background preloader

Change/Evolution/Growing

Facebook Twitter

Everything open and free by Lily Fisher on Prezi. Conference "Reinventing Organizations" en français (Flagey, Bruxelles) Ne prenons pas (tous) les scouts numériques de l’économie collaborative pour de naïfs altruistes. L’économie collaborative ou sharing economy bouleverse les modes de production et de consommation.

Ne prenons pas (tous) les scouts numériques de l’économie collaborative pour de naïfs altruistes

Mais ses évangélistes ne peuvent masquer la contradiction fondamentale de ce mouvement: il sera soit le dépassement du capitalisme, soit exactement l’inverse. Internautes de tous pays, au boulot. Ils résistent rarement à l’envie de citer Ghandi, une maxime bouddhiste ou une fulgurance de Steve Jobs lors de leurs conférences sur le potentiel révolutionnaire des nouvelles technologies, sans oublier les «bar camps», les «meet up» et les espaces de «coworking» où ils prêchent la bonne parole collaborative, séduisant une population jeune et urbaine souvent idéaliste et avide de changement. Ils communiquent via tout un lexique ésotérique pour le profane, fait de social innovation, de réseaux organiques, horizontaux, distribués, ouverts, open source, fluides et agiles. Will Work For Free. Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif »

Bernard Stiegler à Paris en janvier 2013 (Audrey Cerdan/Rue89) Les bureaux de Bernard Stiegler font face au Centre Pompidou, sous les toits de Paris.

Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif »

C’est pour son célèbre voisin que le philosophe a fondé l’Institut de recherche et d’innovation (IRI), afin d’« anticiper les mutations de l’offre et de la consommation culturelle permises par les nouvelles technologies numériques ». Mais dans l’esprit de l’enseignant-auteur-chef d’entreprise, tout est lié : culture, consommation, technique, travail, politique. Pour lui, le modèle consumériste se meurt, comme celui du progrès permanent. Tout s’automatise. Rue89 : Qu’est ce qui vous amené à vous intéresser au monde du travail ? Bernard Stiegler : J’ai été manœuvre, je suis passé par le syndicalisme. Plus fondamentalement, je m’intéresse à la technique et la technique conduit au travail. Et qu’est-ce qui vous frappe aujourd’hui dans ce monde du travail ? J’ai observé les gens dans ces différentes boutiques. Ça dépend vraiment des modèles. UPDATED: 166 Documentaries To Expand Your Consciousness.

Marcin Jakubowski - The Open Source Economy. Empowering people. Award: Moving Beyond the Public-Private Divide: Locating Social Entrepreneurship in the Social Economy. Four Horsemen - Feature Documentary - Official Version. Non-sens interdit. On a tendance à interpréter et trouver un sens à tout ce qui nous entoure, même quand elles n’en ont pas..

Non-sens interdit

Qu'est ce qui nous amène à agir ainsi? Je veux une explication! Pourquoi les ventes ont-elles baissé cette semaine? Comment se fait-il qu’on a perdu 0,01% de part de marché ce mois-ci? Je ne sais pas si vous avez remarqué, au boulot il faut toujours avoir une explication prête pour tout ce qui se passe, y compris pour des trucs manifestement aléatoires. Dans une expérience célèbre des années 1970 on demandait à des femmes de juger de la qualité de quatre bas nylon sur des présentoirs devant elles. Un besoin universel… Toutes les sociétés ont en commun d’avoir inventé une mythologie particulière, un récit fondateur qui explique pourquoi le soleil se lève, pourquoi on meurt, d’où vient la vie etc. Ce besoin irrépressible de trouver des règles et d’y caler des rituels n’est même pas le propre de l’homme. La preuve par l’illusion optique. John Maeda: How art, technology and design inform creative leaders.

Michel Bauwens: Four Scenarios for the Collaborative Economy. Vue d'ensemble de l'économie collaborative avec Michel Bauwens. Schumpeter: In praise of misfits. Searching Without Objectives.

Bio Kenneth O.

