background preloader

Agriculture contemporaine

Facebook Twitter

Comment nourrir tout le monde ? Alimentation : « Notre modèle agricole mondial est à bout de souffle » Le rapporteur pour le droit à l’alimentation aux Nations unies, Olivier De Schutter, constate l’impuissance des Etats face aux industriels de l'agro-industrie.

Alimentation : « Notre modèle agricole mondial est à bout de souffle »

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Gilles van Kote Une crise des prix alimentaires, les débats sur les agrocarburants ou sur les « accaparements de terres », un duel à fleurets mouchetés avec Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) jusqu'en 2013 : les six années qu'a passées le juriste belge Olivier De Schutter au poste de rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation ont été bien remplies. Alors que son mandat arrive à échéance mercredi 30 avril et que la Turque Hilal Elver devrait lui succéder d'ici quelques semaines, il affirme que le modèle agro-industriel est dépassé et que la solution aux défis alimentaires actuels ne viendra pas des Etats mais des citoyens. Marcel Mazoyer : une brève histoire des agricultures du monde. Infographie – L’agriculture colonise la ville › Le blog de Marie-Monique Robin. Retrouvez toutes les fiches pédagogiques qui accompagnent Sacrée Croissance › Le blog de Marie-Monique Robin.

Olivier de Schutter : les grands défis qui attendent l’humanité. A quelques jours de la Conférence des Nations-Unies sur le développement durable (Rio+20), le Rapporteur Spécial des Nations-Unies pour le Droit à l’Alimentation pointe l’urgence de changer nos modes de production agricole et de consommation alimentaire à l’échelle mondiale.

Olivier de Schutter : les grands défis qui attendent l’humanité

Le système alimentaire a réussi à produire plus qu’il ne faut pour nourrir la planète, et pourtant, il a produit dans le même temps un milliard d’affamés. Comment expliquer ce paradoxe ? Olivier de Schutter, Rapporteur Spécial des Nations Unies pour le Droit à l’Alimentation, nous dit l’urgence de « politiser » la question de la faim, qui ne peut se réduire au champ technique « trop peu soucieux de justice sociale ». Le système alimentaire mondial est également grandement responsable des dégradations environnementales auquel nous devons faire face, rappelle le Rapporteur.

Daniel Nahon : Sauvons l’agriculture ! Philippe Pastoureau : L'agriculteur contemporain face à la science. Agriculture urbaine : aspirations et enjeux vus par le Huffington Post. Dans quelques mois auront lieu à Paris les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité.

Agriculture urbaine : aspirations et enjeux vus par le Huffington Post

Ce rendez-vous, imaginé pour permettre rencontres et d’échanges d’expériences avec l’ensemble des acteurs de ce mouvement, sera aussi l’occasion d’aller observer à Paris et en Ile-de-France le multiples initiatives qui témoignent de sa vitalité. Dans son édition du 22 février, le Huffington Post décrypte ci-dessous les ressorts de ce phénomène en analysant ses aspirations et les enjeux. Huffington Post – Agriculture urbaine : ce dont elle est capable (et ce qu’elle ne pourra jamais faire)Qui se souvient encore qu’il y a moins de 150 ans, Paris était encore entourée de fermes, d’élevages, bref d’une ceinture agricole qui nourrissait la ville… Ou encore que deux siècles plus tôt, la capitale était parsemée de champs, et même de pâturages où paissaient vaches et cochons?

Agriculture intensive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Agriculture intensive

L'intensification de l'agriculture moderne a été permise par la mécanisation associée au remembrement et par l'utilisation d'intrants (semences, engrais, pesticides) L'agriculture intensive est un système de production agricole fondé sur un accroissement de la production agricole optimisé par rapport à la disponibilité des facteurs de production (moyens humains, matériels et surfaces cultivées). Ce rapport entre volume produit et facteur de production est appelé productivité. L'agriculture intensive existe dans deux systèmes opposés, l'un traditionnel, l'autre moderne. En système traditionnel, les ressources humaines sont nombreuses, les moyens matériels et les disponibilités foncières sont rares ː l'intensification agricole y est fondée sur l'investissement humain maximal par rapport aux autres facteurs de production. RÉVOLUTION AGRICOLE, Le développement de l'agriculture moderne. La révolution agricole n'a pas seulement entraîné un changement technique, puis technologique, mais aussi une mutation des mentalités paysannes gagnées petit à petit à l'esprit de rendement et de compétitivité, au détriment des pratiques de polyculture vivrière et de cohésion du milieu rural.

RÉVOLUTION AGRICOLE, Le développement de l'agriculture moderne

Du marché concret mettant en contact physique permanent les acteurs de la production et de la consommation agricoles, on est passé aux marchés abstraits, parties prenantes de l'économie contemporaine. • Les impératifs de la mondialisation L'ère fordienne n'a cessé de renforcer la mécanisation, le recours aux engrais chimiques, aux aliments composés, à des exploitations de taille de plus en plus grande.