous les détails, certainement mieux que ce qu'on pourrait faire en visitant réellement le musée.

La ville comme terrain de jeu (vidéo) La ville n’a pas attendu l’apparition des nouvelles technologies pour s’imposer comme terrain de jeu. On pourrait citer pour s’en convaincre le théâtre de rue, le skatebord, le parkour, les jeux de piste mais surtout le célèbre Killer dont on ne peut même pas situer l’origine exacte, et qui pourrait remonter à 1953. Jouer dans l’espace public n’est donc pas nouveau, par contre les technologies ont sans conteste donné une nouvelle dimension aux jeux vidéo qui prennent cet espace public comme terrain de jeu réel. Cette nouvelle génération de jeux vidéo est essentiellement fondée sur la géolocalisation et applique les codes traditionnels du jeu vidéo (conquête de nouveaux territoires, affrontement contre une équipe ennemie) à la ville réelle.

Top 18 des pancartes de bar qui nous font marrer (et qui donnent soif) Pour savoir si un bar est fréquentable ou non, il y a des signes qui ne trompent pas ! Le souci c'est qu'il faut entrer dedans pour en avoir le coeur net. Alors pour se faire une idée directement de l'extérieur, quoi de mieux que des panneaux avec des messages un peu marrants pour se décider à franchir la porte ? Il y a des barmans qui l'ont bien compris et qui se font plaisir sur la formulation et la présentation. Rien ne les arrête pour attirer le client ! Que ça aille bien ou mal, venez boire un coup !

Related:  ApplicationsArtStreet Art