background preloader

Rape culture et sexualité

Facebook Twitter

Slate’s Use of Your Data. Young People Are Having Less Sex. These should be boom times for sex. The share of Americans who say sex between unmarried adults is “not wrong at all” is at an all-time high. New cases of HIV are at an all-time low. Most women can—at last—get birth control for free, and the morning-after pill without a prescription. If hookups are your thing, Grindr and Tinder offer the prospect of casual sex within the hour.

To hear more feature stories, see our full list or get the Audm iPhone app. Polyamory is a household word. But despite all this, American teenagers and young adults are having less sex. To the relief of many parents, educators, and clergy members who care about the health and well-being of young people, teens are launching their sex lives later. Meanwhile, the U.S. teen pregnancy rate has plummeted to a third of its modern high.

Over the past few years, Jean M. Gen Xers and Baby Boomers may also be having less sex today than previous generations did at the same age. Many—or all—of these things may be true. 1. 2. 3. The truth about false rape accusations. False rape accusations loom large in the cultural imagination. We don’t forget the big ones: The widely-read 2014 Rolling Stone article, later retracted, about a brutal gang rape at the University of Virginia; the 2006 accusations against innocent members of the Duke University lacrosse team. These cases are readily cited by defense attorneys and Republican lawmakers and anyone else who wants a reason to discuss the dangers of false allegations. What if a woman has consensual sex, and then regrets it the next day?

What if a woman gets dumped by her boyfriend and decides to accuse him of rape as revenge? But my research—including academic studies, journalistic accounts, and cases recorded in the US National Registry of Exonerations—suggests that every part of this narrative is wrong. Innocent men rarely face rape charges Let’s start with the idea that false rape accusations ruin lives, and are therefore a universal risk to men. The reasons for false reports Portrait of a false accuser.

Lycée Saint-Cyr: une machine à broyer les femmes. C’est une lettre, rédigée avec rage et remplie de rancœur, qui a sonné l’heure de la rébellion au lycée militaire de Saint-Cyr-l’Ecole (Yvelines). Celle de Mathilde (1), 20 ans, élève de deuxième année de classe préparatoire dans l’établissement, envoyée au président Macron, le samedi 2 décembre 2017. Avec ces mots, reflets d’une plaie à vif : «J’avais jusqu’à présent le projet d’intégrer l’Ecole spéciale militaire (ESM) de Saint-Cyr. […] J’ai honte d’avoir voulu aller dans une armée qui n’est pas prête à recevoir des femmes.

J’ai appris que porter un vagin ruine une carrière, une vocation, une vie.» Mathilde rêvait d’être officière de l’armée de terre. Ces deux années de prépa au lycée de Saint-Cyr, réputées être le meilleur tremplin pour atteindre cet objectif, ont fracassé son rêve. «Réactionnaire» La lettre adressée à Emmanuel Macron était porteuse d’espoir, d’un balbutiement de révolte.

«Youle» Mercredi 29 novembre 2017, trois jours avant l’envoi de la lettre. «Contre-nature» This Is Why Uma Thurman Is Angry. Woody Allen’s private notes show he’s obsessed with teenage girls. (Istvan Orosz for The Washington Post) Woody Allen is making a new movie. Just kidding: He doesn’t make new movies. What he’s editing now, “A Rainy Day in New York,” about a college-age love triangle, could, like any of his movies, instead be titled “A Woman Gets Objectified by a Man.” This, in his view, is the pinnacle of art, its truest calling and highest purpose. Especially when it involves young women who are compelled to lackluster men merely by the gravity of the men’s obsession. I know this because I’ve seen his whole career up close — going through all of his drafts and scribblings, his psychological and physical cutting-room floor that exists in the 56-box, 57-year personal archives he has been curating since 1980 at Princeton University (which he did not attend).

