background preloader

Grands Artistes

Facebook Twitter

Friedensreich Hundertwasser. Friedensreich Hundertwasser Regentag Dunkelbunt Biographie[modifier | modifier le code] Hundertwasser est l’enfant unique d'un technicien, alors au chômage, Ernest Stowasser et de sa femme Elsa. Son père décède treize jours après son premier anniversaire à cause d’une appendicite, et sa mère est obligée de s'occuper seule de son fils[1]. À l’âge de six ans, il entre à l'école Montessori à Vienne pour un an. Là, les enseignants d'art lui attestent « un sens inhabituel pour les formes et la couleur ». En 1946, alors qu'il travaille chez un agriculteur pour subsister, il est frappé par les couleurs de la terre et des cultures, ce qui renforce sa vocation de peintre. Hundertwasser a fait ses premières expositions en 1952 et 1953 dans sa ville natale de Vienne, puis en 1955 à Milan, en 1954 et 1956 à Paris.

En 1957, Hundertwasser acquiert une ferme en Normandie, à Saint-Jean-de-la-Forêt. En 1958, il épouse Herta Leitner à Gibraltar. En 1975, il commence à concevoir des timbres-poste. Autriche. Lorenzo Mattotti. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lorenzo Mattotti photographié par Joe Zattere, années 1990-2000. Lorenzo Mattotti[1] est un illustrateur, peintre[2] et auteur de bande dessinée italien né le à Brescia. Biographie[modifier | modifier le code] Alors que Mattotti réside à Paris[2] depuis 1998, ses livres sont traduits dans le monde entier. Depuis 1977, une quarantaine d'expositions lui ont été consacrées dans des galeries privées[9].

Un auteur de bande dessinée majeur[modifier | modifier le code] Intéressé par l'aspect artistique de la bande dessinée, et par une certaine forme de radicalité accentuée par sa participation à Valvoline, Mattotti a toujours voulu faire des « histoires bizarres[10] ». Un illustrateur reconnu et recherché[modifier | modifier le code] Les illustrations de Mattotti, le plus souvent des pastels, empruntent à tous les courants artistiques des XIXe et XXe siècles[12].

Récompenses[modifier | modifier le code] Œuvres publiées[modifier | modifier le code] Notes. Roy Lichtenstein. Roy Lichtenstein (1967) Roy Lichtenstein, né le 27 octobre 1923 à Manhattan (New York)[1] et mort le 29 septembre 1997 au même endroit, est un des artistes les plus importants du mouvement pop art américain. Ses œuvres s'inspirent fortement de la publicité et de l'imagerie populaire de son époque, ainsi que des bandes dessinées (« comics »).

Il décrit lui-même son style comme étant « aussi artificiel que possible ». Biographie[modifier | modifier le code] Les débuts[modifier | modifier le code] Roy Lichtenstein est né le 27 octobre 1923 au Flower Hospital de Manhattan[1] d'une famille juive de la classe moyenne supérieure. En octobre 1945 il vient à Paris et étudie le français. Le 12 juin 1949 il se marie avec Isabel Wilson. Il déménage à Cleveland en 1951, où il habite pendant six ans, mais il se rend encore fréquemment à New York[1]. Vers la célébrité[modifier | modifier le code] Barcelona Head, (1991-1992), sculpture, Barcelone. Sa toile la plus célèbre est Whaam! Salvador Dalí. Salvador Dalí en 1965. Salvador Dalí i Domènech, premier marquis de Dalí de Púbol, né à Figueras le 11 mai 1904, et mort dans la même ville, le 23 janvier 1989, est un peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan de nationalité espagnole.

