background preloader

2011

Facebook Twitter

Global warming 'confirmed' by independent study. 21 October 2011Last updated at 01:29 By Richard Black Environment correspondent, BBC News Weather stations are giving a true picture of global warming, the group found The Earth's surface really is getting warmer, a new analysis by a US scientific group set up in the wake of the "Climategate" affair has concluded.

Global warming 'confirmed' by independent study

The Berkeley Earth Project has used new methods and some new data, but finds the same warming trend seen by groups such as the UK Met Office and Nasa. The project received funds from sources that back organisations lobbying against action on climate change. "Climategate", in 2009, involved claims global warming had been exaggerated.

Emails of University of East Anglia (UEA) climate scientists were hacked, posted online and used by critics to allege manipulation of climate change data. Fresh start The group includes physicist Saul Perlmutter, a Nobel Prize winner this year. Rapport Mondial sur la Corruption: Le changement climatique.

Sur PEARLTREES

Dramatic Retreat of the Jorge Montt Glacier, Patagonia. La mer du Nord exceptionnellement chaude! Les 10 événements météorologiques les plus marquants au Canada en 2011. Bilan provisoire de l'année 2011 - Météo-France. Une comète va frôler la Terre. C'est un peu un scénario à la qui se profile, mais dans la réalité, pas besoin de Bruce Willis pour sauver le monde . Un astéroïde de la taille d'un porte-avions se dirige vers la Terre. Toutefois la météorite va seulement frôler notre planète mardi, indique la Nasa. Un astéroïde qui répond au nom de 2005 YU55 2005 YU55, c'est le petit nom de cet astéroïde de 400 mètres de largeur, devrait passer au plus près de notre planète mardi prochain peu avant 23h30. Il sera alors à 324.600 kilomètres, soit un peu moins que la distance de la Terre à la Lune. L'astéroïde gravite en fait sur une orbite qui le fait passer régulièrement à proximité de la Terre mais aussi de Vénus et de Mars. Mieux connaître l'astéroïde Des observations effectuées en 2010 ont permis d'en savoir un peu plus sur cet astéroïde : il a une forme approximativement sphérique et tourne lentement sur lui-même, en 18 heures.

Les projets fous des apprentis sorciers du climat - Géopiraterie. Injecter des particules dans l’atmosphère pour réfléchir les rayons du soleil, inonder les océans de nanoparticules, recouvrir les déserts de plastique...

Les projets fous des apprentis sorciers du climat - Géopiraterie

Les « géo-ingénieurs » s’en donnent à cœur joie dans leur rêve prométhéen de maîtriser la nature. Le problème est que certains y croient. Le Royaume-Uni s’apprête, courant octobre, à mener une telle expérience, financée sur fonds publics. Et si, pour atténuer les conséquences des changements climatiques, nous réduisions volontairement la quantité de rayons solaires qui pénètrent dans l’atmosphère terrestre ? Comment ? Même si ce n’est qu’un prototype, l’expérimentation d’octobre aura un coût estimé à 1,8 million d’euros, supporté par des fonds publics [1]. Des nanoparticules dans les océans Extrêmement enthousiastes, des scientifiques assurent que la mise en œuvre du projet Spice pourrait permettre de diminuer la température globale d’environ 2 °C en deux ans.

Emballer les déserts. Changement climatique :Actualités et événements. Climat : l’urgence de la sobriété énergétique, par Chems Eddine CHITOUR. « Peut-on ou doit-on choisir entre la peste du nucléaire et le choléra des énergies fossiles ?

Climat : l’urgence de la sobriété énergétique, par Chems Eddine CHITOUR

», s’interroge Chems Eddine Chitour, enseignant à l’Ecole Polytechnique d’Alger. Analysant en détail les conséquences de la décision récente de l’Allemagne d’abandonner le nucléaire, et les perspectives pessimistes de l’Agence Internationale de l’Energie après la publication de très mauvais chiffres des émissions de CO2, il constate l’urgence absolue de la transition aux renouvelables et rappelle l’importance de la sobriété énergétique. par Chems Eddine CHITOUR, Professeur à l’Ecole Polytechnique d’Alger, 2 juin 2011 « Le monde change, rester coincé dans des certitudes nucléaires, c’est prendre le risque d’être de plus en plus en décalage avec l’évolution du monde. » Nicolas Hulot Deux informations, en apparence contradictoires, sont venues nous rappeler la centralité du problème de l’énergie.

Le réchauffement est inéluctable Les émissions de CO2 ont atteint leur plus haut niveau en 2010. Notes. L’édition scientifique (1) : un oligopole profitable. Le petit monde de l’édition scientifique qui permet aux chercheurs de communiquer entre eux n’est pas un monde à part.

L’édition scientifique (1) : un oligopole profitable

Ou en tout cas, il ne l’est plus depuis que quelques sociétés capitalistes ont compris qu’il y avait là de l’argent, beaucoup d’argent à gagner, et qu’elles s’y sont appliquées avec la délicatesse qu’on leur connaît. Mais depuis quelques années, la communauté scientifique s’est ressaisie et s’appuyant sur ses idéaux universalistes et sur Internet, elle est repartie à la conquête de sa communication confisquée. Ce premier article aborde, d’un point de vue économique l’édition des revues scientifiques du secteur sciences, techniques et médecine (STM) [1]. ‪Chaîne de dutchsinse‬‏ Prévisions météo de Météo-France - Bilan de l'hiver 2010-2011.

Novetic tac

MARCH 2011. APRIL 2011. MAY 2011. JUNE 2011. JULY 2011. AUGUST 2011. SEPTEMBER 2011. OCTOBER 2011. NOVEMBER 2011. DECEMBER 2011. In English 2011. In French 2011.