background preloader

Afc contraceptions.org

Afc contraceptions.org
Related:  Parcours éducatif de santé

La contraception en France Quelles sont les méthodes de contraception utilisées aujourd'hui en France ? La loi votée en 2001 visant à faciliter l'accès à la contraception, notamment chez les mineures, et l'offre de nouvelles méthodes ont-elles modifié les pratiques ? Nathalie Bajos, Aline Bohet, Mireille Le Guen et Caroline Moreau nous livrent ici les premiers résultats de l'enquête Fecond. Retrouvez les chiffres Résumé (cliquez sur +) En France, en 2010, 50 % des femmes de 15-49 ans concernées par la contraception utilisent la pilule. Sommaire (cliquez sur +) Une baisse inédite de l'utilisation de la piluleUn modèle contraceptif figéDes pratiques socialement différenciéesL'influence de la précarité socioéconomiqueLa contraception en 2010 : entre contrainte sociales et logiques médicales et financières

Portail Santé Jeunes : Vie affective et sexuelle Mentions légales Informations éditeurs : Le site www.portailsantejeunes est géré par l’Inpes. Directrice de la publication : Thanh LE LUONG Institut National de Prévention et d’Education à la Santé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cedex Téléphone : 01 49 33 22 22 Télécopie : 01 49 33 33 90 Site Internet : www.inpes.sante.fr La conception éditoriale, le suivi, la maintenance technique et les mises à jour du site sont assurées par le webmestre webmaster@inpes.sante.fr Hébergement : L’hébergement de ce site est assuré par la société CLARANET. CLARANET 68, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Tél. : 01 70 13 70 00 Fax : 01 70 13 70 01 E-mail : info@claranet.fr Création : La réalisation du site Internet et des éléments de communication a été pilotée par la société Planète interactive. Droits d’auteur : Tous les contenus présents sur le site portailsantejeunes.fr sont couverts par le droit d’auteur.

la contraception d'urgence ou pilule du lendemain UNAFAM - Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques SIDAWEB Il s’attaque au système de défense de l’organisme (système immunitaire). L’infection par le virus se caractérise par un déficit immunitaire, c’est-à-dire que l’organisme perd une partie de ses capacités à lutter contre les infections. Contrairement à une cellule, le VIH ne dispose pas de capacités à se reproduire par ses propres moyens : pour ce faire, il a besoin d’une cellule hôte. 1 – Composition du VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine ) est un retrovirus à action lente (lentivirus) composé d’un noyau contenant un matériel génétique (brin d’ARN), des enzymes virales et des protéines. Son apparence est celle d’une petite sphère d’environ 0,1 micron soit environ 10 fois plus petite qu’une bactérie. 2 – Modes d’action du VIH 3 – Spécificités du VIH Il existe à l’origine 2 groupes de virus du sida :VIH 1 : présent dans le monde entierVIH 2 : localisé principalement en Afrique de l’ouest.

Les IST - Infections Sexuellement Transmissibles Une IST ou Infection Sexuellement Transmissible (qu’on appelait avant maladie Sexuellement Transmissible) est une maladie qui se transmet par des relations sexuelles avec une ou des personne(s) déjà contaminée(s), qu’il y ait ou non pénétration. Les IST peuvent être dues à différents microbes : bactéries, virus, parasites, champignons. Parmi les IST les plus connues, on peut citer : le VIH/Sida, les hépatites B et C, l’herpès, la blennorragie, les chlamydioses, les condylomes, la syphilis, les papillomavirus… Certaines de ces infections ne sont pas uniquement transmissibles par les relations sexuelles ; c’est le cas du VIH/Sida et des hépatites qui peuvent se transmettre par le sang. 1/ Symptômes Les symptômes des IST sont souvent très discrets voire inexistants. Ces signes peuvent parfois vous apparaître anodins mais il est essentiel de les prendre au sérieux car une IST non traitée peut avoir des conséquences graves (stérilité, cancers…). 2/ Dépistage : - examen clinique des organes génitaux