[Don’t be so sure Harvey Weinstein is going away for good] Allen’s work is flatly boorish. His publicist, Leslee Dart, did not reply to several requests for comment on this story. Woody: “I — you know . . .” Read Taylor Swift's TIME Person of the Year Interview 2017 | Time. Taylor Swift Spoke Up. Sexual Assault Survivors Were Listening. I just received this statement from @Caradelevingne detailing her experience with Harvey Weinstein. Thank you, Cara. Three women accuse Weinstein of rape as Paltrow and Jolie allege sexual harassment | Film. The sexual harassment scandal surrounding Harvey Weinstein deepened on Tuesday when three women accused the Hollywood producer of rape in an article in the New Yorker, allegations he “unequivocally denied” through a spokeswoman. The accusations come just days after nearly a dozen women recounted sexual harassment by Weinstein – producer of the Oscar-winning films Shakespeare in Love, The Artist and The English Patient, and patron to Quentin Tarantino and Steven Soderbergh – to the New York Times and other publications, causing the Weinstein production company to fire its once formidable co-founder.

On Tuesday the actors Gwyneth Paltrow and Angelina Jolie joined the women in making accusations of sexual harassment against Weinstein. Asia Argento, an Italian actor and director, Lucia Evans, a former aspiring actor, and one unnamed woman accused Weinstein of forcing them to engage in sex or sex acts in the New Yorker piece, authored by Ronan Farrow. Polanski, Mitterrand : le soliloque du dominant. L’arrestation de Roman Polanski à Zurich, le 26 septembre, et l’exhumation de l’affaire pour laquelle il reste poursuivi par la justice américaine, auront été l’occasion pour un nombre assez effarant de commentateurs - et de commentatrices - de démontrer une fois de plus à quel point leur vision de l’érotisme se passe aisément de cette broutille que représente, à leurs yeux, la réciprocité du désir féminin (on se contente en général de parler de « consentement », mais plaçons la barre un peu plus haut, pour une fois).

En témoigne l’expression « vieille affaire de mœurs », utilisée dans les premières dépêches ayant suivi l’arrestation, ainsi que dans la pétition du gratin du cinéma mondial lancée en faveur du réalisateur franco-polonais : de nombreuses voix se sont élevées pour faire remarquer à juste titre que, s’agissant de la pénétration et de la sodomie d’une adolescente de 13 ans préalablement soûlée au champagne et shootée au Quaalude, c’était un peu léger. « Des poupées vivantes » Marie-Carmen Garcia : «Dans l’adultère, l’égalité des sexes ne prévaut pas» Elle a fait des jardins secrets son champ d’investigation. La sociologue Marie-Carmen Garcia déterre ce qui y est enfoui : l’adultère. L’approche a été longue pour gagner la confiance des infidèles, recueillir 23 récits de vie. Des liaisons ordinaires, tapies dans l’ombre de couples qui battent de l’aile, celles de monsieur et madame Tout-le-Monde, qui se voient clandestinement quelques heures par semaine.

Et puis, les amants tombent amoureux. Ce qui n’était qu’une passade dure finalement des années, voire des décennies. La double vie s’installe, douce, brutale. Les relations extraconjugales sont souvent jugées superficielles car la sexualité y est centrale. Quand j’ai expliqué à des collègues, que j’étudiais une population exprimant de l’amour pour leur partenaire caché, on m’a rétorqué que cela ne pouvait pas en être. Comme si tout ce qui est secret était forcément faux. L’avènement du couple contemporain, dans les années 60, a condamné le jardin secret. Absolument pas ! La lettre puissante qu'une victime a lue à son violeur pendant son procès.

Silence, sidération. Pourquoi n'ont-elles pas parlé avant ? Pourquoi c'est prescrit ? Pourquoi tout le monde savait, et personne n'a rien dit ? Mais parce qu'on hallucine, mes amis. Parce qu'on n'en finit pas. Parce que vous seriez sidérés aussi, si vous aviez 21 ans et qu'au cours de votre premier stage comme journaliste (pour le quotidien La Provence), un collaborateur de 55 ans vous roulait une pelle après un dîner.

Sidération, donc. La sidération, sur le moment, fait que vous ne voulez plus y penser. Vous seriez sidéré parce que si vous n'étiez pas sidéré, vous seriez dans le pétrin. Vous serez sidéré plus tard dans votre vie, après la case stagiaire. C'est sidérant, vous n'avez jamais porté plainte contre personne. C'est sidérant mais notre société sort de la sidération. C'est sidérant mais une personne qui porterait plainte serait accusée de délation. C'est sidérant, mais face au harcèlement, nous sommes toutes et tous des stagiaires de 21 ans. L’affaire Woody Allen-Dylan Farrow. À L’ORIGINE DE L’AFFAIRE Novembre 1992, une enquête de la journaliste Maureen Orth publiée dans Vanity Fair décrit l’attitude étrange de Woody Allen, 56 ans à l’époque, à l’égard de Dylan, la fille adoptive du réalisateur et de Mia Farrow.

