background preloader

CRISE CLIMATIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

Facebook Twitter

CLIMAT

DE LA SURVIE DES RICHES. Pour Bruno Latour, « le monde est peuplé de fous » et« il n’y aura pas de sortie du tunnel » Bruno Latour est incontestablement l’un des intellectuels français les plus célèbres et les plus connus à l’étranger. Les livres du sociologue, anthropologue, philosophe qu’il est depuis quarante ans sont tous traduits dans diverses langues. Il collectionne les prix et les médailles. Plusieurs universités prestigieuses l’ont fait Doctor honoris causa. Et les invitations à participer à des conférences pleuvent d’un peu partout dans le monde. Les « huit conférences sur le nouveau régime climatique » qui composent Face à Gaïa reprennent pour l’essentiel six interventions de Latour faites — en anglais — à Edimbourg (Écosse) en 2014.

Dire que la prose de Bruno Latour est de celles qui se laissent dompter facilement serait un mensonge. Le monde, à ses yeux, est peuplé de fous Cela fait trente ou quarante ans, estime Latour, que l’Homme refuse de voir la réalité en face. Lorsqu’il parle d’une « profonde altération de notre rapport au monde », Bruno Latour pense en réalité « folie ».

Yves Cochet décrit notre avenir. Chaque jour, j'apprends de nouvelles raisons de s'alarmer de l'accélération de la catastrophe, de l'avancée du dérèglement climatique et de la sixième extinction. Chaque jour, j'apprends un peu plus. La pénurie du sable sur le marché mondiale de la construction, je ne savais pas et il me faudrait tout un billet pour en parler ici. L'empoisonnement de l'ensemble des océans par les micro particules de plastiques, je n'avais pas compris, etc... Ce jour c'est le cyclone Harvey qui frappe le Texas! Voici son texte, que je livre ici au complet, paru dans le journal Libération. "De la fin d’un monde à la renaissance en 2050 Il y a trente-trois ans naissaient Les Verts, première organisation unifiée de l’écologie politique en France.

L’effondrement de la première étape est possible dès 2020, probable en 2025, certain vers 2030. Save. Conférence : Comment tout peut s’effondrer.

Effondrement

De la fin d’un monde à la renaissance en 2050. De la fin d’un monde à la renaissance en 2050 l y trnt-trs ns nssnt Ls Vrts, prmèr rgnstn nf d l’clg pltq n Frnc. Jsq’ jrd’h, ls rprsntnts d c prt, ps cx d sn sccssr -LV, nt rmpl prsq ts ls typs d mndts x fnctns lctvs ds nstttns rpblcns. Pr rn, p d chss près. Ss l’ngl clgq d l’tt g-b-physq d l Frnc - d l’rp t d mnd - vns q l’tt d snt d cs trrtrs n css d s dgrdr pr rpprt cl d 1984, cmm l mntrnt l’nv ls rpprts sccssfs d Gc, d PN, d Prgrmm gsphèr-bsphèr t trs pblctns ntrntnls lrmsts ls pls rcnts.

Trier, manger bio, prendre son vélo… ce n’est pas comme ça qu’on sauvera la planète - Bibliobs. Tout l'été, «l'Obs» republie le meilleur des articles de l'année sur son site internet. Aujourd'hui, le regard du philosophe Slavoj Zizek sur l'écologie. En décembre 2016, des milliers de citadins chinois asphyxiés par le smog ont dû se réfugier à la campagne dans l’espoir d’y trouver une atmosphère plus respirable. Cette «airpocalypse» a affecté 500 millions de personnes. Dans les grandes agglomérations, la vie quotidienne a pris les apparences d’un film post-apocalyptique: les passants équipés de masques à gaz circulaient dans un sinistre brouillard qui recouvrait les rues comme une chape. Ce contexte a clairement fait apparaître la séparation des classes: avant que le brouillard n’amène à fermer les aéroports, seuls ceux qui avaient les moyens de s’acheter un billet d’avion ont pu quitter les villes.

Décroissants, démocrates, catastrophistes, etc.: comment se repérer dans la pensée écoloL’airpocalypse n’a cependant pas tardé à faire l’objet d’une normalisation. Battre sa coulpe. WG3AR5 SPM brochure fr. Emballement du réchauffement climatique : tous les indicateurs sont au rouge - Basta ! C’est dans une quasi indifférence médiatique que se tient jusqu’au 18 mai à Bonn, en Allemagne, la session annuelle des négociations climatiques. Or, tous les indicateurs concernant le réchauffement de la planète sont au rouge.

