background preloader

Geek = pairs (Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier)

J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres. Ce paragraphe a suscité des réactions extrêmes. 1. Le problème est dans l’industrie. Bref. Ouais.

https://cafaitgenre.org/2013/03/16/sexisme-chez-les-geeks-pourquoi-notre-communaute-est-malade-et-comment-y-remedier/

Related:  Communauté et influenceGenre et sciences (humaines)Other Side of the SkyBaby feminism!Genre

Essai sur le don de Marcel Mauss Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Essai sur le don. Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques, paru en 1923-1924 dans l'Année Sociologique, est le texte le plus célèbre[1] de l'anthropologue Marcel Mauss. Contexte[modifier | modifier le code]

Echapper à la psychanalyse, Didier Eribon Didier Eribon, auteur entre autres d’une passionnante biographie de Michel Foucault (Flammarion, 1989), est aussi l’auteur des Réflexions sur la question gay (Fayard, 1999), ainsi que d’autres ouvrages sur la culture gay & lesbienne. Dans Echapper à la psychanalyse (2005), il propose une critique radicale de l’arrogance normative de la psychanalyse, de son homophobie inavouée. C’est Lacan qui en prend pour son grade, dont Eribon cite des passages où le psychanalyste français affirme la normalité fondamentale de la structure de couple hétérosexuel, à laquelle toute relation doit aboutir ; les homosexuels sont des pervers. Lacan, écrit Didier Eribon, reste marqué par l’idéologie clinique des années 20, celles de sa formation ; le tournant linguistique lui aura simplement permis de donner des vêtements neufs à une vieille pensée réactionnaire vaguement catholique. Je me vois obligé d’admettre cette lecture de Lacan, n’ayant pas assez fréquenté ses écrits pour juger du point de vue. Envoi

Top 10 des clichés sur le féminisme et les féministes "Je ne suis pas féministe mais...". Voilà surement la phrase dans laquelle on entend le plus souvent le mot féministe. Oui le F-word, comme l'appelle les anglophones, fait peur et on hésite avant de s'en réclamer pour diverses raisons qui ont la peau dure. Tour d'horizon des petits et gros clichés sur les féministes et le féminisme. La féministe n'en a jamais assez Certains diront que le féminisme c'est "has been". La vulgarité, qu'est-ce que c'est ? — Article initialement publié le 12 septembre 2014 Pour tes grands-parents, la vulgarité ça commence peut-être à ce short « trop court » que tu as arboré tout l’été. Pour ta mère, c’est cette amie qui est venue manger chez vous et qui a roté à table.

Des hommes en talons aiguilles : c’est juste pour rire, dommage Une capture d’écran du site de Marie Claire (DR) Ils sont là. Beaux comme des camions avec des escarpins rouges. Le magazine Marie Claire a demandé à huit hommes connus de poser en talons. Pour lutter contre le sexisme. Les talons mesurent dix centimètres et portent entre autres : Définiton et distinction sur Wikipédia : Communauté virtuelle / d'intérêt / pairs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La communauté est un concept du droit qui désigne un groupe de personnes possédant et jouissant de façon indivise d'un patrimoine en commun. En France, s'oppose traditionnellement à celui de société et d'association qui reposent sur un pacte ou une convention volontairement formée par ses membres. Par extension, la communauté désigne uniquement les biens qui sont communs à plusieurs personnes. Bien que nos sociétés aient presque partout remplacé ces communautés par des formes sociétales d'association, le terme de communauté (ou son équivalent corps) conserve toujours un sens juridique, administratif et politique précis, par exemple pour les copropriétés, les communes, les professions organisées en ordre, les corps de la Fonction publique, les familles, les congrégations religieuses, et bien sûr les diverses doctrines communistes. Définitions[modifier | modifier le code]

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole. Partie 1 : l’occupation de l’espacePartie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Nous avons vu que les hommes – ou du moins les personnes masculines – occupaient plus d’espace que les personnes féminines. Nous allons voir maintenant comment se répartit le temps de parole entre les genres. Je vous renvoie d’emblée à cet article très intéressant « La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation » de Corinne Monnet. Cependant, la plupart des références de l’article sont un peu anciennes (années 1970 et 1980) ; je vais donc tenter de les réactualiser dans cet article, et d’apporter des informations complémentaires.

À la recherche des «feminazies», ces féministes vraiment nazies Temps de lecture: 5 min — Repéré sur Broadly, The Guardian, L'Express Bien que cela soit contraire à la tradition féministe, progressiste et ancrée dans des luttes de gauche, on a vu que le féminisme pouvait être récupéré par la droite, voire par l'extrême droite. En France, le FN invoque souvent la défense des femmes dans sa lutte contre le foulard. Mais la contradiction ou l’étrange syncrétisme peuvent-ils être poussés encore plus loin, à droite de l’extrême droite pour ainsi dire, jusque chez les nazis? C’est ce qu’a cherché à vérifier le magazine Broadly, qui a écumé les forums à la recherche des «feminazi(es)». Le terme a été popularisé à l’origine par Rush Limbaugh, dans un de ses livres écrits en 1992, dans lequel il déclarait l’avoir emprunté à l’un de ses amis universitaires, Thomas Hazlett.

Expliquez-moi l’intérêt de la non-mixité militante Que cela soit bien clair, nous évoquerons ici la non-mixité excluant les hommes cisgenres car c’est celle que nous pratiquons quotidiennement chez Simonæ et qu’un article exhaustif sur toutes ses formes serait très lourd. N’oublions pas néanmoins que d’autres non-mixités sont pertinentes et nécessaires dans d’autres contextes. Il s’agit d’un outil politique de lutte, ainsi il est possible d’ajouter ou d’enlever des catégories de personnes exclues selon les besoins du type de militantisme : trans, antiraciste… La non-mixité des dominants est la norme dans notre société

Related:  A triergeekologie - culture geekSexisme dans la communauté geek/JVFéminismedomilasol