background preloader

Jeunes, societe et égalité des chances

Facebook Twitter

Les jeunes, ces pauvres nases ! "Paye ton sexisme" au travail. "Nous on ouvre les portes, pendant que toi tu ouvres tes jambes", "Pour moi le mieux, ce serait un labo sans femmes", "Tu devrais mettre une jupe et des talons, pour faire venir le client".

"Paye ton sexisme" au travail

Les témoignages se comptent par milliers. En quelques mois, plusieurs initiatives pour recueillir la parole des femmes ont été lancées. Elles portent sur différents secteurs : le monde judiciaire avec "Paye Ta Robe", hospitalier avec "Paye Ta Blouse", sportif avec "Paye Ton Sport", ou des médias avec "Paye Ton Journal"... L’objectif est simple : dénoncer le sexisme subi au travail, fédérer et libérer la parole des femmes. A l’origine du mouvement, on trouve le blog "Paye Ta Shnek", créé par la graphiste Anaïs Bourdet. (20+) En France, les régions de droite lâchent les associations en rase campagne. Sale temps pour les associations de protection de l’environnement.

(20+) En France, les régions de droite lâchent les associations en rase campagne

Un peu partout en France, elles font face à une baisse drastique de leurs financements publics. «Cela s’accélère et s’aggrave. Depuis quelques mois, on assiste même à des retraits complets, sans préavis», constate Sophie Fleckenstein, coordinatrice du lien fédéral pour la fédération France nature environnement (FNE), qui regroupe 3 500 associations.

Sous la présidence de Laurent Wauquiez, la région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi réduit de moitié la subvention annuelle de l’emblématique Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna, lire plus bas), s’attaquant aussi aux associations d’éducation à l’environnement comme celles du réseau Graine, à l’agriculture biologique ou aux Amap (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne). Bolewa Sabourin : la danse au service de la cité - L'Optimisme. Share Tweet Email.

Bolewa Sabourin : la danse au service de la cité - L'Optimisme

Le bonheur pour les jeunes en France en 2016, c'est quoi ? L’entrepreneuriat social, un mix entre business et valeurs qui séduit les jeunes. Recevez nos newsletters : Concilier business et valeurs ?

L’entrepreneuriat social, un mix entre business et valeurs qui séduit les jeunes

De plus en plus de jeunes en rêvent… et passent à l’action en se lançant dans l’entrepreneuriat social et solidaire pour combiner carrière et idéaux. Le statut d’étudiant-entrepreneur, qui verra le jour à la rentrée, devrait faciliter ces choix de vie. Quand il évoque son choix de se tourner vers l’entrepreneuriat social et solidaire, Matthieu Dardaillon, 24 ans et fraîchement diplômé de l’ESCP Europe, évoque une «envie de liberté, d’indépendance» mais aussi le désir «de se sentir utile au quotidien». Pôle emploi veut plus de conseillers emploi. Pôle emploi réorganise ses troupes.

Pôle emploi veut plus de conseillers emploi

La direction a présenté en Comité central d'entreprise (CCE) l'accord sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), dont l'AFP a obtenu copie. Il définit des métiers "en croissance" ("les conseillers à l'emploi et les psychologues du travail") ou "émergents" (ceux "liés au digital"), dont Pôle emploi souhaite augmenter les effectifs.

D'autres métiers, comme les conseillers en "gestion des droits" (indemnisation) et les "fonctions supports", sont "en décroissance" et devraient diminuer. LIRE AUSSI >> Pôle emploi redéfinit le rôle de ses conseillers. Le pessimisme et la défiance de la jeunesse atteignent des records. Se sentant « sacrifiée » face à la crise de l’emploi, la jeunesse est traversée par un sentiment de révolte envers la politique, les institutions et les médias.

Le pessimisme et la défiance de la jeunesse atteignent des records

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien de Tricornot Le pessimisme des jeunes vis-à-vis de l’avenir atteint des sommets, de même que leur défiance envers la politique, les institutions et les médias. Ce constat ressort avec force de l’étude publiée, mercredi 14 décembre, par Anne Muxel, directrice de recherches au Cevipof (CNRS/Sciences Po), à partir du volet français de l’enquête « Generation What ? » sur les jeunes Européens (18 à 34 ans). La pauvreté et les inégalités ont encore augmenté en France en 2015. Un Français sur sept vit avec moins de 60 % du revenu médian, selon les dernières estimations de l’Insee.

La pauvreté et les inégalités ont encore augmenté en France en 2015

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Aël Durand Le taux de pauvreté repart à la hausse, passant de 14,1 % à 14,3 % entre 2014 et 2015, selon une estimation de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée lundi 5 décembre. Désormais, plus d’un Français sur sept vit avec moins de 60 % du revenu médian, qui s’élève à 1 003 euros par mois pour une personne seule. Dix millions d’oubliés des nouvelles technologies – Centre d'observation de la société. Plus de dix millions de Français n’ont pas d’ordinateur chez eux, autant n’ont pas d’accès à Internet, selon les données 2016 du Crédoc . 4,5 millions n’ont pas de téléphone mobile et 28 millions n’utilisent jamais les « réseaux sociaux ».

Dix millions d’oubliés des nouvelles technologies – Centre d'observation de la société

La « fracture numérique » se réduit, mais un grand nombre de Français demeurent à l’écart des nouvelles technologies. L’âge est le clivage le plus net. 46 % des 70 ans et plus n’ont pas d’ordinateur, 44 % ne surfent pas sur Internet, un quart ne dispose pas de téléphone mobile, seul un sur cinq a une tablette et 12 % se connectent aux réseaux sociaux. Les générations les plus anciennes sont moins qualifiées et n’ont pas été formées aux nouvelles technologies. Résoudre durablement le chômage des jeunes. Zoom_actu. Votre actualité L'ANGC lauréate du Programme d'Investissements d'Avenir Plus de 60 candidats ont répondu courant février 2015 à l'appel à projets "Culture de l'innovation et de l'entrepreneuriat" lancé par le Commissariat Général à l'Investissement dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir.

zoom_actu

Le Défenseur des droits pointe les effets «dévastateurs» des discriminations liées à l'origine. « La diversité pour Generali ? Pas de l’affichage, mais un enjeu de recruteme... Les assurances, un secteur d’avenir.

« La diversité pour Generali ? Pas de l’affichage, mais un enjeu de recruteme...

Anne Mornet, directrice emploi et diversité chez Generali, veut le faire savoir aux jeunes. Pour ce groupe qui compte 76.000 salariés dans le monde et 7000 en France, le renouvellement des effectifs – lié aux départs à la retraite – devrait être l’occasion d’accélérer la transition digitale. Mais aussi d’ouvrir les recrutements à d’autres profils, moins élitistes ou venus de filières moins traditionnelles pour le monde des assurances.

Le partenariat initié avec Passeport Avenir en 2014 s’inscrit dans cette stratégie. La réussite à l’école ne dépend pas que de l’école: voici la preuve en chiffres. On savait que la journée type d’un élève de Clichy-sous-Bois n’était pas vraiment la même que celle d’un élève du centre de Paris, notamment à cause de conditions de vie différentes: parents plus souvent absents, famille plus nombreuse, niveau d’études des parents moins élevé, etc. Une étude de l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev), rendue publique ce mercredi 24 septembre, et qui porte sur plus de 600 enfants de CM1 et CM2 scolarisés en réseau d’éducation prioritaire et dans des établissements de centre-ville, nous renseigne précisément sur l’étendue du gouffre qui sépare ces deux mondes.

Elle dresse le portrait d’une école fortement marquée par une forme de «ségrégation spatiale», comme l’explique Nina Schmidt, chargée de misson à l’Observatoire des inégalités. Moins de vacances et moins d’activités culturelles Côté santé et vie quotidienne, c’est pas le top non plus Des parents moins présents dans le soutien scolaire.

Les élèves de prépas commerce rêvent d’entrepreneuriat et d’ailleurs. Quels sont les objectifs des élèves des classes préparatoires économiques et commerciales ? Quels sont les métiers qui font rêver ces futurs étudiants en écoles de commerce ? Les entreprises qui ont la cote et les pays où ils projettent de faire carrière ? Les premiers contrats à impact social enfin sur les rails - La Croix. Bercy a communiqué mardi 5 juillet l’identité des quatre premiers projets. Huit dossiers avaient été déposés. Il s’agit d’un mode très innovant de financement de projets sociaux, en gestation depuis plusieurs mois. «La France a besoin de vous»

« Les algorithmes peuvent creuser les inégalités et saper la démocratie » Les ciné-clubs rallument l'écran. Une méthode d’orientation professionnelle « la Co-Orientation » - Innovation Pédagogique. Retour sur… les Journées de la refondation de l’école de la République – 2-3 mai 2016 – // Génération2conseil // Médias : les 5 voeux de la génération qui vient. Grandes écoles : un pacte signé en faveur de l’égalité des chances. Des associations étrillent la modération de Twitter, YouTube et Facebook. Regards des jeunes issus des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville sur l’entreprise. Nouvelle étude IMS : "Regards des jeunes issus des quartiers sur l'entreprise" Livre blanc version definitive PDF. Le tutorat, clé d’entrée de la diversité dans l’entreprise. Elle a quitté son job pour créer Thot, une école de français destinée aux réfugiés. Le #Millennipreneur, la génération qui monte. Missions locales, quels échecs, quelles réussites.

Comment lutter contre la montée du FN ? Les solutions de la société civile. « Les riches estiment qu’ils ont tous les droits. Ma Ville Je T'aide, l’engagement citoyen à portée de clic... - MakeSense Stories. Ma Ville Je T’aide, l’engagement citoyen à portée de clic… Grâce au numérique, Ma Ville Je T’aide met en relation les associations en recherche de bénévoles et des citoyens qui souhaitent donner leur temps selon leur géolocalisation, leurs intérêts et leurs disponibilités. Discrimination ecole v2. Malgré la conjoncture économique, 92 % des jeunes Français pensent réussir leur vie. « Un jeune sur cinq vit sous le seuil de pauvreté »