background preloader

Liste de lecture

Facebook Twitter

Dictionnaires et usuels

Ressources pour traducteurs. Lu ! Bookrepublic. Liste Fnac. Que lit-on quand on lit un roman traduit? Parution de “Toujours plus à l’est”, exploration littéraire de la Corée du Sud. Le rythme des publications sur le blog s’est fortement ralenti depuis deux ans, passant d’une analyse ou étude de cas par semaine pendant cinq ans à un article par mois (soit plus de 300 articles, liste complète ici).

Parution de “Toujours plus à l’est”, exploration littéraire de la Corée du Sud

Deux explications à cette (fausse) baisse de régime : une activité professionnelle débordante, et surtout l’ouverture d’un vaste chantier littéraire qui aboutit aujourd’hui avec la publication de Toujours plus à l’est aux éditions Philippe Picquier. A l’origine de ce livre… ... il y a le désir de travailler par l’écriture des expériences vécues lors de différents séjours effectués en Corée du Sud, mais aussi de mieux faire connaître ce pays au lecteur français. Toujours plus à l’est est donc le récit d’un séjour d’une année en Corée du Sud, marqué par des déambulations dans Séoul et une visite de différentes régions, villes et paysages dans le sud de la péninsule. Voici le parcours coréen que vous allez accomplir aux côtés du narrateur: « Ca doit être une sorte de stress post-traduction. » Bons baisers de Mesménie – Fabienne Betting Editions Autrement, 2016, 394 pages Voici l’histoire d’un jeune Thomas de 25 ans pas bien motivé dans la vie.

« Ca doit être une sorte de stress post-traduction. »

Il a pourtant passé un bac littéraire, suivi des cours à la Sorbonne, où il est tombé très amoureux (mais gravement) de sa prof de mesmène (une langue balte), qui l’a éconduit. Il ne s’en est jamais tout à fait remis, et bosse chez Macdo, sommé par sa copine (rencontrée chez le psy qui l’a aidé à remonter la pente) de trouver autre chose. Men at Arms — Terry Pratchett. 'What's so hard about pulling a sword out of a stone?

Men at Arms — Terry Pratchett

The real work's already been done. Les « Nouvelles de Poudlard » sont sorties ! Déjà qu’y a Harry Potter et l’Enfant Maudit qui est sorti (outre-Manche).

Les « Nouvelles de Poudlard » sont sorties !

Déjà qu’y a bientôt Les Animaux Fantastiques au cinéma. Eh ben c’est pas fini, y a maintenant Stories from Hogwarts. Dans ma bibliothèque – Edith Wharton, Chez les heureux du monde (The House of Mirth) Edith Wharton, The House of Mirth, 1905.

Dans ma bibliothèque – Edith Wharton, Chez les heureux du monde (The House of Mirth)

Traduction française: Chez les heureux du monde, LGF, Le Livre de poche, 2010. Adaptation cinématographique: The House of Mirth, Terence Davies, 2000 (avec Gillian Anderson dans le rôle de Lily Bart). (major spoiler alert) J’ai vu récemment l’adaptation par Terence Davies du roman d’Edith Wharton, ce qui m’a fait réaliser à quel point j’aimais ce dernier. Le monde selon Garp - John Irving. The Handmaid's Tale, Margaret Atwood. Story of Your Life - Wikipedia. Plot summary[edit] When writing in Heptapod B, the writer knows how the sentence will end.

Story of Your Life - Wikipedia

Italo Calvino. Roman - Vladimir Sorokine. Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Roman - Vladimir Sorokine

Aimé n'est pas le bon mot. Est-ce que je le garderai en mémoire ? Михаил Булгаков, Мастер и Маргарита – скачать в fb2, epub, pdf, txt на ЛитРес, 978-5-699-45351-1, t0. Федор Достоевский, Книга Сон смешного человека – скачать бесплатно в fb2, epub на ЛитРес, 5-699-14041-1, t0. Mais leurs yeux dardaient sur Dieu - Editions Zulma. « Ne passez pas à côté de la lecture de ce roman... » Delphine, librairie les Nuits blanches – Nantes « Janie Mae, Tea Cake et les autres ont (re)trouvé leur parler vernaculaire, leur voix inédite et inouïe.

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu - Editions Zulma

Grâce soit rendue à Sika Fakambi, leur traductrice. » Librairie Le Merle moqueur – Paris « Énorme coup de cœur ! Ne passez pas à côté de ce livre percutant et emblématique aux États-Unis depuis les années 30. » Librairie Le Divan – Paris. Traduire les sciences humaines. « Traduction et Violence », de Tiphaine Samoyault : l’âpreté de traduire. « Traduction et Violence », de Tiphaine Samoyault, Seuil, « Fiction & Cie », 208 p., 18 €, numérique 13 €.

« Traduction et Violence », de Tiphaine Samoyault : l’âpreté de traduire

Parmi les écrivains reconnus comme de grands traducteurs, les poètes, tels Paul Celan ou Philippe Jaccottet, furent peut-être les plus actifs – Tiphaine Samoyault note dans son nouvel essai, Traduction et violence, que la traduction a représenté « à peu près le seul argent que Baudelaire a gagné dans sa vie »… Les deux activités sont d’ailleurs si étroitement liées qu’il n’est pas exagéré de dire que le détour par l’anglais a représenté pour Mallarmé comme pour Proust le moyen de « dénaturaliser le français » afin d’inventer leur propre langue.

Bibliographie du colloque Former aux métiers de la traduction aujourd’hui et demain - Sciencesconf.org. Stéphanie Schwerter et Jennifer K. Dick (dir.), Traduire : transmettre ou trahir ? Réflexions sur la traduction en sciences humaines. 1« Transmettre ou trahir ?

Stéphanie Schwerter et Jennifer K. Dick (dir.), Traduire : transmettre ou trahir ? Réflexions sur la traduction en sciences humaines

» : l’alternative n’en est pas une, et l’ouvrage montre assez la complexité et la variété des dynamiques de transferts culturels dans lesquelles s’inscrit la traduction (de textes de sciences humaines, mais non exclusivement). On considère ainsi souvent la traduction comme un art de la perte, appelant de ce fait l’élaboration de stratégies diverses, selon l’époque, le type de texte et les choix individuels du traducteur. 2L’ouvrage dirigé par Stéphanie Schwerter et Jennifer K. Dick fait suite au colloque « La traduction / la transmissibilité et la communication transculturelle dans les sciences sociales », qui a eu lieu les 10 et 11 mai 2010 à la Fondation de la maison des sciences de l’homme et à l’École des hautes études en sciences sociales.

Philosopher en langues : Les intraduisibles en traduction (B. Cassin) Temps de lecture: 9 min Philosopher en langues: les intraduisibles en traduction Collectif Acheter ce livre. Histoire des traductions en langue française, xxe siècle. Ce quatrième et dernier tome de l’Histoire des traductions en langue française achève un projet inédit par son ampleur et ses perspectives : retracer l’histoire des œuvres traduites et des traducteurs, dans tous les domaines, partout où le français a servi de langue de traduction, depuis l’invention de l’imprimerie jusqu’à nos jours.

Portant sur la période qui va de 1914 au tournant des xxe-xx1e siècles, ce volume se confronte au spectaculaire phénomène d’extension spatiale et quantitative qui caractérise la traduction au xxe siècle : on estime que le volume des traductions publiées après 1960 équivaut à celui des traductions publiées avant cette date. Parallèlement, les réflexions théoriques et méthodologiques connaissent un fort développement ; siècle de la retraduction, le xxe siècle a aussi vu naître une discipline nouvelle : la traductologie. Présentation et extraits du volume L’Histoire des traductions en langue française comptera quatre volumes : Le Tour du monde des concepts. Cette entreprise très instructive, dirigée par Pierre Legendre, veut illustrer l’idée que les langues ont une histoire propre et que celle-ci reflète un mode de pensée, une vision du monde. Huit chercheurs ont comparé la façon dont pourraient se dire et se penser neuf concepts fondamentaux (contrat, corps, danse, État, loi, nature, religion, société et vérité) dans neuf langues différentes (l’arabe, le persan, des langues africaines du Burkina Faso et du Gabon, le chinois, l’hindi, le japonais, le russe et le turc).

Le but est de montrer que, selon langues et cultures, les champs sémantiques ne se recouvrent pas, et que le risque est grand d’aboutir à un malentendu. Selon P. Que deviennent donc ces concepts qui nous sont familiers lorsque l’on tente de les traduire dans d’autres langues ? Traduire la littérature et les sciences humaines - conditions et obstacles, sous la direction de Gisèle Sapiro. 1 Voir aussi son article « La circulation des sciences humaines et sociales en traduction : enjeux et (...) 1Une recension de cet ouvrage, paru tout récemment (septembre 2012), s’imposait dans ce numéro de Traduire consacré à la traduction des sciences sociales. Au travers de contributions d’auteurs différents réunis sous la direction – et avec la participation – de Gisèle Sapiro1, il brosse en effet un tableau des plus intéressants de la publication de traductions à partir du français et vers le français, en littérature et en sciences humaines. 3La première partie, consacrée à la présence du livre français à l’étranger, est composée de quatre chapitres présentant la situation dans chacun des pays de l’étude.

Elle se situe sur un plan général et concerne plus particulièrement la littérature bien que de nombreuses observations soient également applicables aux sciences humaines. 2 Il est toutefois regrettable que ces tableaux ne mentionnent aucun nom de traducteur. Le malin génie des langues. Marc CRÉPON. Ce que les philosophes ont pu dire de la particularité de la (des) langue(s) dans lesquelles ils s’expriment, du rapport entre les « idiomes » philosophiques, de leur classification et de leur traduction répond à un double souci : circonscrire (ou élargir) la communauté de ceux auxquels ils s’adressent, désigner la situation historique et annoncer le destin du « nous » qui se trouve ainsi déterminé.

Le « génie des langues » est alors, le plus souvent, l’opérateur logique qui permet le repli de la communauté sur ce « nous » particulier, en même temps qu’il lui assigne une mission universelle. De ces différents enjeux, plusieurs œuvres témoignent, de façon exemplaire : celle de Nietzsche d’abord, dont le devenir épouse ces différents cas de figure; mais aussi celles de Heidegger, Rosenzweig ou Adorno. LA TRADUCTION ET LA LETTRE OU L'AUBERGE DU LOINTAIN. Antoine Berman.

Traduire, ce n'est pas trahir, contrairement à la tradition des «belles infidèles» qui s'est imposée en France à partir du XVIIIe siècle.Traduire vise, par un acte de fidélité à la lettre du texte en langue étrangère, à aménager le lieu hospitalier de son accueil, cette «auberge du lointain» selon le poète troubadour Jaufré Rudel. Livre - Âge de la traduction (l') - Antoine Berman - 9782842922221- Presses Universitaires de Vincennes.

Âge de la traduction (l') Misère et splendeur de la traduction - Collection Traductologiques. Traduit depuis longtemps dans de nombreuses langues, Misère et splendeur de la traduction de José Ortega y Gasset n'avait encore jamais été publié en France. Ce célèbre essai fut pourtant rédigé en 1937 à Paris où le philosophe espagnol, fuyant la guerre civile, avait trouvé refuge. C’est une contribution majeure à la pensée de la traduction, due à un grand intellectuel polyglotte qui, en tant que directeur de la Revista de Occidente de 1923 à 1936, avait puissamment contribué à ouvrir l’Espagne à l’Europe. After Babel - Wikipedia. After Babel: Aspects of Language and Translation (1975; second edition 1992; third edition 1998) is a linguistics book by literary critic George Steiner, in which Steiner deals with the "Babel problem" of multiple languages.[1] After Babel was adapted for television in 1977 as The Tongues of Men, and was the inspiration behind the creation in 1983 of the English avant-rock group News from Babel.

The Translator's Invisibility - Wikipedia. The Translator's Invisibility: A History of Translation is a translation studies book by Lawrence Venuti originally released in 1995. A second, substantially revised edition was published in 2008.[1] This book represents one of Venuti's most-studied works in which the author attempts to retrace the history of translation across the ages. Oui, la traduction peut être un instrument de domination linguistique.

Sauf dans quelques cas, la pluralité des langues est tout de même largement valorisée. Elle est un signe de manifestation de la diversité du génie humain, ainsi que de la diversité des groupes culturels et des situations historiques. TRADUIRE L'AUTRE - Pratiques interlinguistiques et écritures ethnographiques - Sous la direction d'Antonio Laveri et Danielle Londei. Prospero(u)s book(s) The Prosperous Translator de Chris Durban. Gary Smith's Books and Publications Spotlight. Le traducteur averti/François Lavallée. The Business Guide for Translators. The Little Book of Social Media Marketing for Translators PDF. The translation sales handbook. The Marketing Cookbook For Translators - Marketing tips for translators. Quick Start Guide: 8 Steps to a Marketing Plan - Marketing tips for translators. MAINTAINING YOUR SECOND LANGUAGE. 150 Ebooks gratis para Traductores e Intérpretes. Ebooks for Translators. La terminologie. MAUVAIS LIVRE : 88 Ways to be Successful as a Freelance Translator.

Introduction aux études sur le genre. Le genre, théories et controverses. La tenue d'Eve : aux origines de la pudeur. The Precarity of the “Glass Escalator” » The Society Pages. 2009 Traduire le genre : femmes en traduction. Sexe, genre et sexualités. Anna Rotkirch, Anna Temkina, Elena Zdravomyslova (dir.), Novyi byt v sovremennoi Rossii : gendernye issledovaniia povsednevnosti [Un Nouveau mode de vie dans la Russie contemporaine : la vie quotidienne au prisme du genre] 

Le Regret d'être mère - Être mère et être... de Orna Donath - Grand Format - Livre - Decitre. Chez soi. Milady de Winter. Où va l'argent des pauvres. États généraux de l’édition en sciences humaines et sociales 2019 - Sciencesconf.org. Pour les sciences sociales 101 livres Sous la direction de Cyril Lemieux - EHESS. Moi, petite entreprise - Sarah Abdelnour. Le dictionnaire des sciences humaines. Anthropologie, typographie, chocolat - Des livres pour s’initier à l’anthropologie/ethnologie. Pour la sociologie. L’Intelligence interculturelle. Comprendre la Russie : affaire de patience et de curiosité. Why Russians don't smile_2015.pdf — Просмотр документов.

Champs actuel - Comprendre l'islam. Les âmes sauvages. Anthropology of Childhood. Les Mots qui nous manquent – Encyclopédie, de Yolande Zauberman, Paulina Spiechowicz. Comment les Parisiens ont appris à sourire. Compte rendu : The Language of Food, Dan Jurafsky. Eat Me - Profile Books. Métamorphoses du travail - Folio essais. Enquêter pour savoir. White Fragility: Why It's So Hard for White People to Talk About Racism. Langue commune, cultures distinctes. Les illusions du Globish  Les Éditions L'échappée. The Self-Worth Safari: Valuing Your Life and Your Work - John Niland. Les embarras des recruteurs - Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales. Jean-Paul II, l'ombre du saint écrit par Christine Pedotti et Anthony Favier - Albin Michel. Comment écrire sa thèse? par Umberto Eco.