D’après la journaliste, qui cite les proches de la famille, de tous les enfants élevés par Mia Farrow – ils sont quinze au total –, la petite fille de sept ans est de loin la préférée de Woody Allen, qui se montre exclusif et obsédé par elle. À tel point qu’il y avait une « règle implicite à la maison : Woody Allen ne devait jamais rester tout seul avec Dylan », rapporte la journaliste. Le cinéaste aurait même suivi une thérapie avec un psychologue pour enfants afin de soigner son comportement inapproprié à l’égard de sa fille adoptive.

Allen perdra cette bataille judiciaire ainsi que la garde de ses enfants, mais ne sera jamais inculpé pour abus sexuels sur Dylan. POURQUOI L’AFFAIRE RESSURGIT-ELLE AUJOURD’HUI ? How We Failed to Protect Kesha  Salut Camarade Sexiste ! Understand Consent With the Help of Stick Figures and a Cup of Tea. The video that shows just how absurd most anti-rape advice is. The first 90 seconds of this video are absurd, ridiculous and slightly offensive. They also effectively make a point that i100 has reported on in the past: much of the way we talk about rape is focused on how not to get raped, rather than teaching people not to rape. As Anna Akana, who made the video, says: “I am seriously so f**king tired of being responsible for not getting raped.” We’re told by society never walk alone at night, never walk down an ally way. If you think you’re being followed make three right turns because that means they just went in a circle.

Never run upstairs if you’re being chased because then you get trapped. Don’t stop if you can see a car seat on the side of the road. Watch the full clip below: More: It sounds ridiculous when we treat other crimes the way we treat rape The first 90 seconds of this video are absurd, ridiculous and slightly offensive. We’re told by society never walk alone at night, never walk down an ally way. Watch the full clip below: Reyhaneh Jabbari : Sa bouleversante dernière lettre avant sa mort. Accueil > Société > News société > La bouleversante lettre de Reyhaneh Jabbari, exécutée pour avoir tué son agresseur 68 partages Publié par Laure Gautherin Publié le 28 octobre 2014 Partager surFacebookPartager surTwitter Malgré les supplications de la communauté internationale et des ONG de défense des droits de l'Homme, la jeune Iranienne condamnée à mort pour avoir tué celui qui a tenté de la violer a été exécutée samedi 25 octobre.

Des militants pacifistes ont hier révélé son ultime lettre destinée à sa mère. La mobilisation internationale n'aura pas suffi à sauver l'Iranienne Reyhaneh Jabbari, 26 ans, condamnée il y a 5 ans pour le meurtre avec préméditation de Morteza Abdolali Sarbandi, un chirurgien et ancien employé du ministère des Renseignements juillet 2007. Chère Sholeh, aujourd’hui j’ai appris que c’est à mon tour de faire face à Qisas (la loi du talion dans le système judiciaire iranien, ndlr). Le monde m’a permis de vivre pendant 19 ans. Sur le même thème. Adopte Une Collectionneuse | Partenaires Particulières. The Michigan Women's Justice & Clemency Project. The Problem Worldwide, 70% of female homicide victims are murdered by their male partners. Although most governments, including our own, have publicly condemned violence against women, they have failed in substantive ways to fully address the violence, provide sufficient financial resources to end it, or meet women’s needs for alternative strategies and survival.

In the U.S., one-third of female murder victims are murdered by male partners, and women survive an estimated 4.8 million rapes and physical assaults each year at the hands of their husbands or boyfriends. By comparison, less than 4% of male murder victims are killed by female partners, and most of those are women acting to defend themselves from men who have repeatedly beaten them. Despite the very real dangers that many women live with on a daily basis, there is evidence to suggest that women who kill in their own defense may face greater punishment than other defendants.

Obstacles to Due Process and Fair Trials. Lâcher prise. Nous réagissons avec fureur à l'application initiée par le Ministère des droits des femmes, nous nous énervons en lisant " "il faut sourire un peu, être avenante, mais pas trop, pour ne pas envoyer le signal qu'on peut être une proie facile". Je réagis avec colère en admettant que j'ai intégré une partie de ces règles, en admettant que si je ne m'y conforme pas, je serais en effet une cible.

J'ai cru naïvement au début de ma vie professionnelle, qu'on pouvait se comportement exactement pareil qu'on soit un homme ou une femme. J'ai cru qu'on pouvait rire aux blagues de cul. J'ai cru que c'était pareil un homme et une femme. Je ne souris jamais aux hommes inconnus dans l'espace public ; du moins pas de sourire franc, joyeux. Je suis parfaitement polie et aimable mais je ne souris pas.

Samedi j'étais de merveilleuse humeur et j'ai souri à l'homme chargé de mettre nos sacs en consigne le temps qu'on fasse nos courses. Il n'est jamais possible de lâcher prise en fait. Sinon à part ça, pas besoin du féminisme... - Bleu Kobalt. Mon corps m’appartient. Je connais un violeur. Tabou de la masturbation : sept trucs que vous ne savez peut-être pas | Rue69. Pourquoi la masturbation gêne-t-elle ? Quand on en parle, on en revient toujours à ce lieu commun : ce tabou est la conséquence d’une société judéo-chrétienne. « Nouvel éloge de la masturbation », de Philippe Brenot Dans un livre à paraître ce mercredi, Philippe Brenot, anthropologue devenu sexologue, montre toute la complexité de cette culpabilité collective pour en dresser une histoire passionnante. « Nouvel éloge de la masturbation » est l’enrichissement d’un premier éloge paru en 1996.

L’auteur l’a voulu comme un manifeste de liberté : « Que ce nouvel éloge puisse aider chaque femme, chaque homme, à se libérer des idées fausses d’un autre temps. » Les femmes sous-déclarent la masturbation Ce qu’on peut souhaiter encore plus fort pour les femmes : si 87,1% des hommes reconnaissent se toucher, seules 68,1% des femmes admettent faire de même. Pour que le tabou tombe, il faudrait donc que les femmes reconnaissent mieux qu’elles aussi, comme Ophélie Winter, le font. Mais aussi : Je connais un violeur. Je connais un violeur. C’est un ami, c’est un ami de ma meilleure amie. On avait déjà passé une nuit ensemble, je ne voulais pas coucher avec lui, il l’a bien pris et a été adorable. Mais pas ce soir-là. Rentrés chez lui après une soirée, on couche ensemble, je m’endors. Pas lui. Le reste est flou, mais je sens que lui, que tout son corps, que tout son sexe sont réveillés et me désirent. Toute honteuse je vais aux toilettes, je veux sortir tout ça de moi, j’ai mal, je saigne un peu, je me sens mieux seule dans ces toilettes qu’avec lui dans son lit chaud.

Quand je reviens il est de nouveau gentil, me câline, me demande si ça va. Je ne porterai pas plainte. Malgré tous mes efforts pour rationaliser, malgré tous mes discours et le sentiment d’être une femme qui sait s’affirmer, je m’en veux plus de n’avoir pas été plus explicite que je ne lui en veux à lui. Je me sens coupable, mais l’écrire ici m’aide. C’est lui le coupable. Comprendre la culture du viol. Violée à 13 ans, cassée quand je porte plainte, sept ans après. J'ai été violée, à 55 ans, et je n'ai pas crié. Une victime de viol qui ne se débat pas, ça ne veut pas dire qu'elle consent. Magic Time! Film Review: ‘Lovelace’ by John Stoltenberg | DCMTA. Rape culture | Candy prend son fusil ! J’ai 10 ans – j’ai 36 ans, harcèlement chronique | Rien Sur ChaCha. M i c h a . o n . t h e . m o o n - Women: Have you Ever Been Street Harassed? La libération sexuelle: une supercherie pour exploiter sexuellement les femmes.

M i c h a . o n . t h e . m o o n - "The reality is that so-called pro-life movement... C’est la ouate qu’elles préfèreront. | Damocles For Ever. Le Prude Shaming - Les Hystériques.