background preloader

Santé

Facebook Twitter

Angoisse du confinement : nos conseils pour gérer l'anxiété. L’angoisse, un dommage collatéral du confinement L’augmentation générale de l’anxiété dans la population Bien que les conditions ne soient pas tout à fait les mêmes pour ce nouveau confinement que pour le premier, le risque d’augmentation du stress et de l’angoisse demeure.

Angoisse du confinement : nos conseils pour gérer l'anxiété

Plusieurs études ont attesté de la hausse du niveau général d’inquiétude et d’anxiété chez les Français pendant ou à l’approche du premier confinement, mais aussi à cause de la crise du coronavirus. Des indicateurs de l’anxiété en hausse Un rapport publié par Ameli.fr avait relevé l’augmentation de la vente de médicaments antidépresseurs, antipsychotiques et anxiolytiques au début du confinement, notamment liée à une augmentation de nombre de consommateurs durant cette période. À titre indicatif, aux États-Unis, les recherches Google concernant l’angoisse et l’anxiété, comme « crise d’angoisse », « crise de panique » ont augmenté de plus de 50 % durant la période confinement. Confinement du printemps 2020 : une hausse des syndromes dépressifs, surtout chez les 15-24 ans Résultats issus de la 1re vague de l’enquête EpiCov et comparaison avec les enquêtes de santé européennes (EHIS) de 2014 et 2019.

En mai 2020, à l’issue du premier confinement national, 13,5 % des personnes âgées de 15 ans ou plus vivant en France présentent un syndrome dépressif, soit presque une personne sur sept.

Confinement du printemps 2020 : une hausse des syndromes dépressifs, surtout chez les 15-24 ans Résultats issus de la 1re vague de l’enquête EpiCov et comparaison avec les enquêtes de santé européennes (EHIS) de 2014 et 2019

La prévalence de syndromes dépressifs est en hausse de 2,5 points par rapport à 2019. L’augmentation est notamment plus forte chez les 15-24 ans (22,0 % en mai 2020, contre 10,1 % en 2019) et chez les femmes (15,8 % en 2020, contre 12,5 % en 2019). Présenter un syndrome dépressif est fortement corrélé à des caractéristiques individuelles dont certaines sont spécifiques à la situation sanitaire de mai 2020, comme le fait de voir sa situation financière se dégrader depuis le confinement, d’être confiné en appartement, seul, ou en dehors de son logement habituel chez ses parents ou un conjoint, ou encore d’avoir présenté des symptômes évocateurs de la Covid-19. Tel-Aviv accueille le 1er concert au monde réservé aux vaccinés. Covid-19 : « C’est un non-sens de ne pas reconnaître l’obésité comme une pathologie » Plus d’un Français sur deux de plus de 30 ans est en surpoids.

Covid-19 : « C’est un non-sens de ne pas reconnaître l’obésité comme une pathologie »

Près de 15 % des adultes sont obèses et 1 enfant sur 6 présente un excès de poids ou une obésité. Selon les estimations du collectif national des associations d’obèses (CNAO), 1 Français sur 5 pourrait être atteint d’obésité d’ici 2030. Et la crise du Covid-19 a touché de plein fouet ces personnes en surpoids et obèses. Covid : quelles mesures sont efficaces, lesquelles ne le sont pas ? Entretien avec Johan Hoebeke. Un an plus tard, où en est la gestion de la pandémie ?

Covid : quelles mesures sont efficaces, lesquelles ne le sont pas ? Entretien avec Johan Hoebeke

Que savons-nous de plus sur le virus et donc sur les mesures efficaces pour y faire face ? Confinement, masques, tests, dépistages, vaccins occidentaux, russes, chinois et autres ? Pourquoi le nombre de lits de réanimation en France n'a pas augmenté depuis mars. Nantes Révoltée - □« POGNON DE DINGUE » : GESTION... Nord : 35 personnes faisaient la fête dans un appartement de 20 m2 - Le Parisien. Ils avaient pourtant respecté le couvre-feu!

Nord : 35 personnes faisaient la fête dans un appartement de 20 m2 - Le Parisien

35 personnes, la plupart étudiants, ont été verbalisées, lundi, à Croix (Nord) pour non-respect des mesures sanitaires. Tous s'étaient réunis dans un appartement, en plein après-midi, pour faire la fête, raconte La Voix du Nord. Problème? Emmanuel Macron et le pouvoir du « nudge » – MEMORABILIA. Si vous faites partie des 600 000 Français qui ont déjà téléchargé l’application StopCovid, vous l’aurez peut-être remarqué : aucune mention du terme « traçage », qui est pourtant sa fonction première, n’apparaît.

Emmanuel Macron et le pouvoir du « nudge » – MEMORABILIA

La page d’accueil porte une invite : « Protégeons nos proches, protégeons-nous et protégeons les autres. Participez à la lutte contre l’épidémie en limitant les risques de transmission ! » Et si votre doigt hésitait encore, l’engageant « Je veux participer », inscrit en lieu et place du classique « Télécharger », vous aura peut-être convaincu ? Rien d’étonnant : vous avez été « nudgé » ! Une équipe de spécialistes en sciences comportementales a œuvré pendant trois semaines pour rendre l’application désirable. Faites la teuf avec Le Parisien ! - Paul Bismuth 2022.

Partout en Europe, le Covid malmène les démocraties parlementaires. Du confinement au couvre-feu : le cauchemar politique du coronavirus. Michel Foucault a théorisé, dans Surveiller et punir, le fait que chaque épidémie, par-delà sa dimension médicale et ses enjeux scientifiques, était porteuse d’un « rêve politique ».

Du confinement au couvre-feu : le cauchemar politique du coronavirus

Si une maladie est une épreuve qui affecte un corps social, si elle implique donc de mettre en place des techniques afin de préserver les individus, de limiter les contagions, d’enrayer la dynamique de la mortalité, il n’en demeure pas moins que ces techniques ne sont pas neutres : elles mettent en mouvement une certaine pratique du pouvoir, elles donnent libre cours à des imaginaires spécifiques, elles ébranlent notre vision du « vivre-ensemble », inventent de nouvelles solidarités et tissent de nouvelles aliénations. Le lépreux, par exemple, incarnait à lui seul une figure dangereuse, qu’il fallait à tout prix isoler, rejeter, exiler, chasser des espaces communs ; ainsi naquit un rêve politique de la « clôture ». Le coronavirus, personne ne le nie, est une maladie mortelle – mais mortelle à quel titre ? Norman Ajari. Les milliardaires américains ont gagné 398 milliards pendant la pandémie de Covid-19. Temps de lecture: 2 min — Repéré sur Forbes Si la crise du coronavirus a porté un coup à l'économie mondiale, elle profite au moins à quelques-un·es.

Les milliardaires américains ont gagné 398 milliards pendant la pandémie de Covid-19

Entre le 18 mars et le 19 mai 2020, la valeur nette des 600 plus grosses fortunes américaines a augmenté de 434 milliards de dollars. Cela représente 398 milliards d'euros, et un bond de 15% en seulement deux mois. Les cinq premiers milliardaires américains, Jeff Bezos, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Warren Buffett et Larry Ellison, ont à eux seuls gagné 75,5 milliards de dollars (69,3 milliards d'euros). La valeur nette de la fortune du fondateur et PDG d'Amazon, Jeff Bezos, a augmenté de 30,6% pendant la pandémie de Covid-19, atteignant désormais les 147,6 milliards de dollars (soit à peine moins que le PIB de la Hongrie).

Jackpot pour les entreprises tech Depuis la mi-mars, 47% des Américain·es ont déclaré qu'eux-mêmes ou une autre personne de leur ménage avait perdu des revenus depuis le début de la pandémie. » « La commission européenne a demandé 63 fois aux états de réduire les dépenses de santé » dénonce l’eurodéputé Martin Schirdewan. Vous dénoncez la responsabilité des politiques de l’Union européenne (UE) en matière de santé.

