background preloader

Messieurs, votre pénis n'est plus un problème

Messieurs, votre pénis n'est plus un problème
Mal-aimé de la libération sexuelle, le pénis doit désormais être redéfini une bonne fois pour toute pour ce qu'il est: une source de plaisir, mais parmi d'autres. Sale temps pour la bite. «Parfois, j’ai l’impression que ma queue ne sert plus à rien», «A quoi bon l’avoir grosse si elle ne procure aucun plaisir?», «Quand on voit les statistiques sur l’orgasme féminin, ça fait débander direct…»: ces paroles d’hommes en disent long sur l’actuelle morosité du climat sexuel masculin. Ils doutent et s’interrogent. Tandis que la dissociation entre sexualité et reproduction achève de bouleverser les règles du jeu, l’homme nouveau doit faire face au déclin de ce qui fut, au cours des siècles, le fondement même de sa toute-puissance sexuelle: la pénétration. Cette crise est-elle réellement une surprise? Première alerte, en 1976. Le coup de grâce: l’anatomie féminine dans son assassine splendeur Pénis et gestion de crise: le facteur générationnel Le désespoir d'une génération Jeanne Schullers

http://www.slate.fr/story/33017/penis-la-fin-de-la-grande-debandade

Related:  Sexe femmeSexualité hétérocouple

Comment et pourquoi je ne me lave plus le vagin Cet article peut heurter la sensibilité de ceuxlles qui ne sont pas à l'aise avec leur corps, ou avec des mots du dictionnaire tels que vagin, vulve, pénis, poil, masturbation, etc. Salut poiscaille. Que tu sois de passage sur ce blog ou un.e fidèle lecteur.trice, je suis sûre que tu ne t'attendais pas à lire le témoignage d'une gonzesse qui ne se lave plus le sexe. Mais comment en suis-je arrivée là ?

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Depuis Freud, le désir sexuel a souvent été associé à la part la plus animale et primaire des comportements humains. On pourrait croire alors qu’une ou quelques régions cérébrales suffisent à le faire naître. Il n’en est rien. Les études d’imagerie cérébrales montrent en effet que lors de l’excitation sexuelle, un grand nombre de structures cérébrales sont actives. La manière dont on s’exprime permet-elle de prédire le succès d’une relation La lecture de la semaine, il s’agit du compte-rendu que le site eScienceNews fait d’une étude portant sur le langage amoureux, une étude qui montre que la manière dont les couples se parlent permet de prédire le succès de la relation. Nous savons tous, commence le compte-rendu, que les gens ont tendance à attirer, à rencontrer et à épouser des gens qui leur ressemblent en termes de personnalité, de valeurs, et d’apparence physique. Néanmoins, ces paramètres ne reflètent qu’en surface le fonctionnement des relations humaines. La manière dont les gens parlent est tout aussi importante. Une étude récemment publiée dans Psychological Science montre que les gens ayant un style de langage similaire sont plus compatibles. L’étude s’est concentrée sur des mots qu’on appelle “les mots fonctions”.

L'érotisme c'est du sexisme? (3) Pour les anti-sexistes, la norme sexuelle est édictée par les hommes et s'exerce sur des femmes, forcément victimes. Raison pour laquelle certaines anti-sexistes condamnent l'érotisme des publicités comme une forme sournoise de sexisme. Voici maintenant la suite et la fin du feuilleton. Fin de la trilogie "Erotisme = sexisme?" (introduction ici, première partie là et deuxième partie ici) avec l'analyse de quatre dernières publicités, commentées par Chris Ventiane, Sophie Pietrucci et Aude Vincent, auteures du livre Contre les pub sexistes. Les 400 culs confronte son point de vue au leur.

La Quête de la Sainte-Culotte On a parlé sodomie, ici et là, et c’est bien joli de dire « oui c’est bien j’aime ça » et « essayez vous verrez », encore faut-il pratiquer correctement pour apprendre à l’apprécier. Je n’ai pas la prétention d’être une « pro » du sexe anal, mais j’ai malgré tout essayé de rassembler quelques petits conseils qui j’espère pourront vous aider à mieux préparer et vivre cette expérience ! Avant toute chose, un point qui me semble CRUCIAL pour la sodomie (et tout sexe anal) : ne le faites pas « pour faire plaisir » ou « parce que je veux pas passer pour une nonne » ou n’importe quelle autre raison qui ne viendrait pas DE VOUS. C’est une pratique intense, particulière, et qui engage beaucoup le corps et le mental, comme pour toute pratique sexuelle et encore plus particulièrement lorsqu’il s’agit de ce genre de choses qui peut être « traumatisante » et qui requiert une certaine relaxation, c’est VOUS qui devez décider si vous en avez envie ou non.

De la difficulté de la rupture amoureuse à l’ère des réseaux sociaux » Article » OWNI, Digital Journalism Avec le nombre encore plus important de liens que créent les réseaux sociaux, la rupture ne doit plus seulement être physique, mais également numérique. “Robert, je te quitte“. Il y a encore peu de temps une rupture amoureuse, pour Robert, cela consistait à écouter en boucle de la mauvaise pop jusqu’à ce que toutes les larmes qu’il pût tirer de son corps meurtri aient coulé. Ou alors à aller se jeter dans les bras de la première pinte venue – ou alcool plus fort, c’est selon – pour noyer son chagrin.

Cachez ce clitoris… Elles font la une des magazines féminins. Elles font glousser, fantasmer, mais cela s’arrête là. En France, les études sur le clitoris et le point G seraient au point mort sans la ténacité de quelques-uns. Et tandis que l’on oublie les dysfonctionnements sexuels féminins, la recherche sur la sexualité masculine, elle, s’épanouit…

L'orgasme féminin, comment ça marche ? Un couple en pleine action© Marin/AltoPress/Maxppp - 2014 C'est aujourd'hui la "journée mondiale de l'orgasme". Selon un sondage IFOP, 20% des femmes n'ont pas eu d'orgasme durant l'année écoulée. 7% n'en ont jamais eu. L'occasion de faire un point sur ce que l'on sait aujourd'hui de l'orgasme féminin. Le point G existe-t-il ou pas? L'orgasme peut-il être seulement vaginal ?

Sexy SouciS Je suis une femme cis. J’ai plusieurs fois pratiqué la sodomie. J’ai trouvé ça sympa et excitant mais je ne réussi jamais à rester très longtemps, au bout d’un moment j’ai l’impression d’une gène (et l’impression que je vais avoir envie d’aller aux toilettes ^^). Tu aurais des astuces pour rendre la chose plus agréable ? Un couple se dispute en moyenne 312 fois par an D’après un sondage mené par Betterbathrooms.com, un couple se disputerait en moyenne 312 fois par an, avec un pic de disputes enregistré le jeudi. Les 3000 adultes participants à cette enquête ont avoué que la plupart de leurs disputes étaient futiles, mais que certaines de ces disputes pourraient conduire à la rupture. Au palmarès des sujets qui reviennent en boucle dans la bouche des femmes : le rouleau de papier toilette qui n’est pas changé, les lumières qui ne sont pas éteintes en quittant une pièce, le choix du programme télé, et la lunette des toilettes qui n’est pas rabattue. Chez les hommes, on retrouve surtout le temps de préparation d’une femme, les cheveux dans les canalisations, et les tâches ménagères. L’info capitale : la dispute du jeudi a lieu à 20 heures.

Related: