background preloader

Résolution de problème

Facebook Twitter

Développer la capacité à faire face aux problèmes en 8 points. La sanguinolente série True Blood, trésor d’humour trash et décalé, autant que de mini leçons de vie distribuées ça et là, disponibles à ceux qui ne craignent pas de sortir la serpillière et les gants Mapa pour farfouiller au milieu de l’abondante hémoglobine.

Développer la capacité à faire face aux problèmes en 8 points

L’une d’entre elle est une révélation intergalactique: “le but n’est pas une vie sans problème, mais d’être capable de faire face à ceux qu’on a.” C’est l’épatant personnage Lafayette Reynolds qui tient ce propos. Et quand on est un jeune Noir homosexuel, dealer de sang de vampire dans une Louisiane conservatrice et grouillante de goules aux dents bien affûtées, avec deux jobs pour subvenir aux besoins de sa mère psychotique, on sait de quoi on parle.

Et il a raison, le bougre. Le bonheur auquel nous aspirons tant ne ressemble pas à un pays merveilleux dans lequel il n’y a ni heurts, ni cris, ni peines, version long fleuve tranquille sous un soleil à la bonne température. Car une vie sans problème, ça n’existe pas. 1- L’acceptation. Résolution de problème: la technique du pourquoi. Face à un problème qui génère des émotions négatives, nous avons parfois tendance à nous embourber dans la rumination et à nous éloigner au passage d’une résolution sereine.

Résolution de problème: la technique du pourquoi

Voici une technique simple: le pourquoi? Qui peut se révéler très utile pour résoudre rapidement un problème ponctuel, en remontant directement à sa source. En identifiant la cause réelle d’un problème, cette technique permet de traiter la source en amont de façon à éviter qu’il se reproduise, mais aussi, selon la difficulté rencontrée, de mieux se connaître, de mieux connaître ses modes de fonctionnements et ses besoins (ou ceux du groupe). Il suffit de réfléchir à ce qui a causé le problème en se demandant pourquoi il s’est produit. Cette question va générer une réponse dont on cherchera la cause de la même manière et ainsi de suite.

Le tout étant de veiller à rester les plus objectifs possibles sur les responsabilités réelles de chacun, avec bienveillance toujours, mais sans complaisance. Etc… Creative Problem Solving. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Creative Problem Solving

Le Creative Problem Solving est une méthode créative de résolution de problème élaborée par Alex Osborn et Sid Parnes. Elle allie à la fois un processus structuré, des techniques, et des rôles attribués aux différents intervenants dans ce processus. Creative Problem Solving (résolution de problèmes par la créativité)[modifier | modifier le code] En 1942, le publicitaire Alex Osborn décrit dans son livre How To Think Up, puis dans Applied Imagination en 1953, le brainstorming (« l’attaque d’un problème dans un style commando ») qui est à l’origine du Creative Problem Solving.

Le complexe de Dieu ou l'illusion de la toute puissance. Tim Harford est économiste.

Le complexe de Dieu ou l'illusion de la toute puissance

Dans la conférence ci-dessus, il parle des systèmes complexes, du complexe de Dieu et de la résolution des problèmes. Le complexe de Dieu Être sujet au complexe de Dieu, c’est avoir le sentiment que, quelle que soit la complexité d’un problème, vous avez la conviction absolue de détenir la solution infaillible entre vos mains, à l’exclusion de toute autre. Un complexe que connaissent beaucoup de médecins, de dirigeants, de scientifiques, de personnages politiques, de consultants également, et plus ou moins tout un chacun qui n’est pas prêt à remettre en question ses convictions face à un nouveau problème.

Comme si nous avions tous cette capacité à penser que nous sommes les seuls à savoir comment le monde marche. Le complexe de Dieu est très tentant parce qu’il nous donne le sentiment que nous pouvons simplifier le monde et en donner une image objective, simple à comprendre pour tous, claire et définitive. Résolution des problèmes par essai et erreur.

Inventions

Méthodes de résolution de problèmes. Créativité. Visual Mapping. Tom Wujec: Got a wicked problem? First, tell me how you make toast. Draw How To Make Toast - a Wicked Problem Solving™ Tool. Candle problem. Problem[edit] The test presents the participant with the following task: how to fix and light a candle on a wall (a cork board) in a way so the candle wax won't drip onto the table below.[3] To do so, one may only use the following along with the candle: a box of matchesa box of thumbtacks Solution[edit] The solution is to empty the box of thumbtacks, put the candle into the box, use the thumbtacks to nail the box (with the candle in it) to the wall, and light the candle with the match.[3] The concept of functional fixedness predicts that the participant will only see the box as a device to hold the thumbtacks and not immediately perceive it as a separate and functional component available to be used in solving the task.

Candle problem

Response[edit] Many of the people who attempted the test explored other creative, but less efficient, methods to achieve the goal. Glucksberg[edit] Linguistic implications[edit] E. In a written version of the task given to people at Stanford University, Michael C. Test. Quel est votre style de résolution de problème ? MBTI et Socionics. Gestion de projet.