background preloader

Didier Sicard : "Il est urgent d'enquêter sur l'origine animale de l'épidémie de Covid-19"

Didier Sicard : "Il est urgent d'enquêter sur l'origine animale de l'épidémie de Covid-19"
Didier Sicard est un spécialiste des maladies infectieuses, il a notamment travaillé longtemps sur le VIH. Docteur en médecine interne, il est aujourd'hui professeur émérite à Sorbonne Université. Ce qui le frappe dans cette crise est "l'indifférence au point de départ", à l'origine de la pandémie. Très impliqué dans la création de l'Institut Pasteur au Laos, Didier Sicard a pu constater à quel point la transformation de la forêt primaire rapproche l'homme des chauves-souris et donc d'un réservoir de virus qu'on a trop peu étudié. Comme vous le lirez plus bas, le professeur Sicard dénonce le sous-investissement de la France dans cet Institut Pasteur. Or depuis la parution de cet entretien, la direction de cette structure de recherche a reçu la confirmation du renouvellement du poste de virologue qu'elle attendait depuis des mois ! Vous souhaitez revenir aux origines du mal ? Ce qui me frappe toujours, c’est l’indifférence au point de départ. Écouter 1 min 2 min Oui, c’est évident. 3 min

https://www.franceculture.fr/sciences/didier-sicard-il-est-urgent-denqueter-sur-lorigine-animale-de-lepidemie-de-covid-19

Related:  Coronavirus et après...Covid 19 : controverses, fakenews...SantéCoronavirus COVID-19 - L'origine de l'épidémieCoronavirus

L’insoutenable légèreté du capitalisme vis-à-vis de notre santé, par Eva Illouz En regardant le film hypnotique de Lars von Trier « Melancholia », le spectateur comprend peu à peu, dans un mélange de terreur et d’impuissance, que le monde est sur le point de disparaître, condamné à entrer en collision avec la planète « Melancholia ». A la fin du film, ce spectateur, à la fois fasciné et paralysé, voit cette planète finir sa course pour s’écraser sur la Terre. D’abord apparue sous la forme d’un point lointain dans le ciel, elle grossit jusqu’à finalement devenir un disque qui envahit tout l’écran, au moment du choc. Nous sommes tous plongés dans un événement mondial dont nous n’avons pas encore pleinement saisi l’ampleur. Dans ce moment inédit, j’ai tenté de trouver des analogies et je me suis souvenue de cette scène finale du film de Lars von Trier. Une nouvelle réalité

Le coronavirus a-t-il été créé en laboratoire ? En pleine crise du coronavirus, une étude menée par des chercheurs de deux universités de New Delhi en Inde, a embrasé les réseaux sociaux. En effet, les chercheurs affirmaient avoir découvert dans certaines protéines du coronavirus des séquences d'acides aminés que l'on retrouve dans... le VIH. Rapidement, l'idée que le Covid-19 a été créé par l'homme, en laboratoire s'est propagée. La rumeur existait déjà aux temps du SRAS, en 2003, de la grippe A (H1N1) de 2009, d'Ebola ou encore du VIH lui-même. L'étude, peu rigoureuse, a depuis été retirée du site internet où elle était hébergée, mais les questions demeurent : y a-t-il un laboratoire secret à Wuhan, la région en Chine où le coronavirus a été identifié pour la première fois.

Covid-19 : 2,9 millions de Français atteints le 1er mai? Près de 2,9 millions de Français pourraient être atteints de Covid-19 d’ici le 1er mai, pour un total de 19,2 millions de cas dans le monde. La crise sanitaire, bien que brutale, aura toutefois un effet limité sur la production pétrolière mondiale, qui ne devrait diminuer que de 4 % en 2020. Il s’agit là des principales conclusions d’un rapport à diffusion limitée publié le 24 mars par Rystad Energy, l’un des leaders du renseignement pétrolier dans le monde. Peu connue du grand public, Rystad Energy est l’une des principales sources d’information de l’industrie pétrolière, bien avant des agences publiques comme l’Agence d’information sur l’énergie (AIE) ou l’agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) dont les données ne sont pas considérées comme assez fiables. Dans son rapport spécial du 24 mars, Rystad s’intéresse à la crise de la Covid-19. La pandémie

FRANCE INFO 08/11/20 Covid-19 : l'hypothèse d'un virus échappé d'un laboratoire serait-elle finalement crédible ? Comment tout a commencé ? Voilà la question à laquelle doit répondre la mission internationale chargée par l'Organisation mondiale de la santé de déterminer le point de départ de l'épidémie de Covid-19. Les experts mandatés par l'OMS se sont entretenus pour la première fois − mais de façon virtuelle − avec des scientifiques chinois, vendredi 30 octobre. L'agence onusienne ne désespère pas qu'ils puissent se rendre un jour sur le terrain pour enquêter sur l'origine de la pandémie.