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la température moyenne a excédé de 1,1 °C les niveaux de l’ère préindustrielle. Un troisième triste record après ceux de 2015 et de 2014 [1]. Alors que les surfaces de banquise en Arctique et Antarctique ont atteint des niveaux exceptionnellement bas en 2016, la montée des océans se révèle 25 à 30 % plus rapide entre 2004 et 2015 qu’entre 1993 et 2004 selon une étude relayée par Le Monde. Ces tendances s’accompagnent d’événements extrêmes depuis le début de l’année 2017. Des canicule prolongées ont frappé de nombreux États d’Australie [2]. Une grande partie de l’Afrique de l’Est est actuellement victime d’une sécheresse intense à l’origine de graves pénuries alimentaires [3].

TLAXCALA: L'avenir qui nous pend au nez. C’est la faute des vaches qui deviennent folles, des oiseaux qui attrapent la grippe, des porcs qui ont la fièvre, des poulets qui consomment des hormones, des œufs qui accumulent des dioxines; c’est la faute du prix du pétrole qui a augmenté, de la Bourse qui s’est à nouveau effondrée, de la brique qui ne tient plus; de la balance qui a perdu son fléau, de la dette qui a ajouté des zéros, c’est la faute de la crise; c’est la faute de la jalousie et des autoroutes, de l’impondérable idiosyncrasie, de l'incompatibilité d’humeurs; c’est la faute du destin ... c’est toujours la faute de l'ennemi. Le fait que le climat, avec ses changements inconstants, soit aussi responsable de la détérioration de la planète n’a donc rien de particulier. Et personne ne sortira indemne des conséquences de ce changement climatique. Les estimations optimistes prévoient la disparition des calottes polaires pour 2060. L'industrie de guerre, ses armes et ses armées, n’auront plus ni sens ni prétextes.

Boris Cyrulnik : « Je suis optimiste car on court à la catastrophe » Vous avez familiarisé les Français avec le concept de résilience, c’est-à-dire la capacité à renaître après un traumatisme. Pensez-vous que la France post-attentats est en voie de résilience ? N Boris Cyrulnik : « La résilience à l’échelle d’un pays, ça existe. Enfin, ça peut exister en cas d’apaisement... Mais pour l’instant, la France est toujours dans le traumatisme, dans l’affrontement, dans le temps présent. Je pense que nous avons les ressources nécessaires pour une résilience collective. Au fond, c’est assez facile lorsqu’il n’y a qu’un seul trauma. Vous pensez à de nouveaux attentats ?

N « Pas seulement. Vous, dont les parents sont morts en déportation, vous vous alarmez du retour d’un « langage totalitaire ». N « Le langage totalitaire, c’est celui de l’inquisition, du colonialisme, du nazisme, du communisme... La crise migratoire, que vous évoquiez à l’instant, est visiblement source d’anxiété pour la société française... Quelle est la bonne solution, alors ? Dangereux pour qui ? L’humanité a atteint ses limites, mais elle ne le sait pas… encore. Alors que le monde bruisse des sirènes du post-humanisme voire du transhumanisme, d’intelligence artificielle et d’homme augmenté, de progrès technologiques nous menant tout droit à l’immortalité, il est une voix qui nous dit tout le contraire.

Non, l’homme a atteint ses limites biologiques, physiologiques, environnementales. Il a atteint un plafond dans tous les domaines : l’espérance de vie est au taquet, les records olympiques se font de plus en plus rares et laborieux, la croissance économique des sociétés marque un pas qui semble durable, les innovations technologiques, contrairement aux apparences, aussi. Cette voix est celle du Professeur Jean-François Toussaint ; il faudra retenir son nom car il est de la lignée des Copernic, Darwin ou Freud : il est en train d’infliger sa quatrième blessure narcissique à l’humanité. Chaque jour, une information nouvelle vient compléter la litanie des contraintes économiques, climatiques ou sanitaires qui assaillent l’humanité.

Où va-t-on ? Avec les bouleversements climatiques, quel visage pour la France à l'horizon 2 100 ? L’Île de France avec un climat comparable à celui de l’Andalousie, la mort programmée des stations de sports d’hiver, la disparition d’êtres vivants tels que les huîtres, tout un tas de mini-écosystèmes bouleversés… Voici en résumé ce qui vous attend dans ce petit dossier, réalisé par le site internet MerciAlfred en partenariat avec Science et Vie, sur le réchauffement climatique et ses impacts à court et long terme.

Ça va chauffer ! Afin de poser tout de suite les bases et pour vous donner, de manière simple, un ordre d’idée de ce que tout cela signifie: une hausse de 1°C correspond au déplacement du climat du sud vers le nord de 180 km… À titre de comparaison temporelle, et pour prouver (une bonne fois pour toutes) que l’homme a un très gros impact sur le changement climatique : « +1,3°C » c’est le réchauffement en France entre 1901 et 2012. Une tendance qui s’aggraverait à un horizon plus lointain (2071-2100). Le texte de la COP 21 n’est pas à la hauteur du danger climatique.

Maxime Combes est économiste et membre d’Attac France. Il vient de publier Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition (Seuil, coll. Anthropocène). Un crime climatique est en train de se dérouler, sous nos yeux, dans le cadre des négociations de l’ONU sur le changement climatique, qui reprennent ce lundi à Bonn (Allemagne), pour une dernière session intermédiaire. À moins de cinquante jours de la COP21 (30 nov. - 11 déc.), les négociateurs vont dire s’ils acceptent le texte récemment rendu public (disponible ici) comme une base de discussion.

Cela reste à démontrer. À l’ONU, on négocie le contenant. Tout d’abord, aussi incroyable que cela puisse paraître, il ne sera pas question à Paris de négocier les objectifs de réduction d’émission que les États sont invités à rendre publics avant la COP21. L’article 3 de ce texte est emblématique de son inconsistance et du danger qu’il fait naître. Les compagnies pétrolières, gazières et charbonnières se frottent déjà les mains. Du Marais poitevin à la Provence : les forêts françaises menacées de disparition. Les arbres qui meurent ne font pas de bruit. Pourtant, forestiers et chercheurs commencent à s’alarmer. Avec le réchauffement climatique, ils sont de plus en plus nombreux à dépérir. De soif, le plus souvent, à cause des périodes répétées de sécheresse et de canicule. « Le manque d’eau entraîne de fortes tensions dans la colonne d’eau qui va des racines aux feuilles. Cela peut aller jusqu’à la rupture de cette colonne d’eau et la formation d’embolies », explique Frédéric Jean, assistant ingénieur à l’Institut national de recherche agronomique (INRA) [1].

En France aussi, les arbres meurent de soif Étendue sur 16 millions d’hectares, soit environ 28 % du territoire (presque deux fois la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes), la forêt française est plutôt bien « armée » pour encaisser les chocs climatiques, grâce à sa grande diversité constituée de plus de 130 espèces. CO2 et insectes ravageurs : le cycle infernal Vers la disparition du Marais poitevin et du Bocage normand ?

Paris 2015 -

Demain, les Etats pourront-ils être condamnés pour crime climatique et violation des droits des générations futures. Des enfants américains attaquent en justice leur gouvernement pour ne pas prendre en compte les droits des générations futures. Des insulaires du Pacifique, menacés par la montée des océans, tentent de traîner les gros pollueurs devant les tribunaux. Aux Pays-Bas, des magistrats viennent même de condamner l’Etat néerlandais pour manquement à son devoir de vigilance en matière d’émissions de CO2. Les actions en justice contre l’indifférence des Etats et des gros pollueurs se multiplient. La notion de crime climatique pourrait être reconnue par la Cour pénale internationale.

C’est en tout cas ce que défend la juriste Valérie Cabanes, qui est reçue ce 25 septembre par François Hollande. C’est une lacune du droit international. Quand des enfants font trembler des industriels Si l’on veut limiter le réchauffement climatique, il faudra bien remettre en question notre modèle économique car celui-ci s’est construit sur l’usage des combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon). Valérie Cabanes. Le Medef, champion européen des lobbys anti-climat ? Sur les 200 plus grosses entreprises mondiales, près d'une sur deux milite contre la règlementation concernant le climat selon une nouvelle ONG, InfluenceMap. En France, l'organisation pointe du doigt le rôle trouble de Total et du Medef, qui s'en défend.

Côté climat, le Medef c’est zéro pointé. C’est en tout cas ce qu’estime l’ONG InfluenceMap, qui publie un classement des lobbys et des entreprises en fonction de leurs prises de position et de leurs actions sur la question climatique, histoire de mettre en relief le discours et les actes. La France, qui organise la COP21, sort bien affaiblie de ce classement : le Medef obtient la pire note des lobbys, alors que Total, premier groupe pétrolier européen, obtient de son côté une très mauvaise note, soit E+ - les notes allant de A à F.

Car le diable est dans les détails. À propos du prix du carbone, l’ONG s’étonne que le Medef ait lutté contre une taxe carbone en France avant de soutenir une taxe carbone au niveau européen. La stupidité institutionnelle (La Jornada) -- Noam CHOMSKY. Je suis évidemment très heureux de recevoir cette distinction qui m’honore, et de pouvoir la recevoir aussi au nom de mon collègue Edward Herman, co-auteur de La fabrication du consentement et qui a beaucoup travaillé sur ce sujet si important. Bien entendu, nous ne sommes pas les premières personnes à nous être penchées sur ce sujet. De façon prévisible, George Orwell a été une des premières personnes à traiter ce sujet. Il a écrit un essai peu connu, qui sert d’introduction à son fameux livre La ferme des animaux.