Il est considéré comme l'un des principaux représentants du surréalisme, et comme l'un des plus célèbres peintres du XXe siècle. Influencé très jeune par l'impressionnisme, il quitta Figueras pour recevoir une éducation artistique académique à Madrid où il se lia d'amitié avec Federico García Lorca et Luis Buñuel et chercha son style entre différents mouvements artistiques. Sur les conseils de Joan Miró, il rejoignit Paris à l'issue de ses études et intégra le groupe des surréalistes, où il rencontra sa femme Gala. Il trouva son propre style à partir de 1929, année où il devint surréaliste à part entière et inventa la méthode paranoïaque-critique. Biographie Enfance « Je naquis double. Jeunesse à Madrid « Il [F. Paris, mariage avec Gala Œuvre. Cate Parr. Henri-Edmond Cross. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henri-Edmond Cross, pseudonyme d'Henri Edmond Joseph Delacroix, est un peintre et lithographe français, né à Douai le 20 mai 1856 et mort à Saint-Clair au Lavandou le 16 mai 1910.

Il est représentatif de la peinture pointilliste et est un proche du mouvement libertaire[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Henri Edmond Joseph Delacroix naît au 15, rue Jean Bellegambe à Douai, où sa famille tient une quincaillerie. Un peintre néo-impressionniste[modifier | modifier le code] Il est particulièrement lié à Charles Angrand, Maximilien Luce (qui fit son portrait) et Théo van Rysselberghe[3]. Il n'adopte le divisionnisme qu'en 1891 avec son ami Paul Signac, peu avant la mort de Georges Seurat[4]. Il peint la Provence à partir de 1900. Son œuvre a influencé Henri Matisse et les peintres fauves. Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code] Liste non exhaustive.

En Allemagne[modifier | modifier le code] Eiichirō Oda. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 尾田・栄一郎 Œuvres principales Eiichirō Oda (尾田・栄一郎, Oda Eiichirō?) Est un mangaka (dessinateur et scénariste de manga) né le à Kumamoto dans la préfecture de Kumamoto, au Japon. Il est mondialement connu pour avoir écrit le manga le plus vendu actuellement au Japon et dans le reste du monde : One Piece. Biographie[modifier | modifier le code] Dès l’âge de quatre ans, Oda décide de suivre une carrière de mangaka et se passionne pour les vikings (notamment grâce au manga Vic le Viking[2] auquel il fait des allusions fréquentes dans One Piece[réf. nécessaire]) et les pirates. En 1992, il reçoit les honneurs du 44e Prix Tezuka pour sa nouvelle Wanted, un western dont le héros est hanté par le fantôme d’un homme qu’il a tué. En parallèle de son travail d’assistant, Eiichirō Oda publie deux nouvelles : Monsters dans le Autumn Special de 1994 et la première des deux versions de Romance Dawn dans le Summer Special de 1996.

Wanted! Wanted! Wanted! Wanted! Isao Takahata. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Isao Takahata (高畑・勲 , Takahata Isao?) Est un réalisateur japonais de films d'animation, cofondateur du studio Ghibli avec Hayao Miyazaki. Sa notoriété en Occident vient principalement de son film Le Tombeau des lucioles, sorti en 1988. Biographie[modifier | modifier le code] Dès 1959, il rejoint le studio d'animation Tōei Animation. En 1968, il réalise son premier long métrage, Horus, prince du soleil, en collaboration avec Hayao Miyazaki.

Ce film n'ayant pas obtenu le succès attendu, les producteurs privilégient alors la création télévisuelle plutôt que cinématographique. En 1981, Takahata dirige le long métrage Kié la petite peste, qui reçoit un bon accueil et dure trois ans. C'est en 1985 que Takahata devient l'un des deux réalisateurs de Studio Ghibli (avec Miyazaki), créé par la société Tokuma et dirigé par Toshio Suzuki. En France[modifier | modifier le code] Filmographie[modifier | modifier le code] Réalisateur[modifier | modifier le code] Paul Cézanne. Autoportrait vers 1875 signature Biographie[modifier | modifier le code] Chapellerie du père de Cézanne, Louis Auguste Cézanne Enfance et origines de la famille Cézanne[modifier | modifier le code] Portrait de Louis Cézanne lisant (le père du peintre en 1866), National Gallery of Art, Washington, D.C. Paul Cézanne nait à Aix-en-Provence, le 19 janvier 1839.

Son père est chapelier, d'origine très pauvre et demeure 55, sur le cours, aujourd'hui le cours Mirabeau, où il travaille à la chapellerie Carbonel qu'il a fondée[4] et que tient une parente d'Anne Aubert. Le 1er juin 1848, Louis Auguste Cézanne ouvre la banque Cézanne et Cabassol, de son nom et de celui de son associé au 24, rue des Cordeliers[5]. Débuts dans la carrière de peintre[modifier | modifier le code] À l'origine des pommes et de leur symbole[modifier | modifier le code] Cézanne y est élève de 1852 à 1858. Le 1er juin 1854 naît sa seconde sœur, Rose, dont Paul est le parrain. La montée à Paris[modifier | modifier le code] En France. Vincent van Gogh. Signature L'œuvre de Van Gogh est composée de plus de 2 000 toiles et dessins datant principalement des années 1880. Elle fait écho au milieu artistique européen de la fin du XIXe siècle. Il est influencé par ses amis peintres, notamment Anthon van Rappard, Émile Bernard et Paul Gauguin.

Il échange aussi des points de vue avec son frère Theo, un marchand d'art connu. Il admire Jean-François Millet, Rembrandt, Frans Hals, Anton Mauve et Eugène Delacroix, tout en s'inspirant d'Hiroshige, Claude Monet, Adolphe Monticelli, Paul Cézanne, Edgar Degas et Paul Signac. Peu connu dans les années 1890, Van Gogh n'a été remarqué que par un petit nombre d'auteurs et de peintres en France, aux Pays-Bas, en Belgique et au Danemark. Biographie Famille La famille de Vincent van GoghEn haut : son père Theodorus van Gogh et sa mère Anna Cornelia van Gogh (née Carbentus)En dessous : Vincent Willem, Anna Cornelia, Theo, Elisabetha Huberta, Willemina Jacoba et Cornelis Vincent. Jeunesse Maturité 8. La Haye Drenthe. Jackson Pollock. Signature Jackson Pollock a réalisé plus de 700 œuvres, peintures achevées, essais peints ou sculptés et dessins ainsi que quelques gravures. Il a eu une influence déterminante sur le cours de l'art contemporain.

La pratique du all-over ainsi que le « dripping », qu'il a beaucoup employée de 1947 à 1950, l'ont rendu célèbre grâce aux photos et aux films de Hans Namuth, réalisés plus ou moins dans le feu de l'action. En 1945, Pollock épousa l'artiste peintre Lee Krasner qui a eu une influence décisive sur sa carrière et sur la valorisation de son œuvre. Biographie[modifier | modifier le code] 1912-1937[modifier | modifier le code] Jackson Pollock naît dans l'Ouest américain. En 1923, Jackson, alors âgé de onze ans, « fait quelques rencontres occasionnelles avec des groupes d'Indiens ». Durant l'été 1927, Jackson montre les premiers signes d'alcoolisme. Son père meurt en 1933 d'une crise cardiaque. 1937-1944[modifier | modifier le code] 1945-1950[modifier | modifier le code] Pas de croquis.

Vassily Kandinsky. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vassily Kandinsky Vassily Kandinsky vers 1913. Œuvres réputées Vassily Kandinsky (en russe : Василий Васильевич Кандинский, Vassili Vassilievitch Kandinski[1]), né à Moscou le et mort à Neuilly-sur-Seine le , est un peintre russe et un théoricien de l’art. Considéré comme l’un des artistes les plus importants du XXe siècle aux côtés notamment de Picasso et de Matisse, il est un des fondateurs de l'art abstrait : il est généralement considéré comme étant l’auteur de la première œuvre non figurative de l’histoire de l’art moderne, une aquarelle de 1910 qui sera dite « abstraite »[2].

Cette aquarelle, qui serait le premier tableau abstrait du monde, a soulevé controverses et discussions, et suscité bien des thèses contradictoires. Cependant, le mouvement des Arts Incohérents avait produit dès les années 1880 des œuvres abstraites, dont le monochrome noir de Paul Bilhaud, puis les œuvres d'Alphonse Allais[5],[6],[7]. Signature de Kandinsky. Léonard de Vinci. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Pour les articles homonymes, voir Vinci. Léonard de Vinci Autoportrait[Note 1] de Léonard de Vinci réalisé entre 1512 et 1515, 33 × 21,6 cm, bibliothèque royale de Turin. Œuvres réputées Signature Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci Après son enfance à Vinci, Léonard est élève auprès du célèbre peintre et sculpteur florentin Andrea del Verrocchio. Comme ingénieur et inventeur, Léonard développe des idées très en avance sur son temps, comme l'avion, l'hélicoptère, le sous-marin et même jusqu'à l'automobile.