» « La commission européenne a demandé 63 fois aux états de réduire les dépenses de santé » dénonce l’eurodéputé Martin Schirdewan

Pourquoi ? Martin Schirdewan À 63 reprises entre 2011 et 2018, la Commission européenne a recommandé aux États membres de l’UE de privatiser certains pans du secteur de la santé ou de réduire les dépenses publiques en matière de santé. Ces recommandations ont visé quasiment tous les États, qui ont en général obtempéré. Savoir et prévoir. Comment la société cubaine gère la crise du covid-19. Afin d’éviter les généralisations hâtives et les jugements à l’emporte-pièce, nous proposons de prendre le temps de revenir sur trois aspects de l’histoire et de la situation cubaine qui nous semblent éclairants et que nous développerons dans une série de trois articles.

Comment la société cubaine gère la crise du covid-19

Tout d’abord, la gestion de crise cubaine et notamment celle du coronavirus. Ce la nous semble d’autant plus intéressant que de la Chine à la France, des zapatistes aux États-Unis, nous avons pu voir que la gestion d’une crise sanitaire n’était pas du tout neutre et prolongeait le plus souvent des lignes idéologiques particulières jusqu’à revêtir des formes extrêmement différentes.

S’il s’agit pour chaque pouvoir local d’endiguer l’épidémie, il s’agit aussi de démontrer à sa population ainsi qu’éventuellement aux autres pays, que l’on est en mesure de faire face à la crise. Ce que la gestion cubaine de la crise apprend. Une épidémie à Zurich à l’origine de la démocratie directe suisse. Une épidémie de choléra s’est répandue au cours de l’été 1867 à Zurich.

Au moment de son éradication, à l’automne, le canton était sur le point d’instaurer «le système politique le plus démocratique du monde». Un premier cas est survenu en juillet 1867. En Suède, la vente d'alcool est très contrôlée : question de culture, pas de consommation. Le rayon bières d'un "System Bolaget" suédois (FlickR/cc/ V.H.D.) En Suède, l’alcool n’est pas en vente libre et il est aussi plus cher. On peut acheter de l’alcool dans des magasins d’État, les "System Bolaget" qui ferment à 18h en semaine et à 14h le samedi. De même, il est interdit de vendre de l’alcool à une personne de moins de 20 ans et, il est très cher, un peu plus de deux fois son prix français. Effectivement, sur ces points, la Suède est beaucoup plus restrictive que la France et les autres pays du sud. En France, il n’existe pas ou peu de restrictions sur la vente d’alcool. Une vieille histoire avec l’alcool. COVID-19 : combien de CO2 évité ? – {Sciences²}

Une équipe internationale – à forte participation chinoise – vient de proposer un calcul préliminaire des émissions de CO2 évitées en raison des arrêts d’activités provoqués entre janvier et fin mars 2020 par la crise sanitaire. Jusqu’à présent, les chiffres avancés relevaient d’estimation plus ou moins grossières. Selon leurs calculs fondés sur des recueils d’émissions en temps réel de centrales électriques, de grosses industries, de suivi des activités de transports routiers, aériens, maritimes et du chauffage des bâtiments, la crise aurait évité l’émission de 542 millions de tonnes de CO2, avec une incertitude de 20%. Face au COVID-19, le retour en grâce des médecins cubains. Depuis le début de la crise du Covid-19, de nombreux pays ont fait venir des médecins cubains sur leur sol pour soigner leur population et les aider à trouver un remède. Parmi eux, la France a autorisé l’entrée de médecins cubains dans ses départements d’outre-mer.

La médecine constitue ainsi une facette cruciale de la diplomatie cubaine, qui trouve ses origines dans la révolution de 1959. Le rayonnement international de l’île est aujourd’hui limité par un nouvel environnement géopolitique hostile au gouvernement cubain, caractérisé par l’émergence d’une série de gouvernements conservateurs et pro-américains. Par Antoine Bourdon et Léo Rosell. Rendre le pangolin familier. Pour une lecture anticapitaliste des pandémies. Déconfinement : Les chaînons manquants. Coronavirus : malades en réanimation par âge en France 2020. (331) Coronavirus : Leur gestion est pire que le Covid-19 !

