background preloader

Psychiatrie

Facebook Twitter

Psychisme et politique : sortir de la souffrance. L’émission « La Grande table » sur France Culture recevait, le 4 février 2015, Miguel Benasayag, pour un état des lieux des nouvelles formes de souffrance psychique, en lien avec la crise, avec l’instantanéité, avec une forme d’isolement « toujours connecté ».

Psychisme et politique : sortir de la souffrance

Et pour cela, Miguel Benasayag articule la clinique avec l’émancipation, c’est-à-dire la psychanalyse avec la politique. C’est à écouter en streaming ici. Et je vous en propose des extraits choisis, l’idée étant de vous donner envie d’écouter toute l’émission.. Ces extraits sont nécessairement sortis de leur contexte du fait qu’ils sont extraits du dialogue initial. Je ne peux que conseiller la l’écoute de cette émission. Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste Son dernier livre : « Clinique du mal-être – La psy face aux nouvelles souffrances psychiques ».

Extraits choisis de l’émission : La souffrance psychique manifeste une souffrance sociale Désingularisation du processus de la souffrance. Sommes-nous tous classés fous. Publié par la puissante Association américaine de psychiatrie, le DSM est l'outil psychiatrique le plus utilisé dans le monde.

Sommes-nous tous classés fous

Sa dernière édition, qui vient de paraître en français, accumule les erreurs grossières et les confusions. Des psychiatres, des rédacteurs des manuels précédents, des psychanalystes mettent en garde contre sa publication, qui aboutira selon eux à des erreurs de diagnostic, mais surtout à un recours dangereux et excessif aux médicaments. Hélène Fresnel Sommaire Je ne comprends pas. Un menu de symptômes A découvrir Le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM) est le manuel de référence de la sphère psy mondiale.

À quoi ressemble donc l’objet ? DSM : quand la psychiatrie fabrique des individus performants et dociles. Vous êtes timide ?

DSM : quand la psychiatrie fabrique des individus performants et dociles

Peut-être souffrez-vous de « phobie sociale ». Votre tristesse passagère, liée à un événement douloureux comme la perte d’un proche, n’est-elle pas plutôt une dépression ? Le territoire du pathologique semble s’étendre sans fin. Ces troubles psychiatriques sont recensées par le « DSM-5 », cinquième version du catalogue des affections mentales, ouvrage de référence des psychiatres, sorti le 19 mai. Avec son lot de « nouveautés ». Alors que la première version du « Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux » (Diagnostic and statistical manual of mental disorders - DSM), publié en 1952, ne recensait qu’une centaine d’affections, son contenu n’a cessé d’enfler au fil des révisions, tous les vingt ans. Les critiques du DSM mettent en avant la responsabilité des laboratoires pharmaceutiques.

Hôpital Psy à coeur ouvert - rts.ch - émissions - temps présent - santé. Emission du 04 février 2010 Durant plusieurs semaines, et pour la première fois en Suisse, une équipe de télévision a filmé le quotidien d'un hôpital psychiatrique, des premières crises aux cas les plus graves de psychoses.

Hôpital Psy à coeur ouvert - rts.ch - émissions - temps présent - santé

Grâce à un accès exceptionnel aux hôpitaux psychiatrique neuchâtelois, c'est un véritable voyage dans l'univers de la maladie mentale que raconte Temps Présent, de la crise et l'internement en hôpital, à la sortie et au retour à la vie normale. Jeudi 4 février à 20:10 Autrefois on disait : «finir en asile» ou «atterrir chez les fous». Bien peu de gens savent ce qui se passe derrière les murs des hôpitaux psychiatriques, comment on tente de soigner les crises de démence, les dépressions, les psychoses graves. Rediffusion le vendredi 5 février 2010 à 1h45 et le lundi 8 février 2010 à 15h30 sur TSR2. Url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=7&ved=0ahUKEwjJ1qS3iZbLAhVLvxQKHWe6DrcQFghGMAY&url=

Url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=5&ved=0ahUKEwiVsci22pXLAhVIAxoKHZ_BAtcQFgg6MAQ&url= Url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiVsci22pXLAhVIAxoKHZ_BAtcQFggzMAM&url= HISTOIRE DE LA FOLIE De l’Antiquité à nos jours aux Editions Tallandier Par Claude Quétel 619 pages 25€ Bantreil Noëlle , le 26 juillet 2010 L’écriture de l’histoire de la folie appartient aussi bien à l’historien qu’au médecin, au psychologue, au philosophe, au psychanalyste, au sociologue, chacun ne voyant midi qu’à sa porte.

