background preloader

RISQUES CHIMIQUES

Facebook Twitter

Information et formation aux risques chimiques. Tous concernés Ces actions concernent tous les salariés intervenant dans l’entreprise : le personnel déjà en poste, plus particulièrement lors de chaque changement dans l’organisation ou les procédés de travail, les nouveaux embauchés, les personnes nouvellement affectées à un poste, le personnel temporaire (CDD, intérimaires…), les sous-traitants, les personnes qui interviennent de façon occasionnelle dans les activités d’entretien ou de maintenance… Le contenu de ces actions doit être adapté au public : il doit tenir compte de la formation, de la qualification de l’expérience et de la langue du salarié.

Information et formation aux risques chimiques

Un contenu évolutif et adapté aux conditions particulières de l’entreprise. Flyer risque chimique. Protection individuelle contre les risques chimiques. Après la mise en place de dispositifs de protection collective, et si un risque résiduel d’exposition à un produit chimique dangereux persiste, l’employeur doit mettre gratuitement à disposition de ses salariés des équipements de protection individuelle (EPI) (appareils de protection respiratoire, gants, lunettes, vêtements de protection…) adaptés aux risques.

Protection individuelle contre les risques chimiques

Il est tenu également d’en assurer l’entretien et de les remplacer si besoin. Ces équipements doivent être notamment certifiés CE et adaptés à la tâche à effectuer. Différents équipements de protection individuelle contre les risques chimiques L’employeur fixe les conditions d’utilisation des EPI après avoir consulté le CHSCT. Pour certaines activités, la réglementation impose le type d’EPI à utiliser (grenaillage à sec par exemple). Prendre en compte les contraintes des EPI. Mesures d’urgence face au risque chimique. Définition des mesures d’urgence Les mesures d’urgence à appliquer en cas d’accident dû aux produits chimiques doivent être établies par écrit par le responsable de l’entreprise pour chaque lieu de travail où un risque chimique a été identifié.

Mesures d’urgence face au risque chimique

Évaluation des risques chimiques. L’évaluation des risques constitue le préalable de toute démarche de prévention des risques chimiques.

Évaluation des risques chimiques

Bien menée, elle doit permettre de construire un plan d'actions de prévention. Pour être efficace, il faut la renouveler régulièrement et, notamment, à chaque modification importante des processus de travail. Les résultats sont à joindre au document unique. Elle se déroule en 4 étapes : repérer les produits et répertorier leurs dangers dans un inventaire analyser leur mise en œuvre pour évaluer les conditions d’exposition hiérarchiser les risques par priorités d’action élaborer un plan d’action De nombreux outils et sources d’information sont disponibles pour mener à bien l’évaluation des risques chimiques. Repérage des risques chimiques Ce repérage est la base de l’évaluation. Approche générale de prévention des risques chimiques. La prévention du risque chimique répond aux mêmes exigences que toute démarche de prévention.

Approche générale de prévention des risques chimiques

Sa formalisation (évaluer, supprimer ou réduire les risques, informer et former) est identique à celle mise en œuvre pour l’ensemble des risques professionnels. Elle s’appuie sur les principes généraux de prévention définis dans le Code du travail. Dès lors qu’il y a exposition à des risques chimiques, les mesures de prévention à mettre en œuvre tiennent compte de la gravité du risque, et en particulier des effets cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR). L’employeur doit en premier lieu évaluer les risques présents dans son entreprise. Stockage des produits chimiques. Un stockage défaillant peut s’avérer lourd de conséquences : réactions chimiques dangereuses, dégagement important de produits nocifs, voire explosion ou incendie, intoxication, chute de plain-pied, blessures… De nombreux paramètres jouent un rôle dans la sécurité du stockage : la quantité des produits stockés, la présence de produits volatils, inflammables ou incompatibles entre eux ou avec les matériaux présents, la ventilation, l’arrimage des emballages, la stabilité des produits d'emballage aux variations de température, aux rayonnements… Bien entreposer pour protéger Au-delà de sa fonction de « magasin », le lieu de stockage a pour vocation première de limiter l’exposition aux risques associés à ces produits chimiques et de soustraire les personnes aux effets d’un dégagement involontaire ou d’une réaction chimique spontanée.

Stockage des produits chimiques

Séparation des produits incompatibles / réactions dangereuses Prévention et lutte contre l’incendie Prévention et lutte contre les dispersions accidentelles. Les effets sur la santé et la sécurité. Risques chimiques - ce qu'il faut retenir. Colles, résines, fluides, diluants, dégraissants, colorants, peintures… Les produits chimiques sont présents dans tous les secteurs d’activité.

Risques chimiques - ce qu'il faut retenir

Ils sont : utilisés de façon délibérée en tant que substances (pures) ou plus fréquemment en tant que mélanges : synthèse industrielle, analyse en laboratoire, traitement de surface, dépotage, dégraissage, nettoyage… émis par une activité ou un procédé (combustion, dégradation…) sous forme de poussières, fumées, vapeurs, gaz ou brouillards. Les produits chimiques qui entrent en contact avec le corps humain (par les voies respiratoires, la peau ou la bouche) peuvent perturber le fonctionnement de l’organisme. Ils peuvent provoquer :