background preloader

Mezze

Facebook Twitter

Baba Ganoush / Moutabal / Caviar d'aubergine. Cette recette porte beaucoup de noms différents. Le Baba Ganoush, moutabal, mtabal... Mais le résultat est le même et toujours délicieux quand il est fait "maison". Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s'agit d'un caviar d'aubergines à la crème de sésame (tahina), relevé d'huile d'olive, d'ail et de jus de citron. On retrouve ce plat dans le bassin méditerranéen, au Liban, en Egypte... Recette du babaganoush: -3 aubergines -le jus de deux ou trois petits citrons -2 gousses d'ail -4 à 5 cuillerées à soupe d'huile d'olive -4 cuillerées à soupe de crème de sésame (tehina) -sel Commencer par mettre au four les aubergines.

Mettre le four en position "grill" et rôtir l'aubergine en la retournant de temps en temps. Laisser refroidir complètement avant de manipuler. Bettre la chair avec une cuiller pour réduire en purée. Ajouter l'huile d'olive. Le sel et la crème de sésame (tehina, tahini, tahin...). Presser les citrons et verser au fur et à mesure pour goûter et ajuster. Baba Ganoush aux piments marinés. Je vous avais déjà proposé une recette très traditionnelle de Baba Ganoush (voir ICI) que je fais très régulièrement à la maison. L'autre jour j'étais invité à une soirée organisée par un de mes amis, Fábio, qui nous a fait le sien pour notre plus grand bonheur. J'étais ravi de découvrir une nouvelle version, surtout que celle-ci s'avère extrêmement savoureuse avec un goût radicalement différent. Il n'y a pas de jus de citron, mais des petits piments au vinaigre et beaucoup de poivre noir (que j'adore). Cela donne un Baba Ganoush très surprenant, mais qui rend totalement addict !

Recette du babaganoush (pour 4 personnes)4 aubergines moyennes110g d'huile d'olive160g de tahinépoivre noir du moulin (beaucoup)sel (j'ai pesé avant/après: 8g) 2 gousses d'ail1 petit bouquet de persil plat4 piments cerises au vinaigre Tout d'abord, il va falloir brûler la peau des aubergines. Placez une petite grille sur la flamme, puis posez les aubergines par deux. Faites de même pour toutes les aubergines. Beurre de sardines au curry. Le beurre de sardines, voilà une recette rapide, simple, économique, efficace et qui ravira à coup sûr les papilles de tes convives et les tiennes.

Pour cette recette, j’ai choisi de mettre un peu de curry et un peu de beurre de coco. Et c’est une explosion de saveurs en bouche. C’est franchement une tuerie. Si tu es intolérant au beurre, tu peux ne mettre que du beurre de coco ce sera tout aussi bon. De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif ! Imprimer la recette Beurre de sardines au curry Ingrédients 300 g de sardines en boîte 40 g de beurre demi-sel 30 g de beurre de coco 2 cuillères à soupe de curry en poudre1 petite gousse d’ail 2 cuillères à soupe de sauce soja claire Acheter1 citron vert 1 branche de ciboule 1 piment végétarien Des tartines de pains Instructions Retirer les arrêtes des sardines (facultatif) et les écraser dans un saladier à la fourchette.

Notes Disposer la préparation dans un petit bol et décorer avec la sardine entière. Bissara : caviar de fèves vertes. Il y a de cela plus de 10 ans, j'ai habité quelque temps au Caire en Égypte. Il y a plein de spécialités de là-bas que j'ai bien l'intention de partager avec vous un jour. Voilà l'une d'entre elles ! On dirait visuellement du guacamole, mais cela n'a strictement rien à voir. Il s'agit ici de fèves vertes broyées avec des épices et des herbes, mais également avec des oignons frits et de l'huile d'olive. Un délice à déguster avec du pain, un peu comme du hoummos ou du babaganoush. J'ai cherché une façon simple pour que vous puissiez le préparer sans y passer des heures. Recette du bissara: -500g de fèves vertes (poids cuits, sinon 250g de fèves vertes sèches à cuire) -100g d'huile d'olive -75g d'oignons frits -2 petites gousses d'ail -3-4 branches de persil plat -3-4 branches de coriandre -1 cuillerée à café de coriandre en poudre -1 cuillerée à café de cumin en poudre -1/2 cuillerée à café de sel Faites cuire les fèves.