url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiVsci22pXLAhVIAxoKHZ_BAtcQFggzMAM&url=

Paradoxalement, puisqu’il s’agit d’histoire, ce sont les historiens qui se sont le moins penchés sur la question. Claude Quétel se pose dans son ouvrage, des questions d’historien : Et s’il n’y avait pas de date fondatrice dans l’histoire de la folie ? Première partie : L’ANTIQUITE ET LES FONDEMENTS DE LA FOLIE. Le marché de l’enfermement, aubaine pour Bouygues et Cie. À chaque construction de centre, des appels d’offres sont lancés, sur lesquels se ruent quelques habitués.

Le marché de l’enfermement, aubaine pour Bouygues et Cie

Il faut édifier ou simplement agrandir un centre de rétention administrative (CRA) ? Les multinationales françaises du BTP et leurs filiales sont là. Ainsi, depuis 2001, Bouygues aura participé à la construction ou à l’extension de près d’une quinzaine de CRA. Une machine à profits qui ne s’éteint pas une fois le centre achevé. La gestion des centres permet aussi de faire de l’argent. Les associations d’aide aux étrangers présentes dans les CRA témoignent régulièrement du manque de continuité dans l’entretien des bâtiments ou le service aux personnes. Url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwiWj56M2JXLAhXFvRoKHUmYC30QFggcMAA&url= Le pouvoir, la psychanalyse, la psychiatrie, et le désir "d'interdire"  Alors que "le pouvoir", par le biais de l'interdiction de la psychanalyse, semble s'inviter dans le débat de fond sur la santé, en réalité, il poursuit d'autres buts!

Le pouvoir, la psychanalyse, la psychiatrie, et le désir "d'interdire" 

Certes la santé est aujourd'hui en grand péril, ceci en vérité pour cause de restriction budgétaire et surtout d'incohérence dans la politique choisie par l'Etat. Troubles en psychiatrie - La déviance réduite au silence - Soumettre chacun aux normes et aux performances qu'exige la société capitaliste - Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes. Médiapart 20 juillet 2013 | Par Antoine Perraud On ne soigne plus – trop long –, on neutralise toute détresse psychique, dès la première alerte.

Troubles en psychiatrie - La déviance réduite au silence - Soumettre chacun aux normes et aux performances qu'exige la société capitaliste - Démocratie Réelle Maintenant des Indignés de Nîmes

Histoire de soumettre chacun aux normes et aux performances qu'exige la société capitaliste. Dr Boris Cyrulnik - La place de la maladie psychique dans la société. DSM : quand la psychiatrie fabrique des individus performants et dociles. Les soignants se mobilisent contre le traitement psychiatrique imposé à Mikail Kosenko en Russie. Mikhaïl Kosenko et sa sœur commémorent l’assassinat de Natalia Estemirova, 15 juillet 2014 © Privé Le 11 juillet 2014, Mikhaïl Kosenko a recouvré la liberté après deux ans d’emprisonnement et un internement forcé en prison psychiatrique.

Les soignants se mobilisent contre le traitement psychiatrique imposé à Mikail Kosenko en Russie

Une liberté néanmoins très relative : Amnesty International demande l’annulation de sa condamnation, basée sur des motivations exclusivement politiques. Il est dans l’obligation de suivre un traitement contre son gré. Une situation dénoncée avec force par des soignants européens. Des soignants européens – psychiatres, associations spécialisées dans le soin dénoncent ce traitement forcé, qui reste selon eux de la psychiatrie punitive, c’est-à dire une perversion du soin à des fins politiques, à l’opposé de leur conception de la psychiatrie et du soin. Pour en savoir plus sur , lisez : Mikhaïl Kosenko, victime de psychiatrie punitive en Russie Quel est le crime commis par Mikhaïl Kosenko ?

M. Dr. La refondation d’une psychiatrie humaniste. Une société se juge à la manière dont elle traite les plus démunis, ceux qui souffrent !