Biographie Enfance Léonard, ou plutôt Lionardo selon son nom de baptême[6], est baptisé puis passe ses cinq premières années chez son père à Vinci[6], où il est traité comme un enfant légitime[10]. À cette époque, les conventions d’appellation modernes ne se sont pas encore développées en Europe. Formation à l’atelier de Verrochio. Claude Monet. Claude Monet par Nadar en 1899. signature Claude Monet, né (sous le nom d'Oscar-Claude Monet) le 14 novembre 1840 à Paris et mort le 5 décembre 1926 à Giverny, est un peintre français et l’un des fondateurs de l'impressionnisme. Il commence sa carrière d'artiste en réalisant des portraits à charge des notables de la ville du Havre. En 1859, il part pour Paris tenter sa chance sur le conseil d'Eugène Boudin.

En 1866, il connaît le succès au Salon de peinture et de sculpture grâce à La Femme en robe verte représentant Camille Doncieux qu'il épouse en 1870. Il fuit la guerre de 1870 à Londres, puis aux Pays-Bas. En 1876, il rencontre Ernest Hoschedé, un mécène qui va rapidement faire faillite. Monet peint devant le modèle sur l'intégralité de sa toile dès les premières ébauches, il retouche ensuite de nombreuses fois jusqu'à ce que le résultat le satisfasse. Biographie Enfance et adolescence (1840-1858) Caricature de Léon Manchon réalisée en 1858. Premier séjour à Paris (1859-1860) Les Peupliers. Andy Warhol. Andy Warhol en 1975. signature Andy Warhol [ˈændi ˈwɔːrhɒl][1], né Andrew Warhola le 6 août 1928 à Pittsburgh, Pennsylvanie[2], États-Unis, et mort le 22 février 1987 à New York, est un artiste américain, l'un des principaux représentants du pop art.

Warhol est connu dans le monde entier par son travail de peintre, de producteur musical, d'auteur, par ses films d'avant-garde, et par ses liens avec les intellectuels, les célébrités d'Hollywood ou les riches aristocrates. Bien que le travail de Warhol reste controversé, il a été le sujet de multiples expositions, de livres, et de films depuis sa mort. Andy Warhol est généralement reconnu comme l'un des plus grands artistes du XXe siècle. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et études[modifier | modifier le code] Début de carrière[modifier | modifier le code] C'est en 1952 qu'a lieu sa première exposition à la Hugo Gallery (New York).

Années 1960[modifier | modifier le code] Tentative d'assassinat[modifier | modifier le code] František Kupka. Pour les articles homonymes, voir Kupka. František Kupka, vers 1928 František Kupka, dit François Kupka, né à Opočno (Bohême orientale), le 23 septembre 1871 et mort à Puteaux (Hauts-de-Seine), le 24 juin 1957, est un peintre tchèque comptant parmi les pères de l'abstraction avec Vassili Kandinsky, Gino Severini, Piet Mondrian, Kasimir Malevitch, Auguste Herbin et Robert Delaunay[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et formation artistique[modifier | modifier le code] Né le premier de cinq enfants dans une famille modeste d'un notaire et officier dans la petite ville Opočno, en Bohême, František Kupka a quinze ans quand il invente un alphabet mélangeant les écritures grecque, cyrillique et latine dont il se sert pour rédiger son journal. Il a appris le métier de sellier. Arrivée à Paris et premières grandes œuvres[modifier | modifier le code] C'est en 1896 que Kupka vient s'installer à Paris, à Montmartre, lieu où se concentre la bohème de l'époque, artistes et poètes.

F. Sonia Delaunay. Robert Delaunay. " New Born New Life " Yan Pei Ming. Hayao Miyazaki. Greg Couch. Mona Hatoum. Toutes les citations de Pablo Picasso. Pablo Picasso.