Bruno Canard, le chercheur qui avait alerté en 2015 sur le risque de Coronavirus, dénonce le désengagement dans la recherche Lorsqu’il relit les lettres d’intention qu’il avait adressées en 2015 à la Commission européenne avec ses collègues belges et hollandais, Bruno Canard en a les poils qui se hérissent. Le directeur de recherche CNRS à Aix-Marseille, spécialiste des coronavirus, y expliquait qu’il existait neuf familles de virus pour lesquelles une émergence était possible. « Le premier sur la liste était le flavivirus, explique-t-il. Le second, le coronavirus.

Edgar Morin : « Le confinement peut nous aider à commencer une détoxification de notre mode de vie » - LeZenith.tn Par David Le Bailly et Sylvain Courage Le sociologue et philosophe analyse la crise sanitaire mondiale. « Cette crise nous montre que la mondialisation est une interdépendance sans solidarité », explique-t-il. Quel est, à ce stade, le principal enseignement que l’on puisse tirer de la pandémie du coronavirus ? Coronavirus et chloroquine : comment Gilbert Collard joue avec la théorie du complot Dans sa vidéo la plus vue depuis la création de son compte YouTube il y a huit ans, l’eurodéputé d’extrême droite suggère qu’Agnès Buzyn et Yves Lévy sont les instigateurs d’une véritable conspiration contre la santé publique. Présentation de la chronique de Gilbert Collard “J’ai deux mots à vous dire”, YouTube, 24 mars 2020 (capture d’écran). Alors que le débat public semble se polariser entre partisans et détracteurs du professeur Didier Raoult quant à l’utilisation de l’hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19, certains s’ingénient, sur les réseaux sociaux, à désigner les instigateurs présumés d’une vaste conspiration contre la santé publique.

SIG : Tout savoir sur les Systèmes d'Information Géographique Sources de données utiles Explorez les données géospatiales provenant de la communauté SIG mondiale et de nos partenaires de référence. Les développeurs possédant tous les niveaux d'expertise SIG peuvent ajouter nos ensembles de données directement aux cartes et applications qui visualisent et analysent le virus dans le contexte des ressources et des personnes au sein de chaque communauté. Etablissements hospitaliers français Ce que cette pandémie va changer : l'analyse des intellectuels Faut-il repenser notre système économique ? Le leadership mondial est-il aux abonnés absents ? Cette épidémie fait-elle le lit de systèmes autoritaires ? Trois intellectuels, Mariana Mazzucato, Yuval Noah Harari et Pankaj Mishra, répondent. “Il faut promouvoir un capitalisme différent” Mariana Mazzucato, économiste américaine

Coronavirus : comment le professeur Didier Raoult est devenu une figure centrale des théories complotistes On ne nous dit pas tout. On nous cache des choses. Quelqu’un avait bien intérêt à ce que ça arrive. Depuis trois semaines, et le développement accéléré de l’épidémie de Covid-19 en France, la petite musique complotiste n’a cessé de monter. Un virus qui touche plus durement les personnes âgées ? C’est un complot du gouvernement pour régler les problèmes des retraites. Etats-Unis : Les Noirs plus touchés par le coronavirus ? Aux Etats-Unis, certains chiffres tendent à prouver que la communauté noire est particulièrement touchée par l'épidémie de coronavirus. Et ce du fait des inégalités inhérentes à la société américaine. «J'ai peur que la pandémie de racisme soit pire que la pandémie de coronavirus», a écrit dans The Atlantic Ibram X. Kendi. Dans son article, l'auteur et historien noir questionne le manque de données raciales concernant les cas de coronavirus. Dans un pays où ce type de statistiques est monnaie courante, force est de constater que les bilans nationaux ne précisent pas la race des malades du Covid-19 et de ceux qui en meurent.

COURRIER INTERNATIONAL 01/12/20 Un an après.Une fuite de documents confirme que la Chine a minimisé l’épidémie de Covid-19 Courrier International et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique relative aux cookies.

Dominique Méda : "Il faut profiter de ce moment de réflexion pour organiser une rupture avec l'avant Covid-19" L’épidémie de coronavirus révèle de façon redoutable les disparités sociales. Mal-logement, fracture numérique ou encore inégalités dans le monde du travail. Le gouvernement a annoncé des ordonnances vouées à "la protection des plus vulnérables" en préservant notamment pendant cette période les droits sociaux. Par ailleurs, la crise rend visible ceux “en premières lignes”, et réactive le débat sur la valorisation de leur activité.

Related: