background preloader

Démêler l'info de l'intox sur Internet

Démêler l'info de l'intox sur Internet
Une histoire de fake Après les attentats de 2015, chacun s’est accordé à dire qu’il était impérieux d’éduquer plus finement nos élèves à l’utilisation d’Internet. Les fake et autres théories du complot s’immisçant insidieusement sur les murs Facebook et les fils Twitter des ados doivent nous amener à réagir sur le terrain de la pédagogie. Réagir oui, mais comment ? Un cours théorique, aussi documenté et solide que possible, ne suffit plus. Si une large partie des enseignants s’est emparée des réseaux sociaux à des fins personnelles ou professionnelles, il reste des collègues rétifs à ces outils. C’est autant de questions qu’il faut poser aux élèves à partir de situations et d’exercices pratiques pour démêler le vrai du fake, l’info de l’intox. Le complotisme pointe (encore) le bout de son nez par Fabrice Erre, enseignant et auteur de BD (source : En 2010, j’avais pour ma part monté un IDD avec mon collègue d’Anglais intitulé « Les Décodeurs de l’information ». -> lien vers la séquence <-

http://www.lepetitjournaldesprofs.com/theories-complot-fake-nos-eleves-demelent-linfo-de-lintox-internet/

Related:  Conspirationnisme et complotismeInformation DésinformationFace Au Complotisme / DésinformationFake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirApprendre à faire preuve d'esprit critique face aux informations

Les trois questions à se poser face à une théorie du complot "Spicee", média d'information en ligne, publie en partenariat avec Europe 1 "Conspi Hunter", une série de documentaires visant à mettre en lumière et démonter les mécaniques à l'œuvre dans les "théories du complot". Dans son deuxième numéro (la vidéo ci-dessus, en illustration de l'article), les réalisateurs expliquent quelles sont les trois questions à se poser systématiquement devant une théorie du complot : quelle est la source de ces théories ? Que se passe-t-il si on les pousse jusqu'au bout ? N'y a-t-il pas une explication de bon sens à mettre à la place ? Charlie Hebdo, le 11 septembre, les "reptiliens", les avions qui balancent des somnifères… Dans cette série de documentaires, les journalistes entendent s'attaquer aux thèmes préférés des complotistes, ces théoriciens qui interprètent les événements du monde par la conspiration, souvent celle d'une poignée d'élites cachée et toute puissante. >> Est-il vraiment pertinent de s'attaquer à ces théories ?

L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot. 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ?

theconversation Au lendemain des attentats de Bruxelles, le ministre de l’Intérieur a déclaré : « Ceux qui nous frappent utilisent le Darknet ». Le coupable est enfin trouvé. C’est grâce à ce réseau sombre et nébuleux – aussi appelé dark web – que les terroristes peuvent agir. Tor doit être banni du territoire et les outils de chiffrage ouverts aux autorités policières. Hoax, rumeurs, canulars et conspirations… Petit manuel de défense contre les faux contenus sur internet. Septembre 2016 [SYNOPSIS] Dans une démocratie où l’information est considérée comme le « quatrième pouvoir », il est important de se questionner sur l’évolution des comportements liés à la diffusion de fausses infos. Cette analyse aide à prendre conscience de l’importance de ce phénomène préoccupant et à se situer personnellement à son égard. Il existe trois grosses catégories de canulars circulant sur la toile, répondant à des intentions diverses et que l’on peut classer selon leur mode de propagation : Premièrement, l’information parodique et satirique (ainsi les sites Le Gorafi et Nordpresse, ou encore les poissons d’avril) développe un faux contenu absurde et humoristique en s’inspirant des faits d’actualité.

Les théories du complot au scalpel Les « théories du complot » font l’objet d’une attention croissante, elles nourrissent une préoccupation politique, et également pédagogique, tout particulièrement depuis les attentats de janvier et de novembre 2015, où des lectures conspirationnistes des événements ont essaimé sur les réseaux sociaux avant même que les premiers éléments d’enquête n’aient été rassemblés. Quelle que soit l’importance des autres composantes du problème, il nous semble que les théories du complot posent, en outre, des questions intéressantes à l’épistémologie, comprise aussi bien comme théorie générale de la connaissance, selon le sens anglo-saxon, que comme philosophie des sciences. Qu’est-ce qu’un complot ?

Au sommet de l’Etat, on a décidé de tourner en ridicule les théories «conspirationnistes». Le gouvernement a lancé une nouvelle opération humoristique à destination des jeunes diffusée sur les réseaux sociaux. Elle est loin de faire l’unanimité. Décidément, en ce moment, le «complotisme» a les faveurs de la presse et de l’Etat. Alors que les émissions se multiplient sur le sujet depuis des semaines, le gouvernement a décidé de s’attaquer au phénomène. Ciblant en premier lieu les jeunes, sa nouvelle campagne a débuté jeudi avec une courte vidéo d’environ 3 minutes visible notamment sur le site dédié www.ontemanipule.fr. Lettre Edu_Num n°01 — Enseigner avec le numérique Sommaire La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit particulièrement dans la continuité des travaux engagés au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment le TraAM ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) dont l'un des thèmes 2015-2016 aborde les notions de « hoax », « rumeur » et « désinformation ». L’objectif de la présente lettre est donc de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux. Elle s'organise selon 3 axes : un axe théorique se terminant par un glossaire définissant les principaux termes, un axe pédagogique réunissant des exemples de scénarios pédagogiques et un axe de veille permettant de découvrir des ressources complémentaires à la fois numériques et imprimées.

Complots et conspirations :apprends à reconnaître les vrais des faux… un vidéo-kit pédagogique proposé par PREMIERES LIGNES et France Télévisions en partenariat avec le CLEMI - Ministère de l’Education nationale Lancement dans toute la France à l’occasion de la semaine de la presse à l’école du 21 au 26 mars Une idée originale de Paul Moreira, produite par Luc Hermann Paris, le 16 mars 2016 – Les journalistes de l’agence de presse PREMIERES LIGNES et France Télévisions lancent une série de modules vidéo de discussion à projeter en classe, pour combattre les théories du complot et la défiance de certains jeunes à l’égard des médias.

Les 10 règles d'or pour vérifier une info sur internet Preuve n’est malheureusement plus à faire que les informations diffusées par les médias traditionnels sont trop souvent erronées, orientées, voire manipulées. Nous vous avions proposé il y a peu un top 10 des plus gros mensonges médiatiques pour vous en convaincre. Internet offre aujourd’hui une alternative pour s’informer par soi-même, mais présente malheureusement le risque de se laisser abuser par des articles volontairement malveillants. Nous vous proposons ici un petit tutoriel de survie dans la jungle d’internet pour vous aider à valider la pertinence d’une information lue sur le net. Il s’agit d’une « check list » en dix points vous permettant de passer vos lectures au crible de votre perspicacité.

Guide de survie numérique : comment détecter et éviter de propager des rumeurs ? Comment ne pas se laisser piéger par une intox sur le web ? RSLN vous propose trois étapes indispensables pour éviter de participer à la propagation d’une rumeur. Les tragiques événements de novembre l’ont montré une fois de plus : il en faut peu pour que les rumeurs, même les plus insensées, se propagent en temps réel sur le web. Si ce n’est la question de la temporalité, la diffusion d’une rumeur n’a rien de bien nouveau en soi. Pour autant, ni les Etats, ni les médias, ni bien sûr des millions d’internautes n’échappent au phénomène. Face à cela, des bonnes pratiques existent.

Related: