background preloader

Adolescence et sexualités

Facebook Twitter

Publications récentes. Rapport | vie affective et sexuelle Ce rapport présente les résultats d'une enquête réalisée entre octobre 2014 et mars 2015 auprès de jeunes scolarisés et de professionnel-le-s menant des interventions en éducation à la vie affective et sexuelle dans les lycées et CFA d'Ile-de-France sur la question du consentement dans les relations amoureuses et sexuelles. L'objectif de cette enquête est double : du côté des professionnels, il s'agit de comprendre comment émerge la notion de consentement sexuel dans le cadre d'une interventions sur la sexualité en milieu scolaire, puis d'étudier comment cette question est appréhendée par l'intervenant. Du côté des jeunes interrogés, il s'agit d? Observer comment la question du consentement se pose dans leurs pratiques sexuelles, plus spécifiquement au moment de l?

Entrée dans la sexualité. Date de publication : 2015Pagination : 102 p. La vie sexuelle des 6-11 ans. Les ados sont plus fleur bleue qu'on ne le pense. Florence Deguen | 06 Mai 2015, 12h14 | MAJ : 06 Mai 2015, 12h14 C'est le printemps et il est impossible de ne pas les croiser... Enlacés, main dans la main, seuls au monde dans la foule. Nos adolescents, que l'on croit perpétuellement vissés à leurs univers virtuels, sont bel et bien amoureux... dans la vraie vie. Et l'amour avec un grand A, avec ses envolées et ses frissons, tient même une place éminemment rassurante dans leurs jeunes existences. Selon une enquête de l'institut Ipsos pour la Fondation Pfizer, que nous révélons en exclusivité, 78 % des 15-18 ans -- filles et garçons à l'unisson -- déclarent être déjà « tombés amoureux » et assument massivement un inattendu côté fleur bleue... que sont loin d'imaginer leurs parents.

Menée auprès de 800 jeunes de 15 à 18 ans et autant d'adultes, cette enquête vise à comprendre leur rapport à l'amour pour nourrir des campagnes de prévention sur leur santé et l'entrée dans la sexualité... Ch@t : La sexualité des ados. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 12 décembre 2014 Ch@t : La sexualité des ados Ch@t : La sexualité des ados Sur un plan physiologique, c'est le grand bouleversement. Les gonades sortent de leur hibernation sur ordre du cerveau. Plus particulièrement, sur les ordres de ces deux structures cérébrales : d'abord l'hypothalamus, il s'active puis envoie un message à l'hypophyse, ici. Ce dernier agit comme le grand chef d'orchestre des glandes du corps. Premiers émois, premiers amours, premières expériences sexuelles... En savoir plus : Questions/Réponses : Ailleurs sur le web : Mots clés Réagir à cet article Pour réagir à cet article merci de vous identifier.

Le sexting, une étape "normale" de la sexualité des ados. Le fait de s'envoyer des photos de soi déshabillé - on parle de sexting - semble devenir une pratique assez commune chez tous les adolescents, pointe une étude américaine parue dans le journal "Pediatrics", publiée lundi 6 octobre. Le chercheur Jeff Temple de l'université médicale du Texas a suivi pendant plusieurs années les élèves d'un lycée local. Il a noté que s'envoyer des messages coquins associés à des images de soi dénudé est beaucoup plus répandu qu'on peut le croire et que tous les adolescents s'y livrent, pas seulement ceux avec des comportements à risque.

Le fait de s'envoyer des selfies coquins serait même un indicateur d'une plus grande activité sexuelle. Le sexto fait désormais partie du développement 'normal' de la sexualité des adolescents," conclut l'étude. Cependant, la pratique du sexting a récemment muté. A lire : "Sextos et exhibitions : Snapchat rend les ados accros" 40% des ados américains "Ces clichés sont comme un pistolet chargé" B.M. – Le Nouvel Observateur. Synthèse sur la santé sexuelle des jeunes et e-prévention – 2013 – Observatoire SIS Association.

Près de 9000 appels téléphoniques sur Sida Info Service (0 800 840 800, mails et LiveChats), Hépatites Info Service et Ligne Azur de jeunes âgés de 15 à 19 ans ont été reçus en 2013 par SIS Association. Le LiveChat est particulièrement investi par les jeunes de moins de 20 ans. Assez logiquement, la principale pathologie abordée dans toutes ces sollicitations est le VIH/sida.

