background preloader

Marketing-pub

Marketing-pub
Le marketing et la publicité ont un objectif commun : séduire et fidéliser les consommateurs en créant des marques fortes. Très dépendants de l’activité économique, le marketing et la publicité sont vulnérables aux crises. Les professionnels du marketing exercent principalement dans les sièges sociaux des entreprises, mais aussi dans des cabinets de conseil et des instituts d’études et de sondage. La concurrence est vive entre les jeunes diplômés, à qui l’on demande souvent une première expérience dans la vente. La publicité offre de petits volumes de postes, principalement en agence. Selon les derniers chiffres de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), on y dénombre 86 200 salariés dans 14 500 agences et 28 000 salariés dans 4000 régies. Des professionnels pour moitié âgés de moins de 35 ans. Les régies (presse, radio, télé) vendent les espaces publicitaires aux annonceurs, c’est-à-dire aux entreprises qui communiquent sur leurs produits.

http://mavoieeconomique.onisep.fr/metiers/marketing-pub/

Related:  SIMBienvenue au Lycée Anna JudicChoix d'une terminale STMGQue faire après le bac STMGLes Métiers & STMG

Le Système d'Information Marketing (SIM) - Le Système d'Information: caractéristiques et enjeux Mercredi 23 mars 3 23 /03 /Mars 11:37 Aujourd'hui, on peut trouver différents types de Systèmes d'Information, plus spécifiques aux domaines auxquels ils sont rattachés. Ici, on se concentre sur le Système d'Information Marketing ou SIM. Audit-Gestion Contrainte légale, toute structure, privée ou publique, possède une comptabilité et doit le plus souvent certifier ses comptes (bilan). La comptabilité est souvent externalisée dans le cas des toutes petites structures. Avec la complexification législative grandissante, les entreprises sont de plus en plus en demande de services comptables.

Commerce-distribution Si le public l’associe aux enseignes de la grande distribution (Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin, etc.) et leurs 11 000 points de vente, ce secteur clé de l’économie est bien plus large : commerce entre entreprises, immobilier, commerce en ligne… Sur ses 3 millions de salariés, 2 travaillent dans le commerce de détail, et 1 million dans le commerce de gros (ou « B2B », commerce interentreprises). Des secteurs qui embauchent environ 120 000 commerciaux par an. Administration – Gestion des ressources humaines Gérer une organisation publique ou privée, appliquer les dispositions législatives et réglementaires en vigueur… les missions varient selon le lieu de travail et les contacts avec les autres personnels sont nombreux. Un secteur dans lequel les qualités relationnelles : sens de l’écoute, diplomatie, patience et la maîtrise des outils bureautiques sont importantes. Les PME sont friandes d’assistants au profil polyvalent. Dans un service de ressources humaines, il gère la paie et les carrières, organise les recrutements ou le plan de formation.

Banque/Assurance/Finance Poids lourd de l’économie avec ses 450 banques différentes, la banque emploie près de 370 000 personnes. Et les jeunes sont les bienvenus : ils représentent deux tiers des 180 000 embauches en 5 ans. Depuis la crise financière de 2008, le secteur est en déclin (– 120 000 emplois dans le monde et – 7000 en France en 2012). Pourtant, en 2011, la banque a tout de même recruté 30 000 personnes, principalement en banque de détail. De très nombreux départs à la retraite sont prévus sur 2013 et 2014. Quels sont les profils recherchés ?

Chp 3 : Le système d’information mercatique Le système d’information mercatique Toute entreprise doit prendre des décisions tant stratégiques que tactiques ou opérationnelles. C’est pourquoi, en matière commerciale, une PME a besoin de recueillir des informations qui lui permettent d’orienter son action mercatique.

Que faire après un bac STMG ? Les bacheliers issus de la filière Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) peuvent poursuivre leurs études dans de nombreux domaines, que ce soit en cycle court, à l’université ou en école de commerce. De nombreux domaines sont accessibles aux bacheliers STMG. - © Syda Productions - Fotolia Les élèves issus d’une Terminale Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) témoignent de solides bases en économie, en gestion et en management. Ils peuvent donc s’orienter vers des formations en deux, trois ou cinq ans pour se former à des métiers diversifiés : comptabilité, conseil, banque, ressources humaines ou encore tourisme. Les cycles courts : l’embarras du choix Les titulaires du bac STMG (ex. bac STG) peuvent s’orienter vers un brevet de technicien supérieur (BTS) au lycée ou en école, ou vers un diplôme universitaire de technologie (DUT) en IUT (institut universitaire technologique).

Ma voie économique – Onisep » Bac STMG Ce bac aborde les grandes questions de la gestion des organisations, comme par exemple : le rôle du facteur humain, les différentes approches de la valeur, l’information et la communication bases de l’intelligence collective, etc. Il comprend : un pôle technologique commun en 1re et en lien avec la spécialité choisie en terminaleun pôle général (français, maths, langues, histoire-géographie, philosophie et EPS)un pôle économie-droit et management des organisations. Ce dernier pôle, articulé avec le pôle technologique, donne les repères et les outils d’analyse et d’interprétation des logiques de fonctionnement des entreprises, des administrations, des associations. Observation du fonctionnement, mesure et analyse des résultats avant leur interprétation et la préparation de décisions sont mis en œuvre dans des situations réelles ou simulées. Sans oublier, en 1re et en terminale :

Related: