background preloader

Risques Psycho-Sociaux

Facebook Twitter

Managers, prenez soins de vos salariés ! Il y a un mois, un colloque a été organisé par l'EU-OSHA.

Managers, prenez soins de vos salariés !

Celui-ci avait pour thématique l'anticipation et la gestion des risques psychosociaux et les risques psychosociaux. Une piqûre de rappel quant on sait que ce que l'on appel le mal du 21ème siècle semble gagner du terrain au sein des entreprises. Le stress coûte cher La crise n'est pas innocente à l'amplification de ce phénomène tout comme la volonté de productivité grandissante des acteurs économiques.

L'incertitude économique oblige les dirigeants d'entreprise à être prudent. Des solutions et surtout du bon sens Il est important de bien comprendre qu'avec la prévention des risques psychosociaux, une entreprise se protège contre les risques d'absentéisme. Si votre budget est plus restreint, proposez un petit-déjeuner entre collègues sur une heure de travail. Burn-out : sachez reconnaître les vrais symptômes. A l'épuisement professionnel correspond une série de signes émotionnels, physiques et psychiques.

Burn-out : sachez reconnaître les vrais symptômes

Apprenons à les identifier. Gare à la surchauffe! Une surcharge de travail, consentie volontairement ou imposée par l'organisation, implique un surengagement et donc un ris que élevé de burn-out, le célèbre syndrome d'épuisement professionnel. Dans un contexte économique tendu, ce syndrome prend de l'ampleur. La Belgique le considère déjà comme une maladie professionnelle, alors que la France se fait encore tirer l'oreille. Or, si l'expression de burn-out nous est plus familière que jamais, combien d'entre nous savent précisément ce qu'elle recouvre?

Dans le monde de l'entreprise, certains événements tels qu'un plan social ou une réorganisation peuvent mettre vos nerfs à rude épreuve. Quelle couverture pour le burn out légalement reconnu depuis septembre? Femmes dans des métiers d'hommes: le sexisme n'est pas mort! Techniciennes, ingénieures, cadres: les femmes se heurtent toujours à des difficultés dans les entreprises, qui prennent des formes différentes selon leur place dans la hiérarchie.

Femmes dans des métiers d'hommes: le sexisme n'est pas mort!

Ayant mené une centaine d'entretiens semi-directifs avec des salariées d'une grande entreprise, les chercheurs du Cereq délivrent un constat sans appel: la féminisation de certains métiers techniques ne va pas sans résistance dans des bastions historiquement masculins. L'hostilité ou, paradoxalement, la bienveillance, sont les deux avatars d'un sexisme qui s'exprime de façon agressive ("t'as voulu venir là, maintenant tu te débrouilles! " comme l'exprime une technicienne) ou sous couvert de protection due à la femme, "j'ai travaillé avec un collègue (...) qui ne voulait pas que je me salisse les mains" témoigne une autre, (...) en étant trop protecteur, il ne me faisait pas travailler!

". Violence verbale en milieu de travail : est-ce les hommes ou les femmes qui sont les plus exposés ? (Université de Montréal) Prud'hommes : "Il y a une augmentation de la violence au travail" Le dialogue entre les acteurs, pour une vraie prévention des risques psychosociaux - Les Echos. Accueil Que l'entreprise reconnaisse ses salariés comme pleinement partie prenante de ses résultats et de sa performance, et elle en tirera des gains de compétitivité en même temps qu'elle résoudra, indissociablement, ses problématiques de santé au travail.

Le dialogue entre les acteurs, pour une vraie prévention des risques psychosociaux - Les Echos

Médecine. Hypnose et homéopathie ont leur place à l'université - Brest - Le Télégramme, quotidien de la Bretagne. L'impuissante lutte contre l'absentéisme à l'hôpital. Les arrêts de travail du personnel hospitalier pour raison de santé ne cessent d'augmenter.

L'impuissante lutte contre l'absentéisme à l'hôpital

Tout le monde s'en émeut mais aucun décideur n'est en capacité de régler le problème. Si rien n'est fait, l'hôpital public ne pourra plus fonctionner d'ici 5 ans. Aujourd'hui, les exemples de dysfonctionnements se multiplient et lorsque les syndicats FO dénoncent le manque d'effectifs, les directeurs répondent que c'est avant tout un problème d'organisation. Mais qui est responsable de l'organisation ?

Jean Ferrette (dir.), Souffrances hiérarchiques au travail : l’exemple du secteur public. 1Cet ouvrage est le fruit d’un colloque organisé en octobre 2012 par le syndicat Sud Éducation, portant sur la souffrance d’origine hiérarchique.

Jean Ferrette (dir.), Souffrances hiérarchiques au travail : l’exemple du secteur public

Douze articles répartis en quatre sections inégales composent le livre. Elles portent sur : la qualité du travail, les dispositifs d’évaluation, les rapports de subordination et formes d’adhésion au travail, et les alternatives. Les articles proviennent de travaux empiriques aux méthodes variées : questionnaire, entretiens, auto-ethnographie, analyse de témoignages… Nouvelle règlementation sur les risques psychosociaux. Lundi, 1 septembre 2014 Ce 1er septembre, la nouvelle réglementation relative aux risques psychosociaux au travail entre en vigueur.

Nouvelle règlementation sur les risques psychosociaux

Cette loi prend désormais en compte le stress et le burn-out, un phénomène qui gagne de l'ampleur en Belgique. En bref 19.000 cas de burn-out ont été diagnostiqués en 2010, selon une étude du SPF Emploi menée à l'échelle nationale. Mais l'on estime que 15 à 20% des travailleurs risquent un jour de connaître le burn-out (Isabelle Hansez, professeur de psychologie du travail de l'ULg). Santé et sécurité au travail - AEFO. Responsabilité de l'employeur L’employeur a la responsabilité d’assurer à ses employées et employés un milieu de travail sain et sécuritaire.

Santé et sécurité au travail - AEFO

L’employeur a aussi des obligations en ce qui a trait à la prévention de la violence et du harcèlement au travail. Pour connaître les politiques et programmes propres à votre employeur, veuillez consulter son site Web. Au-delà des chiffres, des personnes. La violence: des impacts majeurs sur l'organisation!

Au-delà des chiffres, des personnes

Les répercussions de la violence au travail se font sentir tant sur le plan de la santé physique que de la santé psychologique des employés. Voici quelques exemples de répercussions que peut avoir la violence: Repli sur soi et isolementDétresse psychologique(Consommation d’alcool et de psychotropes (tranquillisants, somnifères et antidépresseurs)Symptômes dépressifsTroubles musculo-squelettiques(Atteintes douloureuses des muscles, des tendons et des nerfs, ex.: tendinite, tension cervicale, etc.)Difficultés familiales ou conjugales Concernant les coûts d’indemnisation au Québec Selon des données récentes (2011) de la CSST, entre 2006 et 2009, près de 1 800 lésions attribuables à la violence en milieu de travail sont survenues annuellement.

Dans le tableau ci-dessus, on constate: Les agressions sur le lieu de travail ont doublé en un. Le prestataire de services RH vient d’établir un état des lieux de la situation.

Les agressions sur le lieu de travail ont doublé en un

En 2013, d’après son enquête menée auprès de 2088 travailleurs, 24% des travailleurs belges ont été confrontés à un ou plusieurs types de comportement inapproprié au travail. 11% de tous les travailleurs belges se sont sentis discriminés en 2013, sur la base de leur expérience lors des 12 mois précédant l’enquête; 10% se sont plaints de harcèlement moral, 1,4% se sont sentis victimes de harcèlement sexuel, et pas moins de 16% des répondants ont subi une agression au travail.

Ces chiffres resteraient stables par rapport à l’année dernière en ce qui concerne les discriminations, le harcèlement moral et le harcèlement sexuel sur le lieu de travail, mais en matière d’agressions, ils auraient doublé. Plus de déclarations «Il est difficile de donner une explication précise à cette augmentation», explique Heidi Verlinden, experte en ressources humaines. Risques psychosociaux. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression… Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes liés aux risques psychosociaux. Le phénomène n'épargne aucun secteur d'activité. Indépendamment de leurs effets sur la santé des individus, les risques psychosociaux ont un impact sur le fonctionnement des entreprises (absentéisme, turnover, ambiance de travail…). Il est possible de les prévenir. Risques psychosociaux : des précisions sur la mise en oeuvre des plans de prévention.

11 % des travailleurs se sont sentis discriminés en 2013 - Politique Economique - Trends-Tendances.be. Ce faisant, la législation relative à la santé au travail entre définitivement dans le domaine des soins de santé psychologiques et abandonne le caractère répressif. Le législateur admet donc qu'il y a un problème. Un sujet de moins en moins tabou Notre étude montre que 11 % des travailleurs belges se sont sentis discriminés en 2013 : 10 % se sont sentis victimes de harcèlement moral, 1,4 % de harcèlement sexuel, et pas moins de 16 % d'agressions au travail, soit plus du double comparativement à 2012 et ce, essentiellement dans le secteur tertiaire. Il n'y a pas si longtemps, les personnes qui souffraient de stress et de burn-out étaient considérées comme faibles.

Le problème était également passé sous silence dans la plupart des cas. Le rôle de l'employeur dans la prévention A cette nouvelles législation, les employeurs pourraient argumenter en affirmant que la charge psychosociale n'est pas uniquement liée au travail car il y a un lien entre la vie familiale et professionnelle. PARIS / Les TMS représentent un grave problème de santé au travail. De l'électricité pour améliorer la mémoire - sante sur Europe1. Hyperconnectivité : vers une législation anti-stress pour le salarié allemand. Des sénateurs s’alarment des maladies professionnelles liées aux TIC. Alors que les emails et coups de téléphone à caractère professionnel ont tendance à s’immiscer de plus en plus dans la sphère privée suite au développement d’Internet et des smartphones, les sénateurs socialistes viennent de déposer un texte afin d’afficher leur inquiétude face à ce phénomène.

D’une manière plus générale, ils souhaitent que pouvoirs publics et partenaires sociaux agissent afin de limiter les maladies d’origine professionnelle, à l’image de certains cas de « burn-out ». Juste avant la fin de la session parlementaire, l’ensemble des sénateurs membres du groupe socialiste a déposé une proposition de résolution « visant à mieux protéger la santé des travailleurs et à lutter contre les risques psychosociaux d'origine professionnelle ». Souffrance au travail, risques psychosociaux : des notions très subjectives qui font école. RPS : Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas du tout, ou à défaut par ce qui l’est moins (6) — Vaincre les risques psychosociaux. Dans les précédents articles nous avons analysé les cinq premiers principes généraux de la prévention des risques psychosociaux : Eviter les risquesEvaluer les risquesCombattre les risques à la sourceAdapter le travail à l’hommeTenir compte de l’évolution technique Abordons cette semaine la question du danger avec le sixième principe : « Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas du tout, ou à défaut par ce qui l’est moins.

Qu’est ce que la notion de danger ? En matière de prévention, un danger est une source potentielle de dommage, alors que le risque est la probabilité que l’événement dommageable survienne. Risques psycho-sociaux chez Air France.