Quelques points forts de la synthèse : Méconnaissance des risques de transmission du VIH La majorité des jeunes de moins de 20 ans ne connaissent pas leur statut sérologique (contaminé-e ou non contaminé-e par le VIH), et plus particulièrement les garçons (65, 1 % contre 59, 3 % des filles). Très faible recours au préservatif Les jeunes de 15-19 ans se protègent moins que les autres utilisateurs des dispositifs de SIS Association. Jeunes femmes hétérosexuelles plus exposées Pratiques à risques chez les jeunes homosexuels Faible connaissance du traitement post-exposition Vulnérabilité à l’entrée dans la vie sexuelle. Sexting and Sexual Behavior Among Middle School Students. SEXTING: Une pratique désormais associée à l'initiation sexuelle. SEXTING: Une pratique associée à l'initiation sexuelle Actualité publiée hier Pediatrics Cette étude de l’Université de Californie du Sud révèle l’ensemble des liens entre cette nouvelle pratique d’envoi de photos intimes par sms et le comportement sexuel des adolescents.

Les conclusions, publiées dans la revue Pediatrics, montrent comment l’émergence inquiétante d’un véritable phénomène de société qui fait de plus en plus partie de la sexualité des jeunes. Cette étude, menée sur plus de 1.300 collégiens, âgés en moyenne de 12 ans, dans le cadre de la CDC and Prevention's Youth Risk Behavior Survey apporte un nouvel éclairage sur le lien entre «sexting» et comportement sexuel à l'adolescence et de déterminer si le sexting fait partie intégrante du « flirt » et du comportement sexuel des plus jeunes ou reste marginal et associé aux comportements à risques.

Les conclusions, basées sur du déclaratif, sont frappantes : · 20% des jeunes équipés de mobile ont déjà reçu un sexto, Sexualité. "Plan cul", la nouvelle sexualité des jeunes. Cette pratique sexuelle controversée serait en réalité une façon de s’affirmer et de faire de belles rencontres. À la seule condition, paradoxale, de ne pas en parler et d’être un garçon. Le livre de Jean-François Bayart, Le Plan cul - Ethnologie d’une pratique sexuelle (Éd. Fayard) a déjà trouvé un écho retentissant dans les médias depuis sa sortie début mai. Tout d’abord parce que l’auteur est un éminent chercheur au CNRS.

. « Le plan cul est un moment dédié à la pratique du sexe, qui ne trouve sa justification que dans la recherche du plaisir, abstraite de toute considération affective sans qu’elle l’exclue nécessairement et qui est largement déconnecté des autres domaines de la vie. » C’est ainsi que Jean-François Bayart définit ce fameux « plan cul ». Le « plan cul », un plan de vie En France, le sexe est à la fois omniprésent et dissimulé, banalisé et dramatisé, méprisé et apprécié. Sondage : les jeunes et l'amour. Les jeunes et le sexe. Protection moins rapprochée. Hier impératifs, la pilule éveille aujourd'hui la méfiance, tandis que le préservatif est jugé décidément trop contraignant. Comment protéger ses enfants du 'tsunami' porno ? Les réponses de Thomas Rohmer, directeur de l'association Calysto, qui est à l'origine de la première opération d'information et de sensibilisation sur les enjeux et risques liés à l'utilisation de l'Internet.

Vidéo CHRONIQUE - Les jeunes ne vivent pas le sexe comme les générations précédentes. Un "grand vent de liberté, comparable à celui de Mai 68, est arrivé par les nouveaux médias". Par Christophe Barbier , Directeur de la rédaction de LExpress Le numéro de Planète Stars spécial Violetta, une série pour ados, n'est pas à mettre entre toutes les mains. Plus d'un tiers des hommes de moins de 25 ans admettent avoir été déjà été complexés par la taille de leur pénis en regardant un film porno, révèle une enquête Ifop publiée jeudi. Express Yourself. 17441692.2014.908230. Www.emevia.com/sites/default/files/files/DP EMEVIA - Sexualité.pdf. SEXTING: Une pratique désormais associée à l'initiation sexuelle.

Préférences sexuelles : comment la relation parent-enfant influence notre sexualité. Photo d'illustration des "Amours imaginaires", où Marie et Francis sont tous les deux amoureux du même homme (MK2 Diffusion) Aujourd'hui, j'ai décidé d'être optimiste et de vous faire part d'une bonne nouvelle : nous avons beaucoup de chance de vivre en 2014. Si, si, je vous assure. Par exemple, ce qu'il y a de particulièrement merveilleux dans notre époque, c'est que nous sommes aux portes d'un changement de paradigme, comme le veut la formule consacrée, dans tout ce qui a trait aux préférences sexuelles. Un changement de paradigme sur le "mauvais sexe" Petit à petit, mais quand même assez rapidement, nous nous éloignons d'un temps où le "mauvais sexe" (pour faire simple : toute sexualité non hétérosexuelle, maritale et procréative) était non seulement stigmatisé/réprimé/brutalisé/j'en passe et des plus affreuses, mais où ce mauvais œil jeté sur les "déviances" relevait d'une appréhension purement réactive et caricaturalement focalisée sur les origines "symboliques" desdites perversions.