Il est peu connu car il n’a pas été publié : il a été retrouvé plusieurs décennies plus tard parmi ses documents inédits, mais il n’est pas disponible. Cet essai signale que La ferme des animaux est évidemment une satire du régime totalitaire, mais il invite le peuple Anglais à ne pas s’endormir sur ses lauriers parce que, comme il l’exprime, en Angleterre les idées impopulaires peuvent être supprimées sans avoir besoin de recourir à la force. Merci beaucoup [2]. Sites Sinistres: Les Georgia Guidestones. Autres articles Note: Un des premiers articles que j’ai jamais écrit sur ce site, à la fin de 2008, portait sur les Georgia Guidestones.

J’ai retiré l’article il y a un an, cependant, lorsque je suis tombé sur des informations essentielles: l’explication des règles écrites par les auteurs cachés eux-mêmes ainsi que d’autres documents. Par conséquent, si vous êtes un lecteur de longue date de ce site, je vous prie de continuer à lire car j’ai ré-écrit l’article dans son intégralité. Les Georgia Guidestones sont un monument de granit énigmatique situé à Elbert County, en Géorgie. Aussi connu comme le Stonehedge américain, la gigantesque structure a près de 20 pieds de haut et est composée de six dalles de granit, d’un poids total de 240.000 livres. Le détail le plus étonnant du monument n’est cependant pas sa taille, mais le message qui est gravé dessus: Dix règles pour un « Age de la Raison ». Les dix commandements pour un nouvel âge de raison sont: 1. Les Rose-Croix. Les futures crises écologiques et alimentaires inquiètent les géants du négoce agricole.

Videos climat

L'humanité aurait dépassé 4 limites planétaires sur 9. 2015, une année décisive pour le nouveau millénaire. Planetary boundaries: Will Steffen interview | Technology | Tech News and Latest New Technology. La planète a atteint ses limites. « La planète ne peut pas continuer ainsi. De gré ou de force, nous devons changer notre attitude » À Lima, l'opposition entre pays riches et pays pauvres a empêché un vrai accord. Réchauffement climatique : suis-je autorisé à douter. « Nous sommes en danger » Hubert Reeves s’insurge. Une terre inhabitable ? "Un enfant né en 2014 a toutes les chances de connaître l'apocalypse climatique" - L'Obs. Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle. Le 5ème rapport du GIEC décrypté | Les changements climatiques et leurs évolutions futures.

Le sport est devenu un outil au service de la croissance. Trop d’humains sur Terre ? Le retour de la question démographique. Climat: 10 défis et 10 questions pour François Hollande et le gouvernement. Halte à la croissance ? 1972-2012 : le Club de Rome confirme la date de la catastrophe. Pourquoi sommes-nous sourds aux alertes des climatologues ? A Varsovie, « tout ce qu'on a eu, ce sont des cacahuètes ». Rapport du GIEC sur le climat : par sa propre faute, l'homme est en danger d'extinction. La bombe climatique cachée dans le rapport du GIEC. Par prudence, le GIEC aurait sous-estimé les effets du réchauffement. Climat : la solution viendra du bas.

«Notre maison brûle et nous regardons ailleurs» ARTE +7 - Que faire - Dennis L. Meadows. Il est «minuit moins cinq» pour le climat, avertit le GIEC. Que faire ? Corinne Lepage : "Monsanto n'a plus le droit de cultiver son maïs en Europe" 130 ans de températures terrestres. CO2 : Notre planète entre "dans une nouvelle zone de danger" > Environnement. Alain Caillé : "Le convivialisme, une idée neuve pour éviter la catastrophe" - Société. L'AIE propose 4 mesures urgentes pour limiter le réchauffement > Environnement.

La Chine et les Etats-Unis concluent un accord contre le changement climatique. "Il est déjà trop tard" : l'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle. Réunion de l'ONU sur les changements climatiques : "nos pires peurs sont en train de se réaliser"

Google Timelapse vous montre à quel point la Terre a changé en plus d’un quart de siècle. «Il sera bientôt trop tard» pour sauver la planète, affirme Ban Ki-moon. 20(19)13 | Conversation avec Jacques Attali. La femme qui sait ce qui déclenchera la 3ème Guerre mondiale. Le coût de la lutte contre le changement climatique augmente. Jean Jouzel : "Il va devenir impossible de limiter le réchauffement climatique à 2°C" - Écologie. Le sens profond de l’économie verte : approfondissement de la crise climatique et environnementale.

LA FAIM DANS LE MONDE