Searching Without Objectives

Amanda Palmer: The art of asking. Fuyez les livres, fuyez l'école, fuyez Facebook! Conrad Gessner, un scientifique suisse de renom, a sans doute été le premier à s'inquiéter des répercussions négatives d'un trop-plein d'informations. Dans un ouvrage de référence, Gessner décrivait un monde moderne submergé de données, une situation à la fois «déroutante et néfaste». Aujourd'hui, les médias s'en font l'écho à coups de rapports sur les risques sans précédent d'un environnement virtuel continuellement «branché». Il est cependant intéressant de préciser que Gessner n'a jamais envoyé un e-mail de sa vie, et n'y connaissait absolument rien en informatique. Non pas qu'il fut technophobe, simplement, il mourut en 1565.

Les inquiétudes qu'il formulait alors concernaient le déluge d'informations qu'avait déclenché à l'époque l'invention de l'imprimerie. A Creative Community for the Collaborative Economy. “Towards a Cooperative, Small scale, Local, P2P Production Future” – back from the OuiShare Summit in Paris « Meedabyte. Cloud Collaboration: The Explosion Of Human Knowledge. Cloud Collaboration: The Explosion Of Human Knowledge The Power of Me We This post is sponsored by the CIO Collaboration Network and Avaya.

Cloud Collaboration: The Explosion Of Human Knowledge

And Harvard announce edX. Harvard University and MIT today announced edX, a transformational new partnership in online education.

and Harvard announce edX

Through edX, the two institutions will collaborate to enhance campus-based teaching and learning and build a global community of online learners. EdX will build on both universities’ experience in offering online instructional content. The technological platform recently established by MITx, which will serve as the foundation for the new learning system, was designed to offer online versions of MIT courses featuring video lesson segments, embedded quizzes, immediate feedback, student-ranked questions and answers, online laboratories and student-paced learning. 4 Principles For Creating Change, And 4 Barriers That Make It Harder. Many people now are struggling to make change; to drive social or environmental impact whether they are social entrepreneurs or people working from within organizations to make a difference.

4 Principles For Creating Change, And 4 Barriers That Make It Harder

In this piece, we wanted to focus on thinking about how communities of change makers can thrive. Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5) : un réseau d’humains et de machines enchevêtrées. Jacques Attali: Cent milliards. - Moscou, vue d'un hublot en octobre 2010.

Jacques Attali: Cent milliards

REUTERS/Alexander Demianchuk - J’aime ces questions naïves et redoutables, que tous les enfants du monde s’entêtent à poser à leurs parents et dont la réponse est presque impossible à exprimer en termes simples, non scientifiques. Ainsi de: «Pourquoi le ciel est-il bleu?» Ou encore: «Si Dieu peut tout, peut-il décider qu’il n’existe pas?» Parmi celles-ci, l’une, venue à l’esprit de bien des enfants et à laquelle peu de parents ont su fournir une réponse exacte, même approximativement: «Combien d’êtres humains ont vécu sur la Terre, depuis le premier?»

Publicité Question doublement redoutable. Le consensus des scientifiques aujourd’hui est que ce nombre tourne autour de 100 milliards. 100 milliards d’êtres humains ont donc vécu jusqu’aujourd’hui. D’une certaine façon, le monde actuel n’est que le résultat de ces cent milliards de vies. Coïncidence? Qu’en feront-ils? L’humanité commence. TEDxLaDéfense - Etienne Hayem - La monnaie comme lien. Shawn Achor: The happy secret to better work. Grands témoins / Serge Soudoplatoff, "penseur 2.0" : "Sur Internet, l’intelligence et la bêtise sont transportées de manière équivalente." - ATTYPIQUE.COM (avec 2 T) TOUTES LES NEWS ET INTERVIEWS ATYPIQUES ET INEDITES POUR COMPRENDRE L'ACTU VITE ET AUTREM. Cette crise ne passera pas l’Ibère.

Le 26 juin 2012, Manuel Castells, sociologue devenu la référence mondiale de l'analyse de la société et du pouvoir par les réseaux donnait une conférence intitulée "Une autre économie est possible".

Cette crise ne passera pas l’Ibère

L'occasion de livrer une analyse originale de la crise et de rendre compte d'une étude sur les nombreuses expériences économiques alternatives en Catalogne. Acampada Barcelona, 27/05/2011. Après l'attaque de la police - (cc-byncnd) Julien Lagarde L’ouvrage collectif Aftermath “les cultures de la crise économique” [pdf] qui vient de paraître en Angleterre aux éditions Oxford University Press constitue le fruit de la réflexion et de l’enquête de Manuel Castells sur les réseaux de solidarité économiques nés de la conjoncture actuelle.

Nous avons rencontré l’auteur à Paris lors d’une conférence intitulé “Une autre économie est possible” organisée par la fondation maison des sciences de l’homme. Aux racines de la crise Internet. L'esprit de partage, une révolution de l'esprit #Sharism. Issu du verbe anglais to share qui veut dire partager, le « Sharism » est reconnu par Wikipédia.

L'esprit de partage, une révolution de l'esprit #Sharism

Cela ne signifie pas que le concept, exposé ici par le chinois Isaac Mao, soit nécessairement valide, d’autant que le style verse parfois un peu trop dans le new age, mais il méritait selon nous un nouveau petit coup de projecteur. L’esprit de partage, une révolution de l’esprit Sharism: A Mind Revolution Alors que le peuple du World Wide Web communique plus pleinement et plus librement par le biais des médias sociaux et que l’on assiste à une explosion des contenus 2.0, la dynamique interne d’une telle explosion créative se doit d’être étudiée de plus près. Quelle est la motivation de ceux qui rejoignent ce mouvement et quel futur vont-ils engendrer ? La motivation clé des Médias Sociaux et l’esprit animant le Web 2.0 forment un changement de paradigme nommé Esprit de Partage. La doctrine du neurone Le partagisme est encodé dans le Génome Humain. SenseTwitt. Brands, “sound mapping” and experiential marketing on social media « Martin Pasquier.

Paris is busy these days with its digital world festival, known as Futur en Seine. A kind of broader SXSW, where anyone interested in 3D printing, connected cities, open-data or API games can come, see, and also play for real with brilliant kids, smart lecturers and odd machines. PIC This morning, I went to a workshop on « sound mapping ». The issue is quite interesting as I’m my self a « mapper » (of social media data, mostly), and a dreamer enough to love hear a sound with eyes wide shut. The research team of the « Topophonie » project lead a creative session with many projects shown to help us understand the link between geography, space, sound and data. The world didn’t wait – hopefully – for social media nor the internet to be able to represent sound and space in one item.

Sound & Space, 1977 style Let’s take a look at Navidium, a software used to create one’s own maps. A local brand, such as a public transportation brand, is obviously compatible with a sound map. The New Internet Public. Social networks are bringing new voices to the table and forcing political change in ways previously impossible—a report from the Personal Democracy Forum. S ome 21 years ago, just after the 1989 pro-democracy protests in Beijing ’s Tiananmen Square ended in a spray of violence and live fire from government tanks that killed untold thousands, a Chinese journalist colleague of mine advised his fellow writers to “be like water.” He was quoting a proverb that urged persistence in the face of towering obstacles.

Water, he explained, can seep through and around even the most imposing walls to get to the other side. I thought of him this week while attending the 2012 Personal Democracy Forum (PDF) in New York, a national gathering of some of the country’s leading Internet experts, activists, and policy wonks who annually contemplate the links between technology and the ways we are able to govern ourselves in today’s world.

Among the takeaways from this year’s conference: TEDxParisUniversités - Eric Van Den Broek - Work 2.0. Europa 2111 - Cineuropa - Echoes from the future. RSA Animate - The Power of Networks. Avons-nous besoin d’Info Labs. Grâce aux outils de prototypage rapide à commande numérique, à du matériel et du logiciel désormais facilement bricolables, demain, un grand nombre de personnes seront en mesure de concevoir et fabriquer des objets de leur choix, passant rapidement de l’idée au modèle numérique, du modèle au prototype, voire du prototype à l’objet tangible.

C’est l’essence même du projet des Fab Labs (Wikipédia), ces espaces de travail, ces ateliers de fabrication ouverts et accessibles à tous. Mais pourquoi s’en tenir aux objets physiques et à la matière programmable ? La complexité de la matière numérique montre qu’on gagnerait certainement à étendre le concept aux données, aux statistiques, aux algorithmes… Et faire de la matière numérique un objet d’appropriation commun, comme les Fab Labs le proposent pour le monde physique.

Le Lab “ouvert” comme modèle Avec plus d’une centaine de Fab Labs dans le monde, leur relative réussite interroge. The Rise Of The Micro-Entrepreneurship Economy. Metagame Design. 10 Creative And Inspiring Ways People Got Really Early Jobs At Hot Startups.