Égouttez puis rincez-les à l'eau froide. Caviar d’aubergine tomaté. Crème de tomates rôties aux pois chiches et fromage de chèvre. Juillet, ses piques-niques, ses barbecues, kermesses et autres potlucks… Qui donnent le sentiment de ne jamais quitter la maison sans une nappe à pique-nique, un gâteau ou une salade plus ou moins artistiquement emballés, histoire de se joindre aux collègues, amis et autres parents d’élèves qui ont tous décidé de festoyer en même temps.

Voire le même jour. Voire à la même heure… Vous aussi, vous trouvez que les journées sont un poil trop longues quand il faut penser « gâteau de kermesse » une fois les chères têtes blondes couchées ? Oubliez les recettes à rallonge… Pour celle-ci, on met tout sur une plaque de cuisson qu’on oublie une heure dans le four (le temps de prendre un verre sur la terrasse ?). Cette crème de tomates rôties aux pois chiches, je l’ai trouvé dans ma nouvelle bible, The Green Kitchen. Pour la consistance, à vous de voir : en ajoutant un peu d’eau, on a un velouté. Crèmes de tomates rôties aux pois chiches et fromage de chèvre. Dip à l'oignon caramélisé. Can you guys learn to love this caramelized onion dip even if it is not a) healthy, or b) particularly beautiful? Can you look past outward appearances to the soul of the caramelized onion dip which is, above all else, extremely luscious, totally delicious, and wonderful to share with friends?

Can you envision a future for this caramelized onion dip that includes fall burgers, sandwich spreads, and maybe even a little something to help you get extra with your eggs? I knew you could. I knew you had that in you. Mostly I knew because you guys have been so awesome at bugging me on Instagram for this recipe, which I absolutely love! I bet I’ve gotten a hundred messages about the onion dip since I made it first for Labor Day and then AGAIN on my stories. Okay, I digress. The caramelization here is obviously key, and as with most of life, wine helps, but water can also soften things up for you if you’d rather not with the wine. Grab a chip and DIVE TO THE BOTTOM OF THAT GOLD MINE.

Description. Féta panée au miel. Houmous. D’Israël à la Grèce, de l’Égypte, de la Jordanie au Liban, en passant par la Turquie, qui ne connaît pas le houmous ? Aujourd’hui c’est en Syrie que nous découvrons ce houmous qui a voyagé de l’Antiquité aux tables et aux supermarchés du monde entier. Qu’est ce que le houmous ? Le houmous, en arabe حمص, en hébreu חומוס, qui signifie en arabe pois chiches, est une trempette aux saveurs méditerranéennes dans laquelle le goût très prononcé des pois chiches se mélange au goût subtile du tahini (purée de sésame) pour associer l’arôme du citron et de l’ail et la douce essence du paprika et/ou du piment d’Alep. Le tout est mixé et réduit en une crème onctueuse. Le houmous se déguste à toute heure du petit déjeuner au dîner.

Il est généralement servi avec du pain pita chaud, soit seul, soit en accompagnement de plusieurs mets tels que le falafel, le shawarma, le taboulé libanais, les fatayers, et souvent avec le gyros grec, pour ne citer qu’eux. Quelle est l’origine du houmous ? Houmous Ingredients. Houmous à l’avocat. Cet houmous à l’avocat a une texture, une saveur et une couleur superbes ! L’essayer c’est l’adopter pour toujours… Il fait penser au guacamole mais est différent, plus consistant, un hybride, deux continents qui se rencontrent. J’adore le hummus (ou houmous) sous toutes ses formes, une texture, un goût et c’est si simple et rapide à préparer qu’il résout souvent un apéro à l’improviste ou peut faire office de sauce minute.

Au fond la base de pois chiches est extra pour donner une texture, un petit goût et j’avoue qu’avec des légumes, je le préfère encore plus. C’est un houmous un peu plus léger (peu d’huile) grâce à la présence de l’eau et de l’avocat. À faire et à refaire… avec ou sans pain pita Houmous ou hummus à l’avocat (pour 6 personnes, un gros bol) 1. 2. 3. Conseils : – Conservation : cet houmous se conserve 24h au frais (voire un peu plus) bien recouvert d’huile et de film alimentaire au contact (faire bien attention car il a tendance à s’oxyder). Houmous aux fèves. Le hummus ou humous a un vraiment beaucoup de charme, une crème de pois chiches toute simple, parfumée qui est délicieuse en apéritif avec du pain pita par exemple (bon là c’était une focaccia complète) ou bien en accompagnement de viande, de poisson ou de légumes rôtis.

