background preloader

Risques

Facebook Twitter

Voici la carte mondiale des explosions nucléaires depuis 1945. Un éditeur de logiciel américain a créé une carte interactive permettant de visualiser les explosions nucléaires entre 1945 et aujourd’hui.

Voici la carte mondiale des explosions nucléaires depuis 1945

Cette dernière ne prend pas en compte le dernier essai nord-coréen qui s’est produit tout récemment, mais fourni une information plutôt complète. Cette carte interactive a été élaborée par l’éditeur Esri fondé en 1969, qui n’est autre que le créateur du concept de logiciel SIG (Système d’Information Géographique). Plus précisément, le support cartographique a été élaboré par la branche britannique de l’éditeur, Esri UK. L’éditeur dit avoir utilisé pour sa carte des sources publiques et également des forums de discussion. « Esri a été le premier éditeur de logiciel en 1969 à prendre en compte l’importance de la dimension géographique pour visualiser, analyser comprendre et décider et ce dans tous les domaines » peut-on lire sur le site officiel de la branche française de l’éditeur.

Voici la carte interactive : (ouvrir dans une nouvelle fenêtre) Fukushima 2017 : État des lieux et perspectives - Batinfo. Le 11 mars 2011 en début d’après-midi, environ 6.500 personnes, salariés de l’exploitant TEPCO et de ses entreprises partenaires, sont présentes sur le site de la centrale de Fukushima Daiichi lorsque celle-ci est touchée d’un tremblement de terre suivi d’un tsunami.

Fukushima 2017 : État des lieux et perspectives - Batinfo

Six ans après l’accident, le plan d’action déployé par TEPCO, exploitant de la centrale, pour assainir le site, évacuer les combustibles nucléaires stockés dans les piscines des réacteurs accidentés, gérer l’eau contaminée et les déchets a progressé, même si beaucoup reste à faire. La récupération des combustibles nucléaires fondus (« coriums ») demandera de nombreuses années et sera d’autant plus complexe que la preuve d’un percement des cuves des trois réacteurs (1, 2 et 3) a été apportée et que les coriums semblent s’être déposés sur les radiers, sous les cuves des réacteurs.

Avec l’arrêt provisoire de ses réacteurs nucléaires, le Japon produit l’essentiel de son électricité (87%) à partir d’énergies fossiles. Six ans après Fukushima, les Japonais se méfient du nucléaire - La Croix. Malgré la volonté du gouvernement de Shinzo Abe de redémarrer les centrales, beaucoup d’habitants de Tokyo souhaitent toujours la sortie du nucléaire.

Six ans après Fukushima, les Japonais se méfient du nucléaire - La Croix

Les images de vagues engloutissant des villes côtières ou de la centrale nucléaire qui explose restent vives dans la mémoire collective des Japonais. Mais si traumatisme véritable il y a, six ans après c’est principalement dans le nord-est du pays, directement frappé par le tsunami et l’accident nucléaire de Fukushima, qu’il reste sensible. À Tokyo, qui n’a connu que sept victimes, les événements du 11 mars 2011 laissent peu de place, peu de traces dans la vie quotidienne. Comme les appels à économiser l’électricité, et même comme les manifestations antinucléaires, très rares désormais, mais régulières dans les années qui ont suivi la catastrophe.

Vidéo L’impossible retour des évacués de Fukushima « On devrait sortir du nucléaire immédiatement » Une méfiance envers l’État. La sécurité nucléaire, 6 ans après Fukushima. S'appuyant sur des simulations scientifiques et sur les témoignages d'ingénieurs présents dans la salle de contrôle au moment du drame, ce documentaire retrace l'enchaînement des évènements qui ont mené à l'explosion du réacteur de la centrale atomique de Fukushima le 11 mars 2011.

La sécurité nucléaire, 6 ans après Fukushima

Fukushima, Chronique d'un désastre (2012, 48 min.) Diffusion le 12 mars 2017 à 00:30. Les risques naturels et technologiques majeurs. RISQUES NATURELS, TOUS INÉGAUX. Séisme Haïti du 12 janvier 2010 et reconstruction – Planète Vivante. Reconstruction d’Haïti Janvier 2016.

Séisme Haïti du 12 janvier 2010 et reconstruction – Planète Vivante

Séisme en Haïti - “Le risque était connu de tout le monde” Le séisme qui a touché Haïti n’est pas une surprise.

Séisme en Haïti - “Le risque était connu de tout le monde”

Il était attendu. L’île d’Hispaniola, sur laquelle se trouve Haïti à l’ouest et la République dominicaine à l’est, se situe en effet sur une zone sismique particulièrement sensible, à la frontière des plaques tectoniques d’Amérique du Nord au nord et des Caraïbes au sud. « Ces plaques se déplacent l’une par rapport à l’autre à une vitesse d’environ 2 cm par an », explique Jérôme Van Der Woerd, chargé de recherche au CNRS. « Tous ces mouvements ne sont pas forcément répercutés jusqu’au bout de la plaque, mais ils créent ainsi des tensions qui, à force de s’accumuler, finissent par casser.

C’est semble-il ce qui s’est passé mardi soir sur la faille sud, au point de rencontre des deux plaques. Elles ont dû se déplacer de 1 à 1, 50 m d’un seul coup », poursuit-il. Haïti ravagé par un violent séisme : comment mieux prévenir le risque sismique ? Le puissant tremblement de terre, de magnitude 7 sur l'échelle de Richter, qui a frappé Haïti le 12 janvier, a ravagé la capitale surpeuplée de Port-au-Prince, rayant de la carte une partie de la ville et provoquant des dizaines de milliers de morts.

Haïti ravagé par un violent séisme : comment mieux prévenir le risque sismique ?

Les dégâts matériels dans l'île sont indescriptibles : 20% des bâtiments de Port-au-Prince seraient détruits et de nombreux bâtiments publics se sont effondrés. Comment le Japon se prépare aux séismes. Le Japon, situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, subit 20% des séismes les plus violents enregistrés dans le monde.

Comment le Japon se prépare aux séismes

On estime que le pays subit une secousse toutes les 5 minutes. Il est donc le premier pays à avoir enregistré la parasismologie au registre des recherches scientifiques du pays, dès l'ère Meiji (1868-1912). Tokyoprevention : Un site dédié à la prévention des risques liés aux tremblements de terre au Japon. Japon : que faire en cas de séisme ?

Le Japon : à la pointe de la prévention des risques naturels. Japon risque. Fukushima, séisme: le bilan en chiffres. Japon : deux ans après le tsunami, Fukushima en 10 chiffres. Des dizaines de milliers de morts, des centaines de milliers de déplacés, des centaines de millions de dollars de dégâts...

Japon : deux ans après le tsunami, Fukushima en 10 chiffres

Voici le bilan de la double catastrophe - tsunami et accident nucléaire - du 11 mars 2011. 19.000 victimes de la catastrophe : ce vendredi-là, à 6h46 heure française (14h46 heure locale), un séisme de magnitude 9 se produit dans l'océan Pacifique, à 130 km des côtes japonaises. C'est le tremblement de terre le plus violent qui secoue l'archipel depuis 140 ans. Le séisme provoque un tsunami meurtrier : le bilan officiel fait état de 15.880 morts et 2.694 disparus. 128.558 bâtiments détruits : la vague qui balaye les côtes du pays atteint localement 20 mètres de hauteur.

Elle rase 128.558 bâtiments et en détruit partiellement 916.883 autres. Fukushima 4 ans après : quel bilan de la catastrophe ?- 13 mars 2015. Où en est la centrale ?

Fukushima 4 ans après : quel bilan de la catastrophe ?- 13 mars 2015

Fin 2014, les combustibles entreposés dans la piscine du réacteur n°4 ont enfin pu être évacués, supprimant un grand danger de contamination. Le refroidissement des cœurs fondus continue d’augmenter les volumes d’eau nécessaire pour noyer les réacteurs. Tepco est donc obliger de construire des citernes supplémentaires. 200.000 tonnes d’eau étaient ainsi stockées début 2015. Le processus de décontamination radioactive de cette eau (procédé ALPS) est au point mort et ne redémarrera qu’en 2016. Japon: deux miraculés du séisme retrouvés, équipements non réactivés à Fukushima. Les deux survivants, Sumi Abe, 80 ans, et Jin Abe, 16 ans, ont eu la chance de se trouver dans la cuisine lorsque leur maison s'est effondrée le 11 mars.

Ils ont ainsi pu se nourrir en vidant le réfrigérateur, notamment de yaourts, selon le récit des secouristes. "Ils ont été découverts sous des débris cet après-midi. Fukushima : du séisme au tsunami, itinéraire d'une catastrophe. Le 11 mars 2011, le tsunami déferle dans l'océan Pacifique. © Idé, NOAA Fukushima : du séisme au tsunami, itinéraire d'une catastrophe - 4 Photos C'était il y a un an. Le Japon, familier des tremblements de terre, subissait la violence d'un séisme de magnitude 9, déclenchant un tsunami historique. Les très nombreuses victimes et les dégâts considérables, observés sur des vidéos et des images cauchemardesques, trustaient les informations de la Planète. Séisme et tsunami au Japon en 2011. Catastrophes de Tchernobyl et Fukushima: les 7 différences. Cinq ans après le séisme, Haïti se reconstruit lentement. Le reportage de Céline Galipeau et Alain Abel Cinq ans après le tremblement de terre qui a tué plus de 200 000 Haïtiens et en a laissé 1,5 million sans logement, où en est la reconstruction d'Haïti?

Bilan de la situation. Un texte de Ximena Sampson Le gouvernement haïtien a évalué que les dégâts occasionnés par le séisme représentaient 7,8 milliards de dollars américains, soit 121 % du produit intérieur brut (PIB) du pays en 2009. Reconstruction en Haïti: un bilan mitigé, 5 ans après le séisme. Haïti dévasté par un puissant tremblement de terre. 12 janvier 2010. Haïti est dévasté par un séisme d’une rare violence. A Haïti, cinq ans après le séisme, l’impossible reconstruction. Séisme en Haïti : retour sur notre action. CYPRES. Informations générales. Prim.net : Portail de la prévention des Risques Majeurs. Mieux connaître les risques sur le territoire. Page d'accueil - SIG Risques.