background preloader

Le chocolat perso

Facebook Twitter

Addictions alimentaires ou impulsions alimentaires. Certaines personnes pensent que les aliments riches en matières grasses ou en sucre ont un pouvoir addictif, ce qui inciterait les consommateurs à manger de manière excessive et favoriserait l’obésité.

Addictions alimentaires ou impulsions alimentaires

Faut-il dans ce cas considérer les denrées alimentaires de la même manière que l’alcool et la cigarette ? Ou s’agit-il plus simplement d’une confusion entre « addiction », « impulsion alimentaire » et « troubles du comportement alimentaire » ? Pourquoi parle-t-on parfois d’« addiction » alimentaire ? L’addiction se caractérise par le besoin compulsif de consommer une substance, par une consommation non contrôlée et par l’existence de symptômes de sevrage (tels que l’angoisse et l’irritabilité) lorsque l’accès à cette substance est impossible.

Extraction Theobromine

Le chocolat* Synthèse. Alexandre BENGOUGAM Lorsque nous devions choisir notre sujet pour le T.P.E, nous nous sommes rapidement tourner vers l’alimentation car elle nous concerne tous.

Synthèse

Le chocolat était intéressant car c’est l’un de nos aliments préférés, de plus on le cite souvent comme un aliment qui change notre humeur et nous rend plus heureux. 2.Composition du chocolat - chocolat. Le chocolat est fabriqué à partir d’un mélange de pâte de cacao non dégraissée, de sucre et de beurre de cacao.

2.Composition du chocolat - chocolat

On peut y rajouter divers ingrédients : lait, noisettes, amandes…qui modifieront son goût et sa texture. Pendant sa fabrication, différentes étapes vont se révéler décisives dans la constitution des arômes. Drogues, circuit de la récompense et dopamine. LucasSalomon Professeur SVT Malgré leur diversité, les drogues partagent toutes une caractéristique commune : elles jouent sur le circuit de la récompense et stimulent la libération de dopamine.

Drogues, circuit de la récompense et dopamine

Les vertus récompensantes des drogues ont été établies dès la fin des années 1960 en démontrant que les animaux s’administraient eux-mêmes du produit si on leur en donnait la possibilité. Ces expériences d’auto-administration, permettant d’observer la motivation de l’animal pour la drogue, reproduisent en fait les expériences d’Olds et Milner (voir page précédente) en reliant une action de l’animal à l’injection d’une dose de drogue.

L’animal, en cas de propriété récompensante de la drogue, associe les deux stimuli et réitère de plus en plus souvent l’action entraînant l’injection. 3- La composition chimique du chocolat « Le Chocolat noir, au lait et blanc et leurs effets sur la santé. La composition physique et chimique des fèves de cacao et des produits à base de cacao est très complexe, elle change tout au long de la vie de la fève, et dépend du traitement qu’elle reçoit.

3- La composition chimique du chocolat « Le Chocolat noir, au lait et blanc et leurs effets sur la santé

II.Les effets sur le cerveau - TPE CHOCOLAT. 1.Le fonctionnement du cerveau Avant de voir quels constituants du chocolat agissent sur le cerveau, nous allons expliquer le fonctionnement de celui-ci.

II.Les effets sur le cerveau - TPE CHOCOLAT

Il existe dans le cerveau des circuits dont l'activité "procure du plaisir". Parmi les zones cérébrales "sensibles", l'une est un amas de neurones à dopamine situé à la base du cerveau. Lorsque ces neurones sont stimulés, ils libèrent des neurotransmetteurs dans diverses zones cérébrales notamment dans le cortex ; ces zones interviennent dans le contrôle de l'émotivité, de la motricité, de l'attention... L'ensemble de ces structures constituent les "circuits de la récompense" car ils sont activés lorsque les informations sensorielles, atteignant le cerveau, sont associées à "quelque chose d'agréable".

Ce circuit s'est mit en place dans notre cerveau au cours de l'évolution, pour récompenser l'exécution de fonctions vitales (se nourrir, se défendre, se reproduire...), afin d'assurer la survie de notre espèce. Chocolat, TEP et conduites addictives. Caducee.net, le 29 août 2001 (Recherche scientifique) Soyez le premier à réagir Des chercheurs canadiens et américains ont utilisé la tomographie à émission de positons (TEP) pour identifier les zones du cerveau activées lors de la consommation de chocolat.

Chocolat, TEP et conduites addictives

Ils publient leurs résultats dans la revue Brain. D'après eux, cette approche permet de mieux cerner les régions cérébrales impliquées dans les comportements addictifs et les troubles de l'alimentation. "Le problème lorsqu'on étudie les personnes dépendantes pour comprendre l'addiction est que nous ne connaissons pas leur cerveau avant que la dépendance soit établie ; Nous ne pouvons pas savoir quelles fonctions cérébrales ont changé", a expliqué le Dr Dana Small (Northwestern University, Etats-Unis) dans un communiqué. Le chocolat - Wiki.TPE. De Wiki.TPE.

Le chocolat - Wiki.TPE

Cliquez pour consulter une bibliographie générale. 2) Le chocolat, une addiction ? - tpe-chocolat-2011-2012. Certaines personnes se disent Chocoholique : « accro au chocolat », cela signifie qu’elles ne peuvent pas se passer de cet aliment.

2) Le chocolat, une addiction ? - tpe-chocolat-2011-2012

Mais peut-on réellement parler de dépendance au chocolat ? Avant tout définissons penchons nous sur la définition du terme dépendance : une dépendance au sens stricte du terme est « une besoins compulsif d’absorber une substance pour faire cesser le malaise psychique (on perla alors de dépendance psychique) ou les troubles physiques (on parle alors de dépendance physique) dus au sevrage. »Ainsi les personnes qui se disent dépendantes ou addict au chocolat ne peuvent, malgré leur volonté, s’empêcher d’en consommer. a. Une drogue douce Les drogues sont des substances psychoactives, ce sont des substances au agissent sur le psychisme en modifiant son fonctionnement.