On trouve toujours une façon de l’accommoder. Aujourd’hui je vous propose une version fraîche, verte et printannière improvisée avec ce que j’avais à la maison et qui nous a enthousiasmé : un houmous aux fèves et aux herbes. J’ai utilisé ici des fèves fraîches et je sais que dans tout le pourtour méditerranéen il existe des crèmes du même genre avec des fèves sèches. Mais là c’est vraiment un houmous avec toute sa fraîcheur accentuée encore plus par les herbes et les fèves.

Surtout la menthe. Je vous ai proposé beaucoup de recette dont celle du hummus classique que vous trouvez aussi dans mon livre Cuisine du soleil (rigoureusement aux pois chiches !) Essayez celui-ci, le printemps dans l’assiette en quelques minutes. Houmous de betterave. Bonjour à tous ! J’espère que vous avez passé un heureux Noël ou, en tous cas, de bons jours en belle et joyeuse compagnie et que vous vous êtes régalés !

Pour ma part (pour une fois, depuis des années) je n’ai pas beaucoup cuisiné. Le petit Adriano était content d’avoir sans maman tout à lui presque tout le temps. Et aujourd’hui nous repartons en légèreté… jusqu’à la prochaine hi hi Cette tartinade ou dip, cousine rose du fameux houmous ou houmous, est née avec des restes du frigo et s’est révélée vraiment très bonne (à condition d’aimer la betterave bien sûr). Cet hummus de betterave, frais, léger, coloré et prêt en quelques minutes, sera sûrement votre allié lors des apéritifs mais on peut aussi l’utilise comme sauce pour de la viande d’agneau par exemple.

J’ai gardé la base du houmous de pois chiches classique (donc avec aussi de l’ail et de la pâte de sésame) mais vous avez aussi une alternative sans pâte et avec de la ciboulette à la place de l’ail qui marche très bien aussi. 1. 2. Houmous de carottes aux noix de cajou. D’accord, pas de tahini, pas de pois-chiches, ce n’est donc pas vraiment ce qu’on appelle généralement un houmous… mais je dois avouer que je ne savais pas comment intituler cette recette. Des carottes cuites associées à une purée maison de noix de cajou crues, un peu d’huile, quelques aromates et épices… vraiment simple, nouveau, émoustillant. J’adore ! À tartiner sans modération… Pour un grand bol 100 g de carottes déjà cuites (les miennes venaient de chez le traiteur et étaient rôties au four, par exemple, mais elles peuvent aussi être bouillies ou cuites à la vapeur, même à la poêle avec un peu d’huile.

Ajuster les quantités d’huile et de lait de coco en fonction de la texture que vous aimez, plus ou moins compacte. Hoummos de lentilles corail et patate douce. Comme une envie de soleil dans votre assiette? J'ai fait récemment un grand buffet froid pour des amis, et j'avais fait ce hoummos de lentilles corail et patate douce. Un vrai délice qui a eu un très gros succès ! Tout le monde s'est jeté dessus. Alors oui officiellement ce n'est pas un hoummos car il n'y a pas de pois chiches. Recette pour 6 personnes :550g de lentilles corail (poids pesé une fois cuites), environ 300g crues200g de patate douce (pareil : poids pesé après cuisson)120g de tahiné (purée de sésame)50g d'huile de colza180g de lait de coco3 cuillerées à soupe de jus de citron vert1 cuillerée à café de vinaigre blanc1/4 de cuillerée à café de curcuma en poudre1/4 de cuillerée à café de gingembre en poudre1 petit bouquet de coriandresel, poivre Faites cuire les patates douces.

Faites cuire à la vapeur 15-20 minutes. Il suffit de vérifier la cuisson avec un couteau. Faites cuire les lentilles corail 4-5 minutes à l'eau bouillante salée. Les patates douces. Houmous d’olives vertes et haricots blancs. Keshke. Une recette incroyablement bonne dans un contexte un peu particulier. J'ai croisé le chemin des cuistots migrateurs il y a déjà deux ans et nous nous étions promis de faire quelque chose ensemble. Les cuistots migrateurs emploient des cuisiniers réfugiés, qui préparent des plats de leur pays. J'aime la cuisine du monde (je pense que vous le saviez !!) Et je trouve leur entreprise innovante et profondément humaine. Les recettes qu'ils proposent sont toutes délicieuses et j'avais eu l'occasion de tester ce fabuleux keshke réalisé par Faeeq qui vient de Syrie.

C'est donc avec lui que je vous propose ce plat à base de yaourt, boulgour, noix et menthe, qui sera parfait en entrée ou en apéritif chez nous. Les Cuistots Migrateurs sont un traiteur de cuisine du monde solidaire et innovant : ils emploient des cuisiniers réfugiés qui préparent des plats de leur pays. Pour 6 personnes :1 oignon blanc150g de boulgour gros600g de yaourt grec60g de noix15 de menthe séchéesel, huile d'olive. Muhammara. Bien que cette recette ne soit pas libanaise, je l'ai découverte pour la première fois dans un restaurant libanais au Brésil, à Sao Paulo. Mon préféré est "Tenda do Nilo", leur kibbeh sont les meilleurs que j'ai peu goûter ! Dans les entrées, on y trouve donc le fameux "muhammara", qu'il faut dévorer avec du pain plat. C'est tellement bon que j'ai donc voulu le refaire à la maison à ma sauce.

La seule difficulté de la recette est de trouver la mélasse de grenade, qui se vend en épicerie orientale. Si il est bien sec, mettez-le au mixeur. Et voilà !! Et voici les autres ingrédients. Et surtout la fameuse mélasse de grenade. Mettez tous les ingrédients au mixeur: huile, pain en miette (ou chapelure) poivrons, noix, mélasse de grenade. Réduisez le tout en purée t ajoutez le paprika. Mettez dans un plat, arrosez d'un peu (enfin un peu plus qu'un peu hein !!) Muhammara - Recette traditionnelle syrienne. Alep, l’une des plus anciennes et des plus merveilleuses villes syriennes, sera notre destination d’aujourd’hui pour découvrir l’un des fleurons de la gastronomie syrienne : la muhammara ou mouhammara. La cuisine syrienne La Syrie est un pays du Moyen-Orient qui borde la Turquie, l’Irak, la Jordanie, Israël et le Liban.

La convivialité est l’un des traits connotatifs de la vie syrienne. Se réunir autour d’une table va bien au-delà de la simple consommation d’un repas, c’est un événement qui peut durer des heures. En Syrie, la cuisine est un art et, au même titre que d’autres arts, tels que la peinture, la musique ou la sculpture, l’art culinaire est un trait caractéristique du pays, une forme d’expression qui, comme les autres, reflète la finesse et la prospérité du peuple. La cuisine syrienne est de tradition très ancienne. Le résultat en Syrie est une grande variété de goûts et de couleurs.

Qu’est-ce que la muhammara ? Qu’est-ce que le piment d’Alep ? Muhammara Course: Condiment, Entrée. Cheese naans. Kiflice sa sirom. Pain libanais au zaatar. Marathopita. Pains pitas maison. Panisse. Börek aux herbes. Bricks aux pignons de pin, ricotta et miel. Coca pied noir aux poivrons (coca à la frita) Fatayer - Recette traditionnelle libanaise. Falafels au four. Falafels authentiques. Feuilletés épicés au boeuf haché, curry, épinards et raisins secs. Gozleme aux épinards tomate et feta.

Khachapuri, pain géorgien. Pastelles au bœuf de Mamy Coco. Pastillas de dinde. Pastillas rolls à la caille, ananas et pistache. Petits pâtés à la morue. Samoussas au poulet, fromage frais et menthe. Samoussas au poulet, patate douce, pois-chiche et cacahuète. Samoussas aux poireaux et parmesan, chantilly au curry. Spanakopita comme à Santorin. Chawarma véritable d'agneau mariné. Foies de volaille à la libanaise. Kebbeh : la recette traditionnelle irakienne. Jujeh kabab iranien. Lahm Bi Ajin (Liban)

Pizza à l'agneau épicé, pesto et fromage frais. Pizza à la viande hachée (lahmajoun) Pizza arménienne aux poivrons. Poulet au miel et aux amandes. Poulet au Zaatar et citron confit. Poulet mijoté sauce grenade et noix. Riz libanais à l'agneau. Shashlik du Caucase. Timman Bagilla : riz aux fèves, poulet et grenade sauce yaourt. Butternut rôtie aux céréales aux saveurs orientales. Courgettes aux herbes fraîches, citron confit et pignons de pins. Freekeh aux fruits secs. Le mejadra : un plat de riz, lentilles et oignons frits.

Pilaf aux carottes et fruits secs (Kirghizistan) Pommes de terre et chou rouge, sauce au tahin et curcuma. Salade aux œufs ivoirienne. Salade d'avocat, mangue, grenade et citron confit. Salade de chou blanc, fruits secs et orange, vinaigrette miel & curcuma. Salade de chou rouge, oeuf et feta. Salade de pastèque avocat et citron vert. Taboulé à la patate douce, feta et raisins.

Taboulé libanais aux lentilles et grenade.