background preloader

Activités confinement

Facebook Twitter

Travail à distance : Réaliser une chronique radio sur une pièce. Français : Déconfiner les pratiques de lecture. I-voix : classe mutuelle et virtuelle en 1ère. L’annulation de l’oral de français peut-elle libérer les pratiques en 1ère ?

i-voix : classe mutuelle et virtuelle en 1ère

Au lycée de l’Iroise à Brest, les lycéen.nes i-voix en proposent un exemple : selon une modalité de classe mutuelle à distance, il s’est agi de préparer collectivement l’entretien censément individuel sur l’œuvre au programme. Sur un document collaboratif en ligne, les élèves ont élaboré des réponses aux possibles questions, puis les ont améliorées selon les suggestions. Dans une « classe virtuelle » du CNED, des groupes ont été constitués pour s'entraîner, mutualiser, interagir à travers un entretien collaboratif, selon un libre roulement de questions-réponses-échanges. Les élèves se sont ensuite retrouvé.es pour un entretien collectif avec distribution de la parole par l'enseignant. Produire une Une d'après confinement. Robinson Crusoë ou les aventures d’un confiné (pas) comme les autres - CanoTech. Les aventures de Robinson Crusoé ont un certain écho avec la période que nous vivons actuellement.

Robinson Crusoë ou les aventures d’un confiné (pas) comme les autres - CanoTech

L’isolement dû au confinement peut nous rappeler celui de Robinson, seul sur son île pendant plus de 20 ans. Mais les aventures de Robinson, et les robinsonnades qui en ont découlé, sont avant tout un moyen de revenir sur des valeurs éducatives et sociales. Depuis la publication du roman originel Robinson Crusoé par Daniel Defoe en 1719, près de 2 000 robinsonnades ont vu le jour. Ces récits sont rythmés par des éléments invariants : un départ volontaire ou subi du héros suivi d’une traversée (eau, désert, glaces, montagnes…), une arrivée sur une île (ou sur un endroit loin de la civilisation d’origine) par naufrage, crash, égarement, la vie et la survie sur ce lieu étranger, le retour ou non à la civilisation. Plusieurs ressources vont vous permettre de découvrir Robinson Crusoé, figure expérimentale, ludique et référent pédagogique de premier plan en ce temps de confinement : Invitations à l’écriture partagée.

Tempus : Jouer chez soi avec la conjugaison. Un blog collectif pour partager les émotions culturelles. Séquence pour une reprise au collège. Quand les élèves d'i-voix déconfinent la poésie. Comment faire sortir la poésie du livre et de soi ?

Quand les élèves d'i-voix déconfinent la poésie

Français : Déconfiner la voix des élèves ? Peut-on, à distance, faire revivre et résonner ce qui nous manque tant : la voix des élèves ?

Français : Déconfiner la voix des élèves ?

Est-il absolument nécessaire de les faire revenir en classe pour les écouter ? Voici plusieurs témoignages de professeur.es de français qui, en ces temps de confinement, mettent en œuvre des activités orales et numériques, au collège ou au lycée. Les propositions sont variées : messages laissés sur le répondeur fictif d’un écrivain, enregistrements réalisés sur smartphone lors du procès d’un personnage de Stendhal, projet d’émission webradio autour d’un roman de Mme de Lafayette, entraînements à la lecture expressive, échanges de fichiers audio pour travailler commentaire de texte et présentation d’une œuvre … La preuve qu’il n’est pas besoin de maintenir l’épreuve orale de français en 1ère pour travailler connaissances littéraires et compétences orales ? La preuve que le numérique, loin de déshumaniser la relation pédagogique, peut aider à la personnaliser ? Présentation de l’activité en ligne. Quand les élèves confinent les personnages littéraires !

« Si les élèves n’ont plus d’épreuves finales à passer, pourquoi ne pas continuer à travailler sur nos oeuvres, mais de façon différente ?

Quand les élèves confinent les personnages littéraires !

