background preloader

Industrie

Facebook Twitter

Industrie 4.0 : Mercateam lève 1,2 million d'euros pour son outil de gestion des compétences. La start-up française Mercateam a bouclé sa première levée de fonds d'un montant de 1,2 million d'euros.

Industrie 4.0 : Mercateam lève 1,2 million d'euros pour son outil de gestion des compétences

Le tour de table a été mené par les fonds d'investissement Isai et Notus Technologie ainsi que par des business angels. Fondé en avril 2020 par Kévin Rouvière et Adrien Laurentin, Mercateam a développé une plateforme SaaS de gestion des compétences destinée à l'industrie. "Après avoir visité une dizaine d'usines dans des secteurs très variés, nous avons constaté un cruel manque d'outils pour faciliter la gestion des entreprises, explique Kévin Rouvière auprès de L'Usine Digitale. La plupart utilisait Excel ou Word. " Cartographier les compétences Après avoir cartographié les compétences de l'usine, Mercateam propose plusieurs outils pour faciliter le quotidien des opérateurs comme un tableau de bord, un planning automatique, une digitalisation des documents…"La plateforme va permettre de faciliter la communication entre le terrain et le support", déclare Kévin Rouvière.

Pari réussi pour Arcure, dont la technologie permet aux véhicules industriels d'éviter les accidents. La sécurité est un enjeu majeur pour les exploitants de sites industriels où des engins et des piétons évoluent dans le même environnement.

Pari réussi pour Arcure, dont la technologie permet aux véhicules industriels d'éviter les accidents

Les collisions restent fréquentes et les accidents corporels ont également un coût très élevé pour les entreprises. C'est pour répondre à cette problématique qu'Arcure a mis au point une caméra embarquée qui détecte les piétons en temps réel grâce à des modèles d'apprentissage automatique. IoT : De Beers fait appel à Orange pour atteindre le zéro accident sur ses navires d'exploitation minière. Le groupe De Beers, plus grand diamantaire au monde, cherche comme tous les industriels à sécuriser ses exploitations pour garantir le "zéro accident".

IoT : De Beers fait appel à Orange pour atteindre le zéro accident sur ses navires d'exploitation minière

Un objectif d'autant plus complexe lorsque l'usine en question se trouve sur un navire. L'une des pistes qu'il explore est le geofencing, c'est-à-dire la surveillance d'une zone à risque pour détecter lorsqu'un être humain y pénètre. Sa division De Beers Marine South Africa a mené un projet pilote à cet effet sur le MV Mafuta, le plus grand navire au monde d'exploitation minière sous-marine de diamants. Avec l'Industrial Cloud, Volkswagen et AWS posent les jalons d'une marketplace pour les usines. Volkswagen ouvre sa plateforme Industrial Cloud à des fournisseurs de solutions tierces.

Avec l'Industrial Cloud, Volkswagen et AWS posent les jalons d'une marketplace pour les usines

Strictement fermé jusqu'à présent, le Volkswagen Industrial Cloud est une sorte de magasin de solutions logicielles tournées vers l'amélioration de la production industrielle, de la logistique et de la supply chain dans laquelle l'ensemble des usines du groupe peuvent piocher selon leurs besoins. A terme, Volkswagen souhaite regrouper tous ses sites industriels dans le monde, ainsi que sa chaîne d'approvisionnement mondiale, sur cette plateforme. L'objectif est un gain en efficacité et en fiabilité ainsi qu'une baisse des coûts. Le constructeur ne précise pas l'échéance. Les partenaires peuvent tester facilement leur solution Volkswagen développe cette plateforme avec Amazon Web Services (AWS) et Siemens, qui est son partenaire d'intégration. Surtout, Volkswagen et AWS espèrent transformer cet Industrial Cloud en vraie markeplace.

Impression 3D : HP élargit les cas d'usage industriels grâce à un nouveau polypropylène signé BASF. HP annonce le 4 juin 2020 le lancement d'une nouvelle catégorie de polypropylène (PP), le 3D High Reusability Polypropylene.

Impression 3D : HP élargit les cas d'usage industriels grâce à un nouveau polypropylène signé BASF

Mis au point en partenariat avec le géant chimique allemand BASF, ce matériau va permettre de multiplier les applications de la fabrication additive dans l'industrie. Il est compatible avec l'imprimante 3D Jet Fusion 5200. Des propriétés clés. Varjo lève 45,7 millions d'euros afin d'accélérer le développement de ses casques XR pour l'industrie. La start-up finlandaise Varjo, spécialisée dans les casques de réalité virtuelle pour l'entreprise, annonce une levée de fonds de série C de 45,7 millions d'euros ce 12 août.

Varjo lève 45,7 millions d'euros afin d'accélérer le développement de ses casques XR pour l'industrie

Tesi, NordicNinja et Swisscanto Invest font partie des nouveaux investisseurs à rejoindre le capital de l'entreprise, accompagnés durant ce tour de table par plusieurs investisseurs existants dont Lifeline Ventures, Atomico, EQT Ventures et Volvo Cars Tech Fund. Renault déploie une blockchain pour tracer et certifier la conformité des pièces de ses voitures. Renault déploie une blockchain pour tracer et certifier la conformité réglementaire des composants et sous-composants d’un véhicule de la conception à la production.

Renault déploie une blockchain pour tracer et certifier la conformité des pièces de ses voitures

Soit des milliers de pièces détachées répondant à différents critères de certification. Retour sur la genèse de ce projet baptisé XCEED pour eXtended Compliance End to End Distributed, dont le but est de faciliter la traçabilité de l'ensemble des composants d'un véhicule. « Pour 2020, la prudence sera de mise dans l'industrie avec des embauches sélectives » Industrie : un appel à projets doté de 100 millions d’euros, en 2020. Un appel à projets de 100 millions d’euros La crise de la Covid-19 a mis en évidence la dépendance industrielle et technologique de l’économie française, et la fragilité de certaines chaînes de valeurs mondiales.

Industrie : un appel à projets doté de 100 millions d’euros, en 2020

Le renforcement de tout ou partie de chaînes de valeur critiques par le soutien à l’implantation ou réimplantation en France de certains de leurs maillons apparaît nécessaire. L’objectif : diminuer notre degré de dépendance vis-à-vis de fournisseurs extra-européens, tout en développant les filières d’avenir garantissant la création de valeur en France et en Europe. Santé, agroalimentaire, électronique, chimie, métaux et matières premières : l'appel à projet cible les secteurs les plus critiques Les projets d’investissement candidats à l’appel à projets peuvent se présenter sous la forme : L’appel à projets est ouvert jusqu’au 17 novembre 2020, à midi. Industrie : les positions post-Covid se figent peu à peu. Sans titre. L’efficacité énergétique industrielle : définitions et indicateurs L’efficacité énergétique est définie comme « un ratio, ou autre relation quantitative, entre une performance, un service, un bien ou une énergie produits et un apport en énergie » (Source : EN ISO 50001 : 2011).

sans titre

La performance énergétique est un concept plus large et est définie comme des « résultats mesurables liés à l’efficacité énergétique, à l’usage énergétique et à la consommation énergétique ». Une amélioration de l’efficacité énergétique correspond à une diminution de l’apport d’énergie pour un même service rendu ou un même bien produit. Les actions permettant une meilleure performance énergétique incluent les actions d’amélioration de l’efficacité énergétique, comme par exemple l’utilisation d’équipements avec des meilleurs rendements, mais également les actions portant sur l’usage énergétique, par exemple l’adaptation du besoin énergétique au service rendu.

WP2 reloc deloc VF. La prévention des risques industriels : un état des lieux. Réduire les risques et limiter les dommages en cas d'accident, c'est le double objectif des mesures prises par la directive européenne Seveso et les plans de prévention des risques technologiques (PPRT) nationaux.

La prévention des risques industriels : un état des lieux

Au niveau européen, la directive Seveso, nom d’une commune italienne victime d’une catastrophe industrielle en 1976, a mis en place des obligations pour les établissements à risques. Elles varient selon deux catégories : seuil haut et seuil bas, en fonction des quantités de substances dangereuses susceptibles d’être présentes sur le site. Sa dernière version (Seveso 3), entrée en vigueur le 1er juin 2015, adapte le champ d'application couvert par la législation communautaire, au nouveau règlement sur la classification, l'étiquetage et l'emballage des substances et des mélanges (règlement CLP).