Coronavirus : comment la grande distribution recrute des auto-entrepreneurs face à la crise. Des bras flexibles en période de crise. (164) Pourquoi y a-t-il encore des famines ? - Le Dessous des cartes. Le coût économique de la crise : -1,5% de perte de PIB par quinzaine de confinement – Covid-19 et économie, les clés pour comprendre – Banque de France. En bref : l’économie française a tourné fin mars aux deux tiers de son rythme normal. Coronavirus : aux Etats-Unis, "les Noirs meurent six fois plus que les Blancs" La grippe saisonnière est-elle plus «mortelle» que le Covid-19 ? COVID-19, l’ami des dominants – L'ardeur. COVID-19, l’ami des dominants : un texte écrit par l’équipe de L’ardeur, association d’éducation populaire politique. Etats-Unis : Les Noirs plus touchés par le coronavirus ? Aux Etats-Unis, certains chiffres tendent à prouver que la communauté noire est particulièrement touchée par l'épidémie de coronavirus.

(20) COVID-19, une leçon de géopolitique #02 - Le Brésil face au virus - Le Dessous des cartes. SIG : Tout savoir sur les Systèmes d'Information Géographique. Sources de données utiles. NOUS SOMMES TOUS FRÈRES ET SOLIDAIRES - ÉDITO. Interdit d’interdire - Antoine Flahault sur le confinement : a-t-on un siècle de retard ? Géodes - Santé publique France. Quand l’ex-responsable du plan pandémie se plaignait des atermoiements face au coronavirus. Covid-19 : 2,9 millions de Français atteints le 1er mai? La grande peste noire du Moyen Âge.

Coronavirus : « Il n’y a rien à craindre de la globalisation tant que l’on connaît les effets secondaires », affirme Nassim Nicholas Taleb. Masks save lives. Make one & wear it. - Leslie (Ziegler) Schrock - Medium. Covid-19 : «Le seul soutien politique sur lequel Bolsonaro peut encore compter, ce sont ses 3 fils» Coronavirus: le révélateur d'un système en crise - C'est pas du vent. Didier Sicard : "Il est urgent d'enquêter sur l'origine animale de l'épidémie de Covid-19". (835) CUBA AIDE L'EUROPE FACE AU VIRUS : LE MONDE À L'ENVERS ? - Michel Midi Spécial Coronavirus (n°8) Coronavirus: le révélateur d'un système en crise - C'est pas du vent. Le coronavirus dans le monde : l’Europe et les Etats-Unis, épicentres durables de la pandémie. Venezuela en Vivo: Le Venezuela, la France et le Coronavirus.

(808) COVID-19 : "CE QUI NOUS ATTEND POURRAIT ÊTRE ENCORE PIRE". Coronavirus : les médecins cubains seront autorisés à venir en Martinique - The race is on for pharma and biotech companies to develop a vaccine for the coronavirus, which poses a global threat not only to people’s health but also to the world economy. The winner is certain to see its stock soar. Which one is likely to be first?

Focus sur les pandemic bonds. - Vidéo. Épidémie, nuage radioactif et distanciation sociale. / ncov. Comme les précédentes pandémies, le COVID-19 va façonner le destin des nations. Surfaces, aérosols : le coronavirus survit-il partout ? 17 % des Parisiens ont fui la capitale à cause du Covid-19. Voici ce que cela dit d’eux. Venezuela en Vivo: Le Venezuela, la France et le Coronavirus. Coronavirus : quelle est la capacité des hôpitaux dans les départements d'O. CUBA DONNE UNE LECON D'HUMANITE A L'OCCIDENT. Covid-entraide France – Un réseau de solidarité pour relier les groupes d’entraide locaux et s’auto-organiser face à la pandémie. (615) CORONAVIRUS : LE SCANDALE DE LA PÉNURIE DE MASQUES.

Coronavirus Disease (COVID-19) – Statistics and Research. Va-t-on vers une catastrophe sanitaire sans précédent ? Coronavirus: Réfléchissez à deux fois avant d’accuser les animaux sauvages. Fièvre : quand faut-il faire Baisser la Température ?