background preloader

Portail:Management

Portail:Management
Problèmes pour faire un don? | Autres façons de donner | Foire aux questions | En donnant, vous acceptez notre politique de confidentialité du donateur. La Fondation Wikimédia est une organisation à but non lucratif, exonérée de taxes aux États-Unis.By donating, you are agreeing to our donor privacy policy and to sharing your information with the Wikimedia Foundation and its service providers in the U.S. and elsewhere. Si chacun de nous donnait $3, la levée de fonds serait achevée en une heure. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Related:  Manager, l'art de savoir relier

Culture d’entreprise, communication interne et stratégies de changement 1De nouvelles perspectives scientifiques se sont développées ces trente dernières années en matière d’étude de la communication. Une de ces perspectives constitue actuellement une référence incontournable : la pragmatique de la communication que l’on appelle souvent aussi « approche systémique de la communication ». 2Il nous a semblé intéressant de proposer une lecture de la problématique de la communication interne des entreprises à partir de ce point de vue. 3Dans un premier temps, sans doute trop sommairement, nous allons situer le paradigme systémique dans ses grandes lignes. Nous en ferons une application à l’organisation, ce qui nous permettra de définir l’organisation en termes de communication. En troisième lieu, nous discuterons la notion de « culture d’entreprise » pour aboutir, dans un quatrième point, à nous poser la question du changement organisationnel au travers de l’action du management sur la culture et la communication interne. 17On connaît la formule de H.

AIMS Association Internationale de Management Strategique - News Management et communication interne : les six dimensions qu’il faut considerer 1Définir la communication interne est à la fois une chose facile et une chose difficile. C’est une chose facile si l’on prend une position d’observateur et que l’on recherche une définition neutre. On dira alors que : la communication interne, c’est l’ensemble des principes et pratiques qui permettent les échanges de messages, d’idées et de valeurs entre les membres d’une même organisation. 2C’est une chose difficile lorsque l’on veut en quelques mots exprimer que la communication interne c’est une dimension à part entière du management d’une organisation et qu’elle est indissociable de l’évolution des conceptions en la matière. 3La prise de conscience récente que la communication interne n’est plus un état naturel et spontané mais un levier de management qui influence les performances de l’organisation, conduit très logiquement à intégrer la communication interne dans le management de l’organisation. La communication interne, une réponse fonctionnelle à l’évolution du management

Managmarket.com, Management, marketing, DCG, DSCG, strategie, diagnostic, PLP, CAPET économie-gestion, Agregation economie-gestion, UE7, gerard lecrivain Décloisonner l'entreprise - Collaborer: Les Outils Collaboratifs, TCAO et conduite du changement. Le décloissonnement de l'entreprise est devenu un enjeu fondamental pour sa survie. Le mettre en oeuvre se heurte violemment à notre culture et à la gestion du pouvoir. Le management et les comportements doivent opérer des mutations profondes. Le socle de cette mutation est la confiance entre les acteurs et le partage d'un objectif commun et accepté. Les outils qui permettent ce changement profond sont: * La mise en en place un langage commun et le partage d'un référentiel * L’amélioration continue * La mobilisation des acteurs et favoriser les initiatives. * De passer d'une logique de métier à une logique de flux et de processus, c'est le rôle du Système de Management de la Qualité (SMQ) Le décloissement, par nature est tranversal. Décloisonner c'est répondre à des impératifs stratégiques: * L'innovation et la création de valeur * Raccourcir les délais, améliorer la flexibilité et être plus réactif sur son marché * Mieux satisfaire les clients en lui proposant une organisation à son service.

Licence - Master - MBA - Doctorat - DU Théorie des Contraintes Cette découverte l'a amené à associer à ce processus d'optimisation un système de mesure de la performance qui fait litière des systèmes traditionnels du monde de la comptabilité par les coûts (Cost Accounting) au profit d'une comptabilité originale, la comptabilité du Throughput (Throughput Accounting). Goldratt a justifié ce concept en remarquant avec d'autres que l'optimum global d'un système n'était jamais la somme des optimums locaux. Autrement dit, il ne sert à rien d'améliorer ou d'optimiser la performance d'une ressource qui n'est pas la contrainte, sauf si cette amélioration contribue à protéger la contrainte. C'est même, le plus souvent, un gaspillage contre-productif. Outre le But, quelques livres ont été traduits en français (principalement ceux de Goldratt).

Les logiques managériales et entrepreneuriales Introduction : Entreprendre n’est pas une simple succession d’opérations juridiques et de gestion. Entreprendre consiste en premier lieu à repérer des opportunités de développement, puis à prendre les risques nécessaires pour créer l’activité nouvelle correspondante ou dynamiser une activité existante. Elle suppose également la mise en œuvre d’un projet entrepreneurial cohérent articulant contraintes, compétences et ressources. La logique entrepreneuriale fondée sur la prise de risques se distingue ainsi de la logique managériale qui consiste, pour le manager, à optimiser les ressources qui lui ont été confiées. I – La logique entrepreneuriale A – Notion d’entrepreneuriat La notion d’entrepreneuriat est assez facile à cerner – il s’agit de l’engagement d’une personne dans le cadre d’un projet d’entreprise donc d’une dynamique d’action s’inscrivant avant tout dans une logique de recherche d’indépendance. Y a-t-il un profil type de l’entrepreneur ? Les formes de l’entrepreneuriat : Etapes :

Mobiliser les talents exige de nouveaux modèles de management Et si après un siècle de standardisation du travail, de taylorisme, de productivité, de méthodes lean 6 sigma, de mise en chiffres, en équation, en indicateurs de la performance humaine - comme si in fine on supposait que manager est une science, avec ses équations, ses variables, ses paramètres, avec l’homme comme variable, figé, réduit, incarcéré dans univers de plus en plus « efficient » -, et si après cette longue parenthèse l’entreprise redécouvrait l’homme dans ce qu’il a de plus singulier : son talent et son génie créateur ? Stress, drames, perte de motivation, d’engagement, effet boomerang de la « mise en processus », on assiste à la redécouverte de la performance créatrice, logée dans l’aptitude émotionnelle de chaque collaborateur. Un passage accéléré de l’homme désincarné résumé à des fonctions techniques (ses bras, son énergie, ses compétences) à l’homme au cœur de l’entreprise. C’est pourquoi il est urgent de remettre l’homme au cœur du sens de l’entreprise.

L'actualité du management et de la gestion n°055 Le management : de la théorie à la pratique sommaire Les rouages de l'entreprise, édition 2011 L'entreprise Des articles gratuits pour suivre l'actualité des études dans les domaines du management et de la gestion. L’art du management La plupart des universités et des grandes écoles affichent des programmes de « sciences du management », parfois noyés dans l’univers des sciences de gestion. La presse écrite en quête du business model miraculeux « Il se peut que le sort de la presse papier soit celui des diligences, de disparaître. » Déclaration de Jean-François Kahn, fondateur de L’événement du jeudi et de Marianne, journaliste depuis soixant-cinq ans. Numéro 2, un bon ou un mauvais chiffre ? Une forte majorité des Français sait que Barack Obama est le président des Etats-Unis ; une faible minorité connaît le nom du vice-président, Joseph Biden. La dictature des outils de gestion « L’intendance suivra. » Le général de Gaulle a toujours nié avoir prononcé cette phrase qu’on lui prête.

Vu sur le Figaro : "Recrutement : l'originalité peut être une arme fatale" Bonjour à tous, ce matin je partage un article vu sur le Figaro et écrit par Isabelle de Foucaud sur le thème du recrutement, et qui tempère les prises d’initiatives des candidats visant à se démarquer du lot, encensées par certains recruteurs. Bonne lecture! Certains candidats rivalisent d’imagination pour attirer l’attention des recruteurs. Pour les spécialistes, les réseaux sociaux leur offrent un outil sans doute plus prometteur que la fantaisie. [...] «L’originalité peut s’exercer a priori à tous les niveaux d’approche avec le recruteur, de l’envoi du CV à l’entretien, mais elle doit être adaptée à la situation», estime Cyril Capel, dirigeant et co-fondateur de CCLD Recrutement, un cabinet spécialisé dans les fonctions commerciales et la distribution. Selon lui, «chaque secteur d’activité a des codes à respecter». «Ce sont des métiers pour lesquels les recruteurs recherchent des profils créatifs. Réseaux sociaux et «marketing personnel» L’originalité est-elle dépassée ? WordPress:

ManagerGo Synthèse des débats, Boiron, un homme, un groupe, N°1 de l'homéopathie mondiale Christian BOIRON Né en juin 1947, Christian Boiron entre dans l’entreprise familiale en 1970 et en devient le Président en 1983. Anticonformiste, il cherche dans la vie de son entreprise à réconcilier humanisme, bonheur et économie de marché tout en défendant l’homéopathie, alternative à la médecine classique. hristian Boiron, nous vous donnons carte blanche pour présenter votre groupe. Christian BOIRON Je suis ému par une telle présentation ! A la découverte de l’homme. Prendre la succession de mon père a été difficile. La voie homéopathique : une vocation ? Je suis entré dans l’entreprise sans découvrir tout de suite que l’homéopathie était au centre d’un débat sur l’évolution même de la société. Boiron depuis 1983 ? Il est difficile de vivre tout en se regardant dans une glace ! Le Groupe entre Europe et monde Je n’ai pas décrété l’international car c’était une évidence. Leçons d’un parcours politique et impressions face à la gestion des affaires publiques L’homéopathie selon Boiron ? Les 35 heures

Related: