background preloader

Artistes

Facebook Twitter

Accueil. Heol, un peintre solaire à travers le monde. Heol dans son Atelier - Photo Marvin Michielini Après 2 ans et demi d’un « trip peinture » à travers le monde, Heol a retrouvé toute sa place au sein des « Agités du bocal », une sorte de coopérative de moyens réunissant quatorze artistes créateurs dans un vaste atelier partagé. Opération grand ménage de rentrée.

Heol et quatre autres « agités » terminent l’installation du petit hall d’accès pour en faire la vitrine du collectif. . « Jusqu’à présent, précise Heol, on ne s’est pas beaucoup préoccupé d’accueillir le public. Heol, bien dans ses baskets... 14 ans plus tôt Cet intérêt pour le collectif, cette volonté de nourrir sa créativité en allant à la rencontre du public caractérisent la démarche personnelle et artistique d’Heol. Un premier collectif en forêt Avec un ami sculpteur il crée son premier collectif en forêt de Brocéliande. Modeste sur la valeur marchande des œuvres. Fred Forest, l’homme qui a rêvé trop tôt des Internets. «Pour la somme abordable de 100 dollars US, vous pouvez faire l'acquisition d'une oeuvre originale virtuelle, morceau du "Territoire planétaire du réseau", personnalisée et créée à la commande par l'artiste.

Fred Forest, l’homme qui a rêvé trop tôt des Internets

Cette oeuvre sera mise à votre disposition exclusive sur le réseau, avec l'attribution d'un code confidentiel pour venir la contempler à votre gré...» C’est en ces termes que Fred Forest présente en 1996 la première vente aux enchères publiques d’une œuvre numérique. La Parcelle-Réseau, c’est son nom, est «visualisée sur écran cathodique par connexion directe sur le réseau internet» dans la salle de vente de l’Hôtel Drouot.

Plus tard, en 2000, lors de la Fiac, il rééditera cette performance en vendant une nouvelle oeuvre immatérielle: la Couleur-réseau, un ensemble de monochromes numériques. Les mots de l’Internet dans les années 70. Les Arts Oseurs. Une biographie Magyd Cherfi né à Toulouse en 1963.

Les Arts Oseurs

Après une enfance passée dans la ville rose, il fonde en 1985 un groupe de musique avec quatre autres musiciens : Zebda. Magyd Cherfi rédige la plupart des textes du groupe et s’inscrit dans la lignée des chanteurs à textes marqués par un engagement politique et social. Le résultat de cet engagement politique les mènera à la création d’un mouvement citoyen, les Motivé-e-s. En 2003, les membres du groupe Zebda décident de se séparer pour mener des projets plus personnels. En 2007, il publie un nouvel album solo Pas en vivant avec son chien.

En 2011, le groupe Zebda se forme à nouveau pour une longue tournée sur les routes de France. Livret de Famille. Les Souffleurs - Commandos poétiques. Philippe Sizaire « Accueil » BERNARD GRONDIN (Québec) - Le blog de Les Bouches Décousues. Bernard Grondin conteur, Québec un équilibriste qui se joue du vide Exigeant, créatif, impertinent, exubérant, poète...

BERNARD GRONDIN (Québec) - Le blog de Les Bouches Décousues

Bernard s'amuse quand il conte. Il s'adresse à chacun, rebondissant sur chaque réplique, jouant sur les mots, entraînant son auditoire dans des chemins toujours nouveaux... Il jongle avec les paroles, avec les images... et de temps en temps il en envoie une à son auditoire qui n'hésite pas à entrer dans son jeu. C'est un sage qui joue au bouffon du roi ... et le roi, c'est le public!

Son langage est savoureux, assaisonné de mots populaires québécois imagés ou surprenants. il joue sur les différences entre notre fançais et le sien, rit des doubles sens, s'amuse avec nos mots, Toujours prêt à de nouvelles rencontres, à de nouvelles expériences... c'est un équilibriste qui ne tombe jamais, car il a plus d'un tour dans son sac. S'il ne tombe pas, c'est qu'il sait qu'il peut se lancer: son filet est à toute épreuve: son répertoire et solide.

Sommaire: le conte est une rencontre. Grand corps malade. Musique : Abd Al Malik chante Camus. Alain Degois, tremplin à Trappes. (photo Rémy Artiges pour Libération) Alain Degois est éleveur à Trappes.

Alain Degois, tremplin à Trappes

De son écurie, le Déclic Théâtre, lieu d’improvisation installé dans un pavillon défraîchi en bordure d’une quatre voies, sont sortis des poulains devenus des bêtes de scène. Ils courent, généralement en catégorie humour, les plateaux de télé, de radios et de cinéma.