La refondation d’une psychiatrie humaniste

La situation actuelle de la psychiatrie est totalement insatisfaisante et, sous certains aspects, dramatique. Il y a urgence à la changer radicalement. C’est pour cette raison que le PCF est clairement engagé dans le mouvement unitaire initié par « l’Appel des 39 ». Nous soutenons l’appel de la réunion nationale du 1er novembre 2014 (www.collectifpsychiatrie.fr). S’opposer est indispensable, mais cela ne suffit pas ! La psychiatrie sous la menace du tout sécuritaire. Début décembre, le président de la République a annoncé nombre de mesures très autoritaires pour réformer la psychiatrie publique.

Avant de modérer son point de vue, le 8 janvier, en se montrant ouvert à la concertation avec les professionnels et les familles. Un fait divers, aussi tragique fût-il, saurait-il infléchir les orientations générales d’une politique de santé mentale établie de longue date ? Anti-psychiatrie, psychanalyse et anarchisme. Transcription d’une Conférence débat organisée par la Fédération Anarchiste au Local, rue Sanlecque à Nantes, le samedi 20 janvier 1996. Bien, je me présente : Philippe Garnier, je suis psychanalyste, beaucoup plus que psychiatre, et militant à la Fédération Anarchiste depuis quelque temps.

J’ai écrit une brochure il y a peu avec Roger Dadoun et Jacques Lesage de La Haye . Le point sur lequel je voudrais insister est un point d’articulation très difficile entre ce qu’est un sujet, c’est-à-dire ce dont traite essentiellement la psychanalyse, et puis ce que sont les institutions ou les discours, c’est-à-dire le domaine du politique.Il me semble alors que partir de l’anti-psychiatrie est une excellente idée dans la mesure où, qu’on le veuille ou non, il n’y a pratiquement plus d’anti-psychiatrie. Ce qui permet d’en parler plus facilement et même de le filmer, puisque vous savez que Jean-Michel Carré vient de sortir un film sur Le Coral, donc sur le travail de Claude Sigala. Tout sur les crimes et abus des psychiatres.

Enfermement, psychiatrie, prison. «Enfermement, psychiatrie, prison» (entretien avec D. Cooper, J. P. Psychiatrie : réforme de la loi de 1990, le grand enfermement. Alors que les lois relatives aux privations de libertés et de fichage de la population pleuvent (loi sur l’immigration, loi LOPPSI 2, loi HADOPI…), la psychiatrie est elle aussi touchée par cette inquiétante mouvance sécuritaire de notre gouvernement.

Profitant de faits divers et utilisant populisme et démagogie il s’attaque à toutes les populations souffrantes et les patients en psychiatrie ne font pas exceptions, il les stigmatise, les surveille, les rejette. RENCONTRE DÉBAT SALLE DES ORGANISATIONS (en face de la chapelle)LE VENDREDI 27 MAI 2011de 18h À 20hau 95, Boulevard Pinel à BRON (Vinatier) Depuis le fait divers de Grenoble et la directive ministérielle qui en a découlé le nombre d’HO augmente, les sorties d’essais sont de plus en difficilement acceptées et ne parlons même pas des levées d’HO (Hospitalisation d’Office, ou sous contrainte du préfet).

L’amalgame entre "patient et dangerosité" est posé. CGT Vinatier. Troubles en psychiatrie. Réforme de la psychiatrie, le grand enfermement. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Prieur (Service France) L'asile est de retour. Les murs d'enceinte des hôpitaux psychiatriques, qui avaient été abolis à partir des années 1970, font physiquement et symboliquement leur réapparition. En 2008, après un fait divers dramatique, Nicolas Sarkozy avait demandé la fermeture des établissements psychiatriques et le durcissement de l'internement d'office des malades, désormais considérés comme potentiellement dangereux. Deux ans après, ce programme est en passe d'être mis à exécution : la réforme de la loi de 1990 sur les hospitalisations sans consentement, qui a été adoptée en première lecture le 22 mars par les députés, parachève le virage sécuritaire imposé par les pouvoirs publics à la psychiatrie publique.

La psychiatrie était engagée, depuis une trentaine d'années, dans un mouvement de désinstitutionnalisation pour sortir les malades mentaux des grandes structures asilaires et les réinscrire dans la cité. Prieur@lemonde.fr. Url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwj-x9GRpZDLAhXH5xoKHT7rD60QFgghMAA&url=