background preloader

E-commerce

Facebook Twitter

3 questions for . . . Share ‘E-commerce hasn’t destroyed brick and mortar shops; in fact, the opposite is true’.

3 questions for . . .

Admired by some and criticized by others, everyone agrees that Jacques-Antoine Granjon, CEO and founder of vente-privee.com, is a retail maverick. His experience as a discount retailer who took advantage of on-line sales taught him some basic concepts, and these ideas are the main principles for the future of retail. You are constantly predicting the end of the e-commerce pure player model.

Would you explain the main reasons behind this change? During the first 15 years of e-commerce (since 1995), Jeff Bezos, Amazon founder, was the pioneer in using digital tools to sell. Jeff Bezos wasn’t a bookseller or a retail specialist. The next phase was cross-channel strategies created by an entire generation of professionals who understood what digital technology was.

‎www.textile.fr/sites/default/files/ra_uit_2011.pdf. ‎www.jesuisentrepreneur.fr/IMG/pdf/524C-2.pdf. L'habillement n'en a pas fini avec la crise. INFOGRAPHIE - Les ventes d'habillement reculeront en 2013 pour la cinquième année consécutive en France.

L'habillement n'en a pas fini avec la crise

Baisse du pouvoir d'achat, concurrence exacerbée et banalisation des promotions mettent à mal la plupart des enseignes. «La crise que nous vivons est la pire depuis 1930», s'alarme Dominique Jacomet, directeur de l'Institut français de la mode (IFM). Les ventes d'habillement se sont effondrées plus que prévu en France, et pour la cinquième année consécutive. Du jamais-vu. Elles auront en effet reculé de 2,1 % en 2012, selon les derniers chiffres de l'IFM, qui avait tout d'abord estimé cette baisse, en cours d'année, à 1,8 %. Dans l'Union européenne, qui reste malgré tout le premier marché mondial de l'habillement, du haut de ses 310 milliards d'euros, rares sont les pays qui connaîtront un mieux en 2013. Seules les ventes sur Internet continuent de progresser, quoique plus mollement. Conditions de vie-Société - Les achats d'habillement depuis 45 ans : davantage de produits importés, des prix en baisse.

Danielle Besson, division Synthèses des biens et services, Insee Résumé Depuis 1960, la part des dépenses consacrées aux articles d’habillement et de chaussures a diminué de plus de moitié dans le budget des ménages : le volume des achats et leur prix ont moins progressé que ceux des autres postes de consommation. Avec l’ouverture du commerce extérieur depuis vingt ans, les importations de vêtements ont fortement progressé, essentiellement celles en provenance d’Asie. Cet essor a contribué, sur le territoire national, à la diminution continue de l’activité et de l’emploi dans la branche de l’habillement. La baisse du prix des importations a en revanche permis de réduire les prix à la consommation, surtout depuis 2000. Sommaire Encadrés Publication La part des articles d'habillement et de chaussures dans le budget des ménages a diminué de moitié en 45 ans En 2006, la dépense moyenne par habitant a été de 616 euros pour les vêtements et 135 euros pour les chaussures.

Retour au sommaire Encadrés. BILAN ECO 2013 PERSPECTIVES 2014. Bilan du e-commerce en France : les ventes sur internet franchissent la barre des 50 milliards d’euros en 2013. Paris, le 30 janvier 2014 A l’occasion de sa conférence de presse sur le bilan annuel du commerce électronique, la Fevad a publié ses derniers chiffres sur l’état du e-commerce en France en 2013.

Bilan du e-commerce en France : les ventes sur internet franchissent la barre des 50 milliards d’euros en 2013

Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de 138 000 sites internet. La permanence de la méthodologie et le traitement des données ont été validés par le cabinet KPMG. Les Français ont dépensé plus de 50 milliards d’euros sur internet en 2013 En 2013, malgré la dégradation du contexte économique, les ventes sur internet ont continué de progresser. Ce bilan tient compte des bons résultats enregistrés par les sites de e-commerce à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Une croissance toujours soutenue par l’offre et la demande mais ralentie par la baisse du panier moyen L’indice iCE en augmentation de 4% sur l’année. 1ère étude sur « l’engagement client » dans l’e-commerce. 1ère étude sur « l’engagement client » dans l’e-commerce A l’occasion de Monaco One to One qui a lieu du 18 au 20 mars 2014, la Fevad publie les résultats d’une étude réalisée par OpinionWay sur l’engagement client vis-à-vis des sites de e-commerce.

1ère étude sur « l’engagement client » dans l’e-commerce

Avec près de 140 000 sites actifs en France, le cyberacheteur a désormais la possibilité de comparer les offres n’importe où et n’importe quand, entraînant l’évolution de son comportement d’achat quel que soit le produit. Ces changements profonds, couplés à des sollicitations des marques toujours plus nombreuses, tendent à rendre les consommateurs plus volatils et moins fidèles.

Pour la première fois, cette étude vise à comprendre et analyser la qualité et l’intensité de la relation qui unit le client aux sites de e-commerce.