Mur de ressources confinées autour de la poésie. Déconfiner la pédagogie du français ? PDF et QCM, cours « magistraux » en classe virtuelle, devoirs scannés puis notés : l'enseignement à distance nous enfermerait-il dans des pratiques traditionnelles ?

Déconfiner la pédagogie du français ?

N’inviterait-il pas au contraire à explorer tous les possibles du numérique pour libérer la créativité des élèves, imaginer de nouveaux cheminements dans les savoirs, favoriser les interactions et les partages, faire davantage communauté apprenante ? En voici la démonstration concrète par des professeur.es de lettres qui nous présentent chacun.e une activité mise en œuvre durant cette période de confinement. Point commun : ces enseignant.es et leurs élèves menaient précédemment des pratiques numériques. Le médecin chez Camus et un hommage audio aux soignants. Quel peut être, pour des médecins et des professionnels du soin qui préparent un master en éthique médicale, l’intérêt de la lecture de Camus ?

Le médecin chez Camus et un hommage audio aux soignants

Séquence Canoprof : Confinés dans la ferme des animaux ? Lettres : Classkick pour travailler à distance. Perséphone, la naissance du printemps. Les enquêtes de Lafouine. Accueil - Il était une histoire - IEUH. Ouvroir de littérature potentielle. Lettres : Travailler avec Padlet. Comment jouer au jeu du dictionnaire ?

Confinement culturel : s'ennuyer intelligemment ? Professeure de lettres dans l’académie de Reims, Adeline Toussaint-Conseil propose à ses collégien.nes des ressources « pour s’ennuyer intelligemment » : lectures, visites virtuelles de musée, programmes télé … Avec une conviction : « L’ennui libère l'individu en le forçant à se créer un imaginaire personnel. » Et des motivations : « J'enseigne en REP+.

Confinement culturel : s'ennuyer intelligemment ?

Beaucoup de mes élèves sont connectés certes, mais leur étagère de bibliothèque ne leur réserve pas de nouvelles surprises : les livres, ça coûte ! Beaucoup de situations doivent être bien lourdes en ce moment : l'enfant unique qui vit chez ses grands parents ; celles et ceux qui s'occupent de leurs petits frères et sœurs, probablement plus que jamais … On mesure très mal la charge de travail, le découragement. Carnet collectif du confinement en 1ère. Écrire chaque jour une phrase ou un fragment sur le vécu et le ressenti de notre confinement : telle est l’invitation lancée à ses 1ères par Julien T.

Carnet collectif du confinement en 1ère

Marsay, professeur de lettres au lycée Galilée à Gennevilliers. Un éditeur de texte collaboratif en ligne, un pad, leur est ainsi ouvert pour participer au quotidien à la réalisation de ce « carnet collectif du confinement ». L’engagement s’avère d’ores et déjà fort : la plupart des élèves, et leur professeur avec eux, ont écrit chaque jour en cette première semaine de fermeture. Et l’aventure de l’écriture est bénéfique : « Ecrire ensemble les porte autant que ça me porte : les lire chaque matin et chaque soir est salvateur. » Et si dans ce moment d’isolement on apprenait à « tisser du lien » ?

Confinement littéraire : décrire sa chambre. A l’heure du confinement, apprendre à considérer davantage la culture de la chambre » essentielle aux adolescent.es ?

Confinement littéraire : décrire sa chambre

Professeur de français à Montreuil au lycée d’arts appliqués Eugénie Cotton, Philippe Maurel a invité ses 2ndes à « écrire sur l’espace dans lequel elles.ils allaient probablement passer quelques semaines, un espace en la circonstance contraignant mais aussi précieux à leur yeux. » Le travail s’intègre à la séquence précédemment lancée, « Chez elles », autour des représentations de l’espace domestique féminin dans la littérature. « Je leur ai communiqué la consigne par pronote que j’utilise régulièrement avec eux, explique Philippe Maurel.

À l’origine, je souhaitais qu’elles.ils usent plutôt de phrases non verbales et de propositions infinitives ; certains ont respecté cette consigne, d’autres pas du tout et c’est aussi bien ainsi.