background preloader

Sciences cognitives

Sciences cognitives
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les six disciplines scientifiques constituant les sciences cognitives et leurs liens interdisciplinaires, par l'un des pères fondateurs du domaine, G. A. Miller[1]. Les traits pleins symbolisent les disciplines entre lesquelles existaient déjà des liens scientifiques à la naissance des sciences cognitives ; en pointillés, les disciplines entre lesquelles des interfaces se sont développées depuis lors. En France, où la tradition disciplinaire est forte, la question de leur statut entre en résonance avec des problématiques liées à la structuration de la recherche. à une science fondamentale, dite science de la cognition, dont les spécialistes, parfois appelés cogniticiens[3], sont réunis en sociétés savantes et publient dans des revues scientifiques internationales transdisciplinaires.à un secteur applicatif industriel du domaine de l'ingénierie de la connaissance : la cognitique. Histoire des sciences cognitives[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sciences_cognitives

Related:  Cognitivisme pédagogiquecerveau - psychiatriekoat14cecilelcselsc/!\ Nanotechnologie à l'étude (VEILLE)

Cognitivisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cognitivisme est le courant de recherche scientifique endossant l'hypothèse que la pensée est un processus de traitement de l'information, cadre théorique qui s'oppose, dans les années 1950, au béhaviorisme. On l'inscrit généralement dans l'approche computo-représentationnelle de l'esprit, bien que depuis la fin des années 1980, le modèle connexioniste rivalise avec le computationnalisme. Ce courant s'inscrit à l'opposé du béhaviorisme, mouvement qui remettait en question la scientificité de l'étude de la cognition, celle-ci n'étant pas directement observable. Notons que, dans la francophonie, cognitivisme est parfois employé comme synonyme de sciences cognitives, ce qui n'est pas tout à fait exact.

Syndrome de Korsakoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le syndrome de Korsakoff (ou syndrome amnésique avec fabulations ou psychose de Korsakoff ou démence de Korsakoff) est un trouble neurologique d'origine multifactorielle dont une carence en thiamine (vitamine B1) au niveau du cerveau. Il se manifeste par des troubles neurologiques notamment de la cognition (oublis). Petit guide pour une pédagogiqe cognitiviste Rédigé en juin 2010 dans le cadre du cours de 2e cycle «Sciences Cognitives» à la TELUQ, ce petit guide de la pédagogie cognitiviste se veut un support aux enseignants de langue seconde et de toutes autres matières. Table des matières 1.

LE MASCULIN ET LE FEMININ SONT EN CHAQUE ETRE HUMAIN : ETRE DIVIN * Le MASCULIN et le FEMININ se trouvent en chaque être humain. * Le Masculin est aussi nommé "conscient" (ou "principe mâle"...) et le Féminin est aussi nommé "subconscient" (ou "principe femelle", inconscient"...) voir ici. * Toutes les religions - sur lesquelles toutes les traditions, cultures et systèmes politiques sont calqués - valorisent prioritairement le masculin intérieur dans toutes les enceintes de vie des Hommes (H=hommes et femmes).

Intelligence artificielle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence artificielle est une discipline scientifique recherchant des méthodes de résolution de problèmes à forte complexité logique ou algorithmique. Par extension elle désigne, dans le langage courant, les dispositifs imitant ou remplaçant l'humain dans certaines mises en œuvre de ses fonctions cognitives. Ses finalités et son développement suscitent, depuis toujours, de nombreuses interprétations, fantasmes ou inquiétudes s'exprimant tant dans les récits ou films de science-fiction que dans les essais philosophiques.

Processus cognitifs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les processus cognitifs sont les différents modes à travers lesquels un système traite l'information en y répondant par une action. Deux types de système capables de réaliser des processus cognitifs peuvent se distinguer : Le traitement de l’information se définit comme étant le processus par lequel l’information perçue est analysée et intégrée dans la structure de connaissances de la personne. Il est analysé selon deux dimensions : Les distorsions cognitives Certaines pensées automatiques peuvent révéler des défaillances dans le traitement de l’information. Ces distorsions cognitives sont fréquemment associées à des troubles tel que l’anxiété. Voici les dix plus courantes : La pensée dichotomique : tout ou rien

LE CONSTRUCTIVISME Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Aussi, dans cette perspective, les auteurs parlent de restructuration des informations en regard des réseaux de concepts particuliers à chaque personne.

LE FONCTIONNEMENT DE NOTRE ESPRIT : ETRE DIVIN Extrait de ce lien ICI « Connais-toi toi-même" Socrate * Le plus grand apport que L'Homme (H=hommes et femmes) se donne à lui-même est l'apport ontologique qui est la connaissance de lui-même et par là-même la découverte du fonctionnement de son esprit... * En se connaissant lui-même, l'Homme (H=hommes et femmes) découvre la façon dont il est constitué (esprit, corps, âme), comment fonctionne son esprit, comment il peut affirmer joyeusement qu'il a tout en lui et comment le mettre en pratique. * C'est la connaissance du fonctionnement de son esprit qui permet à l'Homme de se reconnecter à sa présence divine en lui, de découvrir la puissance de ses pensées et visualisations, qui, maîtrisées, l'amènent à vivre ce qu'il désire du fond de son coeur. 1- La connaissance de notre esprit

Biotechnologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’OCDE définit la biotechnologie comme « l’application à des organismes vivants des principes scientifiques et de l'ingénierie à la transformation de matériaux vivants ou non-vivants [1]aux fins de la production de connaissances, de biens et de services. »[2]. La biotechnologie, ou « technologie de bioconversion » comme son nom l'indique, résulte d'un mariage entre la science des êtres vivants – la biologie – et un ensemble de techniques nouvelles issues d'autres disciplines telles que la microbiologie, la biochimie, la biophysique, la génétique, la biologie moléculaire, l'informatique…

Related: