background preloader

Écologie 3

Facebook Twitter

Forte mobilisation pour une « vraie loi climat », à la veille de l’examen au Parlement. Belle-Ile, Dunkerque, Strasbourg, Saint-Etienne, Nantes, Dijon, Lyon, Nevers, Niort, Tarascon-sur-Ariège, Paris… Quelque 110 000 personnes ont manifesté à travers le pays, dont 55 000 à Paris et 10 000 à Lyon, selon les organisateurs du mouvement.

Forte mobilisation pour une « vraie loi climat », à la veille de l’examen au Parlement

Faut-il s'inquiéter du ralentissement d'une partie du Gulf Stream ? Allons-nous vers un scénario digne du Jour d'après ?

Faut-il s'inquiéter du ralentissement d'une partie du Gulf Stream ?

Dans ce film d'anticipation sorti en 2004, la circulation méridienne de retournement atlantique (Amoc), souvent appelée "Gulf Stream" de façon abusive, est à l'arrêt : l'Europe et l'Amérique du Nord vivent donc un nouvel âge de glace. Or, une étude scientifique parue dans la revue Nature Geoscience (PDF, en anglais) montre que ce courant a atteint son niveau le plus faible depuis un millénaire. Stable jusqu'au XIXe siècle, la circulation méridienne de retournement atlantique "a connu un déclin rapide à partir des années 1960", écrivent les auteurs de l'étude dans Nature Geoscience. En cause : le réchauffement climatique. Ce dernier accélère la fonte de la calotte glaciaire du Groenland et cette eau douce, qui s'écoule dans l'océan Atlantique, perturbe le fonctionnement de l'Amoc, qui forme une boucle.

Le cargo à voiles "Grain de Sail" a accosté à Nantes avec dans ses cales 33 T de cacao. Le cargo à voiles "Grain de Sail" avait quitté Saint-Malo le 18 novembre dernier.

Le cargo à voiles "Grain de Sail" a accosté à Nantes avec dans ses cales 33 T de cacao

Dans ses cales, 15.000 bouteilles de vin bio français à destination des cavistes et restaurateurs de New-York. Le projet de loi sur le climat jugé insuffisant pour atteindre les objectifs de la France. Un texte utile, mais dont l’ambition insuffisante devra être renforcée pour permettre à la France de tenir ses objectifs climatiques.

Le projet de loi sur le climat jugé insuffisant pour atteindre les objectifs de la France

Voilà en substance l’évaluation rendue, mardi 23 février, par le Haut Conseil pour le climat (HCC) sur le projet de loi Climat et résilience, issu des travaux de la convention citoyenne pour le climat. La convention citoyenne pour le climat juge sévèrement la prise en compte de ses propositions par le gouvernement. La convention citoyenne pour le climat (CCC) a jugé sévèrement, dimanche 28 février, la prise en compte de ses propositions par le gouvernement, qui n’a jamais obtenu la moyenne lors d’une série de votes sur les six grands thèmes de mesures.

La convention citoyenne pour le climat juge sévèrement la prise en compte de ses propositions par le gouvernement

Appelés à voter pour évaluer si les « décisions du gouvernement relatives aux propositions de la CCC » permettraient de « s’approcher de l’objectif [fixé par le gouvernement] de diminuer d’au moins 40 % (par rapport à 1990) les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale », les membres de la convention ont sorti le stylo rouge.

La moyenne est de 2,5 sur 10 seulement. A propos de la traduction concrète de leurs mesures, aucune des six familles de propositions n’a obtenu la moyenne, lors des votes des quelque 120 inscrits sur les 150 tirés au sort, au terme de cette session finale tenue par visioconférence en raison de la crise sanitaire. Peu de mesures ont eu la moyenne. Jugement dur. En France, l’extinction menace plus de 2 400 espèces. En 2008, seules 348 espèces de métropole avaient été « évaluées » par des scientifiques.

En France, l’extinction menace plus de 2 400 espèces

Treize ans plus tard, elles sont 13 842, en métropole comme en outre-mer. Mercredi 3 mars, le comité français de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) et l’unité mixte PatriNat, un service commun à l’Office français de la biodiversité et au Muséum national d’histoire naturelle, publient pour la première fois les résultats complets de la liste rouge nationale. Une photographie globale qui permet d’affirmer que plus de 17 % des espèces animales et végétales évaluées (soit 2 430) sont menacées d’extinction et que la France fait bien partie des pays fortement atteints par la crise d’érosion de la biodiversité. « Les résultats accumulés au fil des années dressent un tableau général préoccupant, explique Florian Kirchner, chargé du programme Espèces à l’UICN.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Plus de 3 000 animaux et végétaux rejoignent la liste rouge des espèces menacées. Un ultrabook réparable, évolutif et personnalisable ? C'est le pari de la start-up californienne Framework. La start-up californienne Framework souhaite proposer des produits électroniques conçus pour durer.

Un ultrabook réparable, évolutif et personnalisable ? C'est le pari de la start-up californienne Framework

En somme, des appareils de qualité, que vous pourrez facilement mettre à niveau et réparer pour en augmenter la longévité, et ainsi réduire les déchets électroniques. Le tout, sans sacrifier les performances, la qualité ou le style ! L'ordinateur portable proposé par la start-up californienne est donc un 13,5 pouces niché dans un boîtier en aluminium, dont au mois 50% sont issus du recyclage, d'une épaisseur de 15,85 mm pour 1,3 kg. Il sera disponible dans une gamme de modèles préconfigurés, fonctionnant sous Windows 10 Home ou Pro. De leur côté, les bricoleurs pourront opter pour l'édition Framework Laptop DIY : une version disponible sous forme d'un kit de modules à assembler et personnaliser, avec la possibilité d'installer son système d'exploitation Windows ou Linux préféré. Les chauves-souris, des volatiles presque comme les autres.

Rappelons-le une fois encore : les chauves-souris ne sont ni chauves ni souris.

Les chauves-souris, des volatiles presque comme les autres

Celui qui crut malin de réunir quelque 1 400 espèces sous ce vocable aurait mieux fait de passer la nuit dans son lit plutôt qu’à la fenêtre. Georges Cuvier, lorsqu’il choisit en 1798 de nommer cet ordre de mammifères placentaires les « chéiroptères » (devenu chiroptères), littéralement « mains ailées », fut nettement plus inspiré. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : d’un mammifère dont les mains se sont transformées en ailes. Le seul doté du vol actif. Ce n’est pas un record. Le Texas au bord de la crise humanitaire après une vague de froid historique. Le sénateur texan Ted Cruz n’a pas fini de s’en mordre les doigts.

Le Texas au bord de la crise humanitaire après une vague de froid historique

Mercredi 17 février, alors que l’Etat américain du Texas était enseveli sous la neige, frappé de températures polaires et privé d’électricité, l’élu ultraconservateur, ancien rival de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche en 2016, est parti passer quelques jours de vacances en famille à Cancun, la station balnéaire du Yucatan, au Mexique.

Qualité de vie, villes à taille humaine, dynamisme : pourquoi l’« arc atlantique » a le vent en poupe. Ça n’a pas toujours été un compliment.

Qualité de vie, villes à taille humaine, dynamisme : pourquoi l’« arc atlantique » a le vent en poupe

A une époque, c’était même le contraire : une constatation navrée, un quasi-reproche. On s’en servait pour moquer les distraits, ceux qui confondaient les prénoms, oubliaient les adresses, mélangeaient les horaires. « Complètement à l’ouest », disait-on, en détachant bien les syllabes avant de souffler en signe de dépit. « L’affaire du siècle » : l’Etat condamné pour « carences fautives » dans la lutte contre le réchauffement climatique.

« Une victoire historique pour le climat. » C’est peu de dire que le jugement rendu mercredi 3 février par le tribunal administratif de Paris a donné satisfaction aux associations de défense de l’environnement et à leurs avocats. Deux ans après avoir recueilli plus de 2 millions de signatures en moins d’un mois – une mobilisation sans précédent en France –, pour dénoncer l’« inaction climatique » de l’Etat, « L’affaire du siècle » avait rendez-vous avec la justice. Les quatre ONG à l’origine de la pétition (Notre affaire à tous, Greenpeace, Oxfam et la Fondation Nicolas Hulot) avaient déposé en mars 2019 un recours devant le tribunal administratif de Paris pour « carence fautive » de l’Etat.

La France n’est en effet pas sur la bonne trajectoire. Article réservé à nos abonnés Lire aussi La France n’est toujours pas « à la hauteur des enjeux » climatiques. La croissance a un « coût dévastateur pour la nature », selon un rapport britannique. En pleine pandémie de Covid-19, la nature vient rappeler régulièrement qu’elle ne saurait être éternelle si les humains n’en prennent pas soin. Un nouvel avertissement est formulé par un rapport de 600 pages, commandé il y a deux ans par le gouvernement britannique. Fruit du travail de spécialistes internationaux, coordonné par le professeur d’économie de l’université de Cambridge Partha Dasgupta, il dresse un bilan inquiétant quant aux aspects économiques, sanitaires et sociaux de la croissance économique.

La longue marche de la France pour atteindre 100 % d’énergies renouvelables. Au large des côtes françaises, une soixantaine de parcs éoliens tournent à plein régime. Sur terre, près de 20 000 éoliennes maillent le territoire et les installations photovoltaïques atteignent une puissance installée de 100 gigawatts. Nous sommes en 2050 et les derniers réacteurs nucléaires encore en fonctionnement doivent être progressivement mis à l’arrêt d’ici à une décennie. Créer des aires marines fortement protégées, un défi pour la France. Le président de la République Emmanuel Macron l’avait dit sur le perron de l’Elysée dès le printemps 2019, puis répété sur la scène internationale : la France ambitionne de doter au moins 30 % de son territoire et de ses eaux sous juridiction nationale d’un statut destiné à protéger leur biodiversité à partir de 2022.

La stratégie nationale 2030, rendue publique en janvier, précise qu’une aire protégée se définit comme « un espace géographique clairement défini, reconnu, consacré et géré, par tout moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à long terme la conservation de la nature ». Son objectif est global : les 30 % concernent les terres et les mers ensemble. Mais il faut surtout s’attendre à y trouver de vastes portions d’océan, les terres étant davantage sous l’emprise des activités humaines. Article réservé à nos abonnés Lire aussi La future réserve naturelle des Glorieuses abritera une biodiversité exceptionnelle. La France pourrait connaître un climat extrême à la fin du siècle. Des pics de température frôlant les 50 °C, des vagues de chaleur longues et intenses, des nuits tropicales… C’est la surchauffe que connaîtra la France à la fin du siècle si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas drastiquement réduites.

Voilà la partie la plus alarmante des nouvelles projections climatiques pour la métropole au XXIe siècle publiées par Météo France, lundi 1er février, auxquelles Le Monde a eu accès en exclusivité. Pour réaliser ce travail, Météo France a sélectionné et analysé trente simulations du climat futur faites sur l’Europe, en collaboration avec l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) et le Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs). « Il faut arrêter cette machine infernale du réchauffement climatique » Le climatologue belge Jean-Pascal van Ypersele, professeur à l’Université catholique de Louvain et ancien vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), craint que le dérèglement climatique ne rende inhabitable une part de plus en plus grande de la planète, à moins de contenir les émissions de gaz à effet de serre. Avec son argent magique, la Banque centrale européenne peut-elle sauver la planète ?

Analyse. 2021, une année cruciale pour accélérer la lutte contre le dérèglement climatique. L’année 2020 avait été présentée comme charnière pour l’action climatique. Cinq ans après l’accord de Paris sur le climat, les Etats devaient collectivement aller plus vite et plus loin dans la bataille contre le réchauffement. En Bretagne, l’initiative controversée de Rewild pour « libérer » les animaux d’un zoo. 2020 est l’année la plus chaude jamais enregistrée en France selon Météo-France. L’année 2020 a été la plus chaude enregistrée en France depuis le début des mesures, en 1900, a annoncé mardi 29 décembre Météo-France après une année « hors du commun », qui donne un nouveau signe du changement climatique. Plus de 1 million d’obstacles sur les rivières d’Europe. L’ONU appelle à déclarer « l’état d’urgence climatique », cinq ans après l’accord de Paris. Climat : cinq ans après l’accord de Paris, un sommet mondial aux avancées insuffisantes.

Les nombreuses vidéos projetées lors du sommet de l’ambition climatique, samedi 12 décembre, n’auront pas été suffisantes. Ni celles montrant le futur catastrophique qui nous attend si nous ne réduisons pas nos émissions de gaz à effet de serre (inondations, sécheresses ou ouragans), ni celles présentant un tout autre avenir si nous parvenons à accélérer la transition écologique : énergies propres, emplois verts, agriculture durable. Cinq ans après l’accord de Paris, un sommet virtuel pour relancer la bataille pour le climat. Plus de 3 000 animaux et végétaux rejoignent la liste rouge des espèces menacées. La Chine, les Etats-Unis, l’UE et l’Inde ont produit plus de la moitié des émissions de CO2 depuis 2010.

Baisse record de 7 % des émissions de CO2 en 2020 liée au Covid-19. En France, 2020 a été plus chaud, plus beau et plus sec (en particulier lors des deux confinements) 2020 se classe parmi les trois années les plus chaudes jamais enregistrées. Les voitures hybrides rechargeables pourraient rejeter jusqu’à douze fois plus de carbone que ce qu’annoncent les constructeurs. Urbanisme : la poussée des villes-forêts divise les architectes paysagistes. A Tende, dans la vallée de la Roya, six semaines après la tempête Alex, « on est toujours au point de départ » Les émissions de CO2 des pays du G20 ont légèrement baissé en 2019, une première en l’absence de choc externe. Le gouvernement a trois mois pour prouver qu’il respecte ses engagements climatiques, une première en France. Deux semaines après les inondations: la vallée de la Roya, année zéro.

Climat : l’objectif des 100 milliards de dollars des pays du Nord vers le Sud sera difficile à atteindre. La superficie de la banquise arctique atteint un minimum historique à l’automne. Dominique Méda : « Le changement climatique nous oblige à revoir nos connaissances, y compris en sciences économiques » Un jeune gypaète barbu abattu dans les Cévennes. Vidéos et données satellites des inondations dans les Alpes-Maritimes dévoilent une catastrophe inédite. Climat: une victoire démocrate devrait ramener les Etats-Unis dans l’accord de Paris. Allain Bougrain-Dubourg, une vie au service des oiseaux.

Le Haut Conseil pour le climat appelle la France à réduire ses émissions de CO2 liées aux importations, en forte hausse. Le Haut Conseil pour le climat appelle la France à réduire ses émissions de CO2 liées aux importations, en forte hausse. Six questions pour comprendre les intempéries d’une rare violence qui ont frappé le Sud-Est. En Allemagne, les rénovations énergétiques des bâtiments n’ont pas fait baisser la consommation. Etats-Unis : mystère autour de centaines de milliers d’oiseaux retrouvés morts. Les incendies américains sont si intenses que leur fumée atteint l’Europe. Depuis la Californie en flammes, Donald Trump balaye le changement climatique : « Cela finira par se refroidir »

Ces jeunes qui refusent d’avoir des enfants, entre acte écologique et angoisse de l’avenir. Finistère : il récolte et produit du thé au pays de l'artichaut. L’épopée de l’œil, une ode à la diversité du vivant. Les mauvaises herbes, nécessaires à la bonne santé des cultures. En construisant des barrages sur le Mékong, la Chine assèche ses voisins. La déforestation de l’Amazonie s’accélère et pourrait la conduire à « un point de non-retour » Le Conseil d’Etat suspend la chasse à la tourterelle des bois. Sous un ciel d’apocalypse, la Californie se bat contre des dizaines d’incendies géants. « Il n’y a pas de mots pour décrire l’étendue des dégâts » : l’Ouest américain ravagé par des incendies. Les populations de vertébrés ont chuté de 68 % en moins de cinquante ans.