La liste des substances concernées par la directive Seveso 3 est alignée sur le nouveau système de classification des substances dangereuses du règlement CLP. Prévention des risques industriels : un état des lieux. Les secteurs industriels européens apportent de nombreux avantages économiques et sociaux : ils produisent des biens et des produits et génèrent des emplois et des revenus fiscaux. Toutefois, les principaux sites industriels européens représentent une part importante des émissions de polluants et de gaz à effet de serre. Ils ont également un impact majeur sur l’environnement en polluant l’eau et le sol, en produisant des déchets et en consommant de l’énergie. Politiques de l’UE L’industrie est une composante clé de l’économie européenne, mais c’est aussi une source de pollution.

Le Haut Conseil pour le climat appelle la France à réduire ses émissions de CO2 liées aux importations, en forte hausse. La France se targue régulièrement d’être bonne élève en matière de lutte contre le réchauffement climatique, puisqu’elle est parvenue à réduire ses émissions de gaz à effet de serre sur son territoire depuis trente ans – même si le rythme est insuffisant. Mais cet inventaire national est incomplet : il ne tient pas compte des émissions liées aux biens et services que nous importons de l’étranger et consommons en France. Lorsqu’on les intègre dans les calculs, il en ressort que notre empreinte carbone est restée relativement stable depuis 1995, en raison d’une forte hausse de la pollution que nous délocalisons. C’est ce que montre le Haut Conseil pour le climat (HCC), dans son dernier rapport « Maîtriser l’empreinte carbone de la France », publié mardi 6 octobre, en réponse à une saisine du gouvernement.

Au total, l’empreinte carbone de la France s’élevait à 749 millions de tonnes équivalent CO2 (éqCO2) en 2018, soit 11,5 tonnes par habitant. L’économie numérique est une industrie lourde (1) : donner ces données. Mais pourquoi donc devrions-nous (re)parler de matérialité dans une économie clairement présentée comme dématérialisée ? Nous voudrions simplement replacer la diversité des dimensions matérielles de l’économie numérique au centre du débat.

Les 3 tendances qui vont structurer l’industrie manufacturière en 2020 – Par Christophe Adam, Sage. La 4ème Révolution Industrielle ou FIR (de l’anglais The Fourth Industrial Revolution) s’accélère alors que les entreprises se tournent de plus en plus vers la digitalisation afin d’améliorer leurs méthodes de travail. Cette révolution annonce une série de bouleversements sociaux, politiques, culturels et économiques pour le 21ème siècle et comme pour les précédentes révolutions, on peut s’attendre à ce qu’elle impacte fortement les sociétés, les entreprises et les citoyens. De ce fait, les industries manufacturières ont préféré anticiper et se sont équipées des technologies telles que l’IA, l’IoT, le Machine Learning afin de réussir leur transition et automatiser leurs outils quand cela a été possible. Le secteur industriel vient de faire face à une année tumultueuse compte tenu du mouvement des Gilets Jaunes et plus récemment des revendications suite à l’annonce de la réforme des retraites en France.

Malgré ce contexte d’incertitude, les perspectives pour 2020 restent prometteuses. Intelligence artificielle dans l'Industrie. Le modèle industriel redéfini par l’intelligence artificielle. Grâce à sa puissance médiatique, l’intelligence artificielle est désormais dans l’esprit de chaque français. Nombre d’entre eux se demandent quelle place l’IA prendra dans notre quotidien.

Mais encore très peu s’interrogent sur son potentiel dans le secteur industriel, secteur numéro un en termes d’emplois et de production en France. Il devient alors impératif de prouver que l’intelligence artificielle dans l’industrie n’est pas qu’une simple bonne idée, mais une évidence où il est urgent d’accélérer la cadence pour l’implanter dans l’ensemble de nos industries. La 4ème révolution industrielle est en marche Nous avons connu différentes périodes industrielles qui ont su se compléter et se développer au fil des siècles. L’IA, une aide précieuse pour l’industrie L’intelligence artificielle (IA) bouleverse tous les secteurs mais surtout le secteur secondaire. Il est important également de souligner que notre planète brûle. Mais quid du plan industrie du futur en France ? Marché de la réalité virtuelle en 2020. Comment Boston Dynamics veut passer d'un laboratoire de R&D à une entreprise rentable. Il y a quelques jours, Boston Dynamics annonçait le lancement commercial de son robot Spot en Europe.

Une étape importante pour la société, spin-off du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui a parfois eu, au-delà de la viralité de ses vidéos, du mal à démontrer l’intérêt concret de sa technologie pourtant prometteuse. iObeya lève 15 millions d'euros pour accélérer le développement de son logiciel de management visuel. Covid-19 : quel impact sur l'économie mondiale ? L’épidémie de Covid-19 pèse sur l’économie mondiale. Covid-19 : la croissance française en danger.

Covid-19 : petites entreprises, grosses difficultés. Covid-19 : l'impact de l'épidémie sur l'économie mondiale. COVID-19 : impacts sur les Hauts-de-France. SLATE 08/02/20 Coronavirus: après la crise sanitaire, la crise économique? L'impact du coronavirus sur l'économie, secteur par secteur - Economie. Le Covid-19 fait trembler l’économie. La dissémination du nouveau coronavirus va brutalement freiner l’économie mondiale dont la croissance ne devrait pas dépasser 2,4% cette année dans le meilleur des cas, a averti hier l’OCDE (voir en infographie). L’organisation internationale précise que son scénario principal est celui d’une crise sanitaire atteignant son pic en Chine durant le premier trimestre 2020 et pour laquelle les foyers dans d’autres pays restent contenus. La Chine héberge aujourd’hui plus de 20% de l’industrie mondiale, contre moins de 8% en 2002, un an avant l’épidémie de Sras, tandis que sa part dans le PIB mondial est passée de 6% à plus de 16%.

Scénario pire en cas d’épidémie durable Une épidémie plus durable, qui s’étendrait largement en Asie-Pacifique, en Europe et en Amérique du Nord, diviserait par deux la croissance mondiale cette année, qui pourrait alors tomber à 1,4%, avertit l’OCDE. On assisterait dans ce cas à une contraction d’environ 3,75% du commerce mondial. Le gouvernement français pessimiste. Matières premières : sécurité d’approvisionnement et technologies d’avenir. 1Au cours des 20 dernières années, la très forte croissance économique mondiale a considérablement fait monter la demande et les prix sur les marchés internationaux de matières premières. Enjeux et perspectives pour la filière française de la fabrication électronique. Plan de relance de l'économie - 25 août 2020. Une relance pleine d'incertitude. Le gouvernement alloue 550 millions d’euros à l’innovation et la recherche - Le gouvernement alloue 550 millions d'euros à l'innovation et la recherche.

BYD, une implantation réussie en Hauts-de-France. CargoBeamer investit 30 millions d’euros à Calais. Yutong Bus ouvre un Centre Européen de pièces automobiles à Lens. OVH cloud, membre fondateur de Gaia-X. Barilla investit 33 M€ en France. L’usine de batteries PSA-Total sera implantée en Hauts-de-France. Lesaffre : un nouveau site industriel innovant à Denain. Amazon ouvre un nouveau site en Hauts-de-France. En Hauts-de-France, GSK monte en puissance. Ynsect à Amiens : la plus grande ferme verticale du monde. Vaccin contre le covid, la toute puissance de l'industrie pharmaceutique. Les syndicats de l’industrie chimique et pharmaceutique affrontent ensemble la crise de la COVID-19. Le cri d'alarme et les propositions de la métallurgie et de ses syndicats.

L’ONU pour une industrie de la mode plus durable dans le sillage de la COVID-19. L'industrie aérospatiale au lendemain du Covid-19 : l’entrée dans l'ère 4.0 ? Lancement du plan de soutien à l’aéronautique, pour une industrie verte et compétitive titre. Cae note058. Sorties de route en vue dans l'industrie automobile - L'Usine Auto. Automobile / Etudes économiques - Coface.