background preloader

Caroline d'Atabekian : " Exploiter les TICE pour développer une pédagogie active "

Caroline d'Atabekian : " Exploiter les TICE pour développer une pédagogie active "
Caroline d’Atabekian est professeure de français, membre de l'association WebLettres. Elle est intervenue mardi 22 novembre 2011 au Séminaire national « Lire-écrire-publier à l'heure du numérique » qui se tenait à la Bibliothèque nationale de France. Elle explique ce qui fait l'originalité de la démarche de WebLettres en général et présente les activités numériques du manuel « Passeurs de textes 2de » récemment publié. Weblettres est à l'origine une association de professeurs de lettres dont le but est de favoriser la mutualisation de ressources pédagogiques : comment ce projet est-il né ? WebLettres est né de la mise en commun des énergies d'une poignée de professeurs de français et de langues anciennes qui, dès 2002, ont senti la nécessité de bénéficier d'espaces de mutualisation en ligne : répertoire de liens, listes de discussion, échange de cours... tout cela supposait un travail collectif pour être mis en place et pour fonctionner durablement. Related:  Numérique et changements pédagogiques2011

Numérique : Une pédagogie enrichie ou augmentée ? S'il n'y a pas de pédagogie numérique, il y a des pédagogies qui "embarquent" le numérique. Souvent à la recherche de la "plus-value" du numérique en éducation, nombre d'analystes se limitent à la plus-value en terme de performance, en particulier de note. Par rapport aux finalités d'un système éducatif (et pas seulement scolaire), il apparaît de plus en plus que la première "plus-value" du numérique en éducation, c'est de permettre aux jeunes (en priorité) de situer les objets numériques dans leur cadre de vie actuel et futur et plus généralement par rapport à l'ensemble de la culture, au contact de laquelle l'école est censée permettre le développement personnel. L'objectif étant de leur permettre de les utiliser pour améliorer leur entrée dans la société sans en faire des "clients-consommateurs" béats, mais plutôt "des usagers réflexifs qui s'autorisent des choix". Qu'appelle-t-on pédagogie enrichie ou augmentée ? Bruno Devauchelle Les chroniques de B Devauchelle L'étude

Eidos 64 : Sans la pédagogie, le numérique n’est rien ! Les mots de Catherine Becchetti-Bizot résument parfaitement ce que j’ai appris de cette journée. «Le numérique éducatif n’est pas une accumulation d’outils mais l’occasion de s’interroger sur sa pratique professionnelle, penser l’apprentissage comme un processus qui nécessite la diversification des outils et des approches pédagogiques.» Entre mer et montagne EIDOS est un rendez-vous mobile qui montre qu’au delà de la carte, les événements aménagent et acculturent les territoires. A l’image de Clair au Nouveau-Brunswick (Canada) , entre Pau et Bayonne, entre mer et montagne, les enseignants transforment leur salle en fablab éducatif, les établissements en incubateurs, les territoires en pépinières coéducatives et, à l’image des makers, ils s’interrogent sur la manière dont l’élève connecte ses neurones au quotidien. Pour une pédagogie active… … tout en déconstruisant les “numéromythes” L’âge de raison commence quand l’on arrive à prendre du recul par rapport à soi. Dépasser les erreurs

CRDP de Franche-Comté : Cartes heuristiques Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Qu'est-ce-que c'est ? Selon Wikipédia, une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, "je trouve"), appelée aussi carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme (mind map en anglais), est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. C'est le plus souvent une représentation arborescente des données. Basée sur les avancées dans le domaine des neurosciences, la méthode a été mise au point par le psychologue anglais Tony Buzan dans les années 70. cerveau droit (couleurs, images, formes, rythmes, sentiments)cerveau gauche (mots, parole, analyse, logique, nombres, linéarité) Il définit ce concept comme "une manifestation de la pensée irradiante" et désigne des processus associatifs qui partent d'un point central. quatre caractéristiques essentielles :

PNF Lettres : Et si les livres changeaient d'auteurs ? (3ème journée) Par Jean-Michel Le Baut Le Séminaire national sur les métamorphoses de la lecture a tenu mercredi 23 novembre sa troisième journée de réflexion au Lycée Louis-Le-Grand. Six cents participants, enseignants, inspecteurs, chercheurs, universitaires, traducteurs, auteurs, critiques, ont été invités à réfléchir et échanger sur le thème : « lire-écrire-publier à l'heure du numérique ». Le texte du lecteur : Par le corps, la voix, l'image Henri de Rohan-Csermak, Inspecteur général de lettres, ouvre la journée par un aveu : « Je me suis profondément ennuyé en étudiant Racine au collège ! Patrick Laudet, Inspecteur général Lettres-théâtre-cinéma, invite à ne pas renoncer à l'explication de textes (quel que soit son nom), qui appartient à la culture scolaire, qui est « lieu légitime de l'évaluation », qu'il ne faudrait pas abandonner aux officines privées spéculant sur l'inquiétude des familles. Le texte du lecteur : Par l'écriture Epilogue Et si les œuvres changeaient d'auteurs ? Apprendre Vouloir

L’apprentissage par définitions : méthode, exemples et usages L’apprentissage par définitions est une méthode quasi universelle d’auto-apprentissage que tous peuvent utiliser dans tous les domaines. Je n’ai jamais rencontré de restrictions à son utilisation. Elle mène tous et chacun à une compréhension assez complète, à son niveau, à son rythme ou au rythme de groupe qui l’emploie. Avec Internet. elle est plus facile que jamais à appliquer. L’apprentissage par définitions consiste : 1- À obtenir quelques références clés d’un domaine, ce peut être un texte fondateur, un manuel ou un article spécialisé; une personne curieuse peut prendre simplement un mot. 2- De là, on circonscrit sommairement les limites du contexte du mot; par exemple si on sait que ça concerne la biochimie, on n’ira pas au delà de l’interface entre la biochimie et la chimie ou entre le biochimie et la biologie. Ces deux étapes prennent moins de deux minutes. Deux exemples animés sont présentés plus bas dans cet article. Une définition complète. Mot : «Peptide» Mot : «Didactique»

L’impact de l’usage des technologies numériques sur les apprentissages des élèves : qu’en dit la science ? Par Jean Heutte Comme il n’existe pas de déterminisme pédagogique des technologies numériques, la maîtrise réfléchie de leur usage, selon les attendus du C2i n°2 « enseignant », ne peut se concevoir sans des dispositifs d’accompagnement et de formation de l’ensemble des acteurs (1) s’appuyant sur des compétences et des connaissances éprouvées, mêlant astucieusement des exemples de pratiques pédagogiques éclairées par les avancées de la recherche scientifique concernant l’apport du numérique dans les actes d’enseignement/apprentissage. L’idée que l’apprentissage serait facilité par le numérique est souvent admise comme une évidence. Pourtant, même au niveau international, il existe très peu d'études scientifiques rigoureuses concernant l'impact du numérique sur les apprentissages scolaires. Les principaux résultats remarquables de l’étude Les élèves habitués à l'usage du numérique en classe comprennent plus vite et mieux ce qu’ils lisent. Allegro moderato Jean Heutte Actuellement : Notes :

Les TICE ne changent pas la pédagogie, elles invitent seulement à la questionner. On a trop souvent associé par lien de causalité les TICE et la pédagogie. Ainsi, il y aurait de nouvelles pédagogies avec les TICE. C’est devenu un allant de soi, presqu’un lieu commun en tout cas une évidence pour nombre de personnes, en particulier celles qui ne connaissent l’acte d’enseigner et d’apprendre qu’à partir de leur expérience d’enfance et de jeunesse. L’allant de soi parle de nouvelles pédagogie sans aller beaucoup plus loin, une enseignante expérimentant la tablette numérique dans sa classe récemment appelait cette nouvelle pédagogie de ses voeux. 1 – Interrogation des contenus à enseigner. L’enseignant est confronté à l’explosion exponentiel des nouveaux savoirs dans chacune des disciplines du fait des possibilités nouvelles permises par le numérique. 2 – Interrogation du groupe classe Face au groupe classe l’enseignant est traditionnellement un « apporteur ». 3 – Interrogation de l’espace de travail (dans et hors l’école) 4 – Interrogation de la relation humaine

Apprendre avec la réalité augmentée Au cours de mon enseignement, notamment en sciences et en géométrie dans l’espace, je me suis aperçue que pour certains élèves ces notions étaient plus qu’abstraites. Le recours à des objets réels a permis de dépasser certains obstacles mais pas dans leur globalité. Depuis toujours attirée par la réalité augmentée, je me suis penchée sur sa possible utilisation en classe pour que l’ensemble des élèves accède à la pleine compréhension des compétences à acquérir. Du côté des élèves La réalité augmentée permet de rendre les enfants totalement acteurs de leur apprentissage grâce à une plus grande immersion et interactivité. En sciences, la place de chaque organe et le lien entre chacun a ainsi été facilité grâce à l’utilisation du logiciel LearnAR (1). les organes En géométrie dans l’espace, l’utilisation d’une application sur les solides leur a permis de mieux mémoriser les propriétés (et donc les différences) entre chaque solide. les solides Du côté de l’enseignant Est-ce que ça marche ?

PNF Lettres : Deuxième journée Par Jean-Michel Le Baut et Adeline Sontot Buisson Le Séminaire national sur les métamorphoses de la lecture a tenu mardi 22 novembre sa deuxième journée de réflexion à la Bibliothèque Nationale de France. Six cents participants, enseignants, inspecteurs, chercheurs, universitaires, éditeurs, libraires, sont invités à réfléchir et échanger sur le thème : « lire-écrire-publier à l'heure du numérique ». La deuxième journée a été dominée par le troisième terme de ce triptyque : quelles mutations les technologies nouvelles entraînent-elles sur la publication, la diffusion et l'appropriation des œuvres ? L'édition et la librairie Yvon Girard, directeur du développement éditorial de Gallimard, ouvre la journée par une conférence où il témoigne de son expérience de grand éditeur. Une table ronde animée par Dominique Viart, professeur de littérature française à l’Université de Lille 3, s'attache ensuite à la problématique suivante : éditer-écrire-publier aujourd’hui : une nouvelle vie du texte ?

Related: