background preloader

Sexualité et Philosophie

Facebook Twitter

Image mentale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Image mentale

Le terme image mentale est utilisé en philosophie, dans le domaine de la communication et en psychologie cognitive pour décrire la représentation cérébrale mémorisée ou imaginée d’un objet physique, d'un concept, d’une idée, ou d'une situation. La capacité particulièrement développée des êtres humains à former, mémoriser et utiliser des images mentales, pour appréhender l’environnement et communiquer avec les autres, est intimement liée à l’intelligence humaine. Les biologistes et anthropologues sont partagés sur ce type de capacité chez les autres espèces [1]. Ce débat, présent en biologie, est généralement ignoré dans les autres domaines qui tendent à se concentrer sur la connaissance humaine. Pourtant, l’intelligence adaptative, qu’elle soit humaine ou animale, semble être fortement liée à la capacité à stocker, traiter et faire évoluer un capital d’images et de représentations mentales [2]. Tai-chi-chuan - Wikip?dia.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tai-chi-chuan - Wikip?dia

Le tai-chi-chuan ou tai chi ou taiji quan [1] (chinois simplifié : 太极拳 ; chinois traditionnel : 太極拳 ; pinyin : tàijíquán. Arthur Schopenhauer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arthur Schopenhauer

Védanta. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Védanta

Le Vedānta (devanāgarī: वेदान्त ; terme sanskrit signifiant « fin, aboutissement, conclusion des Vedas »)[1] ou Uttara mimamsa, est une école de philosophie indienne āstika[2], fondée par Bādarāyaṇa, auteur supposé du Brahma Sutra (~200 av. J. -C.)[3]. Les principaux textes sur lesquels s'appuie le Vedānta sont les Upanishad, dont douze ou treize en particulier terminent le Veda, les Brahma Sūtra (également connus sous le nom de Vedānta-Sūtra), qui sont des interprétations des Upanishad et enfin la Bhagavad-Gītā. Ces trois textes sont connus sous le terme sanskrit de prasthāna qui signifie « fondement (du système philosophique du Vedānta) »[4]. Le Vedānta est issu de l'hindouisme ancien qui se consacre à la relation de l'humain à Dieu et la réalisation de la réalité ultime : le moksha. Hindouisme - Wikip?dia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hindouisme - Wikip?dia

Vous lisez un « bon article ». La particularité de l'hindouisme est de n'avoir ni prophètes ni dogmes centraux[7]. Kâmasûtra. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kâmasûtra

Une illustration contemporaine d'une des positions sexuelles détaillées dans l'ouvrage Le Kâmasûtra (du sanskrit कामसूत्र Kāmasūtra, composé de काम Kâma, « le désir[1] », et de सूत्र sûtra, « l’aphorisme », soit littéralement « les aphorismes du désir ») est un recueil indien traitant des diverses activités de ce que recouvre l'expression « vie privée » aujourd'hui, écrit entre les VIe et VIIe siècles, attribué à Vâtsyâyana.

Traduit pour la première fois en anglais en 1876 par Richard Francis Burton, le livre ne devint légal au Royaume-Uni qu'en 1963. Philosophie bouddhiste. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philosophie bouddhiste

Le bouddhisme comporte une telle dimension philosophique qu'il est perçu par un certain nombre de ses pratiquants comme philosophie plutôt que religion. Lacan-Hintikka. En réalité, dans le Cogito, le sujet pensant qui nie ses évidences aboutit à l’évidence de cette œuvre de négation, mais à un niveau différent de celui où il a nié.

Lacan-Hintikka

Mais, surtout, il aboutit à l’affirmation d’une évidence qui n’est point affirmation dernière ou initiale, car à son tour, elle peut être mise en doute. C’est à un niveau encore plus profond que s’affirme alors la vérité de la deuxième négation, mais une fois de plus, comme n’échappant pas à la négation. Ce n’est pas purement et simplement un travail de Sisyphe, puisque la distance chaque fois parcourue n’est pas la même. C’est un mouvement de descente vers un abîme toujours plus profond et que nous avons appelé ailleurs « il y a », par-delà l’affirmation et la négation. C’est en raison de cette opération de descente vertigineuse vers l’abîme, en raison de ce changement de niveau que le Cogito cartésien n’est pas un raisonnement au sens courant du terme, ni une intuition.

Alexithymie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexithymie

L'alexithymie (du grec a : préfixe privatif, lexis signifiant « mot » et thymos signifiant « humeur ») désigne les difficultés dans l’expression verbale des émotions communément observées parmi les patients présentant des symptômes psychosomatiques. Le terme a été introduit en 1970 par John Nemiah et Peter Sifneos[1]. Définition et tableau clinique[modifier | modifier le code] Selon les observations de Nemiah et Sifneos[1], les patients psychosomatiques ont en commun une difficulté marquée à décrire leurs sentiments, une absence ou une réduction de la vie fantasmatique, et la manifestation de la pensée opératoire.

Dominique Autié - L'alexithymie ? une souffrance de notre temps. Pensée opératoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pensée opératoire

Les patients mobilisant une pensée opératoire ont des difficultés à mobiliser et exprimer leurs affects, à élaborer les conflits ou à les refouler. Ils se focalisent sur les symptômes de leurs corps, évoquent peu leurs sentiments. Le contact avec eux est neutre, on parle de « relation blanche »[réf. souhaitée] ; les patients ne trouvent pas de mots adaptés pour exprimer leurs émotions. La pensée opératoire est donc un concept renvoyant à un ensemble de signes comme : Le Carnet/Psy. Forclusion (psychanalyse) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tiré du vocabulaire juridique, où il désigne la déchéance d'un droit qui n'a pas été exercé dans les délais prescrits, le terme de forclusion a été introduit dans le langage psychanalytique contemporain par Jacques Lacan pour traduire un mot utilisé par Freud, Verwerfung. Jacques Lacan propose ce terme pour désigner le mécanisme de défense spécifique à la psychose, et qui en serait l'origine.

Aphanisis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’aphanisis est un terme désignant le défaut d’apparition ou la disparition du désir sexuel chez l’homme ou la femme, sans préjuger de son origine psychologique ou physiologique. Médecine[modifier | modifier le code] Elle peut être la cause de l’impuissance sexuelle ou de la frigidité. Psychanalyse[modifier | modifier le code] Ernest Jones. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jones. Ernest Jones (1879 - 11 février 1958). Psychiatre, élève de Emil Kraepelin a introduit la psychanalyse en Grande-Bretagne. Il fut président de l'International Psychoanalytical Association. C'est également le biographe officiel de Sigmund Freud. Biographie[modifier | modifier le code] Montribot%20Psychosomatique. Travail de la maladie à l'adolescence = Coping with disease in childhood and adolescence.

Titre du document / Document title Auteur(s) / Author(s) Résumé / Abstract Nous tenterons de montrer comment le respect de l'enfant et de l'adolescent dans la prise en charge d'une maladie passe par une meilleure connaissance de leur capacité à l'analyser et à la vivre. Notre article montre les tensions que vivent ces jeunes patients, en pleine phase d'autonomisation physique, psychique et donc en pleine difficulté pour assumer leur propre prise en charge. Montribot%20Psychosomatique. No Sex, Peggy Sastre. Kiosque numérique.