Mars, mois de l'alimentation | Carrefour éducation Cliquez sur un titre de section Scénarios pédagogiques pour le préscolaire Scénarios pédagogiques pour les cycles du primaireScénarios pédagogiques pour les cycles du secondaireActivités réalisables en ligneInformation générale sur l'alimentation Banque d'images Toutes les ressources suivies du sont accessibles dans Carrefour éducation. Pour faciliter l'accès à ces ressources, les liens proposés vous conduisent directement à l'activité, au scénario pédagogique, à la feuille d'activité à imprimer ou à la source information. Toujours dans l'intention de vous faire gagner du temps, nous avons rédigé de courts résumés pour chaque lien et avons pris soin de vous indiquer les niveaux d'enseignement auxquels ils s'adressent. Nous espérons que ce «menu» vous met l'eau à la bouche et qu'il vous donne le goût d'intégrer les TIC à votre planification pédagogique du mois de mars. Scénarios pédagogiques pour les élèves du préscolaire Ma collation santé Programme Mission nutrition Coin des jeunes / MAPAQ

ChoisirSaContraception La contraception d'urgence hormonale ne protège que du rapport qui a eu lieu avant la prise du comprimé. Elle ne protège pas des rapports qui ont lieu après. Il est donc recommandé d’utiliser des préservatifs jusqu’au retour des prochaines règles et ce, quel que soit le produit utilisé (lévonorgestrel ou ulipristal acétate). Si vous avez utilisé la contraception d’urgence à la suite d’un oubli de pilule contraceptive, il est indispensable de ne pas interrompre votre contraception habituelle. - En cas de retard de règles de 5 à 7 jours, il est conseillé de faire un test de grossesse. - Faites un test des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) si vous n'avez pas fait de test avec votre partenaire.

Autisme France Autisme : stop à la discrimination ! Ce mot d’ordre d’Autisme Europe est d’autant plus le nôtre que la discrimination à l’égard des personnes autistes, c’est le quotidien en France des personnes autistes et de leurs familles. Malgré un investissement ministériel réel, la situation est bloquée sur le terrain. Les diagnostics sont très largement refusés aux personnes concernées et les équipes pour le faire, quand elles sont compétentes, sont totalement saturées. Beaucoup de services, pourtant payés par l’argent du contribuable, refusent de poser un diagnostic et s’acharnent sur les familles qui insistent pour en avoir un en les dénonçant aux services sociaux. L’accès à un soutien éducatif conforme aux recommandations de bonnes pratiques de mars 2012 de la Haute Autorité de Santé, reste largement impossible : les services existants, eux aussi payés avec l’argent du contribuable, refusent d’actualiser leurs pratiques. L’accès à la vie ordinaire est difficile, sans cesse remis en cause.

Infection sexuellement transmissible Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir IST. Toutes les pratiques sexuelles qui comportent un contact génital mutuel ou oro-génital avec une autre personne, ou ses fluides génitaux, sont considérées comme comportant un risque de transmission d'une IST. Chaque IST présente un risque et un degré de gravité différent. L'infection peut être multiple (plusieurs agents infectieux à la fois). Terminologie[modifier | modifier le code] Jusque dans les années 1990, l'appellation MTS ou MST (pour « maladie sexuellement transmissible ») était d'usage courant. Prévention[modifier | modifier le code] La probabilité de transmission des maladies par l'activité sexuelle varie grandement d'une pathologie à l'autre. Les professionnels de la santé conseillent des rapports protégés par préservatifs lors de relations sexuelles avec des personnes possiblement atteintes, ce qui constitue une méthode efficace de prévention. Notes et références[modifier | modifier le code]

Portail Santé Jeunes - Accueil L'IVG

Related:  SEXUALITE, contraception, I.V.G.SexualitéSantéContraceptionSantéReproduction sexualitéParcours éducatif de santéParcours Educatif de Santé