La sexualité des étudiants en 2013 - 8ème enquête nationale | emeVia - réseau national des mutuelles étudiante de proximité. Www.ifop.com/media/poll/2367-1-study. "Les ados ont le porno dans leur poche. On est là pour rectifier le tir" On a eu droit à Farida Belghoul, inventeuse du "jour de retrait", appelant les parents à ôter leurs enfants des écoles publiques, qui fomenteraient le projet diabolique d'en faire des homosexuels diplômés en masturbation. Puis on a eu droit à Civitas, mouvement de catholiques intégristes brandissant les photos des prétendues "dérives" lors de cours "d'éducation sexuelle" - appelés en réalité cours d'éducation à la sexualité. Ces fantasmes se répandent comme une traînée de poudre, alors même qu'on croyait le sujet clôt. Et que l'éducation à la sexualité dans les établissements scolaires n'a jamais été aussi nécessaire.

Mieux vaut instruire que guérir En 1972, Lucien Neuwirth, auteur de la loi sur la pilule contraceptive en France, déplore : On a découvert les vérités de la vie au hasard de ce que l'on glanait sous le préau des écoles ou dans les bureaux, tout ça n'est pas sérieux. " Des cours de mieux en mieux cadrés La pandémie du SIDA donne un coup d'accélérateur au début des années 1990. Des amours précoces | Mathieu Perreault | Sexualité. Montréal, par contre, n'est pas favorable aux amourettes préadolescentes.

La métropole a le taux le plus bas de la province de relations amoureuses en 1re secondaire, soit 54%. Cela est probablement dû aux moeurs plus strictes des communautés ethniques nouvellement arrivées, selon Francine Descarries, sociologue à l'UQAM. «Je suis très surprise des résultats», dit Mme Descarries, à qui La Presse a demandé de commenter les résultats. «Être capable de parler de relation intime à 12 ans, c'est très précoce. Avant la sixième année Même en excluant les amourettes de garderie et du début de primaire, un bon tiers des élèves de 1re secondaire ont déjà eu des «relations amoureuses intimes» : 60% des élèves en ont déjà eu une, dont 43% dans la dernière année - c'est-à-dire entre la moitié de la 6e et le moment de l'enquête.

Mme Descarries relie ces données au phénomène des relations sexuelles d'un soir (hook up). La question Voici la question qui était posée par l'étude. Littérature érotique pour ados : moyen efficace de lutter contre le porno ? Atlantico : Une nouvelle catégorie de fictions romantiques destinées aux 18-25 ans débarque en France. On appelle ces ouvrages qui comportent des scènes de sexe les "new adult". Le succès de Fifty Shades of Grey n'est certainement pas étranger à ce nouveau phénomène, à ceci près que ce livre s'adressait avant tout à des femmes alors que les "new adult" visent principalement les jeunes filles.

Ces livres ont-ils une vertu pédagogique ou servent-ils seulement d’outil à l’exorcisme des peurs des adolescentes en matière de sexe ? Sylviane Barthe-Liberge : L’avantage des livres est qu’ils permettent une mise à distance, contrairement aux images, aux vidéos. Les livres permettent aux lectrices de projeter leurs expériences sensorielles, affectives et motrices.

Ainsi, cette littérature vient enrichir un imaginaire masturbatoire. Peuvent-ils être un moyen efficace de lutter contre l'invasion de la pornographie, notamment auprès des jeunes gens ? L’OMS traite de sexualité enfantine : quelle bouffée d’air frais ! | Le Yéti, voyageur à domicile. En novembre dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié la version française d’un bien intéressant rapport [PDF] sur les « standards pour l’éducation sexuelle en Europe ». Son objectif : inciter les décideurs tant politiques qu’éducatifs à harmoniser les différentes approches en la matière. L’équipe de rédaction du rapport, pilotée à Cologne en Allemagne par le BZgA (Centre fédéral d’éducation pour la santé), a privilégié une approche globale fondée sur la compréhension et non « concentrée sur les risques potentiels liés à la sexualité ». Bref, une éducation sexuelle « obligatoire » fondée sur l’épanouissement plutôt que sur la trouille et la culpabilité.

Non limitée aux vertus de l’abstinence et aux techniques de reproduction, mais étendue à « l’aspect important du plaisir ». On se pince pour y croire. La sexualité dès la naissance Mais attendez, ce n’est pas fini. La masturbation (oui, la masturbation !) La hargne des esprits malades. ORS Bretagne: La sexualité des jeunes en Bretagne : état des lieux. Sexe: les jeunes pas plus hardis que leurs parents? Nous serions en train de vivre une époque hypersexualisée où les jeunes, dès l’âge prépubère, nourris par la culture du porno, ne penseraient qu’à forniquer toute la journée dans des positions que la morale réprouve. Ou pas. Lisa Wade, professeure associée à l’Occidental College en Californie note sur le site dédié à la sociologie The Society Pages qu’au contraire ils n’ont pas un comportement si différents de leurs aînés.

«Lors de mes cours, je rappelle à mes étudiants qu’ils n’ont pas inventé le coup d’un soir», s’amuse-t-elle. En effet, aux Etats-Unis, selon les chiffres du Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, 57% des filles et 58% des garçons entre 15 et 19 ans n’ont jamais eu de relations sexuelles impliquant une pénétration.

Et ces pourcentages sont en augmentation depuis 20 ans. Lors d’une récente enquête de l’Ifop pour le site de webcams pornos Cam4, sur «Génération You Porn : mythe ou réalité ?» Génération pudique Quentin GIRARD. Internet, sexualité et adolescence. L'hypersexualisation adolescente, une attitude à risques. Le haut du string qui dépasse, le nombril à l'air, le maquillage excessif, les jeunes filles entrent dans l'adolescence avec des tenues hypersexualisées en décalage avec leur développement psychoaffectif. Depuis les années 60, le sexe n'est plus tabou, on peut en parler. Les thématiques à connotation sexuelle ont progressivement envahi le petit écran, la presse féminine, les cours de récréation, la famille… Tout le monde s'est saisi du concept et par le biais des medias, on en a fait une mode.

La sexualité a cessé peu à peu de dépendre du domaine de la morale pour s’inscrire dans celui de l’épanouissement. Tout ceci n'est pas étranger au phénomène d’hypersexualisation des jeunes. Qu'est au juste que l'hypersexualisation ? On peut retenir la définition de chercheurs en sciences de l'éducation pour qui l'hypersexualisation est « un phénomène qui consiste à donner un caractère sexuel à un comportement ou à un produit qui n'en a pas en soi » (1). Une histoire de mode > Dr B. Nigéria : Pédophilie autorisée par la constitution. Enquête sur les Parcours Amoureux des Jeunes du Québec (PAJ) Pyrénées-Orientales : ces maisons closes de La Jonquere qui marquent les ados. «Lovin’ Fun»: L’émission culte de Fun Radio sur la sexualité est de retour. Ordering Centre / CATIE Centre de distribution. Lancement réussi pour le site qui explique la sexualité aux ados.

Les experts Europe 1 - Sexualité des ados : quels sont leurs tabous ?  - Europe1.fr - Les experts Europe 1. Parlons peu, parlons sexe - La premiere fois. PuceauX - Episode 1 - Le Club des Hommes. Qu'est-ce que l'adolescence nous apprend sur les abus sexuels vécus dans l'enfance. A quel âge les femmes et les hommes commencent-ils leur vie sexuelle ? Comparaisons mondiales et évolutions récentes. Comment ont évolué les grossesses chez les adolescentes depuis 20 ans ? Population et Sociétés. L'âge au premier rapport sexuel. Interroger les jeunes sur leur sexualité et leur attitude vis-à-vis de la procréation : Instruments de base présentés à titre d' Comportements sexuels et reproductifs des adolescents, comparaison entre pays développés, étude pour la France, N. Bajos, S. dur. REPRÉSENTATIONS ET VÉCUS DE LA SEXUALITÉ DES ADOLESCENTS d’après une enquête réalisée auprès de jeunes de 14 à 18 ans, MÉMOIRE D.

Publications - Ça s'explik : la sexualité en question pour les 11 / 15 ans | Ça s'explik : la sexualité en question pour les 11 / 15 ans. Hypersexualisation des enfants. Hypersexualisation de l'espace public : comment protéger les enfants ? (Note d'analyse 267 - Mars 2012. Non, le porno ne détermine pas forcément la sexualité des ados | Rue69. Onsexprime.